CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Télégram vous ment ? L'application ne protègerait pas complètement vos données du gouvernement
Profil de Hadrien Leclercq aka « Warial » ,  Jeuxvideo.com
Hadrien suit de près toutes les sorties de produits tech et il possède un master de recherche (et mention TB s’il vous plait). Sa curiosité, sa capacité à lire des papiers scientifiques et son amour pour la tech le poussent à suivre de près les dernières avancées.

Telegram est l'une des applications de messagerie instantanée les plus populaires du monde pour une bonne et simple raison : la protection des données. une enquête allemande vient cependant remettre tout ça en question et le gouvernement français pourrait avoir accès à certaines conversations privées sur Telegram, peut-être même plus facilement que pour WhatsApp.

Télégram vous ment ? L'application ne protègerait pas complètement vos données du gouvernement

Telegram : iOS, Android ou Web, l’application de communication assure protéger vos données partout

Telegram est une application russe en open source extrêmement populaire, surtout depuis que WhatsApp, possédé par Meta (ex Facebook), se met à partager quelques rares données de ses utilisateurs et utilisatrices suite à un changement de CGU en 2021.

Plus qu'une appli de messagerie, Telegram est utilisé comme un réseau social rempli de salons... plus ou moins louches.

Si la plupart des échanges sur Telegram sont tout à fait normaux, beaucoup de monde utilise la confidentialité que permet ce canal de diffusion pour parler de sujets obscurs. Par exemple, les personnes les plus rongées par les théories du complot adorent l'application Web, Android et iOS.

Pourquoi ? Parce que Telegram a une promesse : "0 octet" de donnée ne sort de l'app. Les messages seraient complètement cryptés, et d'après les développeurs, il devrait être complètement impossible de fournir la moindre info à qui que ce soit, même à un gouvernement.

Vous vous en doutez, avec un tel credo, on ne récupère pas que les personnes les mieux intentionnées du Web (même si vouloir protéger ses données personnelles est évidemment une chose saine).

Alors que la protection de la vie privée est au centre des préoccupations des utilisateurs de Telegram et que l’entreprise assure toujours qu’elle n’a jamais divulgué la moindre information, une enquête du journal allemand Der Spiegel vient tout remettre en cause.

Telegram aurait menti : des données déjà transmises à des gouvernements

Pas sûr que Telegram soit plus “safe” que WhatsApp, dont les conversations sont cryptées de bout en bout.

Ce qu’il se passe au niveau des serveurs de l’entreprise est relativement opaque, l’open-source n’est pas totale. Nous n’avons que les mots des frères Durov, créateurs de Telegram, pour nous assurer de la protection totale des datas.

Télégram vous ment ? L'application ne protègerait pas complètement vos données du gouvernement

Lorsque vous lancez un “échange secret”, aucun soucis, Telegram n’en conserve rien. Vous pouvez même programmer l’auto-destruction des messages et ils seront bel et bien totalement évaporés. Mais les échanges secrets ne sont pas majoritaires, Telegram est largement utilisé pour ses longs fils d’actu, ses groupes pouvant aller jusqu’à 200 000 membres et ses échanges classiques… stockés dans le cloud.

Dans le réel, Telegram ne peut pas se mettre hors la loi.

Puisque l’application a accès à certaines données, si un gouvernement décide qu’il en a besoin dans le cadre d’une enquête judiciaire, Telegram se doit de cracher le morceau.

Pour se protéger de tels cas de figure, les développeurs russes ont placé des serveurs dans plusieurs pays. Récupérer les infos demanderait donc une coalition internationale. Selon eux, ça ne serait encore jamais arrivé.

Pas selon les journalistes de Der Spiegel.

Alors qu’ils n’ont étudié que le cas de leur pays, l’Allemagne, les résultats de leur enquête les entraîne à affirmer avec aplomb que Telegram a déjà transmis des données à la police à plusieurs reprises.

Le ministère de l’Intérieur allemand a contacté l’entreprise russe. Pavel Durov aurait lui-même pris part à ces discussions qui se sont soldées par un accord. Rien n’indique que le ministère français a fait de même, personne n’a enquêté sur la question, mais, au vu de ces révélations, cela n’est pas impossible.

Notons tout de même qu’il s’agissait à chaque fois d’informations sur des suspects d’affaires extrêmement graves, liées au terrorisme ou à la pédocriminalité par exemple.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
WojackTheFrog WojackTheFrog
MP
Niveau 4
le 09 juin 2022 à 00:27

Telegram est un peu obligé de collaborer avec les autorités en même temps surtout si ça concerne des affaires de terrorisme et de la pédophilie.

S'ils ne coopèrent pas l'application risque d'être supprimée du Play Store et de l'Apple Store.

Lire la suite...
Commentaire édité 09 juin 2022, 00:27 par WojackTheFrog
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
4
Rise of the Ronin
22 mars 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment