Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

La Commission européenne distribue une amende de 7,8 millions d'euros à Valve et à cinq autres éditeurs

Chargement du lecteur vidéo...
News business La Commission européenne distribue une amende de 7,8 millions d'euros à Valve et à cinq autres éditeurs
99771 vues
Partager sur :
Mise à jour par Clementoss, le 20 janvier 2021 à 21:29:40
Valve réagit à la décision prononcée par la Commission européenne et conteste le verdict rendu : "Au cours des sept années d’enquête, Valve a pleinement coopéré, fournissant toutes les preuves et informations demandées à la Commission. Nous ne sommes pas d'accord avec ces conclusions, et prévoyons de faire appel de la décision."

Courant avril 2019, la Commission européenne avait ouvert une enquête sur 6 éditeurs du marché du jeu vidéo afin de mettre en avant un potentiel blocage géographique des ventes transfrontalières des clés de jeu. Aujourd'hui, l'enquête arrive à son terme et la Commission européenne inflige une amende de 7,8 millions d'euros aux éditeurs concernés.

Les six sociétés soupçonnées par la Commission européenne, à savoir Valve (Steam), Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax (Bethesda) sont désormais déclarés coupables. En effet, ces dernières ont reçu une amende s'élevant à 7,8 millions d'euros pour avoir signé des accords afin de zoner les clés vendues au sein même du marché européen, une pratique qui enfreint les règles des droits européens de la concurrence. L'objectif de cette pratique ? Empêcher les ventes transfrontalières pour bloquer les consommateurs désireux d'acheter des clés en dehors de leur pays de résidence.

Les sanctions prises aujourd'hui contre les pratiques de blocage géographique de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo sur PC rappellent qu'en vertu du droit de la concurrence de l'UE, que les entreprises sont interdites de restreindre contractuellement les ventes transfrontalières. De telles pratiques privent les consommateurs européens des avantages du marché unique numérique de l'UE et de la possibilité de magasiner pour trouver l'offre la plus appropriée dans l'UE. Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission européenne chargée de l'Europe à l'ère du numérique, et commissaire à la Concurrence

La plupart des éditeurs ont décidé de coopérer avec la Commission européenne, ce qui a entraîné la diminution du coût de l'amende, cependant, la société américaine Valve a reçu une amende plus lourde, soit une amende s'élevant à 1,624 million d'euros, pour avoir refusé de collaborer.

De leur côté, Bandai Namco repart avec une amende de 340.000 euros, Capcom, de 396.000 euros, Focus Home, de 2.888 millions d'euros, Koch Media, de 977.000 euros et ZeniMax, de 1.664 millions d'euros.

Pour finir, la Commission européenne a déclaré que la situation des éditeurs pourrait empirer puisque toute personne ou entreprise ayant été affectée par le comportement anticoncurrentiel des éditeurs peut porter l'affaire devant les tribunaux des États membres afin de demander des dommages et intérêts.

La Commission européenne distribue une amende de 7,8 millions d'euros à Valve et à cinq autres éditeurs

Vous aimerez également :

Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
warncamb
warncamb
MP
le 22 janv. à 23:08

C’est normal, pour une fois que ça va dans le sens des consommateurs et pas des profits de l’état...

Par contre la priorité reste quand même le droit unilatéral de propriété sur tout ce qu’un consommateur achète.
Dont le demat’ !
Et une meilleure sécurisation pour récupérer ses articles achetés, car on sait tous qu’après un piratage vos produits demat’ c’est dans l’os parfois.

La mise en place d’un marché d’occasion virtuel.
Histoire de clouer le bec aux afficionados du demat’, les éditeurs voudront jamais laisser passer ça car le demat’ empêche l’occasion.
Là ils n’auront plus le choix.

Lire la suite...
Commentaire édité 22 janv., 23:09 par warncamb
Ranma__Saotome
Ranma__Saotome
MP
le 22 janv. à 22:01

Mais Bruxelles attend quoi pour leur infliger des amendes de plusieurs centaines de millions ? Tant que la CE continuera son laxisme, ils nous chieront dessus à loisir.

Lire la suite...
Commentaire édité 22 janv., 22:02 par Ranma__Saotome
maupi
maupi
MP
le 22 janv. à 19:48

Très très bonne action de l'U.E., qui sera sans doute suivie d'autres actions notamment contre Valve, pour leurs nombreuses clauses abusives, dont certaines visaient clairement à empêcher le commerce d'occasion des jeux dématérialisés (ce qui est donc une tentative supplémentaire de faire passer le jeu pour un service et plus pour un bien), ce qui serait très préjudiciable aux gamers et la porte ouverte à de nombreux dérapages (limitations de ce service, tarification abusive, etc) ...

Les @stores devront sans doute être modifiés pour permettre de respecter les législations européennes et nationales (notamment le droit de rétractation); non, ça n'est pas encore le cas de tous ...

Si les gamers se renseignaient un peu plus sur leurs droits et les devoirs des société, bien des choses seraient différentes ...

Lire la suite...
falloutboy57
falloutboy57
MP
le 21 janv. à 19:24

Ça profite du marché commun europeen et du libre échange‚ je doute pas que ça met son siège dans un paradis fiscal comme le Luxembourg ou l'Irlande‚ et derrière ça magouille pour empêcher le consommateur de profiter lui aussi des mêmes règles.
Virement tous des ordures.

Lire la suite...
Harambo44
Harambo44
MP
le 21 janv. à 19:07

C'est complètement stupide pour du démat, c'est le même produit qui vient du même endroit peut être si on le prend le store polonais ou français

Lire la suite...
Asturiale
Asturiale
MP
le 21 janv. à 18:04

bon ben on sort sa liste de jeux steam acheter legalement sur steam (et pas sur instant gaming and co) et on fait les comptes si la somme est superieur à 2 000 euros (prix d'un avocat au TC) on lance l'affaire sinon on pleure

Lire la suite...
b_mamba24
b_mamba24
MP
le 21 janv. à 14:56

C'est marrant qu'ils contestent parce que je vie au Portugal depuis 3ans et je confirme que je ne peux pas utiliser le shop FR ici. Pire encore si je suis au Portugal je ne peux pas utiliser un moyen de paiement FR (Paypal, carte bleu). Et j'ajoute que je ne peux pas offrir un jeu à un ami qui est dans un autre pays que le mien.
Donc ils vont contester le fait que ce soit vrai je pense...

Lire la suite...
Underfog3
Underfog3
MP
le 21 janv. à 14:42

Un coup d'épée dans l'eau, Gabe est multi-milliardaire.

Tiens, tu seras privé de ton yacht pendant 8 secondes sale escroc !

Ouille !

Lire la suite...
Spark1978
Spark1978
MP
le 21 janv. à 14:35

Et Sony avec leur code et leur psn zoné?...... là on dit rien?
Bizarre....

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 21 janv. à 14:23

Valve ont trouvé la clé du succès ? (Je sais, je sais, je sors).

Lire la suite...
Top commentaires
caligene729
caligene729
MP
le 20 janv. à 15:52

Ca aurait été cool un article plus complet dans lequel vous expliquez concrètement qu'est-ce que ce blocage transfrontalier et quelle est l'offre restreinte. Un petit boulot d'investigation quoi, c'est pour ça que vous êtes journaliste à la base non ? :)

Car là j'ai pas vraiment compris les enjeux de cette amende.

Lire la suite...
MrBikett
MrBikett
MP
le 20 janv. à 15:49

Cette décision semble aller dans le sens du joueur, espérons que ça calme les éditeurs sur ce genre de pratiques pénalisantes pour nous !

PS : Quel rapport entre la vidéo Half-Life qui se lance en autoplay et cette news, à part que le nom de Steam figure sur les deux ?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Resident Evil Village
07 mai 2021
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Biomutant
25 mai 2021
4
Star Wars (titre provisoire)
2021
5
Diablo II : Resurrected
2021