CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Journaliste jeuxvideo.com

Si la petite boule rose de Nintendo s’est offert une seconde jeunesse avec la sortie de Kirby et le monde Oublié sur Nintendo Switch, elle n’est pas toute jeune. Il y a 30 ans jour pour jour sortait le premier volet de ses aventures au Japon : Kirby's Dream Land. Il s’agit donc d’une date symbolique pour notre petite mascotte qui passe un cap important. Et pour fêter cela, on vous propose de revenir sur l’histoire improbable qui se cache derrière un élément fondateur : le choix du nom Kirby.

4 303 vues

Sommaire

  • John Kirby : Donkey Kong vs King Kong
  • Une légende urbaine ?
  • Nintendo habitué aux hommages

Acheter Kirby et le monde oublié sur Nintendo Switch en version physique chez Amazon

John Kirby : Donkey Kong vs King Kong

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Vous connaissez Kirby, mais connaissez-vous John Kirby ? À moins que vous ayez eu vent de cette petite histoire, il y a peu de chances. Il faut dire que cet avocat américain décédé il y a peu a eu un parcours assez classique, bien que prestigieux. Bénéficiaire de la bourse Rhodes, il a obtenu deux diplômes dans la célèbre Université d’Oxford, avant de valider son juris doctor et devenir avocat. Durant ses premières années, il se spécialisera dans les droits civils et étudiera notamment la question de la discrimination au vote dont étaient victimes les personnes afro-américaines. Mais à partir des années 80, John Kirby décide de se tourner vers les entreprises et la propriété intellectuelle. Dans ce cadre, il défendra notamment Pepsi, General Food ou encore Nintendo.

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Vous vous doutez bien que le dernier nous intéresse tout particulièrement. C’est en 1982 que l’avocat croisa la route du mastodonte vidéoludique. La raison ? Une affaire concernant le jeu phare de Nintendo : Donkey Kong. Sorti en 1981, ce jeu d’arcade est une véritable pierre angulaire de l’Histoire de la firme nippone. Il s’agit du premier gros jeu de l’iconique Shigeru Miyamoto, de la première apparition de Donkey Kong mais aussi de Mario et du premier grand succès de Nintendo, poussant la firme à s’élargir (Nintendo of America) et à assumer sa place d’incontournable dans l’industrie. Un grand nom du jeu vidéo qui aurait pu rencontrer un destin tragique, car la nature même de son personnage principal posait problème à une autre entreprise, non moins importante : Universal Studios.

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

En 1982, l’entreprise approche Nintendo et d’autres (notamment le constructeur Coleco) pour leur poser un ultimatum : ils ont 48 heures pour cesser la vente de Donkey Kong et délivrer toutes les copies à Universal. La raison ? Selon eux, la firme nippone a plagié le film King Kong, que ce soit au niveau du titre de leur jeu, de ses personnages ou de sa trame narrative. Si Coleco accepte rapidement un accord, réservant ainsi 3% de ses recettes à Universal (soit 4,6 millions de dollars), Nintendo ne compte pas se laisser faire aussi facilement.

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

L’affaire arrive devant les tribunaux. L’avocat d’Universal avance que le titre du jeu ressemble étrangement au film King Kong. De plus, la trame n’est pas franchement différente : un méchant singe kidnappant une jeune femme et un gentil héros devant escalader une structure pour la sauver. Des arguments qui s’entendent mais qui sont tout de même balayés d’un revers de la main par le plaidoyer de John Kirby, dont Nintendo a décidé de se payer les services pour l’occasion. Outre les différences entre les deux œuvres, l’avocat met surtout une ancienne affaire en avant, opposant Universal à RKO Pictures (qui avait produit le film King Kong en 1933). En 1975, cette décision de justice avait acté que l’histoire de King Kong et ses personnages étaient tombés dans le domaine public, c’est à dire qu’aucune entreprise privée ne pouvait en réclamer les droits. Un arbitrage qui arrangeait bien Universal à l’époque mais qui lui fit défaut en 1982. Perdant ainsi l’affaire, l’entreprise américaine fut notamment forcée de payer des intérêts compensatoires.

Les deux propriétés n'ont rien en commun à part un gorille, une femme captive, un sauveur masculin et un scénario avec un monument à gravir. {...} Les noms Kong et King Kong sont largement utilisés par le public en général et sont associés avec les grands singes et d'autres objets aux proportions énormes.

Extrait du jugement rendu en octobre 1984

Notez qu’Universal fit appel de cette décision à deux reprises. Le studio chercha notamment à démontrer qu’une confusion pouvait émerger dans la tête du consommateur entre King Kong et Donkey Kong. Dans son livre The Winner's Book of Video Games, Craig Kubey avait, par exemple, décrit le jeu en ses termes : “Donkey Kong est une version vidéo du classique du cinéma King Kong”. Mais rien n’y fait, l’argumentaire de John Kirby séduit encore une fois la cour qui confirme le verdict. Coup dur pour Universal qui, en plus d’essuyer une défaite majeure, se retrouve à verser de bons gros dommages et intérêts.

Pour Nintendo, c’est la consécration. La compagnie nippone peut non seulement continuer l’exploitation de son titre phare, mais prouve également qu’elle peut se mesurer à des géants de l’industrie du divertissement comme Universal. Autant dire que Big N a de quoi être reconnaissant envers celui qui a, malgré des accusations difficiles à contrer, permis cette victoire : John Kirby. L’avocat se voit offrir un voilier d’une valeur de 30 000 dollars et répondant au doux nom de Donkey Kong. Mais ce n’est pas tout ! En parallèle de cette histoire, Nintendo réfléchit en effet à une nouvelle licence, plus accessible et grand public, que la firme a confié à un certain Masahiro Sakurai, membre du studio HAL Laboratory. Et au moment de choisir son nom, c’est celui de l’avocat qui fut choisi. Le jeu vit le jour le 27 avril 1992. Il s’agissait de Kirby's Dream Land.

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Une légende urbaine ?

Cette belle histoire que certains connaissent peut-être a été nuancée au fil des années. Non, Kirby n’est pas le fruit d’une volonté claire de créer un nouveau personnage en hommage à l’avocat. Notre petite boule rose avait même déjà un nom : Twinkle Popopo. Mais Nintendo jugea que ce petit patronyme ne parlerait qu’aux Japonais. Voulant faire de sa nouvelle licence un succès international, et tout particulièrement américain, Nintendo of America fut chargé de fournir une liste de noms pouvant coller à cette nouvelle figure vidéoludique. Parmi la bonne dizaine de noms proposés, ils furent deux à attirer l’attention de Sakurai : Gasper et Kirby.

Nous avions une liste de noms et Kirby était l’un des noms sur la liste. Alors que nous étudions cette liste et tentions de la réduire, nous avons vu que Kirby était là et nous nous sommes rappelés que le nom de John Kirby était Kirby. Nous avons donc commencé à penser que si ces deux-là avaient un lien ce serait plutôt rigolo.

Interview de Shigeru Miyamoto pour Game Informer en 2011

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Face à ces deux possibilités, Sakurai et Miyamoto ont d’abord souligné l’aspect cocasse de cette coïncidence. Mais c’est surtout cet effet pied de nez aux codes japonais qui a poussé les deux hommes à opter pour Kirby. Selon les dires de Miyamoto, toujours pour Game Informer, l’aspect guttural de ce nom tranchait tellement avec celui plus mignon de cette petite créature qu’ils ont trouvé cela rigolo et ont décidé de le choisir.

Si c’est sans doute grâce à John Kirby que ce nom s’est retrouvé sur cette liste et donc a finalement été choisi, notre petite boule rose n’a rien d’un quelconque remerciement ou hommage voulu à l’avocat. Après tout, de très bons honoraires et un voilier à 30 000 dollars, n’est-ce pas déjà bien assez ?

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Nintendo habitué aux hommages

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Si pendant longtemps le choix du nom de Kirby fut compris comme un hommage, c’est que Nintendo nous a habitués à nommer ses personnages d’après des personnes existantes. Le nom de l’héroïne de Metroid, Samus Aran, est un hommage au footballeur Pelé par exemple. Fan de foot, Hiroji Kiyotake a confirmé qu’il souhaitait s’inspirer du vrai nom de cette star du football, à savoir Edson Arantes do Nascimento. Mais, allez savoir comment, le character designer pensait que son prénom était Samus et non Edson. Voilà comment Metroid se retrouva avec une héroïne portant le nom de Samus Aran.

Rebelote pour Mario qui prit le prénom d’un magnat de l’immobilier : Mario Segale. Dans les années 1980, c’est vers lui que se tourne Nintendo pour louer des locaux pour sa division américaine, Nintendo of America. Mais à l’époque, les affaires ne sont pas aussi florissantes que maintenant et la firme est un peu en retard sur le loyer. Alors que les employés sont en pleine réflexion pour trouver un nouveau nom à leur petit Jumpman, Mario Segale entre dans les locaux pour réclamer, de façon assez virulente, son argent. Minoru Arakawa, président de Nintendo of America, et ses employés ne lui en ont visiblement pas tenu rigueur et décrétèrent que Mario était un nom parfait pour celui qui deviendra leur mascotte emblématique.

D’une certaine façon, on peut dire que j’attends toujours mes royalties.

Mario Segale pour The Seattle Times, 1993

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo
Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Et puisque l’on parle nom des mascottes Nintendo, on ne pouvait pas vous laisser sans évoquer le cas Bowser. Niveau origine, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, si ce n’est que son nom japonais (Koopa) vient du plat coréen, le Kuppa, que Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka n’ont cessé de manger lors du processus de création. Ce qui est intéressant avec ce nom, c’est qu’on a pu voir l’effet inverse s'opérer. En 2015, Doug Bowser rejoint Nintendo en tant que vice-président des ventes et du marketing. Si le bonhomme a toutes les compétences requises pour le poste, son nom a bien sûr attiré l’attention des recruteurs et peut-être même joué en sa faveur. En tout cas, Nintendo avait fait preuve d’un certain humour en annonçant la nouvelle. En avril 2019, il prendra même la place du célèbre Reggie Fils-Aimé à la tête de Nintendo of America. Comme le disait la BBC, nous sommes face à l’un des plus étonnants “cas de déterminisme nominatif jamais vu”.

Doug Browser (aucun lien avec le Roi Koopa et le némésis de toujours de Mario) va, à partir d’aujourd’hui, superviser un certain nombre de fonctions liées à la vente {...}

Communiqué de Nintendo

Kirby 30 ans : la folle histoire derrière le nom de la mascotte Nintendo

Vous l’aurez compris, Kirby s’inscrit dans une longue tradition de Nintendo qui consiste à glisser ici et là des noms de personnes existantes et marquantes. S’il s’agit pour John Kirby d’une heureuse coïncidence, ça n’en constitue pas moins une anecdote intéressante et révélatrice de l’Histoire de la firme nippone. Pour ce qui est de l’Histoire de Kirby, elle ne fait que commencer. Juste avant de fêter ses 30 ans d’existence, notre petite boule rose s’est offert un petit coup de neuf avec une véritable révolution de sa formule. Et ça a visiblement fonctionné puisque Kirby et le Monde Oublié a enregistré d’excellentes notes et chiffres de ventes. Malgré ses 30 balais, Kirby n’est donc pas en fin de course, bien au contraire. Shinya Kumazaki, directeur général du studio HAL Laboratory, nous a promis “des jeux Kirby nouveaux et innovants” allant “au-delà de ce qui est actuellement imaginable”. Notez que pour ce qui est de l'anniversaire, un événement musical est prévu le 11 août prochain au Tokyo Garden Theater et sera retransmis sur Youtube.

Acheter Kirby et le monde oublié sur Nintendo Switch en version physique chez Amazon

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Nintendo Switch GB HAL Laboratory Plate-Forme Aventure Action Jouable en solo Multi en coopératif Rétrogaming
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
RedHeartsQC RedHeartsQC
MP
le 28 avr. 2022 à 13:40

La mascotte de Nintendo c'est Mario pas Kirby mdr...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
4
Star Wars Jedi : Survivor
17 mars 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment