Menu
Persona 5
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
18/20
16 à 20
37
11 à 15
6
6 à 10
0
0 à 5
1
Donnez
votre avis
44 notes

Les avis les plus utiles

19/20
Wiwolf
Alerte
Posté le 16 avr. 2017 à 18:48

C'est tellement dommage que P5 ne dispose pas de sous-titre FR, cette licence mérite tellement plus de visibilité et de reconnaissance dans notre pays.

Ça fait tellement longtemps que je ne m'étais pas accroché comme ça à un J-RPG : j'en suis à 60h de jeu et je n'en ai pas fait la moitié (j'espère du moins). P5 me donne le sentiment de jouer un anime "slice of life" façon Stein Gate avec un univers un peu loufoque (le voyage dans le temps et le Métaverse pour l'analogie) tout en traitant des thèmes profonds et serieux comme le destin dans SG ou le harcèlement scolaire pour P5 même si ce n'est que le flocon de l'iceberg.

Je raffole aussi de son gameplay au petits oignons et de sa difficulté que je trouve manquante dans les RPGs mainstreams. Si les graphismes semblent un peu daté, le design global du jeu est juste à tomber avec des menus hyper stylisés et des ambiances très réussies à mon sens.

Je noterai dans ses petits défauts le donjon de farm pas hyper passionant, quelques dialogues qui ne servent pas à grand chose et le système d'infiltration assez étrange du fait qu'il faut bien 5 secondes à un ennemi pour vous repérer. Mais ce n'est strictement rien à côté de ses immenses qualités (on a bien pardonné les baisses de framerate à Zelda BotW donc bon).

Je pense que c'est un des meilleurs auquel j'ai jouer ces dernières années. Et même si l'on regrette son sous titrage FR absent, le bon côté c'est que ce jeu fera travailler votre anglais. Donc si vous n'avez pas peur de travailler votre langue vivante, vous pouvez vous jeter dessus.

Lire la suite...
19/20
Afromagicien999
Alerte
Posté le 20 avr. 2017 à 02:21

Ce jeux je l'attendais depuis 5 ans et je peux vous dire que l'attente en valait la peine.
Persona 5 est tout simplement un des meilleurs J-RPG auquel j'ai joué et je peux vous assurer que j'en ai vu des jeux... Mais des comme lui, il y en a un ou deux par générations.
Le gameplay est au petit oignon. Les graphismes sont divins, on se croirait dans un anime.
L'histoire est prenante, avec un côté sombre et mature; elle ne vous laissera pas de marbre, soyez-en certains...
Je pourrai écrire des pages et des pages mais je m'arrête là. Persona 5 est tout simplement un classique...

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (44)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3 
Page suivanteFin
19/20
Wiwolf
Alerte
Posté le 16 avr. 2017 à 18:48

C'est tellement dommage que P5 ne dispose pas de sous-titre FR, cette licence mérite tellement plus de visibilité et de reconnaissance dans notre pays.

Ça fait tellement longtemps que je ne m'étais pas accroché comme ça à un J-RPG : j'en suis à 60h de jeu et je n'en ai pas fait la moitié (j'espère du moins). P5 me donne le sentiment de jouer un anime "slice of life" façon Stein Gate avec un univers un peu loufoque (le voyage dans le temps et le Métaverse pour l'analogie) tout en traitant des thèmes profonds et serieux comme le destin dans SG ou le harcèlement scolaire pour P5 même si ce n'est que le flocon de l'iceberg.

Je raffole aussi de son gameplay au petits oignons et de sa difficulté que je trouve manquante dans les RPGs mainstreams. Si les graphismes semblent un peu daté, le design global du jeu est juste à tomber avec des menus hyper stylisés et des ambiances très réussies à mon sens.

Je noterai dans ses petits défauts le donjon de farm pas hyper passionant, quelques dialogues qui ne servent pas à grand chose et le système d'infiltration assez étrange du fait qu'il faut bien 5 secondes à un ennemi pour vous repérer. Mais ce n'est strictement rien à côté de ses immenses qualités (on a bien pardonné les baisses de framerate à Zelda BotW donc bon).

Je pense que c'est un des meilleurs auquel j'ai jouer ces dernières années. Et même si l'on regrette son sous titrage FR absent, le bon côté c'est que ce jeu fera travailler votre anglais. Donc si vous n'avez pas peur de travailler votre langue vivante, vous pouvez vous jeter dessus.

Lire la suite...
19/20
Afromagicien999
Alerte
Posté le 20 avr. 2017 à 02:21

Ce jeux je l'attendais depuis 5 ans et je peux vous dire que l'attente en valait la peine.
Persona 5 est tout simplement un des meilleurs J-RPG auquel j'ai joué et je peux vous assurer que j'en ai vu des jeux... Mais des comme lui, il y en a un ou deux par générations.
Le gameplay est au petit oignon. Les graphismes sont divins, on se croirait dans un anime.
L'histoire est prenante, avec un côté sombre et mature; elle ne vous laissera pas de marbre, soyez-en certains...
Je pourrai écrire des pages et des pages mais je m'arrête là. Persona 5 est tout simplement un classique...

Lire la suite...
19/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 04 oct. 2017 à 23:45

Je me demandais si je n'étais pas devenu un vieil aigri car les J-RPG me plaisaient de moins en moins. C'était avant de jouer à Persona 5. Ce n'est clairement pas un chef d’œuvre de gestion d'images 3D, d'application de la physique des corps, etc etc. Mais boudu ! Ça c'est du jeu !
Énorme rejouabilité, temps de jeu insolant, bon scénario, personnages non creux pour la plupart voire attachants, de vrais choix, voix japonaises avec doublage sérieux pour les amateurs d'animes, et super bande son jazzy (ça change et ça fait du bien).
Quelques légers bémols qui m'empêchent de lui mettre un 20 :
1 : pas de textes en français. Quand on connait la place de la France dans le marché du manga et de l'animation japonaise, je trouve ça vraiment dommage qu'il n'y ai pas français disponible dans les sous-titres, surtout que sortir un patch a posteriori intégrant plusieurs langues est loin d'être impossible à faire.
2 : en retard techniquement. On sent que c'est plus développé pour la PS3 que pour la PS4. Les réactions des personnages au pad sont un peu lentes et quelques éléments du gameplay datent un peu.

Lire la suite...
18/20
injecht
Alerte
Posté le 16 avr. 2017 à 22:27

je donne mon avis après 30h de jeu:

Points positifs:
-direction artistique géniale
-temps de chargement rapide
-gameplay au tour par tour dynamique et subtil
-scénario original et intéressant
-durée de vie colossal
-musique jazzy appréciable

points négatifs:
-tout en anglais !
-ca parle beaucoup trop
- certains détails technique

Ce jeu est un veritable bol d'air frais dans le monde du jeux vidéo,original dans toutes ses facettes,dynamique,interessant vous allez devoir vous accrocher pour le finir car c'est 80heurs minimum mais attention bon niveau d'anglais requis ! Pour moi il vaut bien mieux que FFXV

Lire la suite...
18/20
Gyakuten-Saiban
Alerte
Posté le 30 oct. 2017 à 10:10

Mon anglais américain s'est beaucoup amélioré.
Un jeu ambitieux dont on se décroche pas.

J'espère que le P6 sera encore mieux, vu l'annonce du succès du P5.

Lire la suite...
18/20
_Artiste
Alerte
Posté le 10 nov. 2017 à 15:16

Je me suis lancé sur ce jeu avec une certaine appréhension, bien que les avis très majoritairement extrêmement positifs, je m'attendais à quelques chose qui peut soit déplaire, soit plaire, je ne pense pas qu'on puisse y reste indifférent.
C'est ce qui en fait d'ailleurs sa force, car oui, soit on accroche et on surkiffe, soit on déteste, mais en général, on accroche, je pense.
Un jeu mature, qui aborde certaines facette parfois très sombre de la psychologie humaine.
Je pensais aussi que la surabondance de dialogues allait m'énerver, mais non, on s'y prête vite au jeu, on voit améliorer nos liens avec les autres personnages et voir quelles en seront les conséquences, positives ou non.
Donc d'un point de vu scénario, l'intrigue est très soignée, et bien que le script soit linéaire, personne ne suivra l'histoire exactement de la même manière qu'un autre.

Pour le reste, graphiquement, bien que technique en deçà des possibilités de la PS4, la direction artistique sauve tout, et fait de ce jeu un réel plaisir visuel.
Je ne peux pas non plus finir cet avis sans parler de cette bande son, qui est mémorable, magnifique, une belle ambiance Japonaise, ne vous inquiétez pas, on a pas de la j-pop avec ces idoles très énervantes, mais des vrais musiques, souvent en anglais, mais sortis de la culture Japonaise, un plaisir auditif, si on est ouvert à ce type de musique un minimum.

Je recommande ce jeu à un public avertit, je dirait au moins 14-15 ans.

Lire la suite...
15/20
Funky_samurai
Alerte
Posté le 24 mai 2017 à 13:32

J'ai adoré persona 3 FES et persona 4 golden, le 5 a un visuel vraiment agréable et est réussi au niveau de sa DA.
Mais on est beaucoup moins libre !! Il y a le chat Morgana qui passe son temps à nous empecher de sortir car "on doit etre fatigué et faut se reposer pour le lendemain". Ce qui fait qu'on peut passer une semaine sans rien faire d'autre que sauvegarder et suivre un roman visuel ! Ce qui n'était pas le cas dans les autres ...
La suppression de l'activité sportive aussi est dommage.
Mais vraiment passer 35/40 minutes à lire du texte et ne pouvoir RIEN faire le soir après les événement de la journée ... c'est d'une lourdeur !
Et pourtant je suis très fan de la licence ! Mais là impossible de ne pas somnoler ...
Vraiment dommage.

Lire la suite...
19/20
Okagin
Alerte
Posté le 18 mai 2017 à 01:14

Salut à toi, lecteur.

Nous sommes incroyablement gâtés de bons jeux en 2017 ! Je crois être le 20ème joueur de Persona 5 à poster mon avis. C'est trop peu ! Ce genre de production a besoin d'un max de visibilité, même si je te le concède, le jeu requiert un bon niveau d'anglais.

Y'a bien trop de trucs à dire sur cette merveille, alors je vais te concocter un semblant de test pas trop organisé, mais un test sincère, vraiment.

Je viens de finir le jeu, et je suis incroyablement triste de devoir rendre ce jeu à l'étagère.
Commençons déjà par son identité visuelle, absolument unique, incroyable et originale. C'est simple, naviguer dans les menus est un plaisir sans nom, les rues de Tokyo transpirent la classe, comme les personnages, les effets visuels en combat... Je t'en dis pas plus, l'expérience visuelle doit être ressentie !

Les personnages justement. Tu incarnes un lycéen qui débarque à Tokyo à cause d'un crime qu'il n'a pas commis. Son parcours va le mener à croiser des personnages ultra attachants, bien écrits, authentiques et avec une histoire qui leur est propre. Atlus nous fait ressentir l'amour qu'ont ces développeurs pour leurs personnages. Bref t'as pigé, j'ai les boules de quitter ces personnages que j'ai découvert durant mes 120h de jeu.

L'OST... Je suis devenu accro aux musiques de ce jeu, tout simplement. Mais ne vas pas te gâcher le plaisir en allait les écouter sur le net, sauf si tu comptes pas te prendre le jeu. Chaque musique a son rôle bien précis dans l'intrigue, et accompagne le joueur en fonction de l'ambiance décrite aux différents moments de l'histoire. On croirait même que la musique n'a pas été faite pour du jeu-vidéo, c'est assez particulier. Pourtant, ça colle à l'esprit du jeu à la perfection.

Le scénario madame / monsieur ! Béton ! Le jeu possède un développement qui prend son temps, qui implique vraiment le joueur pendant la centaine d'heures qui t'attend. L'histoire se développe à des rythmes différents selon les besoins, et est mouvementée par des twists qui m'ont personnellement mis sur les fesses, passe-moi l'expression. Parfois classique, pas faux, mais le traitement est unique. Une scène a réussi à me glacer le sang, sincèrement (je viens de m'en remettre), car le jeu a réussi à m'impliquer complètement dans l'histoire.

Je pense que tu as compris que tu avais affaire là avec un passionné. Mais ce sang chaud ne doit pas te tromper ! La maîtrise des différents domaines qui font de ce titre un must have est poussée à son paroxysme.
Je t'invite donc sérieusement, lecteur, à te procurer ce chef d'oeuvre avant que les magasins en soient dévalisés, car un Persona en Europe, ça n'a pas l'air de faire long feu, tristement.

Si tu es fan de ces légendes de ces voleurs / cambrioleurs gentlemen, comme Arsène Lupin ou Robin des Bois, ça peut te plaire. Si tu aimes les ascenseurs émotionnels, les trucs qui pètent la classe, le gameplay millimétré et punitif, les sciences sociales (t'as bien lu), les oeuvres un peu uniques comme Persona 5, mais qu'est-ce que tu fous encore à me lire ?!

Plus sérieusement, un ami m'a toujours dit qu'il y a plusieurs types de bons jeux : les bons jeux, les bons jeux dont on se souvient, les excellents jeux, et les jeux de la vie.

Et Persona 5 fait désormais partie de mes jeux de la vie. FACILE.

Lire la suite...
18/20
Rikimaru28
Alerte
Posté le 30 avr. 2017 à 15:24

Persona 5 est un jeu que j'attendais depuis des années. Ayant découvert la licence par Persona 3, ayant beaucoup aimé le 4 et ses spin off, j'ai eu un peu peur du 5. Peur que le jeu se "modernise" et oublie ses bases.
Sachez que Persona 5 a balayé mes frayeurs.

Je pense que la première chose qui marque dans ce jeu, c'est son style. Il a énormément de "gueule". Les menus sont magnifiques, les dialogues sont interactifs, les écrans de chargement sont stylé. Persona c'est ça, un jeu qui a du caractère même dans son interface.

Le jeu garde ses racines de gameplay en ajoutant quelques subtilités qui offrent du renouveau même après plusieurs heures de jeu. Atlus a réussi le pari de rendre les donjons moins lassant en ajoutant du dynamisme (énigmes, plateforme, etc.).

Shoji Meguro réalise encore un travail de génie. La bande son est un sans faute !
On a l'opportunité d'avoir les voix japonaises et anglaises. Dommage que le jeu ne détienne pas de sous titres FR. Il n'est pas nécessaire de maîtriser l'anglais mais au moins de "Bien" le comprendre. (Google Trad' n'est pas très loin sinon!)

Le jeu prend beaucoup de temps à être terminé (je dirais en moyenne 80 heures) et vous demande de prendre votre temps. Profitez de toutes les subtilités entre ce parfait mélange de RPG et de simulation de vie ! J'ai terminé le jeu en 102 heures et 34 minutes en difficile.
Il y a un new game+ mais sachant que le scénario prend une grande part dans l'histoire, l'intérêt du jeu y est donc diminué.

Au niveau du scénario, les thèmes abordés sont sérieux et immersif. C'est une grande critique de la société et des adultes. Ce qui est amusant, c'est que le jeu arrive pile poil pendant les élections présidentielles de France et la thématique y est très liée.
Juste un peu dommage qu'il y ait un peu trop de dialogues et que certains passages ne soit pas doublé.

En bref, Persona 5 est une réussite. Je suis plutôt persuadé qu'on tient le meilleur RPG japonais de cette année et peut être de la PS4. Pour moi ça reste un grand coup de coeur et j'hésiterais pas à lui mettre un 20/20 purement personnel. Mais cela ne serait pas objectif!

If you hold on, life won't change!

Lire la suite...
20/20
dark_ashalia
Alerte
Posté le 11 juil. 2017 à 16:56

Finis, après 120 heures de jeu et sans même les avoir vu défilées.
Comme je le pressentais après les deux premiers mois du jeu, ce Persona surpasse les précédents et dans tout les domaines.
J'aimais P3 pour son ambiance sombre, P4 pour son scénario et son ambiance plus légère... Persona 5 je vais l'adorer.
Tout est presque parfait,
-une OST qui rappelle que Shoji Meguro est extrêmement talentueux (j'ai d'ailleurs acheté le coffret 4cd)
-un scénario prenant avec rebondissements
-des personnages ultra travaillés et pas simplement que les protagonistes. Tout ce monde semble vivre sa vie ce qui rend tout plus réel.
-le level design que ce soit des donjons ou de la ville parfaitement retranscrite.
-les ajouts provenant de la série principale (négociation avec les monstres notamment)

Vous me direz alors pourquoi "presque" parfait. Et bien je trouve le jeu trop court malgré les 120h de jeu j'aurais tellement aimé une aventure plus longue. Maintenant il ne me reste plus qu'à refaire des parties en attendant un Persona 6 qui j'espère sera au moins aussi bien travaillé que celui-ci.
Ce jeu a en tout les cas encore plus renforcé mon attachement à Atlus et leurs jeux. Et je surveillerais de près leur nouveau jeu Project Re Fantasy.

Lire la suite...
19/20
Isulka
Alerte
Posté le 31 mai 2017 à 10:25

Mon Avis :

Passons d’abord sur les parties les moins importantes à mes yeux. Les graphismes sont chouettes, les personnages ont un chouette design et les cinématiques, animées, sont de toutes beauté. On est très loin des ténors de la PS4 et jamais vous ne verrez un visage aussi détaillé que dans Uncharted, ou même Final Fantasy 13 (pourtant sorti jadis sur ps3). Les décors sont sympas, sans être de toute beauté. Bref, le côté artistique m’a plu, mais techniquement, on ne voit pas bien la différence avec des jeux d’il y a 5 ans, voire 10.

La bande-son, très importante, colle bien au thème du jeu et à l’action, et l’écouter en boucle ne vous rendra pas fou (je dis en boucle, car le jeu dure bien 100h, même en allant vite…). Certains thèmes de boss sont entraînants. Bonne réussite.

Au niveau des donjons, ceux-ci se révèlent assez classiques. Nous sommes à des années-lumière d’un Dark Souls, et le design aurait encore une fois pu apparaître sur ps3, voire ps2. Ils ne sont pas déplaisants pour autant, se complètent en plusieurs fois (ce qui permet de faire des pauses en cas de lassitude, pour aller à la salle de sport avec son best ou pour emmener sa dulcinée au salon de thé), et servent le propos.

Les combats, eux, m’ont plu. Certes au tour par tour, ils se révèlent très dynamiques, et stratégiques. Plusieurs niveaux de difficulté permettent de choisir ce que l’on souhaite, ainsi les hardcore gamers comme les casuals y trouveront leur compte (je crois même qu’il y a une option pour ne pas du tout faire de combat et juste profiter de l’histoire). Sans spoiler le contexte, vous utilisez des attaques physiques et élémentaires (une dizaine de types d’attaques), qui s’opposent à des résistances, ou à des faiblesses des ennemis. Le but est ainsi de trouver la faiblesse de tous les ennemis présents, de l’exploiter pour espérer faire un hold-up, qui permet en général de finir le combat en un coup. Assez simple au début du jeu, cela gagne en complexité à mesure que l’on avance.

L’expérience :

Sans spoiler, la trame principale est passionnante. Elle commence sur des chapeaux de roues, et vous passez plusieurs heures de jeu sans souffler, à découvrir les premiers personnages et les premiers donjons à un rythme incroyable, où déjà le colossal du jeu se montre. Finalement, vous ne pourrez souffler qu’au bout de nombreuses heures, et ce sera le moment de découvrir un Tokyo plus vrai que nature, de Shibuya à Shinjuku. Vous ferez plus ample connaissance avec des personnages, et découvrirez leur personnalité.

Un mot sur les personnages : ceux-ci se dévoilent au fur et à mesure de l’aventure et plus vous les comprenez, plus vous pouvez admirer le travail des scénaristes pour les rendre plus vrais que nature. Les interactions et les dialogues, nombreux, souvent doublés, sont savoureux et crédibles. J’ai souvent rit devant leurs répliques, très bien écrites, et qui en font non pas des personnages, mais des êtres humains.

Car ils sont la force de ce jeu : ils deviennent, peu à peu, vos amis de lycée. Le personnage principal est assez peu caractérisé, et ses réponses génériques. Cela ne pose aucunement problème, et permet de s’identifier à lui facilement, et de se projeter. Dès lors, ses amis sont vos amis, et les relations que vous entretenez avec eux paraissent très personnelles. Les options de dialogues sont peu nombreuses, mais bien choisies et je me suis rarement retrouvé à me dire : non, j’aimerais dire autre chose.

Les options de romance ne manquent pas non plus : vous jouez un étudiant, et pouvez nouer une relation avec les autres membres de votre groupe, ou avec des femmes plus âgées, qui vous aident en secret et qui deviennent vos confidentes. Le jeu tâche au maximum de prendre en compte votre choix, ou au moins de donner l’illusion

En attendant, la relation qui s’est nouée dans ma partie, a très bien marché, et elle a apporté un soutien moral au personnage bienvenu, vu les épreuves qu’il endure.

Car oui, le jeu, dans son ensemble, aborde des thématiques sombres, et nous entraîne du côté « ombre » de l’humanité. On rencontre des cas de harcèlement, de violences, d’exploitation de la misère humaine, de meurtre et de viol même. Sous le couvert de J-RPG pour adolescents, un monde toutes en nuances se dessine, lourd de sens, et qui pointe beaucoup de dérives et d’hypocrisie modernes.

Contre cette noirceur et les horreurs de l’inconscient, la légèreté (dans le bon sens du terme) des personnages, porteurs d’un message humaniste et feel-good, mais jamais crétin.

Pour conclure sur l’histoire, les liens qui se créent, centraux au gameplay, vous attirent dans le jeu, d’une manière bien plus efficace que le dernier kit de réalité virtuelle, si bien que lorsque l’expérience se termine, c’est le cœur serré que vous quitterez vos nouveaux amis de lycée, en les remerciant pour tout ce qu’ils vous ont apporté.

Lire la suite...
18/20
Brazenfeet
Alerte
Posté le 26 avr. 2017 à 07:57

Voici bientôt 80 heures que je joue sur Persona 5, j'en suis très satisfait même si je trouve que les donjons sont un peu redondants mais bien sûr, je veux connaître le fin mot de l'histoire avec tous ses tenants et aboutissants.
L'anglais ne me dérange pas vraiment car je suis bilingue, ce qui n'est pas donné à tout le monde dans ce pays où les fautes d'orthographe ou de syntaxe semblent être la norme. C'est amusant car beaucoup de néologismes en anglais dans le jeu sont inspirés du français.
Le scénario est tout simplement fascinant, le gameplay qui permet d'évoluer dans l'environnement lycéen nippon l'est tout autant, ce qui permet de découvrir la vie à Tokyo: les nippophiles seront ravis. Les graphismes (chara-design, moteur graphique,...), la bande-son sont à tomber.
Les combats sont amusants à jouer, trouver les points faibles des adversaires est une tâche ardue mais ils permettent de les conclure rapidement pour évoluer dans le donjon;
Le principal reproche vient des critiques que je lis sur ce site car j'en ai plus qu'assez de lire que les jeux uniquement en anglais ne conviennent pas aux Français, ils n'ont qu'à faire un effort pour apprendre la langue de Shakespeare, ce qui s'avère moins difficile que d'apprendre le russe ou le japonais.
Les gens devraient comprendre que l'anglais est le latin du vingt-et-unième siècle, ne pas le parler c'est s'exclure du monde qui nous entoure car, contrairement à ce que l'on pense, ceux qui furent les plus récalcitrants vis-à-vis de l'anglais s'y sont mis: je parle des Espagnols et de Italiens.
Qu'est-ce-que ça coûte de faire un peu travailler ses méninges pour accéder à des cultures fascinantes telles que la culture chinoise, africaine, égyptienne, indienne, scandinave, américaine,...?
C'est ce qui me plaît le plus dans la série des Persona, son éclectisme vis-à-vis des divinités (persona) que l'on peut acquérir tout au long du jeu, au combat ou en persuasion, où l'on parle d'un système à la "Pokémon" mais c'est bien plus que cela, c'est découvrir comment les Japonais perçoivent les autres cultures.
En conclusion, faîtes un effort si vous ne voulez pas passer à côté de l'un des meilleurs jeux de 2017 sur PlayStation et contrairement à ce que l'on pense en France, l'anglais est bien plus utile qu'on ne le croit.
Il n'y a qu'à voir les élections présidentielles pour s'apercevoir que ce fossé culturel n'est pas encore bouché

Lire la suite...
19/20
dragonballseb
Alerte
Posté le 20 mars 2018 à 19:41

Un véritable coup de coeur.
Autant vous prévenir tout de suite, le jeu est extrêmement centré sur l'histoire, avec un côté " visual novel ", ce qui veut dire une dose conséquente de texte à lire qui va occuper une bonne partie de votre temps sur les 90 heures qu'il faut pour boucler le jeu.

Mais si vous acceptez cet aspect, Persona 5 c'est :
- Un scénario de JRPG des plus intéréssants avec des thèmes et un commentaire social très fort. On joue un groupe de lycéens qui ont le pouvoir d'explorer la psyché des gens et de provoquer en eux un changement de personnalité.
- Des personnages quasiment tous attachants avec qui on développe nos relations sociales au jour le jour ( dont 9 personnages féminins avec qui on peut tisser une romance, mais attention au revers de baffe pour les polygames )
- Un système de combat au tour par tour où chaque action est importante et où les faiblesses élémentaires concerne aussi bien vos ennemis que vos personnages.
- Un système d'exploration des donjons basé sur l'infiltration qui peut renverser l'avantage en combat.
- Un bestiaire iconique où l'on peut recruter chaque monstre via des négociations, donnant même un côté Pokémon au jeu.

Le jeu n'est pas exempt de défauts, le plus gros pour moi étant qu'il aurait pu pousser certaines de ses mécaniques beaucoup plus loin ( celui des stats sociales par exemple, qui ne sont en fait que des " clés " pour débloquer des palliers dans les quêtes annexes ), un certain nombres d'activités qui font doublons, et certains donjons à l'esthétique trop sobre pour un concept basé sur la psyché humaine .

Si ce genre d'expérience est votre tasse de thé, foncez : ce jeu est une drogue.

Lire la suite...
19/20
Cookietsune
Alerte
Posté le 31 déc. 2017 à 03:47

Persona 5 est mon tout premier jeu pour cette série et je le trouve simplement magnifique.
Les musiques sortent de l'ordinaire, l'histoire est profonde, les personnages sont attachants (sauf peut-être Morgana qui peut être vraiment lourd parfois) et ils ont un passé intéressant.
Les doublages sont de qualité, ainsi que le réalisme de la ville de Tokyo (le quartier d'Akihabara était coloré et collait bien avec la réalité), on voit bien que le jeu n'a pas été fait à l'arrache. De plus, les Personas sont travaillés et originaux : il y a des références dans la plupart de ces créatures.

J'ai beaucoup aimé la fonctionnalité qui nous permet de pouvoir passer les moments de blabla un peu longuets (chose qu'il manquerait dans les jeux comme Pokémon à mon goût : après avoir fait quasiment tous les jeux de la série, le début avec le professeur est un peu lourd et je m'en passerais bien). C'est quelque chose de pratique si l'on veut refaire le jeu sans avoir à se taper toute l'histoire.

Après, je trouve que les sous-titres français manquent, mais ils ne sont pas indispensables. Avec un dictionnaire et quelques notions d'anglais, on peut facilement s'en sortir : comme dit plus haut, le seul personnage qui peut poser problème niveau compréhension c'est Ryuji, et encore. Personnellement, je trouve que c'est déjà bien qu'ils nous aient mis les sous-titres, et la possibilité de revoir les dialogues même s'ils sont en anglais, parce que cela peut nous permettre de progresser dans cette langue.

Pour terminer, le seul bémol que je peux trouver à ce jeu, c'est le manque de temps pour sympathiser avec tous les personnages jusqu'au niveau maximum le fait qu'une fois dans une relation, on ne peut pas faire marche arrière est vraiment rageant. De plus, les Personas deviennent hideux après le passage au niveau 10 et pour compléter le bestiaire.

Lire la suite...
19/20
Serkeril
Alerte
Posté le 17 déc. 2017 à 22:40

Je ne vois pas ce que l'on peut reprocher à ce jeu mise à part une traduction fr non présente. Il est juste parfait, énormément de choses à faire, une DA de fou, des musiques qui collent parfaitement , une durée de vie conséquente. Pour moi le jeu 2017.

Lire la suite...
1  2  3 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Amazon PS3 39.00€ Rakuten PS3 59.89€ Fnac Marketplace PS3 69.11€ Amazon PS3 117.38€
Marchand
Supports
Prix