CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech C’est officiel, l’abonnement payant pour mettre à jour Windows arrive. Il faudra payer pour chaque PC, mais uniquement pour ceux qui sont toujours sous Windows 10 et qui souhaitent bénéficier des mises à jour
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Vous possédez encore un PC qui fonctionne sous Windows 10, et vous souhaitez attendre le plus longtemps possible avant de changer de système d’exploitation ? Sachez que cela va avoir un coût à partir de 2025 : en effet, il faudra payer pour continuer à disposer de mises à jour.

244 419 vues

On le sait, chaque version de Windows a une durée de vie qui est généralement gravée dans le marbre dès son lancement. Microsoft a une politique de suivi très claire : des mises à jour sont déployées tous les mois jusqu’à une certaine date. Puis, lorsque ces mises à niveau logicielles s’arrêtent, des mises à jour de sécurité peuvent être proposées pendant encore quelque temps avant d’être stoppées à leur tour : à partir de là, le PC n’est plus protégé efficacement, et il devient donc indispensable de changer de système d’exploitation.

Pour Microsoft, un calibrage précis du calendrier de ses OS est censé motiver les utilisateurs à passer à la version supérieure dès que possible, pour s’éviter tout désagrément. Mais cela fonctionne rarement : les utilisateurs de PC sont, dans les faits, souvent réticents à quitter un système d’exploitation stable pour une nouvelle version souvent buguée.

Windows 10 fait de la résistance face à Windows 11

Le cas de Windows 10 face à Windows 11 est particulièrement évocateur. Selon les chiffres de StatCounter publiés en novembre 2023, Windows 10 est encore utilisé sur 68,02% des PC en circulation à travers le monde, tandis que Windows 11 est installé sur 26,63% du parc. Les autres versions de l’OS se partagent le reste des parts de marché restantes, soit environ 5%.

C’est officiel, l’abonnement payant pour mettre à jour Windows arrive. Il faudra payer pour chaque PC, mais uniquement pour ceux qui sont toujours sous Windows 10 et qui souhaitent bénéficier des mises à jour

Cette situation peut s’expliquer de deux façons : la première, c’est que l’installation de Windows 11 nécessite de disposer d’un PC récent, notamment équipé d’une puce TPM 2.0 qui permet d’activer les fonctions de sécurité de l’OS. De ce fait, les possesseurs d’un ordinateur qui n’en disposent pas sont, de toute manière, bloqués dans l’installation. Ensuite, Windows 11 n’a pas très bonne réputation sur différents aspects, notamment ce qui concerne le gaming. Par conséquent, certaines personnes se refusent à l’installer même si elles le peuvent, et préfèrent donc rester sous Windows 10.

Il faut aussi ajouter à cela les entreprises qui, après avoir bien souvent investi beaucoup d’argent pour changer leur parc informatique pour passer de Windows 7 à Windows 10, sont réticentes à faire de même pour passer à Windows 11. Tout cela explique en grande partie la situation actuelle.

Microsoft contre-attaque avec un abonnement payant

La fin définitive du support de Windows 10 est fixée, depuis longtemps, au 14 octobre 2025. Mais Microsoft, conscient que des millions d’ordinateurs continueront de fonctionner sous Windows 10 à cette date, a décidé de mettre en place une mesure inédite : un support étendu payant.

Le programme de mises à jour de sécurité (ESU) pour Windows 10 permettra aux utilisateurs de « continuer à recevoir des mises à jour de sécurité critiques et importantes par le biais d’un service d’abonnement annuel après la fin du support. » Et ce dernier sera proposé aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. « Le programme ESU offre aux consommateurs individuels et aux organisations de toutes tailles l’option de prolonger l’utilisation des PC Windows 10 au-delà de la date de fin de support d’une manière plus sécurisée », explique Microsoft.

Les prix n’ont, pour l’heure, pas été divulgués, mais selon différents observateurs, ils pourraient se trouver entre 25 et 100 dollars par an, avec un tarif évolutif tout au long des trois ans. Une somme qui peut s’avérer raisonnable en comparaison de l’achat d’un nouvel ordinateur, mais il ne faut pas oublier que l’ESU ne donnera accès qu’aux mises à jour de sécurité les plus indispensables, et rien de plus.

Microsoft promet plus d’information dans les mois à venir : on imagine que l’essentiel des nouvelles n’arrivera pas avant 2025, à l’approche de la date fatidique du mois d’octobre.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
gneufleu gneufleu
MP
Niveau 8
le 17 déc. 2023 à 16:37

Bah, pourquoi s'en faire.
Les MAJ seront disponibles gratuitement par d'autres moyens, suffira de chercher...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars : Outlaws
30 août 2024
4
SAND LAND
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment