Menu
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Hogwarts Legacy : Après la polémique, le lead designer se retire du développement

News business Hogwarts Legacy : Après la polémique, le lead designer se retire du développement

Du nouveau sur la polémique visant Troy Leavitt, lead designer du très attendu Hogwarts Legacy. Sur Twitter, l'homme indique avoir quitté Avalanche Software.

246 337 vues

Il y a quelques jours, nous apprenions que le lead designer d'Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard, Troy Leavitt, était visé par des critiques liées au contenu anti-féministe de sa chaîne YouTube et à ses déclarations jugées pro-GamerGate. La polémique avait été mise en lumière par une série de tweets signés Liam Robertson, collaborateur de Did You Know Gaming. Inactive depuis mars 2018, on retrouve par exemple sur sa page une vidéo visant à défendre John Lasseter, le co-fondateur de Pixar qui a démissionné en 2017 suite à des accusations de harcèlement sexuel. Loin d'être dissimulée, la chaîne de Leavitt est toujours référencée dans sa biographie Twitter.

Aujourd'hui, l'homme nous informe qu'il a démissionné de son poste chez Avalanche Software. La nouvelle a été partagée sur Twitter, où il ajoute n'avoir aucun propos négatif à émettre au sujet du studio et de Warner Bros. Dans un second temps, il annonce publier prochainement une vidéo YouTube dans laquelle il s'expliquera en détails.

1. J'ai pris la décision de me séparer d'Avalanche Software. Je n'ai que de bonnes choses à dire sur le jeu, l'équipe de développement et WB Games.

2. Je publierai bientôt une vidéo YouTube à ce sujet sur ma chaîne.

Quelques instants plus tard, il précise s'être senti "en sécurité dans sa position". "Cependant, je voulais démissionner pour des raisons que j'expliquerai dans la prochaine vidéo", ajoute t-il.

Récemment, l'équipe de développement répondait à une autre problématique. Bloomberg révélait en effet qu'Avalanche et Warner Bros. offriraient un outil de création poussé vers inclusivité, en laissant aux joueurs le choix de l'apparence, du sexe et de la voix de leur sorcier. Plus encore, ils pourraient choisir d'intégrer le dortoir des femmes ou celui des hommes. Une décision qui aurait notamment été encouragée par les déclarations polémiques sur la transidentité de JK Rowling, l'auteure de la saga Harry Potter. Rappelons qu'elle n'est pas « pas directement impliquée » dans le développement du titre. Un porte-parole de Warner avait toutefois refusé d'accorder une réponse à Kotaku qui avait demandé si elle recevrait des royalties pour le jeu.

Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Par Tiraxa, Rédaction jeuxvideo.com
MP
PC PS5 Xbox Series PS4 ONE RPG Warner Bros Games Monstres Fantasy

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Watibeex
Watibeex
MP
le 07 mars à 14:25

P'tain c'est quand même incroyable cette police de la pensée, en quoi ce qu'il a pu dire ou faire fait de lui un mauvais lead designer ? C'est fou le monde dans lequel nous sommes... Ils vont détruire le jeu et par extension cette licence qui a fait le bonheur de gosse comme moi à l'époque, pour des polémiques politiciennes à la con

Lire la suite...
LoveDeathRobots
LoveDeathRobots
MP
le 06 mars à 20:11

Il était pas dans le "bon" camp, dommage pour lui

Lire la suite...
Ivak87
Ivak87
MP
le 06 mars à 19:51

Atmosphère insupportable de geignards.

Lire la suite...
Jihem0S
Jihem0S
MP
le 06 mars à 10:59

Pardon ???

Lire la suite...
burnhobbit
burnhobbit
MP
le 06 mars à 08:44

Et sinon une news sur le jeu ? Gameplay ? screenshot ? Cinématique ?
La j'apprends rien d’intéressant ....

Lire la suite...
evilbasterd
evilbasterd
MP
le 05 mars à 23:39

La cancel culture dans toute sa splendeur. C'est quoi le rapport entre l'opinion d'une personne, et le poste qu'il occupe ?

À titre perso, je m'en balance des opinions de ceux qui conçoivent ce que j'achète. C'est leur vie privée et c'est leur droit de penser ce qu'ils veulent même si je ne suis pas d'accord

Lire la suite...
Bijdd
Bijdd
MP
le 05 mars à 22:13

Je trouve ça dingue... S'ils intègrent ces thèmes dans le jeu, j'espère au moins qu'il y aura une articulation, c'est à dire un intérêt pour le gameplay et/ou le scénario... C'est quoi le but ? on prend les groupes identifiés par une partie de l'opinion comme étant des minorités, on les saupoudre sans raison dans des produits commerciaux et on espère récolter plein de boulasses ?

Wait and see.

Lire la suite...
drow45
drow45
MP
le 05 mars à 22:07

C'est comme la nana viré de la série star war... Mais bon vous inquiétez pas hein là les démocrates aux us ne font que s'échauffer... Le meilleur reste à venir lol

Lire la suite...
[shadow300]
[shadow300]
MP
le 05 mars à 19:20

Donc en gros, on a pleins de gens peu intelligent qui passent leurs temps à se taper dessus sur internet, c'est ça ?

Lire la suite...
presley5
presley5
MP
le 05 mars à 18:00

L'image est très importante dans ce milieu tout comme pour n'importe quelle multinationale. Il y a de ce fait rien d'étonnant qu'ils se séparent de salariés qui pourraient leur faire perdre de l'argent étant donné que bonne image = hypothétiques meilleures recettes. Cela a toujours existé, et ce bien avant la cancel culture et l'ère internet, c'était juste pas médiatisé. On vit dans un monde où seul l'argent compte au final (on le sait tous).

Je ne saurai dire si virer la personne est toujours la bonne solution (il faut prendre au cas par cas) mais le mieux serait d'éduquer les gens qui tendent à prendre la défense d'agresseurs sexuels pour qu'ils puissent évoluer et devenir plus intègres.

Après, il y a une limite entre la liberté d'expression et la soit disant liberté de discriminer les gens. On ne peut pas tout dire sur internet car tout comme dans la vie civile, il y a des lois à respecter.

Ici, il s'agit de propos anti-féministes et d'autres propos qui encensent indirectement les violences contre les femmes (lorsque cette personne défend un agresseur sexuel) donc ça gène moins les internautes de JVC. Mais imaginons si ce lead designer avait prôné la pédophilie ou un autre sujet sur lequel il y aurait un consensus, parlerions-nous encore de droit à la liberté d'expression ? Accepterions-nous qu'une personne de ce genre garde son travail (très bien payé) même s'il n'a jamais touché à un enfant ? J'en doute.

Lorsqu'on décide de s'exprimer sur un sujet qui ne nous concerne pas avec malveillance et de manière publique (ce qui est le cas ici), il faut s'attendre à des conséquences. Il suffit juste de mettre une loi pour savoir lesquelles on met en place.

Freedom of speech is not the same as freedom from consequences, sinon c'est l'anarchie et on se permettrait de dire tout et n'importe quoi à des inconnus dans la rue dans le but de nuire.

Lire la suite...
Commentaire édité 05 mars, 18:02 par presley5
Top commentaires
Newgoblin2
Newgoblin2
MP
le 05 mars à 10:15

Ridicule.

Le "camp du bien" (il paraît) qui harcèle une personne jusqu'à sa démission. Mais tout va bien.

On vit une époque étrange où les priorités de certaines personnes sont totalement déconnectées de la réalité. Internet est un outil formidable mais malheureusement, ça a donné la parole à tout le monde et ce sont les plus dangereux qui font le plus de bruit.

Et le pire dans tout ça, c'est que ces personnes dangereuses sont écoutées. Ces gens là ont gagnés et c'est triste. On ne peux que subir ce genre de news quasiment quotidienne.

Lire la suite...
blorks421
blorks421
MP
le 05 mars à 10:13

curieuse époque... faites attentions à ce que vous postez aujourd'hui ça pourra vous revenir dans la tête plus tard sous couvert de bien pensante délation.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021
4
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
5
Elden Ring
21 janv. 2022