CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Crise à Hong Kong : Blizzard bannit un pro-player Hearthstone
Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Epyon - Journaliste jeuxvideo.com

Depuis plusieurs mois, une crise politique et démocratique secoue Hong Kong et certaines personnalités n’ont pas hésité à faire connaître leur avis sur la question. Au grand déplaisir du gouvernement chinois, mais aussi de celles et ceux qui ont des intérêts économiques en Chine. C’est notamment le cas de Blizzard, qui vient tout juste de disqualifier et de bannir le joueur professionnel blitzchung. Le jeune hong-kongais avait profité d’une interview, le week-end dernier, pour faire connaître son soutien aux manifestants.

Crise à Hong Kong : Blizzard bannit un pro-player Hearthstone
Crise à Hong Kong : Blizzard bannit un pro-player Hearthstone
Ng Wai Chung, alias blitzchung.

Dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier, à l’occasion de la retransmission des HearthStone Grandmasters, le joueur blitzchung a créé la sensation en se présentant à une interview, équipé d’une paire de lunettes de ski et d’un masque à gaz. Un clin d’œil vestimentaire aux manifestants de Hong Kong, qui ont su s’équiper pour lutter contre les forces de l’ordre. Mais blitzchung n’en est pas resté là puisqu’il a aussi prononcé l’un des slogans des manifestants, provoquant la gêne des deux commentateurs de la compétition qui l’interviewaient. L’un comme l’autre ont d’ailleurs préféré se cacher sous leur bureau afin de ne pas être associé avec la déclaration du joueur. L'un comme l'autre pressentaient probablement les retombées d’un tel acte.

De lourdes sanctions pour toutes les personnes impliquées

Crise à Hong Kong : Blizzard bannit un pro-player Hearthstone
L'apparition en live de blitzchung, avant qu'il ne crie son slogan.

Et évidemment, les conséquences n’ont pas tardé à se faire connaître puisque Blizzard, et plus particulièrement Blizzard Taiwan qui avait la gestion de l’événement, a choisi de frapper fort. Le joueur a reçu une lourde sanction : il a été disqualifié du Hearthstone Grandmasters et il ne touchera pas son cash-prize. Il est également banni de toutes compétitions Hearthstone pour un an. Pour justifier sa décision, l’éditeur a pu s’appuyer sur un paragraphe du règlement de sa compétition, qui précise qu’un joueur ou une joueuse qui « offense une partie du public ou porte atteinte à l'image de Blizzard » s’expose à des sanctions. Une règle qui permet de grandes largesses d’interprétation, en fin de compte. À noter que les deux commentateurs qui conduisaient l’interview ont perdu les contrats qui les liaient à Blizzard, sous prétexte qu’ils auraient encouragé blitzchung à délivrer son message. Une version des faits contestée par la plupart des observateurs, qui ont bien noté que les deux commentateurs ont préféré se cacher derrière leur bureau et n’ont manifesté aucune forme de soutien à blitzchung. Selon le très bien renseigné Rod Breslau, les deux compères ignoraient complètement les intentions du joueur pro. À l'inverse, ce dernier a par la suite expliqué qu'il avait conscience de la gravité de sa déclaration et de ce que cela pourrait signifier pour lui.

Comme vous le savez, il y a de graves manifestations en ce moment dans mon pays. Mon appel sur le stream était simplement une autre forme de participation aux manifestations, je veux qu'elles soient plus connues. J'ai mis beaucoup d'efforts dans ce mouvement social ces derniers mois, à tel point que par moments, je ne parvenais pas à me concentrer sur la préparation de mon match du Grandmasters. Je sais ce que signifie mon action sur le stream. Cela pourrait me causer beaucoup de problèmes, même ma sécurité personnelle, dans la vraie vie. Mais je crois que c'est mon devoir de dire quelque chose sur ce sujet. - Ng Wai Chung, alias blitzchung

Le poids de la Chine dans l’industrie du jeu vidéo

Particulièrement chatouilleuse sur le plan politique, la Chine est traitée avec beaucoup délicatesse par les grands éditeurs de jeux vidéo qui depuis plusieurs années, tentent de pénétrer le très juteux marché chinois. C’est encore plus compliqué pour celles et ceux qui entretiennent déjà des relations commerciales avec certains groupes chinois, qui sont souvent actionnaires de ces mêmes entreprises. C’est notamment le cas de Blizzard, qui travaille avec NetEase pour le développement de Diablo Immortal ; mais qui, en tant qu’entité du groupe Blizzard-Activision, entretient également des liens avec Tencent, qui possède 5 % d’Activision-Blizzard. C’est d'ailleurs Tencent qui a développé Call of Duty : Mobile pour le compte d’Activision-Blizzard. Un jeu qui rencontre déjà un énorme succès à travers le monde puisqu’en une semaine, il a déjà été téléchargé plus de 100 millions de fois.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
QwDfCv QwDfCv
MP
Niveau 7
le 15 oct. 2019 à 06:21

Pas de politique dans les évènements sportifs et e-sportifs. C'est une règle universelle.

Blizzard est une multinationale qui a une vision globale et ne réfléchit plus à travers un prisme occidental.
Tencent détient 5% de la boîte, ce qui en fait l'un des plus gros actionnaires de la boîte ... La réaction de leur part est donc tout à fait logique

Je n’ai jamais vu un Sud Coreen s'exprimer sur le conflit Nord/Sud, ni un américain sur Trump, ni un français sur les gilets jaunes et c'est normal, vous n'allez pas utiliser la vitrine d'une compétition sportive pour faire la pub de vos opinions politiques qu'elles soient pour telles ou telles idéologies

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
4
Rise of the Ronin
22 mars 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment