CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Ce nouveau processeur russe est incapable de faire tourner des jeux vidéo vieux de 20 ans
Profil de nicoln,  Jeuxvideo.com
nicoln - Journaliste jeuxvideo.com

On peut s’en douter, mais les constructeurs comme AMD et Intel ne sont plus en Russie. En conséquence, le pays a dû commencer à développer ses propres processeurs et le résultat est plus que hasardeux.

324 413 vues

Une config datée d’une autre décennie

C’est assez peu connu, mais la Russie possède à la fois ses propres processeurs, mais aussi un système d’exploitation maison basé sous Linux 5.4. Difficile ainsi de concurrencer les géants du secteur comme Intel et AMD qui surpassent le fabricant russe.

Mais il était difficile de savoir à quel point ces processeurs étaient inférieurs. Un youtubeur russe, de la chaîne Elbrus PC Play, a ainsi testé ce fameux processeur face à des jeux datant de parfois plus de 20 ans.

Le CPU se nomme donc l’Elbrus-8SV. Il s’agit d’une puce créée par le Moscow Center of SPARC Technologies (MCST) avec un nœud de processus en 28 nm de TSMC. Il a huit cœurs qui fonctionnent à une fréquence de 1,5 GHz. C'est une mise à niveau du modèle précédent, l'Elbrus-8S, qui avait huit cœurs à 1,3 GHz. L'Elbrus-8SV bénéficie d'une amélioration significative des performances.

Ça donne quoi en jeu ce processeur russe ?

Le nouveau processeur ne supporte que de la mémoire RAM ECC (type entreprise) en DDR4. On oublie ainsi ici la DDR5 et les technologies qui l'accompagnent. La config intègre ainsi 32 Go de mémoire DDR4 ECC et une ancienne carte graphique Radeon RX 580. Le test a été effectué sur le système d'exploitation russe, Elbrus OS 7.1, basé sur Linux 5.4.

Il est clair que l'Elbrus-8SV n'est pas un processeur de jeu puissant. Certains des jeux testés avaient plus de vingt ans, et il y a aussi le problème de la compatibilité. Malheureusement, la puce russe n'est pas compatible avec de nombreux jeux modernes, ce qui la limite à l'exécution de jeux ou d'émulateurs plus anciens.

Il a tout de même bien fonctionné dans The Dark Mod de 2009, offrant des fréquences d'images comprises entre 30 FPS et 60 FPS avec des réglages bas. La puce n'a également eu aucun souci avec The Elder Scrolls III : Morrowind , sortie en 2002, avec des fréquences d'images allant de 30 FPS à 200 FPS selon la complexité des scènes. Cet écart est vraiment grand, surtout pour un jeu de plus de 20 ans.

Et les futurs processeurs russes ?

On voit bien qu’il est très difficile pour ces puces de faire tourner de vieux jeux. Surtout que la liste de titres testés est bien plus grande et les résultats sont souvent encore plus décevants. En revanche, il y a de l’espoir pour les joueurs russes.

On sait ainsi que MCST a déjà développé une nouvelle puce, l'Elbrus-16C, qui comprend 16 cœurs fonctionnant à 2 GHz. La puce à 16 cœurs devrait ainsi offrir une amélioration de 160 % des performances.

Le prochain défi sera ainsi de faire fabriquer ces puces que Taiwan ne semble plus vouloir produire.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
FandeVerdez FandeVerdez
MP
Niveau 44
le 01 févr. 2023 à 10:15

Le problème des russes, c'est que les puces ont une place prépondérante dans l'armement moderne. Et vu qu'ils sont sous sanction, ils ont des problèmes pour fabriquer de nouveaux chars/missiles/hélicos/radars, etc...
La question ici est de savoir si ce fabricant est capable d'approvisionner l'industrie militaire russe. Si c'est le cas, ça va être très compliqué, parce que les semi conducteurs c'est clairement ce qui limite la Russie...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Hades II
2024
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
The Dark Side of Ceclon
20 juin 2024
La vidéo du moment