Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

News hardware Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming
,

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Razer, marque spécialisée dans le matériel pour joueurs et fabricant de plusieurs casques de référence, s’aventure du côté du grand public avec le modèle Opus, un casque anti-bruit à utiliser avec votre smartphone, votre ordinateur, mais aussi votre console. Nous l’avons testé au quotidien pendant plusieurs jours, voici notre verdict.

Spécifications
CompatibilitéWindows, MacOs, Smartphones, Tablettes, Xbox On et Series, Playstation 4 et 5, Switch
Transducteurs2x40 mm
Réponse en fréquence20 Hz – 20 kHz-
Impédance12 Ohms
Sensibilité105 dB / mW
Type microphone1 x Omnidirectionnel
Atténuation bruit microNon
Zones éclairéesNon
Rendu 7.1 / 3DNon
Poids270 g sans câble
Connexions disponiblesBluetooth 5.0

Les meilleures offres pour le Razer Opus :

Offres
Amazon
209,99 €Livraison gratuite
Rue du commerce
209,99 €Livraison 4,99 €

Nomade avant tout

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Il est livré dans une coque semi-rigide, avec finition tissu à l’intérieur et simil-cuir à l’extérieur, tout à fait équivalente à celle du Bose Headphones 700, et dans laquelle vous pourrez ranger le casque et ses accessoires pour les protéger de la poussière et des coups. Une fois dans le sac, la sacoche se montre assez massive avec 20 x 18 x 6,5 centimètres, mais aussi très protectrice, notamment des coups. L’idéal pour une utilisation au quotidien dans le sac comme dans une plus grosse valise, au milieu de tout votre bazar. C’est en tout cas beaucoup plus efficace que la Smart Case du AirPods Max Apple que nous avons testé il y a quelques jours. Seul bémol, il faut plier le casque d’une façon assez précise pour qu’il rentre dedans, avec un oreillette repliée sur l’arceau et pas l’autre, ce qui demande souvent un peu de réflexion (voire quelques essais) avant de réussir. Une question d’habitude.

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming
Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Le casque est aussi livré avec un petit sac de quelques centimètres carrés pour ranger le cordon USB-A/USB-C de 50 centimètres nécessaire à la charge, le câble mini-jack 4 pôles d’1m20 et l’adaptateur avion mini-jack 4 pôles vers 2 mini-jack 2 pôles. Chipotons encore un peu avec la taille de ce petit sac qui fait perdre un peu de temps pour qui veut ranger ses câbles à l’intérieur, faute d’espace. En tout cas, le Razer Opus affiche ici sa fonctionnalité première, à savoir être un casque nomade que l'on emporte avec soi dans les transports.

Il faudra quand même y faire attention

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Toute cette protection n’est pas là pour rien. Sans être particulièrement fragile, le Razer Opus est loin d’afficher une solidité à toutes épreuves. On est plus sur un petit casque HiFi que sur un large modèle gamer ou sono. L’arceau est fin, les rotules les sont également, et c’est bel et bien le plastique qui fait office de finition comme de structure, à l’exception de deux tiges en métal en renfort des extensions d’oreillettes. C’est donc un modèle à manipuler avec une certaine précaution.

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Pour autant, la qualité de finition est bien au rendez-vous : pas de vis apparente, des plastiques semi-mat sobres et sans défaut. Nous sommes pas au niveau de ce qu’offre l’Apple AirPods Max, bien évidemment, mais le casque est aussi beaucoup plus léger, avec seulement 270 grammes sur la balance. Il est donc moins pesant sur la tête et sur les cervicales à long terme et se fait plus rapidement oublier.

Avec son arceau simple, il vient se poser sur la tête via une mousse assez fine mais suffisamment dense pour que la tige ne presse pas le haut du crâne. Et en termes de taille, nous avons pu l’installer sur une tête d’enfant comme sur une large tête d’adulte, avec de la marge dans les deux cas pour augmenter ou réduire l’écartement. Le confort est au rendez-vous, avec un maintien assez ferme et un casque qui bouge très peu avec les mouvements de tête. Et puis nous apprécions la mobilité élevée des différents éléments grâce à la rotation des oreillettes autour d’un axe vertical de -15° à +90°, et une légère rotation autour d’un axe horizontal de 10° seulement, qui permet au casque de bien se placer quelle que soit la forme de la tête.

La double connectique qui le rend multi plateformes

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Du côté des connexions, le Razer Opus s’appuie sur deux protocoles à large compatibilité : d’une part le bluetooth 5,0 pour une liaison sans-fil avec les smartphones, tablettes, ordinateurs et téléviseurs, et d’autre part une connexion filaire classique, en mini-jack, pour tout ce qui n’est pas compatible bluetooth. Ce qui fait que le casque est utilisable sur l’ensemble de nos consoles actuelles, PS4, PS5, Xbox Series ou One, mais aussi Switch, si on accepte de jouer en filaire. Sachant que le casque fonctionne dans ce cas sans forcément utiliser de batterie, à moins d’activer l’atténuation active des bruits extérieurs.

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Évidemment, l’Opus n’est pas le premier à proposer cette double connexion et il est clair que cela ne suffit pas à ajouter l’étiquette gamer à un casque de tous les jours. Sauf que nous profitons ici d’un mode à faible latence pour le bluetooth, avec traitement audio réduit au minimum, et d’une gestion du micro dans tous les cas, en sans-fil comme en filaire. L’Opus peut donc être utilisé aussi bien pour répondre au téléphone que pour chatter sur console (sauf sur Switch, évidemment). Il ne lui manque que le dongle fourni, façon ETW 270 Hybrid pour remplir totalement les caractéristiques d’un casque gamer grand public, et nous offrir le sans-fil sur consoles.

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Au niveau de l’ergonomie pas contre, Razer pouvait mieux faire. En effet, on se retrouve avec quatre boutons fins sur l’oreillette droite, assez peu différentiables (malgré un petit effort pour créer une différence de relief entre les trois premiers). En plus de ça, le casque cumule les multifonctions par bouton avec d’un côté une touche On/Off qui permet aussi de changer de mode d’atténuation, et de l’autre une touche spéciale pour répondre au téléphone, refuser un appel, activer le mode gaming, ou encore contrôler la lecture des pistes. Beaucoup de choses pour de si petits boutons. Bon, ce n'est pas pire que le tactile du Bose 700, mais pas meilleur que la proposition d’Apple.

Le support logiciel simple et bienvenu

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gamingTest du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gamingTest du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Razer nous propose d’accompagner le casque Opus avec une application mobile dédiée, téléchargeable gratuitement sur iOS et Android. Contrairement au Bose 700, l’application n’est pas obligatoire et il est tout à fait possible d’utiliser le casque en Bluetooth directement. Mais les bonus qu’elle apporte sont appréciables : indicateur de batterie du casque, égaliseur avec presets, gestion de la veille automatique et de l’arrêt automatique quand on met le casque autour des épaules, mais aussi un accès direct au mode d’emploi, ce qui est très pratique face à la complexité de certaines commandes.

Nous regretterons simplement l’impossibilité de créer son propre preset , le visuel de l’égalisation n’étant qu’une simple image et non un module pour régler soit même les différentes fréquences. En clair, il faudra faire avec ce qui est proposé, à savoir une égalisation plate nommée THX (pour le partenariat avec le protocole audio), un mode “amplifié” qui booste les médium, un mode vocal avec un peu plus de haut medium pour faire ressortir les voix, le mode “basses améliorées” qui baisse medium et un peu aigus pour faire ressortir les graves, et le mode “clarté améliorée “ qui agit comme un coupe-bas sous 800Hz. Des presets qui sont plutôt pertinents, plus ou moins utiles, et qu’on regrette aussi de ne pouvoir choisir sans utiliser l’application.

Côté son, c’est très bon

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Passer du Airpods Max au Opus aurait dû nous faire un choc assez important, le casque d’Apple étant particulièrement réussi côté sonore (et même pour son prix). Pourtant, il faut avouer que le modèle de Razer s’en sort vraiment bien, avec une belle définition sur l’ensemble du spectre et un équilibre qui fait plaisir à entendre. Alors évidemment, l’Opus n’est pas un casque audiophile et nous n’irons pas chercher la petite bête à ses petits excès dans le bas médium, ou sur la précision de ses aigus quand on pousse le volume. Dans l’ensemble c’est très bon, avec une bonne dynamique et une jolie amplitude de volume, parfait pour une balade en musique en milieu bruyant.

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Surtout que le casque ajoute une composante anti-bruit à l’équation avec 3 modes d’isolation. Le mode “passif” où l’ANC (Active Noise Cancelling pour Suppression active du bruit) est désactivé, laissant l’épaisseur des oreillettes et des plastiques se charger seuls de protéger vos tympans des bruits extérieurs. Dans ce cas, ce sont les aigus de ces bruits qui sont atténués, et il reste une couche assez épaisse de vibrations dans le medium-grave. Une fois l’ANC activé, ces medium-graves tombent presque dans l’oubli, laissant à nouveau apparaître quelques medium-aigus dans le fond. L’effet est efficace dans les transports, en train, avion ou voiture, puisque le bruit des moteurs ou des roulements devient quasiment inaudible. Reste tout de même un petit effet de souffle en fond, et l’impression d’être très cloisonné (les claustrophobes apprécieront moyennement). Ca reste aussi un cran en dessous de la proposition d’Apple, notamment avec les voix environnantes qui ne sont pas aussi bien atténuées.

Le mode Ambiant souffre aussi de la qualité des micros qui équipent ce casque, surtout en comparaison avec le AirPods Max. On est très loin de l’effet “transparence”, avec simplement une atténuation plus limitée sur les aigus, mais qui manque de définition. Vous ne pourrez pas tenir une conversation normale avec quelqu’un en gardant le casque sur les oreilles. Mais dans l’ensemble, c’est correct, comparable aux propositions de Bose ou Sony, avec un signature sonore qui reste cohérente quel que soit le mode d’atténuation activé.

Dans l’ensemble une belle réussite

Test du Razer Opus : Le casque nomade anti-bruit et pro-gaming

Le Razer Opus est certes un casque nomade avant d’être un casque gaming, mais nous avons apprécié son utilisation dans les deux situations. Le fait qu’il soit utilisable avec son micro pour téléphoner ou chatter, avec un son correct et intelligible (qu’on ne vous conseille pas pour du streaming non plus), fait de lui un compagnon très agréable, surtout que sa batterie tient bien le choc avec plus de 20 heures d’utilisation en continu à plein volume et la possibilité de passer en filaire si nécessaire. Il est aussi facile à ranger, agréable à porter, il vous protège des bruits ambiants et sonne très bien. Peu de regrets finalement, si ce n’est son apparente fragilité qui demandera quelques précautions de manipulation, et de bien le ranger dans sa coque pour le transport pour éviter les rayures. Pour un peu plus de 200€, ce qui reste assez cher mais inférieur à ses concurrents les plus prestigieux, Razer signe un joli modèle, léger et performant, que l’on a plaisir à utiliser au quotidien.

Les notes
+Points positifs
  • Un casque sobre, léger et élégant
  • Une très bonne sonorité, équilibrée et sans agressivité
  • 20 heures d’autonomie
  • L’isolation phonique assez efficace dans les transport
  • Une large compatibilité
  • L’application non obligatoire mais bienvenue
-Points négatifs
  • Un casque qui nécessite de l’attention au rangement
  • Ergonomie des boutons perfectible
  • L’isolation manque un peu d’air
Bravo à Razer pour ce premier essai dans la gamme des casques audio anti-bruit. L’Opus est agréable à porter, il est pratique et convient parfaitement à l’écoute de musique, au visionnage de films ou au jeu vidéo, notamment grâce à une compatibilité avec de nombreuses plateformes en Bluetooth comme en filaire. Le tarif est certes un peu élevé, mais c’est le prix à payer pour avoir un casque performant, avec une belle signature sonore.
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
06 mars 2021 à 18:14:00
17/20

Achetez le Razer Opus directement sur le site de Razer

Profil de oliveroidubocal,  Jeuxvideo.com
Par oliveroidubocal, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Legend-Snake
Legend-Snake
MP
le 10 avr. à 03:01

Il est ou le sommaire avec les autres tests ?

Lire la suite...
zanmato7
zanmato7
MP
le 07 mars à 21:50

D'accord donc le seul truc qui justifierait l achat d' un casque bluetooth pour le gaming à savoir la latence on l aborde Pas... 🙃

Lire la suite...
amenofis
amenofis
MP
le 07 mars à 13:50

Bonjour,
Je profite de ce test et fil de discussion pour poser une question d ordre technique:

Quand je branche mon casque razer opus en Bluetooth sur la tv lg oledcx, à chaque fois, j ai une déconnexion au bout de 10min. Le casque perd la source.

Sur d’autre périphériques (ordinateur, téléphone, tablette) je n ai aucun souci.

Est ce qu une personne aurait une idée d où pourrait provenir cette déconnection?

Bon dimanche

Lire la suite...
jon3stown
jon3stown
MP
le 07 mars à 11:02

Sony avait sorti exactement le même, je suis content de voir que c'est plus abordable qu'en 2017 (ça coutait 600 balles à ce moment là)

Lire la suite...
tibid-juninho8
tibid-juninho8
MP
le 07 mars à 10:55

200€ un casque pour jouer aux jeux video :rire: la moitié du prix d'une ps5 digitale :rire:

Lire la suite...
cream12
cream12
MP
le 07 mars à 09:10

Il me plaît bien celui-là mais "l'attention au rangement" c'est pas mon fort

Lire la suite...
Hisseo-santiano
Hisseo-santiano
MP
le 06 mars à 23:51

Razer cette horrible marque, sur les 6 produits électroniques Razer que j'ai pu avoir, ils ont TOUS été défectueux au bout de 6 mois.

Le fil de casque ORCA qui s'est coupé tout seul à l'intérieur, puis les enceintes même du casque qui ont laché peu après, le clic droit de la souris IMPERATOR qui s'enfonce, même problème sur une DEATHADDER, la moitié des boutons de la souris NAGA qui parfois ne marche plus (en général la colonne du milieu 2 5 8 11) obligé de balancé la souris sur un coussin pour refaire marcher les boutons, la touche "n" du clavier BLACKWIDOW qui est détectée enfoncée alors qu'elle ne l'est pas :sarcastic:

Bref Razer c'est non :non:

Lire la suite...
Gentil_caillou
Gentil_caillou
MP
le 06 mars à 22:27

Mais pourquoi acheter ce casque par rapport à un bose qc ou un sony xm ?
Je ne comprends pas l'intérêt en lisant le texte, quelle est sa valeur ajoutée ? Si ce casque vaut 17, combien vaut un bose ou un sony sur 20 et pourquoi ?

Lire la suite...
Ultimbaron58
Ultimbaron58
MP
le 06 mars à 20:32

Idéal pout jouer sur plsav5 et ps4 pro :rire::rire::rire::rire:

Lire la suite...
king-baratheon
king-baratheon
MP
le 06 mars à 18:33

y a 20 ans razer c était de la qualité.
Y a 20 ans.

Lire la suite...
Top commentaires
Shamanix
Shamanix
MP
le 06 mars à 18:32

Question: Qu'est-ce qui définit un casque "pro-gaming" ? ^^

Lire la suite...
king-baratheon
king-baratheon
MP
le 06 mars à 18:33

y a 20 ans razer c était de la qualité.
Y a 20 ans.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Diablo II : Resurrected
2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Resident Evil Village
07 mai 2021
4
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
1er trimestre 2022