CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Images et son
  • WEB 3.0
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Elon Musk est prêt à implanter des puces dans le cerveau humain et ça fait peur...
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Lors de nouvelles annonces liées à son entreprise Neuralink, Elon Musk a indiqué que les technologies étaient désormais suffisamment mûres pour qu’une première expérience puisse bientôt avoir lieu sur l’homme. Reste désormais à savoir si cette promesse sera tenue.

51 696 vues

On parle énormément d’Elon Musk pour son rachat de Twitter, pour SpaceX, Tesla ou encore Starlink. Mais le milliardaire sud-africain a encore d’autres ambitions à son actif. Parmi elles, on trouve celle qui consiste à implanter une puce dans le cerveau humain de manière à l’interfacer avec un micro-ordinateur : en somme, il s’agit d’un projet d’humain augmenté qui a tout pour plaire aux adeptes du transhumanisme, et qui est au coeur des activités de l'entreprise Neuralink.

« C’est comme si vous remplaciez un morceau de votre crâne par une montre connectée, faute d’une meilleure analogie », a résumé Elon Musk lors d’une nouvelle présentation des avancées de Neuralink, mercredi dernier.

Dans une vidéo de présentation d’une durée de 14 minutes, il est notamment possible de voir un singe équipé du système Neuralink écrire des messages sur un ordinateur à l’aide de son implant. Pour y parvenir, le primate utilise son regard pour capter des lettres, puis des mots, sur un clavier virtuel. On peut également découvrir des singes entraînés à s’installer sur un chargeur sans fil pour y recharger leur appareil Neuralink.

D’autres animaux sont également utilisés dans les expériences actuellement menées par l’entreprise, notamment les cochons, qui permettent aux scientifiques d’étudier la manière dont Neuralink pourra aider à résoudre les problèmes de mobilité chez les humains à l’avenir.

Les appareils Neuralink sont de petite taille et ils sont accompagnés de plusieurs dizaines de fils qui doivent être reliés au cerveau durant la mise en place. Actuellement, il faut environ 15 minutes pour implanter 64 fils au cerveau à l’aide d’un système robotique développé par l’entreprise. La vidéo donne une idée du processus sur un mannequin à l’apparence humaine.

Elon Musk est prêt à implanter des puces dans le cerveau humain et ça fait peur...

Elon Musk va plus loin et évoque le lancement prochain d’un essai clinique sur l’homme. L’entreprise a déposé une demande à la Food and Drug Administration, qui règlemente les dispositifs médicaux aux États-Unis. Le démarrage de cette initiative pourrait se faire dans les six prochains mois. « Nous sommes confiants quant au fait que Neuralink est désormais prêt pour les humains, donc le timing dépend du processus d’approbation de la FDA », a ajouté Musk sur Twitter.

Initialement, le patron de l’entreprise avait déclaré que les tests sur l’homme pourraient commencer en 2020, puis en 2022. Désormais, la fenêtre de 2023 semble plus concrète, même s’il va falloir attendre son officialisation pour en avoir la certitude.

Si Neuralink semble toucher au but, de nombreux défis restent à relever. Outre celui de parvenir à implanter le système dans la tête d’un homme, il y a aussi celui de le rendre facile à mettre à jour, pour éviter les opérations lourdes au fil du temps. L’entreprise cherche activement à recruter des talents pour venir étoffer ses équipes et ainsi l’aider à « passer du prototype au produit ».

Elon Musk est prêt à implanter des puces dans le cerveau humain et ça fait peur...

À terme, Neuralink pourrait être utilisé pour redonner la vue aux personnes non voyantes ou pour aider des personnes paralysées à marcher à nouveau. Bien sûr, au-delà de réparer l’humain, la firme a aussi l’ambition de l’améliorer : c’est sans doute là que la réalité va dépasser la science-fiction dans les années à venir.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Blustpink Blustpink
MP
le 02 déc. 2022 à 08:12

Pitié contentez-vous de parler de jeu vidéo, j'ai pas besoin d'un énième journal qui fasse du copier coller de l'AFP

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
4
Star Wars Jedi : Survivor
17 mars 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment