CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Elon Musk avait promis de ne jamais bannir ce compte Twitter, mais…
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Être le patron de Twitter donne quelques passe-droits, y compris celui de ne pas tenir parole : Elon Musk vient de le prouver, en faisant suspendre un compte Twitter qui le dérangeait beaucoup depuis un petit moment. Il avait pourtant promis de ne jamais y toucher.

65 250 vues

Elon Musk était déjà particulièrement actif sur Twitter avant même de racheter le réseau social. Il avait régulièrement des interactions avec des internautes, connus ou non, par le biais de son compte. Et parmi ses interlocuteurs se trouvait @ElonJet, un compte dédié au suivi des déplacements du jet privé du milliardaire.

Il est de notoriété publique qu’Elon Musk n’a jamais été fan de ce compte, qui l’agaçait grandement. Jack Sweeney, l’Américain à l’origine de cette initiative, avait eu plusieurs échanges sur Twitter avec le boss de Tesla en début d’année. Il avait même révélé au Wall Street Journal que Musk lui avait proposé 5000 dollars en échange de la fermeture définitive de son compte. Une offre refusée par Sweeney, qui avait alors suggéré au milliardaire de lui offrir « 50 000 dollars ou une Tesla », une proposition déclinée par le richissime homme d’affaires.

Pendant les mois qui ont suivi, @ElonJet a continué à tracer les voyages du jet privé d’Elon Musk sans que celui-ci puisse y faire grand-chose… Jusqu’à ce qu’il rachète Twitter.

Quand la liberté d’expression s’arrête là où l’insécurité commence

En novembre dernier, Elon Musk déclarait sur Twitter : « Mon engagement envers la liberté d’expression s’étend même à ne pas interdire le compte suivant mon avion, même si c’est un risque direct pour ma sécurité personnelle ». Une déclaration plutôt symbolique, qui semblait signifier qu’Elon Musk comptait laisser tranquille @ElonJet. Sauf que, vraisemblablement, ça n’a pas été le cas.

Sur son compte Twitter personnel, Jack Sweeney a déclaré, le 14 décembre, que le compte @ElonJet avait été suspendu. Il s’avère que c’est effectivement le cas : le compte est bien indiqué comme étant « suspendu définitivement », laissant peu d’espoir à un éventuel retour sur la plateforme.

Elon Musk avait promis de ne jamais bannir ce compte Twitter, mais…

Puis, quelques heures plus tard, c’est le compte de Jack Sweeney lui-même qui a été suspendu, affichant le même message.

Elon Musk avait promis de ne jamais bannir ce compte Twitter, mais…

Une situation qui a massivement fait réagir les médias et les utilisateurs du réseau social. Elon Musk s’est défendu en estimant que les comptes comme ceux de Jack Sweeney étaient coupables d’un dangereux « doxxing », c’est-à-dire qu’ils affichent des informations de localisation qui permettent de retrouver facilement certaines personnes en fonction de leurs déplacements. « Tout compte doxxant les informations de localisation en temps réel de quiconque sera suspendu, car il s’agit d’une violation de la sécurité physique », a-t-il expliqué.

Plus tard dans la soirée, le milliardaire a également ajouté qu’il comptait mener une « action judiciaire contre Sweeney et les organismes qui ont soutenu le mal fait à (sa) famille ». Le fait qu’un stalker aurait suivi la voiture dans laquelle se trouvait son fils pourrait être le déclencheur de toute cette situation.

Le compte Twitter de Jack Sweeney était-il illégal ?

Là où cette situation pose question, c’est que fondamentalement, l’action de Jack Sweeney avec son compte @ElonJet ne semble pas être hors-la-loi. Les trajets des vols effectués par le jet privé d’Elon Musk sont accessibles publiquement, et Sweeney se contentait finalement de les compiler et de les rendre plus facilement lisibles à l’aide d’un bot.

En France, un compte similaire existe : il s’agit de @iFlyBernard qui a commencé par suivre les vols du jet de Bernard Arnaud, avant de s’intéresser plus globalement à ceux des milliardaires français. Un affichage en place public qui n’a pas plu à Bernard Arnaud, qui a donc décidé de vendre son jet privé pour ne plus être affiché.

Dans la mesure où tout le monde peut accéder aux informations de vol, accuser publiquement Jack Sweeney d’être responsable d’une campagne de harcèlement d’Elon Musk et de sa famille est probablement précipité. Mais il n’est vraisemblablement pas le seul visé, puisque des internautes ont remarché que le compte Twitter qui suivait les déplacements du jet de Jeff Bezos a, lui aussi, été suspendu dans la foulée.

Elon Musk avait promis de ne jamais bannir ce compte Twitter, mais…

Jack Sweeney a immédiatement ouvert un compte Elon Musk’s Jet sur Mastodon, où il cumule déjà plus de 20 000 abonnés. Là, le patron de Twitter ne pourra pas opérer de censure.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
PerfectSpencer PerfectSpencer
MP
Niveau 52
le 15 déc. 2022 à 12:24

La liberté d'expression selon elon Musk.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Hades II
2024
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
The Dark Side of Ceclon
20 juin 2024
La vidéo du moment