CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Silent_Jay - Journaliste jeuxvideo.com

Diablo 4 a fait l’objet d’une longue présentation lors du Xbox and Bethesda Games Showcase. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouvel épisode a su convaincre les fans. Blizzard a saisi l’occasion de redorer le blason de la franchise après la sortie houleuse sur mobiles et PC du très critiqué Diablo Immortal. Est-ce pour autant la rédemption de la saga ?

32 345 vues

Sommaire

  • Une aventure Premium
  • Une suite légitime
  • Du Diablo pur jus
  • La voie du héros
  • Un véritable MMO

Une aventure Premium

Diablo Immortal, le spin-off de la célèbre saga de Blizzard Entertainment, est disponible sur mobiles et PC depuis le 02 juin 2022, et l’accueil de la part des joueurs et de la presse fut froid, pour ne pas dire glacial. Pourtant, ce Hack ‘n’ Slash fusionne le meilleur de Diablo II et Diablo III, à savoir une direction artistique aux tonalités “sombres” et un gameplay nerveux. Le titre de Blizzard fait également preuve d’une grande générosité avec pas moins de 30 heures de jeu avant d’entrevoir les limites d’un système basé sur… la tune !

Vous l’aurez deviné. Le modèle économique de Diablo Immortal est à l’origine de la colère des joueurs, et ils le font savoir en pratiquant le review bombing. Pour faire simple, les joueurs expriment leur mécontentement en attribuant une très mauvaise note. La version iOS de Diablo Immortal affiche un cinglant “user score” de 0,5/10 sur MetaCritic. C’est même pire sur PC où la note utilisateur ne dépasse pas les 0,2/10. Il faut dire que le modèle économique de Diablo Immortal s’avère tout particulièrement agressif. Selon le créateur de contenu Bellular News, il faudrait dépenser la “modique” somme de 110.000 dollars US, rien que ça, pour maximiser son personnage.

Sans attendre, la communauté de Diablo est tombée à bras raccourcis sur le spin-off, et à raison, malgré des qualités ludiques évidentes. Qu’en est-il de Diablo IV ? Le prochain épisode principal va-t-il suivre la voie tracée par Immortal ? La réponse est NON. Diablo 4 sera vendu plein pot et sortira en 2023 sur PC et consoles avec une tonne de contenu à prévoir. Blizzard Entertainment envisage même des extensions. Voici les propos publiés sur Twitter par Adam Fletcher, le Global Community Lead sur la série Diablo :

Diablo 4 sort au prix d'un jeu vidéo complet développé uniquement pour les audiences PC et consoles. Le contenu du jeu est conséquent, et il y a aura des tonnes de contenu après le lancement pour tous les joueurs. Le contenu payant sera réservé aux objets cosmétiques optionnels et aux extensions complètes. Plus d'informations à venir bientôt !

Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?

Une suite légitime

Diablo IV est la suite directe de Diablo III : Reaper of Souls et prend effectivement place après les événements du dernier épisode principal. Le monde de Sanctuaire vit dans une paix toute relative, la faute aux fragments de la pierre d’âme noire, tandis que la vie reprend sur droits. Toutefois, des cultistes en quête de pouvoir invoquent la fille de Mephisto. Lilith, déjà aperçue dans Diablo II, devient ainsi la principale antagoniste de ce nouvel épisode. Sa présence, même tapie dans l’ombre, obscurcit le cœur des êtres qui peuplent le royaume. Face au retour des ténèbres, une poignée d’élus prennent les armes afin de combattre cette nouvelle menace.

Ces héros sortent du lot de par leur filiation angelico-démoniaque. En effet, ces guerriers destinés à protéger le royaume sont des Nephalem, une race puissante née de la relation entre l’ange Inarius et la démone Lilith. Ces deux entités toutes puissantes à l’origine de la création du royaume de Sanctuaire sont entrées en conflit par le passé. Voyant ses enfants menacés, Lilith a tenté de détruire leurs opposants… ce qui a forcé Inarius à la bannir dans le “void”. La fille de Mephisto est désormais de retour.

Si Diablo Immortal s’évertue à combler les vides laissés dans la chronologie de la saga Diablo, et éclaire d’un jour nouveau la période située entre les événements de Diablo II et Diablo III, Diablo IV poursuit l’Histoire de Sanctuaire et ouvre un tout nouveau chapitre bien plus terre à terre de la vie des Nephalem, ces êtres légendaires voués à défendre le royaume face à la menace que représente leur descendante démoniaque.

Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?

Du Diablo pur jus

Diablo, c’est le mariage parfait entre des séquences d’action hautement intenses et des mécaniques de jeux de rôle complexes. Diablo IV promet d’être tout cela, et bien plus encore. Blizzard Entertainment ne semble pas vouloir dénaturer la formule, bien au contraire, mais la peaufiner, l’enrichir. Nous reviendrons un peu plus tard sur les nouveautés de Diablo IV. Concentrons-nous pour le moment sur ce qui fait l’ADN de la franchise. Ne vous y trompez pas, Diablo 4 est bel et bien un Hack ‘n’ Slash dans la plus pure tradition. Que ce soit au niveau de ses structures ludiques et narratives, de la montée en puissance des avatars et bien entendu du loot, ce nouvel épisode embrasse la vision de ses prédécesseurs.

Niveau campagne scénarisée, le retour de Lilith ne présage rien de bon pour nos héros. Les artistes de Blizzard Entertainment ont toujours su mettre en lumière leur univers via des cinématiques époustouflantes, et le contraire serait étonnant sur Diablo quatrième du nom. Pour ce qui est des combats, les amateurs de joutes épiques seront servis. De ce que nous avons pu voir, le bestiaire s’annonce varié et particulièrement coriace. Vos talents de guerrier et de tacticien ainsi que votre profond désir de survivre risquent d’être mis à rude épreuve. Pour les plus téméraires, le End Game, un incontournable de la série, s’annonce tout aussi fourni et épique que l’aventure principale.

Parlons un peu de l’aspect visuel de Diablo IV. Après avoir surpris les fans avec une direction artistique qualifiée de “trop” colorée par les fans sur Diablo III, les artistes de Blizzard ont légèrement assombri le tout sur Diablo Immortal. Diablo IV revient quant à lui à la source… Diablo II et ses graphismes inspirés de la Dark Fantasy. Les fans ont exigé un univers gothique et mature. Une chose est sûre, leurs doléances ont été entendues. Diablo IV rejoint “enfin” le côté obscur, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?

La voie du héros

Diablo IV se dote à sa sortie, prévue pour rappel au cours du premier semestre 2023, de cinq classes. La Sorcière, le Druide, le Barbare et la Voleuse sont rejoints par le Nécromancien. L’annonce fut faite lors du Xbox and Bethesda Games Showcase 2022. Cinq classes donc pour cinq destinées bien différentes, car dans Diablo le chemin importe autant que la destination. L’aventure commence avec la sélection d’un archétype parmi ceux que nous venons de mentionner. Déjà présentes dans un ou plusieurs jeux Diablo, ces classes seront bien sûr remaniées par Blizzard.

Lancer des sorts, invoquer des créatures et des malédictions, faire parler sa toute puissance au corps à corps, attaquer à distance ou encore se transformer en animal… le choix vous appartient. Bien entendu, la personnalisation du héros ou de l’héroïne et sa montée en puissance sont au cœur de l’expérience concoctée par Blizzard Entertainment. A en croire les dires des développeurs, la dimension RPG n’a jamais été aussi “absolue”. Il est désormais possible de créer son personnage et d’en modifier l’esthétique via de nombreuses options. Le loot, qui est toujours aussi central et probablement généreux, détermine quant à lui les styles de jeu adoptés par les héros du royaume de Sanctuaire.

Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?

Un véritable MMO

Tous les jeux frappés du sceau de Diablo se structurent autour d’un hub central, de failles et d’une série de zones semi-ouvertes à explorer. Pour la première fois de son histoire, la saga de Blizzard abat les murs de son univers et offre aux joueurs un monde ouvert à explorer au gré des missions… ou non d’ailleurs. Les aventuriers sont invités à libérer des territoires, à participer à des événements aléatoires, à écumer plus de 150 donjons et à découvrir les mystères du royaume de Sanctuaire. Autre bonne nouvelle et non des moindre, Diablo 4 est intégralement jouable de 1 à 4 joueurs en ligne, et la dimension multijoueur ne s’arrête pas là.

Ce Hack ‘n’ Slash est cross play et cross save. Comprendre ici que vous pouvez joueur entre joueurs PC et consoles et que votre progression est transférée d’une plateforme à l’autre. De plus, Blizzard Entertainment met les bouchées doubles en intégrant des World Boss et d’autres événements mondiaux. Tous les joueurs du serveur sont alors invités à rejoindre la zone et à coopérer massivement afin de terrasser ensemble des monstres gigantesques. Sanctuaire devient ici un monde partagé où évoluent les joueurs. Diablo IV se mue en expérience sociale à part entière.

A cela s’ajoute la création de clans, un système de classement et surtout le Player versus Player. En éliminant d’autres joueurs, le héros en question obtient le titre de Champion et devient de fait une cible à abattre pour tous ceux présents sur le serveur. Et comme si ça ne suffisait pas, le titre est jouable à deux en local, sur consoles de salon uniquement. Fort de l’expérience acquise sur Diablo Immortal, Blizzard Entertainment pousse encore plus loin l’aspect MMO (pour jeu en ligne massivement multijoueur) avec Diablo IV.

Diablo IV sortira en 2023 sur PC et consoles de salon et pourrait bien sonner le retour en grâce de la saga de Blizzard.

Diablo 4 : La rédemption pour Blizzard après le très critiqué Diablo Immortal ?

A propos de Diablo IV
Wiki
Diablo 4 : tous les builds et guides
News astuce
Objets uniques Diablo 4 Saison 2 : la liste des butins et cosmétiques des Uber-boss
News astuce
Tier List Donjons Diablo 4 Saison 2 : Quels sont les meilleurs pour farmer l'XP et améliorer les glyphes ?
News astuce
Moisson du sang Diablo 4 : Récompenses, timer, réputation... Que faire dans cet event de la Saison 2 ?
Find Your Next Game Summer Game Fest PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Blizzard Entertainment Hack'n slash
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Ar-S_le_retour Ar-S_le_retour
MP
Niveau 9
le 17 juin 2022 à 16:16

Un Diablwow en fait...
Soit ce sera une tuerie, soit les micro transactions vont me faire rester sur D2/D3 ...
Je suis partisan d'une aventure solotable intense. Si on peut la faire à 2,3,4 tant mieux.. Ils peuvent mettre des events mondiaux à 6000 ou tant qu'ils veulent, la priorité c'est une grande et profonde aventure principale !

Lire la suite...
Meilleures offres
PS4 53.00€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Dragon's Dogma II
22 mars 2024
La vidéo du moment