CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

4 395 vues

Sommaire

  • NFT : Ubisoft recule, Square Enix concrétise
  • Rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft : le Royaume-Uni et l'Union Européenne s'en mêlent
  • Halo : 343 Industries perd sa fondatrice et directrice
  • Focus Entertainment s'offre BlackMill Games (WW1)
  • En bref dans l'actualité business de la semaine

NFT : Ubisoft recule, Square Enix concrétise

NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine

Dire qu'Ubisoft a fait réagir en lançant sa plateforme Quartz, centrée sur les NFT et la blockchain, est un euphémisme. Entre rejet total et excitation de la part du public, l'initiative n'a pas laissé indifférent. Lancée en 2021, Quartz n'a, pour le moment en tout cas, vendu que des éléments liés à Ghost Recon Breakpoint. On sentait qu'il s'agissait d'un galop d'essai, mais tout laissait à penser que ce premier pas serait suivi par d'autres assez rapidement. Ubisoft semblait d'ailleurs très confiant, Nicolas Poulard, vice-président du laboratoire d'innovations stratégiques, indiquant que les personnes qui rejettent les NFT n'ont pas compris quels avantages ils représentaient. Mais l'avenir des NFT chez Ubisoft ne semble plus si certain. Durant un échange avec Eurogamer, Yves Guillemot a finalement expliqué que Quartz et les NFT n'étaient qu'un "test" :

On regarde vraiment toutes les nouvelles technologies. On est beaucoup sur le cloud, sur la nouvelle génération de voxels, et on regarde toutes les capacités du Web3. Nous avons récemment testé quelques éléments qui nous donnent plus d'informations sur la façon dont il peut être utilisé et sur ce que nous devrions en faire dans l'univers des jeux vidéo. Nous sommes donc en train de tester des jeux qui... Nous verrons si ils répondent vraiment aux besoins des joueurs, et ensuite ils arriveront sur le marché. Mais nous sommes encore en mode recherche, je dirais. (...) Nous aurions dû dire que nous y travaillions, et que, quand nous aurons quelque chose qui vous apportera un réel avantage, nous vous l'apporterons. (...)

Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas, mais c'est toujours pour s'assurer qu'on peut apporter une nouvelle expérience aux joueurs qui sera innovante et intéressante. L'objectif de l'entreprise est toujours de créer la meilleure expérience, et les nouvelles technologies sont toujours bonnes pour cela car il y a moins de concurrence et les gens sont plus intéressés par le fait d'essayer de nouvelles choses sur des nouvelles technologies.

Ce changement dans le discours peut apparaître comme un revirement, qui fait écho aux déclarations d'anciens analystes data, interrogés par nos confrères de Gamekult en juillet dernier, ainsi qu'au 96 transactions réussies sur Quartz selon Ars Technica :

On a fait une petite étude où on était allé siphonner quelques trucs sur Reddit avec des résumés des positions des gamers qui parlaient des NFT, c’était hyper négatif. On n’allait évidemment pas avoir des gens qui allaient lever les bras au ciel en disant “youpi, donnez nous des NFT dans Ghost Recon”. En fait, c'est une étude qui s'est un peu faite à l'arrache parce qu'on n'avait pas beaucoup de temps pour essayer de dire à Yves Guillemot de ne pas faire ça.

Si tu connais un peu le personnage de Yves, lui il était à fond. Dès que c’est du bullshit marketing qui peut rapporter du biff, c’est parti. Du coup il demande à notre département si on a des infos sur les NFT. La directrice demande ensuite à un chef d’équipe, qui va à son tour demander à quelqu'un de mon équipe, qui lui va lancer une analyse en récupérant de la donnée sur les réseaux sociaux et la croiser avec d’autres données. Il rend son analyse au chef d’équipe qui rétorque alors : “Ah bah non, on peut pas dire ça à Yves”. Voilà, fin de l’histoire.

NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine

De son côté, Square Enix a manifesté depuis longtemps son intérêt pour la blockchain et les NFT, mais on attendait encore de savoir comment tout cela allait se concrétiser. Cette semaine, l'éditeur japonais a annoncé avoir rejoint la blockchain Oasys avec un lancement d'ici les fêtes de fin d'année. Le projet est suivi par une vingtaine d'autres entreprises, qui, comme Square Enix, valideront les noeuds. Comme d'autres, Oasys se présente comme respectueuse de l'environnement, tandis que l'éditeur y voit un moyen d'exploiter les contributions des utilisateurs. En bref, et malgré le flou qui entoure actuellement le Web3 et les cryptomonnaies, Square Enix concrétise ses intentions.

Rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft : le Royaume-Uni et l'Union Européenne s'en mêlent

NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine

On s'en doutait, mais le rachat d'Activision-Blizzard-King par Microsoft ne passera pas comme une lettre à La Poste. Evaluée à près de 70 milliards de dollars, l'opération est scrutée de très près par les autorités financières, ainsi que par la concurrence, Sony en tête. Le constructeur de la PS5 déclare à qui veut l'entendre que la prise de contrôle de Microsoft sur les licences telles que Call of Duty aurait un impact négatif majeur pour les consommateurs, mais Microsoft a répondu en indiquant que retirer Call of Duty aux joueurs PlayStation serait un non-sens commercial.

Le rachat a déjà été validé par l'Arabie Saoudite, et on attend de la FTC (Federal Trade Commission) qu'elle se prononce pour les Etats-Unis. Celle-ci pourrait approfondir l'enquête, comme cela devrait être le cas en Europe de l'Ouest. En effet, l'Autorité de la Concurrence des Marchés (Competition Markets Authority) du Royaume-Uni a annoncé la semaine dernière que l'examen d'un tel accord allait possiblement être rallongé.

À la suite de notre enquête de phase 1, nous sommes préoccupés par le fait que Microsoft pourrait utiliser son contrôle sur des jeux populaires comme Call of Duty et World of Warcraft après la fusion pour nuire à ses rivaux, y compris ses rivaux récents et futurs dans les services d'abonnement multi-jeux et les jeux du cloud.

Une idée que pourrait bien suivre l'Union Européenne selon le Financial Time, avec des déclarations démontrant une grande prudence des autorités :

Les régulateurs et les autres parties concernées par l'opération s'attendent à une enquête européenne prolongée lorsque Microsoft déposera officiellement son dossier à Bruxelles dans les semaines à venir. Des personnes au fait de la réflexion de l'UE ont déclaré que les régulateurs prendraient leur temps pour examiner l'accord en raison de sa taille, de la nature de l'acheteur et des préoccupations croissantes de ses rivaux, notamment celles Sony.

Halo : 343 Industries perd sa fondatrice et directrice

NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine

15 ans après avoir fondé 343 Industries, Bonnie Ross, fondatrice et directrice du studio, a annoncé qu'elle allait quitter l'entreprise. La situation de Halo Infinite n'a visiblement rien à voir dans ce départ, l'intéressée indiquant qu'elle partait afin de gérer un souci d'ordre médical au sein de sa famille. C'est donc avec des regrets qu'elle a annoncé son départ sur Twitter à travers un communiqué.

Alors que j'espérais m'occuper de Halo jusqu'à la sortie de la Winter Update, je vous informe que je quitterai 343 (Industries) et m'occuper d'un problème médical familial. Je suis incroyablement fière du travail accompli par tous les employés de 343 Industries avec Halo Infinite, la Master Chief Collection, la série télévisée Halo et bien d'autres choses encore. Ce fut un honneur de servir aux côtés de l'équipe au cours des 15 dernières années et de faire partie d'un univers que j'aime. Merci à tous les membres de la communauté Halo pour leur soutien. L'avenir de Halo est brillant. J'ai hâte de vous faire découvrir ce que nous avons en réserve et de vous encourager, en tant que fan, lors du championnat du monde de Halo en octobre !

Un départ qui devrait occasionner du changement dans le studio, puisqu'elle laissera son poste à trois personnes. Pierre Hintze, vétéran du studio, prend immédiatement la direction de ce dernier tout en dirigeant la feuille de route de Halo Infinite et de The Master Chief Collection, ainsi que les prochaines productions. Elizabeth Van Wyck supervisera les affaires et les opérations commerciales, tandis que Bryan Koscki prendra la direction des franchises.

Focus Entertainment s'offre BlackMill Games (WW1)

Créé en 1996 sous le nom de Focus Home Interactive, l'éditeur français a, depuis quelques années, entamé une douce mais sensible mutation. L'éditeur change de président en 2018, passant de Cédric Lagarrigue à Jurgen Goeldner, et s'offre progressivement Deck13 (The Surge), Douze Dixièmes, DotEmu ou encore Leikir Studio. Des acquisitions accompagnées en 2021 d'un changement de nom, avec un éditeur qu'il faut désormais nommer Focus Entertainment.

NFT, Activision-Blizzard, Focus Entertainement... Les actualités business de la semaine

L'ambition est toujours le maître mot chez l'éditeur, qui conserve son créneau à savoir la production de double A, des jeux à moyen / haut budget. Une volonté de croissance qui s'est très récemment poursuivie avec la prise de participation majoritaire chez BlackMill Games. Focus Entertainement a racheté la participation de M2H, et possède désormais 66,6% des parts du studio. Jos Hoebe, fondateur et directeur créatif du studio, conserve le reste du capital de la société ainsi que la direction. Pour faciliter les choses, M2H assurera la transition :

Nous savons que la WW1 Game Series est entre les mains expertes de Jos et de Focus Entertainment et nous sommes convaincus qu'ensemble ils peuvent rendre la série plus grande que jamais. Bien que nous soyons impatients de commencer à travailler sur un nouveau projet passionnant, nous veillerons à transmettre nos connaissances et notre expertise au cours de l'année à venir afin que la transition se fasse en douceur. Nous sommes impatients de voir ce que les nouveaux propriétaires vont apporter à la WW1 Game Series, a indiqué Matt Hergaarden, co-fondateur de M2H.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • 3,45 millions d'exemplaires en trois jours, c'est le score de Splatoon 3 au Japon ! Un succès retentissant pour la nouvelle production de Nintendo. Pour situer, en cinq ans, Splatoon 2 s'est écoulé à 13,3 millions d'exemplaires.
  • Roblox lancera des publicités dans le jeu l'année prochaine
  • Activision a banni plus d'un demi-million de comptes Call of Duty.
  • THQ Nordic a officiellement ouvert son nouveau studio, dénommé Campfire Cabal. Ce dernier a vocation à développer des RPG.
  • Garena (Free Fire) aurait licencié 15% de ses effectifs à Shanghai dans le cadre d'une restructuration globale.
  • Du 29 août au 4 septembre 2022, c'est The Last of Us Part I sur PS5 qui a dominé le marché des ventes physiques en valeur en France selon le SELL. Il est suivi par Horizon : Forbidden West (PS5), Mario Kart 8 Deluxe, Mario Strikers : Battle League Football et Animal Crossing : New Horizons.
Business
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
thegoldust thegoldust
MP
le 07 oct. à 08:01

Belle article.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
4
Diablo IV
2023
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment