Menu
The Talos Principle
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15.7/20
16 à 20
4
11 à 15
2
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
6 notes

Les avis les plus utiles

17/20
red_firefox
Alerte
Posté le 13 oct. 2015 à 19:04

Un très bon jeu d'aventure-réflexion, doté d'un scénario solide et philosophique. Un gameplay en 60 fps (il y a peu chutes mais pas gênantes), des décors sublimes, un moteur retravaillé (Serious Engine 4.0) et une bonne bande-son pour se mettre dans l'ambiance. Faut bien se creuser la tête pour arriver aux bouts des puzzles. Ils sont assez ardus, mais on se sent soulagé une fois fini. Cette version PS4 2 jeux en 1 (Principal+DLC) est une réussite totale.

Lire la suite...
17/20
toutax
Alerte
Posté le 30 mars 2016 à 04:22

Non pas que je sois de nature à esquiver forcément les concensus autour des critiques d art en tout genre, mais je ne dirais pas que the talos principe mérite d être encensé par tout le monde comme un genre de messie. J ai un peu de mal à attribuer une note global à ce jeu qui possède de gros points forts et de gros points faibles, alors je vais détailler ;)
Concernant le plus important à savoir le gameplay, j ai personnellement roulé sur toutes (oui oui) les énigmes du jeu. Seulement les toutes dernières ont un intérêt et fond réfléchir, mais j ai eu la sensation durant les deux premiers mondes et la moitié du dernier de poursuivre un didacticiel, alors que les mécaniques sont intelligentes et auraient pu donner lieu à des énigmes plus ludiques une fois les automatismes acquis par le joueur.
Là où je galère méchamment, c est pour avoir toutes les etoiles du jeu (sorte d énigmes bonus)

Et vient ici le premier point noir selon moi... Car bien souvent l aspect énigme laisse la place à de l exploration/plateforme de très mauvais goût. Souvent dans l optique d attraper ces fameuses étoiles, il est parfois nécessaire de réussir un saut totalement improbable sur un muret qui , à l évidence, n est pas modélisé pour faire parti des interactions avec le joueur.
Certaines phases de plateforme sont vraiment grossières et n apportent strictement rien au jeu, là où le joueur comprend que ca ne servait à rien de se casser la tête et qu' il aurait mieux valu sautiller dans tous les sens en espérant attraper une corniche du bout de l orteille pour terminer une étoile bonus de la seule manière disponible.... Dommage.
Les énigmes en elles même malgré leur simplicité (non apparente) sont agréables et bien pensées sur la fin.
Concernant les graphismes... Ok le jeu daté pas d hier mais il serait de bon goût d admettre que... C est tout particulièrement laid. Celà dit on s en fou on vient jouer à un jeu d énigme.
Non le vrai problème c est la "da".
Les 3 mondes visité sont d une fadeur inégalée.
Les éléments du décors sont composés par des forme cubiques, et répétée à outrance. Aucune inventivité ou originalité si ce n est quelque petit délire par ci par là comme un pont suspendu avant un gros château bien moche, ou un sphinx cachant une pyramide en arrière plan.
Des débris posés ca et là, des tons uniformes, bref à peine de quoi correspondre à un thème.
C est d autant plus handicapant pour un jeu demandant réflexion et observation.
Heureusement l histoire est là pour rehausser grandement le niveau !
Je ne pourrais sans spoiler expliquer en quoi le scénario est original et se démarque de beaucoup d oeuvres utilisant exactement les même thématiques.
On s attends peu être un peu au final, mais il est bien amené durant l aventure pour peu qu' on lise tous les terminaux et les archives sur notre chemin.
Quel plaisir que le jeu ose assumer son histoire en montrant et non pas seulement en suggérant vaguement une interprétation foireuse sous couvert de fond philosophique.
Il y a 3 fins possibles, je n en ai vu que deux pour le moment et si l une d elle est expéditive (mais pas bâclée, elle est logiquement expéditive et s intégre bien à la cohérence générale du scénar) l autre est la fin que le joueur est en droit d attendre après toute sa lecture et ses énigmes, ses questions et ses doutes !
En résumé
- énigmes agréables
- phases de plateforme facultatives (nécessaires pour la troisième fin) complètement foirees et tordant les nerfs du joueurs avec bien mauvais goût dans un jeu ne possédant pas cette mécanique le reste du temps, servies par un level design au relief très plat.
- musiques dont on ne se lasse pas, ne dérangent jamais pendant les phases de recherches intensives où vous auriez dû comprendre qu' il fallait presque glitcher pour attraper une étoile :)))))
- narration très immersive via un pnj ia et des qcm souvent intelligents, archives mystérieuses mais donnant des pistes, histoire globale bien pensée et final original malgré la réalisation à l image de la da......
- da à vomir :( graphismes aussi mais osef (enfin c est laid quand même :((((( )

Je mets 17 quand même.
Parce que les etoiles qui m ont rendue dingue ne sont qu' au nombre de 4, j ai réussis à trouver les autres plus "simplement". Et il m en reste encore 4 à trouver !
Parce que l histoire m a touchée, et que je ne suis à la base pas insensible à ce genre d univers et de propos.
Et puis parce que connecter des lasers c est fun.
Et pour finir : vf pas terrible :'(

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (6)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
17/20
red_firefox
Alerte
Posté le 13 oct. 2015 à 19:04

Un très bon jeu d'aventure-réflexion, doté d'un scénario solide et philosophique. Un gameplay en 60 fps (il y a peu chutes mais pas gênantes), des décors sublimes, un moteur retravaillé (Serious Engine 4.0) et une bonne bande-son pour se mettre dans l'ambiance. Faut bien se creuser la tête pour arriver aux bouts des puzzles. Ils sont assez ardus, mais on se sent soulagé une fois fini. Cette version PS4 2 jeux en 1 (Principal+DLC) est une réussite totale.

Lire la suite...
17/20
toutax
Alerte
Posté le 30 mars 2016 à 04:22

Non pas que je sois de nature à esquiver forcément les concensus autour des critiques d art en tout genre, mais je ne dirais pas que the talos principe mérite d être encensé par tout le monde comme un genre de messie. J ai un peu de mal à attribuer une note global à ce jeu qui possède de gros points forts et de gros points faibles, alors je vais détailler ;)
Concernant le plus important à savoir le gameplay, j ai personnellement roulé sur toutes (oui oui) les énigmes du jeu. Seulement les toutes dernières ont un intérêt et fond réfléchir, mais j ai eu la sensation durant les deux premiers mondes et la moitié du dernier de poursuivre un didacticiel, alors que les mécaniques sont intelligentes et auraient pu donner lieu à des énigmes plus ludiques une fois les automatismes acquis par le joueur.
Là où je galère méchamment, c est pour avoir toutes les etoiles du jeu (sorte d énigmes bonus)

Et vient ici le premier point noir selon moi... Car bien souvent l aspect énigme laisse la place à de l exploration/plateforme de très mauvais goût. Souvent dans l optique d attraper ces fameuses étoiles, il est parfois nécessaire de réussir un saut totalement improbable sur un muret qui , à l évidence, n est pas modélisé pour faire parti des interactions avec le joueur.
Certaines phases de plateforme sont vraiment grossières et n apportent strictement rien au jeu, là où le joueur comprend que ca ne servait à rien de se casser la tête et qu' il aurait mieux valu sautiller dans tous les sens en espérant attraper une corniche du bout de l orteille pour terminer une étoile bonus de la seule manière disponible.... Dommage.
Les énigmes en elles même malgré leur simplicité (non apparente) sont agréables et bien pensées sur la fin.
Concernant les graphismes... Ok le jeu daté pas d hier mais il serait de bon goût d admettre que... C est tout particulièrement laid. Celà dit on s en fou on vient jouer à un jeu d énigme.
Non le vrai problème c est la "da".
Les 3 mondes visité sont d une fadeur inégalée.
Les éléments du décors sont composés par des forme cubiques, et répétée à outrance. Aucune inventivité ou originalité si ce n est quelque petit délire par ci par là comme un pont suspendu avant un gros château bien moche, ou un sphinx cachant une pyramide en arrière plan.
Des débris posés ca et là, des tons uniformes, bref à peine de quoi correspondre à un thème.
C est d autant plus handicapant pour un jeu demandant réflexion et observation.
Heureusement l histoire est là pour rehausser grandement le niveau !
Je ne pourrais sans spoiler expliquer en quoi le scénario est original et se démarque de beaucoup d oeuvres utilisant exactement les même thématiques.
On s attends peu être un peu au final, mais il est bien amené durant l aventure pour peu qu' on lise tous les terminaux et les archives sur notre chemin.
Quel plaisir que le jeu ose assumer son histoire en montrant et non pas seulement en suggérant vaguement une interprétation foireuse sous couvert de fond philosophique.
Il y a 3 fins possibles, je n en ai vu que deux pour le moment et si l une d elle est expéditive (mais pas bâclée, elle est logiquement expéditive et s intégre bien à la cohérence générale du scénar) l autre est la fin que le joueur est en droit d attendre après toute sa lecture et ses énigmes, ses questions et ses doutes !
En résumé
- énigmes agréables
- phases de plateforme facultatives (nécessaires pour la troisième fin) complètement foirees et tordant les nerfs du joueurs avec bien mauvais goût dans un jeu ne possédant pas cette mécanique le reste du temps, servies par un level design au relief très plat.
- musiques dont on ne se lasse pas, ne dérangent jamais pendant les phases de recherches intensives où vous auriez dû comprendre qu' il fallait presque glitcher pour attraper une étoile :)))))
- narration très immersive via un pnj ia et des qcm souvent intelligents, archives mystérieuses mais donnant des pistes, histoire globale bien pensée et final original malgré la réalisation à l image de la da......
- da à vomir :( graphismes aussi mais osef (enfin c est laid quand même :((((( )

Je mets 17 quand même.
Parce que les etoiles qui m ont rendue dingue ne sont qu' au nombre de 4, j ai réussis à trouver les autres plus "simplement". Et il m en reste encore 4 à trouver !
Parce que l histoire m a touchée, et que je ne suis à la base pas insensible à ce genre d univers et de propos.
Et puis parce que connecter des lasers c est fun.
Et pour finir : vf pas terrible :'(

Lire la suite...
15/20
Funkychild
Alerte
Posté le 09 juin 2016 à 15:21

Oh un jeu intelligent qui fait réfléchir sur le sens de la vie! Ca change des Call Of Duty et autres bouses infâmes pour neuneus.

Autant le dire de suite, ce jeu n'est pas fait pour tout le monde, c'est un jeu pour adultes au QI supérieur à celui d'une moule. Il pose des questions existentielles en étant sérieux mais pas trop, avec un soupçon de second degré bien amené, même si j'ai parfois ressenti une sorte de malaise dans l'idéologie de fond, j'ai parfois eu l'impression d'avoir eu affaire à des discours dignes des témoins de Jeovah. M'enfin passons.

Ce jeu est donc prenant tant par ses mécaniques de jeu que par le fond, on a envie d'en savoir plus tout au long de l'aventure et la narration est bien pensée. Le rapport entre notre personnage et celui de l'Ordinateur (pour ne pas en dire plus) est intéressant et souvent très drôle mais aussi cynique.

Malheureusement The Talos Principle souffre de quelques lourdeurs qui à mon sens ne lui permettent pas d'avoir une note supérieure à 15.

Tout d'abord, sa longueur et sa répétitivité. Ok, les gens veulent des jeux longs de nos jours mais pour un puzzle-game, on a vite l'impression à un moment donné de ne faire toujours et encore que la même chose. Sur la fin, j'en pouvais plus, j'avais hâte que ça se termine.

Autre écueil, certaines énigmes sont bien trop complexes, surtout pour les étoiles à trouver qui pour certaines sont quasi impossibles à dénicher sans soluce (cf. celle du monde A3 avec le bassin, je n'ai toujours pas compris pourquoi on devait actionner les interrupteurs VII et XX) .
Trop de niveaux et sous-niveaux qui font qu'à la fin on ne sait plus trop où aller pour aller chercher les étoiles qui nous manquent vu qu'elles ne sont pas toutes indiquées. Donc bon courage à ceux qui s'essaieront à ce jeu sans aucune aide pour TOUT trouver. C'est pour moi impossible mais je n'ai pas le QI d'Einstein après tout...

Sinon les petits trucs cachés à trouver au cours du jeu sont bien sympas. J'ai vu après coup qu'il y en avait beaucoup que je n'avais pas vus mais on est content de trouver ces "easter eggs" au fil de la partie.

Dans l'ensemble TTP est un excellent jeu, atypique comme Portal l'est dans le même genre. Intelligent, intéressant et subtil, il faut y voir une vraie aventure philosophique et ne pas espérer trouver une réponse à quoi que ce soit, juste se poser les bonnes questions, réfléchir et vivre l'instant.

Lire la suite...
16/20
citron8
Alerte
Posté le 23 oct. 2015 à 22:50

Très bon jeu puzzle qui nous pousse parfois assez loin dans notre réflexion de manière simple et intelligente, bonne ambiance mais je n ai pas retrouvé l excellence de portal 2 qui m
a marqué à vie

Lire la suite...
13/20
nli57
Alerte
Posté le 10 mai 2019 à 22:01

Diablement bien conçu et bien construit, avec cette liberté dans l’ordre dans lequel on gère les énigmes qui fait qu’on peut en laisser une de côté si on bloque dessus, le temps que la solution nous vienne (et la satisfaction quand on trouve soudain la solution !). Des mécaniques de gameplay simples mais bien exploitées, un gameplay jamais pris en défaut. Une difficulté bien dosée et bien répartie. Mais, mais, mais :
-le jeu ne sait pas s’arrêter et il est beaucoup trop long et répétitif (un peu moins de 20h pour The Talos Principle, auxquelles il faut ajouter l’extension Road to Gehenna ; on passe je pense la centaine de casse-tête) : clairement pas la durée idéale pour ce genre de jeu, d’autant que, c’est le deuxième grief,
-l’habillage narratif est minimal et désagréable à explorer (lire des bouts de mails sur un écran d’ordi, on se lasse vite), les musiques toujours les mêmes (on coupe parfois même le son tant elles finissent par nous taper sur le système quand on réfléchit)
Du coup, disons-le, vers la fin, on sature, et on a plus forcément envie de prendre le temps nécessaire à la résolution de certaines énigmes bien retorses. J’ai d’ailleurs abandonné l’extension, Road to Gehenna, parce que je n’en pouvais tout simplement plus de manipuler des cubes et des réflecteurs au bout de plus vingt heures de jeu. Il aurait gagné à être raccourci, condensé, et mieux raconté. Portal 2, par exemple, pour autant que je me souvienne, avait beaucoup mieux réussi sur ces points…

Lire la suite...
16/20
zbarknin
Alerte
Posté le 24 févr. 2019 à 19:06
Lire la suite...
1 
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 59.60€
Marchand
Supports
Prix