Menu
Mordheim : City of the Damned
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14.3/20
16 à 20
14
11 à 15
0
6 à 10
1
0 à 5
3
Donnez
votre avis
18 notes

Les avis les plus utiles

18/20
]Venice
Alerte
Posté le 03 déc. 2015 à 21:41

Je donne rarement mon avis sur un jeu, mais celui-ci fait exception. Et quelle exception ! Coutumier des jeux GW, j'ai été agréablement surpris à l'annonce d'un soft reprenant l'une des licences phares du jeu de plateau. Mordheim : City of the Damned respecte fidèlement le jeu d'origine, tout en y intégrant quelques nouveautés et de légères entorses au produit original.

Premièrement, je joue au jeu depuis la Beta et il me semble important de souligner l'investissement constant du staff (une Maj chaque semaine) et la proximité des développeurs avec leur public (très actifs sur les forums, ils expliquaient les principes -parfois complexes - aux nouveaux joueurs). Le produit fini est à la hauteur des attentes, même si il convient de passer le volume des voix à 0 pour profiter de l'expérience : la dernière MAJ avant la sortie officielle du jeu a implémenté une voix immonde qui n'en finit pas de commenter le jeu ("NEW ROUND", "VICTORY")...

Le jeu en lui-même s'avère particulièrement exigeant et nécessitera de longues heures de pratique et d'apprentissage avant de maîtriser les bases de la stratégie. Au fil des parties, le jeu révèle toute sa complexité et un simple mouvement de trop ou un choix de posture malhabile, pourra vous coûter la victoire. A l'image de son aîné, Mordheim est avant tout un "jeu de hasard raisonné", comprendre ici qu'il induit forcément un exercice stratégique, - trop ? - souvent contrebalancé par le hasard. Ainsi, on enrage de voir notre capitaine de compagnie rater 2 attaques sur 3 alors que ces dernières avaient une probabilité de touche de 95%...inversement, on jubile lorsque l'un de nos champions parvient à parer successivement 5 attaques, défiant tous les principes statistiques annoncés par le jeu. Les vingt premières heures de jeu seront l'occasion de maints Alt F4, notamment parce que Squigit le futé - votre bien-nommé assassin Skaven, maître de la discrétion avec sa jambe de bois... - après avoir terrassé trois ennemis à lui tout seul, se brise la nuque le tour d'après en tentant de grimper à un muret...Tu me manques Squigit...

La personnalisation des bandes de guerre - des noms à l'accoutrement, en passant par les compétences - constitue le sel du jeu. On oriente son style de jeu en fonction des forces et faiblesses de chacun et - au fil de notre progression - on se prend d'affection pour nos soldats et l'on se surprend à hurler devant son écran "T'as intérêt à esquiver la prochaine attaque Radburn !" - avant de le voir lamentablement échouer, bien entendu.

A ce titre, le roaster de départ semble un tantinet maigrelet : effectivement, les quatre bande proposées reprennent les principaux protagonistes de Morheim - or le jeu de plateau s'est doté, au fil du temps et de ses extensions, d'autres bandes de guerre, à l'instar des Nains ou des Morts-vivants. On espère naturellement les retrouver sous peu et l'on craint, bien naturellement, qu'ils arrivent sous forme de DLC payant...

Malgré cela, chaque faction atteste d'une forte identité. Les bandes ont été pensées intelligemment et leurs missions uniques tout autant. Présentant un challenge corsé - vous me comprendrez en arrivant dans la "Bibliothèque" - elles permettent de structurer la progression et d'évaluer les faiblesses de sa bande, mais aussi du joueur.

Le jeu n'est pas exempt de défauts : comme relevé précédemment, les temps de chargement brisent le rythme et l'ajout d'une voix-off, dispensable, rompt un peu le charme. L'esthétique du soft est irréprochable, même si la musique s'avère assez vite répétitive. Enfin, certains choix "esthétiques" nuisent à la lisibilité générale : le premier élément concerne la jauge de "moral" des deux forces, représentée par un indicateur vertical - lorsque la flèche, marquant l'extrémité de la jauge, passe sous un seuil critique, la bande peut potentiellement fuir. Or, ce sont les bords inférieurs de la pointe de la flèche qui comptent - et non son extrémité - ce qui permet de lourdes confusions... De plus, les buffs/malus ou indications de contexte n'apparaissent pas naturellement ; elles peuvent être activées en appuyant sur tab et...le rendu est plutôt fade - ça ressemble à un encart terne avec quelques valeurs rédigées dans une typo dégueulasse...

Malgré ces quelques manquements, Mordheim s'avère être un jeu d'une qualité rare, à la difficulté bien dosée et à la profondeur rare. Après 60h de jeu, je commence seulement à comprendre les subtilités des différentes bandes...Quoi qu'il en soit, n'attendez plus - Mordheim reste à mes yeux la plus belle surprise vidéoludique de l'année, capable de provoquer des excès incontrôlés de joie - ou de rage.

RIP Squigit.

Lire la suite...
8/20
Alsvid
Alerte
Posté le 16 déc. 2015 à 18:56

Je ne comprends pas l’enthousiasme de certains joueurs à propos de ce jeu, sauf s’ils n’ont fait que le survoler. Car si les premières impressions sont bonnes, la déception ne tarde pas à montrer le bout de son vilain nez. :-(

Amateur du jeu de plateau j’ai apprécié la retranscription de l’ambiance sordide propre à Mordheim. On sent que le jeu a été fait pas des passionnés. Mais après 64h de jeu (mon côté maso) on ressent également l’impression d’un travail bâclé.

Je vais lister les points noirs les plus importants mais ce ne sont pas les seuls.

D’abord le jeu est extrêmement répétitif. Les cartes varient peu et il va falloir en bouffer de la mission pour monter le niveau de sa bande et espérer réussir les missions scénarios vaguement plus intéressantes. Lorsqu’un de vos guerriers meurt c’est le drame. Pas parce que vous vous êtes attachés à lui (la personnalisation des guerriers est d’ailleurs limitée) mais parce que vous savez qu’il vous faudra 20h de jeu pour en faire un nouveau. Le jeu est tellement lent dans la progression des guerriers et de la réputation de votre bande que l’on a l’impression de faire du FARMING ! On perd le plaisir du jeu.

L’IA est souvent minable. Elle fait des déplacements étranges et ne concentre pas ces attaques pour mettre hors de combat un guerrier déjà affaibli. Et il n’est pas rare que sa GROSSE brute (ogre, rat géant, enfant du chaos) reste bloquée par un élément du décor !
Pour compenser cela les développeurs ont eu la fausse bonne idée d’augmenter artificiellement les stats des guerriers contrôlés par l’ordinateur. Et les bandes de l’ordi ont toujours un niveau quasi équivalent au votre. Du coup, à la fin du jeu, on assiste impuissant à des situations ou la brute de l’IA défonce (littéralement) votre brute pourtant niveau max et avec les meilleures compétences et équipements possibles.

Parfois votre guerrier engagé dans un combat périlleux aura l’occasion de se replier (normal) mais d’autres fois, il n’en a pas l’option alors qu’il a clairement la place pour manœuvrer. Cela sonne généralement le glas pour votre guerrier expérimenté ainsi que pour la sympathie que vous éprouviez pour le jeu lors des premières heures.

Idem pour le tir ou je n’ai toujours pas compris comment le taux de réussite pouvait autant varier selon les circonstances. On en vient vite à totalement oublier le tir et à privilégier le corps à corps.

Il y a aussi les « Missions Fist » ou vous n’aurez pas l’occasion de placer minutieusement vos guerriers qui se trouvent déjà réparti sans aucune logique sur la carte, souvent à côté de guerriers ennemies… Oh joie ! Mon fragile, mais très onéreux, mage niveau 10 est cerné par deux mutants bodybuildés… Il faut subir et attendre que ça passe… ou que ça casse.

Bref, je n’ai rien contre les jeux difficiles, bien au contraire, mais encore faut-il que la difficulté soit dosée de manière intelligente ce qui n’est pas le cas dans le mode solo. On fini pas s’ennuyer ferme à force de Farming quand on ne peste pas contre le jeu qui vous a encore contraint à la perte d’un membre expérimenté sans que vous ne puissiez rien y faire. Alors si vous aimez l’ennui, le sentiment d’impuissance et la frustration alors n’hésitez plus et lancez-vous dans les rues impitoyables de Mordheim.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (18)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2 
Page suivanteFin
18/20
]Venice
Alerte
Posté le 03 déc. 2015 à 21:41

Je donne rarement mon avis sur un jeu, mais celui-ci fait exception. Et quelle exception ! Coutumier des jeux GW, j'ai été agréablement surpris à l'annonce d'un soft reprenant l'une des licences phares du jeu de plateau. Mordheim : City of the Damned respecte fidèlement le jeu d'origine, tout en y intégrant quelques nouveautés et de légères entorses au produit original.

Premièrement, je joue au jeu depuis la Beta et il me semble important de souligner l'investissement constant du staff (une Maj chaque semaine) et la proximité des développeurs avec leur public (très actifs sur les forums, ils expliquaient les principes -parfois complexes - aux nouveaux joueurs). Le produit fini est à la hauteur des attentes, même si il convient de passer le volume des voix à 0 pour profiter de l'expérience : la dernière MAJ avant la sortie officielle du jeu a implémenté une voix immonde qui n'en finit pas de commenter le jeu ("NEW ROUND", "VICTORY")...

Le jeu en lui-même s'avère particulièrement exigeant et nécessitera de longues heures de pratique et d'apprentissage avant de maîtriser les bases de la stratégie. Au fil des parties, le jeu révèle toute sa complexité et un simple mouvement de trop ou un choix de posture malhabile, pourra vous coûter la victoire. A l'image de son aîné, Mordheim est avant tout un "jeu de hasard raisonné", comprendre ici qu'il induit forcément un exercice stratégique, - trop ? - souvent contrebalancé par le hasard. Ainsi, on enrage de voir notre capitaine de compagnie rater 2 attaques sur 3 alors que ces dernières avaient une probabilité de touche de 95%...inversement, on jubile lorsque l'un de nos champions parvient à parer successivement 5 attaques, défiant tous les principes statistiques annoncés par le jeu. Les vingt premières heures de jeu seront l'occasion de maints Alt F4, notamment parce que Squigit le futé - votre bien-nommé assassin Skaven, maître de la discrétion avec sa jambe de bois... - après avoir terrassé trois ennemis à lui tout seul, se brise la nuque le tour d'après en tentant de grimper à un muret...Tu me manques Squigit...

La personnalisation des bandes de guerre - des noms à l'accoutrement, en passant par les compétences - constitue le sel du jeu. On oriente son style de jeu en fonction des forces et faiblesses de chacun et - au fil de notre progression - on se prend d'affection pour nos soldats et l'on se surprend à hurler devant son écran "T'as intérêt à esquiver la prochaine attaque Radburn !" - avant de le voir lamentablement échouer, bien entendu.

A ce titre, le roaster de départ semble un tantinet maigrelet : effectivement, les quatre bande proposées reprennent les principaux protagonistes de Morheim - or le jeu de plateau s'est doté, au fil du temps et de ses extensions, d'autres bandes de guerre, à l'instar des Nains ou des Morts-vivants. On espère naturellement les retrouver sous peu et l'on craint, bien naturellement, qu'ils arrivent sous forme de DLC payant...

Malgré cela, chaque faction atteste d'une forte identité. Les bandes ont été pensées intelligemment et leurs missions uniques tout autant. Présentant un challenge corsé - vous me comprendrez en arrivant dans la "Bibliothèque" - elles permettent de structurer la progression et d'évaluer les faiblesses de sa bande, mais aussi du joueur.

Le jeu n'est pas exempt de défauts : comme relevé précédemment, les temps de chargement brisent le rythme et l'ajout d'une voix-off, dispensable, rompt un peu le charme. L'esthétique du soft est irréprochable, même si la musique s'avère assez vite répétitive. Enfin, certains choix "esthétiques" nuisent à la lisibilité générale : le premier élément concerne la jauge de "moral" des deux forces, représentée par un indicateur vertical - lorsque la flèche, marquant l'extrémité de la jauge, passe sous un seuil critique, la bande peut potentiellement fuir. Or, ce sont les bords inférieurs de la pointe de la flèche qui comptent - et non son extrémité - ce qui permet de lourdes confusions... De plus, les buffs/malus ou indications de contexte n'apparaissent pas naturellement ; elles peuvent être activées en appuyant sur tab et...le rendu est plutôt fade - ça ressemble à un encart terne avec quelques valeurs rédigées dans une typo dégueulasse...

Malgré ces quelques manquements, Mordheim s'avère être un jeu d'une qualité rare, à la difficulté bien dosée et à la profondeur rare. Après 60h de jeu, je commence seulement à comprendre les subtilités des différentes bandes...Quoi qu'il en soit, n'attendez plus - Mordheim reste à mes yeux la plus belle surprise vidéoludique de l'année, capable de provoquer des excès incontrôlés de joie - ou de rage.

RIP Squigit.

Lire la suite...
8/20
Alsvid
Alerte
Posté le 16 déc. 2015 à 18:56

Je ne comprends pas l’enthousiasme de certains joueurs à propos de ce jeu, sauf s’ils n’ont fait que le survoler. Car si les premières impressions sont bonnes, la déception ne tarde pas à montrer le bout de son vilain nez. :-(

Amateur du jeu de plateau j’ai apprécié la retranscription de l’ambiance sordide propre à Mordheim. On sent que le jeu a été fait pas des passionnés. Mais après 64h de jeu (mon côté maso) on ressent également l’impression d’un travail bâclé.

Je vais lister les points noirs les plus importants mais ce ne sont pas les seuls.

D’abord le jeu est extrêmement répétitif. Les cartes varient peu et il va falloir en bouffer de la mission pour monter le niveau de sa bande et espérer réussir les missions scénarios vaguement plus intéressantes. Lorsqu’un de vos guerriers meurt c’est le drame. Pas parce que vous vous êtes attachés à lui (la personnalisation des guerriers est d’ailleurs limitée) mais parce que vous savez qu’il vous faudra 20h de jeu pour en faire un nouveau. Le jeu est tellement lent dans la progression des guerriers et de la réputation de votre bande que l’on a l’impression de faire du FARMING ! On perd le plaisir du jeu.

L’IA est souvent minable. Elle fait des déplacements étranges et ne concentre pas ces attaques pour mettre hors de combat un guerrier déjà affaibli. Et il n’est pas rare que sa GROSSE brute (ogre, rat géant, enfant du chaos) reste bloquée par un élément du décor !
Pour compenser cela les développeurs ont eu la fausse bonne idée d’augmenter artificiellement les stats des guerriers contrôlés par l’ordinateur. Et les bandes de l’ordi ont toujours un niveau quasi équivalent au votre. Du coup, à la fin du jeu, on assiste impuissant à des situations ou la brute de l’IA défonce (littéralement) votre brute pourtant niveau max et avec les meilleures compétences et équipements possibles.

Parfois votre guerrier engagé dans un combat périlleux aura l’occasion de se replier (normal) mais d’autres fois, il n’en a pas l’option alors qu’il a clairement la place pour manœuvrer. Cela sonne généralement le glas pour votre guerrier expérimenté ainsi que pour la sympathie que vous éprouviez pour le jeu lors des premières heures.

Idem pour le tir ou je n’ai toujours pas compris comment le taux de réussite pouvait autant varier selon les circonstances. On en vient vite à totalement oublier le tir et à privilégier le corps à corps.

Il y a aussi les « Missions Fist » ou vous n’aurez pas l’occasion de placer minutieusement vos guerriers qui se trouvent déjà réparti sans aucune logique sur la carte, souvent à côté de guerriers ennemies… Oh joie ! Mon fragile, mais très onéreux, mage niveau 10 est cerné par deux mutants bodybuildés… Il faut subir et attendre que ça passe… ou que ça casse.

Bref, je n’ai rien contre les jeux difficiles, bien au contraire, mais encore faut-il que la difficulté soit dosée de manière intelligente ce qui n’est pas le cas dans le mode solo. On fini pas s’ennuyer ferme à force de Farming quand on ne peste pas contre le jeu qui vous a encore contraint à la perte d’un membre expérimenté sans que vous ne puissiez rien y faire. Alors si vous aimez l’ennui, le sentiment d’impuissance et la frustration alors n’hésitez plus et lancez-vous dans les rues impitoyables de Mordheim.

Lire la suite...
18/20
crolos69
Alerte
Posté le 30 nov. 2015 à 19:26

Hello, je suis dedans à fond depuis 3 jours : super addictif et j'ai hâte de voir ce que les "professionnels de la profession" (aka les testeurs de JV.com) vont en dire ! en dessous de 17, je fais un scandale ! bon OK, stop les blagouses à 2 balles ! lol

pour info, je ne sais pas ce qu'il donne en boîte ou dans le commerce, mais en ce moment, y'a une promo Steam avec un jeu à 27 au lieu de 40 €.

j'étais pas coutumier du tout des jeux type stratégie / tactique au tour par tour mais je suis conquis par ce jeu; y 2 petits défauts que je vois : il faut une grosse bécane pour le faire tourner sinon c bugs graphiques, retours Windows inopinés, temps de chargement longs i tuti quanti ! et puis il y a ce mode de déploiement des unités qui prend beaucoup de temps et qui aurait sans doute pu être développé + rapidos avec un peu de bon sens et aurait facilité la tâche du joueur.

ensuite tous les côtés positifs :
il y a 4 factions à jouer : 2 plutôt dark et 2 plutôt "loyal bonnes"; 2 plutôt guerrières avec tout plein de différences niveau gameplay pour une grosse rejouabilité et 2 plus accées magie même si elles sont très correctes au cac également.

pour débuter, je pense qu'il y a un choix évident, attention SPOIL : les Skavens , faciles à prendre en main et de mon expérience les + forts au début.

A ma connaissance, il n'y a pas de manuel mais 12 didacticiels (je crois) qui permettent de lancer une première partie au bout d' 1/2 h, 1 heure.

C à la fois très fouillé et détaillé mais simple d'accès (pas besoin d'avoir un QI de 180) à fortiori si on a une expérience JDR : énormément de possibilités tactiques (cf rejouabilité) du fait des 4 factions mais aussi pour une même faction en fonction de la manière dont on "Build" ses unités.

bon, allez, commence à avoir mal aux doigts moi ! :) , si vous avez 27€ de dispo et une bécane (y compris un portable) mieux que moyenne (faut pas non plus la dernière bête de course), FONCEZ !!

Good Game, Tchao

Lire la suite...
18/20
cyaegha
Alerte
Posté le 10 janv. 2016 à 13:39

Je résume : tres bon jeux

- Ambiance excellente, musique, style gothique warhammer., groupe sympa, band pas nombreuse mais assez varié, dur, addictif.

les points négatifs

- interface pas clair

Point noir
Je pense que mon expérience finiras avec un gros désinstallation énervé . J'aime avoir de la difficulté, ne pas lancer une mission au hasard. Chaque mission est un risque.

Mais le aléatoire/pas de sauvegarde ça ne fait pas bon ménage.

Faire 25 hrs de jeux mourir car une simple sœur à tenue 3 tour contre ton Chef + héros et ton meilleur homme de mains sans presque se faire toucher, j'ai du mal à me dire que ça fais parti du jeux.(il y a des raison parfois debuff/buff, d'autre fois non).

Perdre un gros objet car tu à cliquer sur la mauvaise case.....

Il me semble que BloodBowl permettait de sauvegarder entre les partie.

Lire la suite...
18/20
spellsnare
Alerte
Posté le 04 déc. 2015 à 13:42

Mordheim juste se nom me fait raviver la flamme du jeux de plateau que j'ai passer des nuit blanche a jouer a se jeux dans ma jeunesse. Le jeux par contre sur PC retranscrit fidèlement le jeux de plateau hormis quelque ajout. Le jeux en lui même n'est vraiment pas fait pour les joueur qui veule de la faciliter comme dit mes compatriote qui on fait le test et des autre joueur un mauvais lancer de dés et sa peut vous couter carrément la victoire voire même une mort permanante ou une blessure grave (jambe amputée, bras et etc). C'est pas un jeux ou que tu rush ton adversaire en ce disant tu va manger la voler de ta vie non ! mordheim c'est faut que tu pense avec ta tête sinon vous aller gouter une défaite probablement amer ou sinon votre meilleur DPS (damage dealer) peux mourir définitivement. Donc ne rusher pas penser a chaque mouvement que vous aller faire parce que chaque Warband (bande de combat) a c'est faiblesse et force car le jeux en lui même ne pardonne pas si vous faite un mauvais déplacement ou une mauvais gestion c'est sure que pour maitriser le jeux sa va vous prendre peut-être 1 ou 2 warband pour la maitriser.

donc en résumer si vous aimer un jeux ou la mort est permanente et que vous aimer crier a l'injustice devant votre clavier parce que votre unité se fait avoir que trop facilement ou que vous féliciter votre unité pour avoir fait 3 coup critique d'affiler et que vous avez aimer la grande époque des jeux tactique tour-par-tour (FF tactic, X-COM et etc). Le jeux est fait pour vous mais prenez garde a ne pas essayer des mission en difficulté Deadly ou brutal c'est mission aux vue de la difficulté du jeux vous fera probablement gouter a une défaite fort cuisant parce que vos ennemie on un buff permanant de 45 % de dégât supplémentaire durant tout le match en difficulté deadly donc cette difficulté est vraiment fait pour un fin connaisseur de la bande qui joue depuis belle lurette et de la map parce que l'IA ne vous pardonnera pas parce que en plus il jouit d'un plus grand équipement et en plus il peux avoir une grande unité qui va se promenez sur le champ de bataille que il ne faut pas affronter sous risque que il tappe vraiment fort donc pour finir si vous avez aimer darksoul avec sa difficulter et aimez aussi les jeux de stratégie tactique et bien lancez vous pour moi sa reste la belle surprise de cette année

Lire la suite...
17/20
TgAgart
Alerte
Posté le 26 juin 2016 à 21:26

Mordheim j'y ai joué en sachant ce qui allait m'attendre. Ayant déjà joué à des jeux comme Darkest Dungeon ou Xcom qui sont dans le même gout niveau fdput*rie, j'ai pas été déçu, le jeu est très exigeant.

D'ailleurs comme le test de base est plutôt vrai je vais me contenter de le mettre à jour.
Concernant les points forts je dirais qu'il n'en a pas perdu.
Par contre les points faibles il y a du mieux.
Les temps de chargement ont été considérablement réduit à la dernière mise à jour, ainsi que l’optimisation qui a été bien travaillée. Perso j'ai gagné 10 ips et mes chargements sont passés de 1 minute à 10 secondes max. (histoire de vous donner une idée de la différence).
Et il y au d'autres améliorations mineures sur le confort en général.

Léger défaut, la nouvelle bande est en DLC et les prochaines le seront surement aussi. Le jeu de base propose 4 bandes donc une très bonne durée de vie déjà mais bon c'est malgré tout dommage.

Et pour rebondir un peu sur les avis d'autres utilisateurs, par rapport à l'injustice du jeu. Eh bien je pense juste que c'est le genre de jeu où il faut apprendre les mécaniques du jeu pour savoir le niveau de risques de nos actions (ce qui rappelle bien le jeu de plateau en somme). C'est pourquoi le jeu est exigeant et qu'il est corsé.

Vous souhaitez de la difficulté et un jeu exigeant n'hésitez pas. Mais si vous pensez ne pas avoir les nerfs solides pour "tryhard" le jeu je vous déconseille de le prendre.

Pour finir, le jeu à quelques légers bugs qui persistent je le considère pas fini mais il est malgré tout sur une bonne voie !

Lire la suite...
18/20
Kernam
Alerte
Posté le 04 janv. 2016 à 09:07

Beaucoup de monde, le test de jv.com y compris, décrit bien les qualités et défauts du jeu, je vais donc me concentrer ici sur la manière dont je l'apprécie personnelement.

Ce qui ne devait être qu'un petit achat compulsif d'un ancien joueur du jeu de plateau (comprendre: recevoir la boîte de base à Noël, peindre la moitié des figurines, faire 3 parties avec mon frère et s'imaginer 50 bandes différentes les 10 années suivantes) s'est finalement retrouvé à être mon jeu de la fin de l'année 2015! J'ai maintenant plus de 50h de jeu derrière moi et l'envie de le lancer pour une petite partie est toujours là. Mais au delà du côté addictif et un peu grindy de chaque partie, la relative difficulté du jeu et son côté très punitif font que la moindre escarmouche dont se sort brillament est toujours gratifiante. Alors quand une partie se finit par une victoire à la suite d'un 5 contre 1 perdu d'avance, c'est carrément la joie!

Mais plus important: j'ai l'impression de me souvenir de chaque bataille jouée, même au bout de la cinquaintième. Mes premières escarmouches tatonnantes, la mort de mon homme de main fétiche, la perte du bras de mon lieutenant dans un duel pour lequel je savais qu'il n'était pas prêt, ou celle de ce tireur d'élite qui, après s'être montré de moins en moins utile à mesure qu'il se fesait dévisagé, a finalement rendu l'âme en me tirant un soulagement coupable. Mais aussi cette victoire improbable lors d'une embuscade de Soeurs de Sigmar lors d'une mission déjà considérée "Brutale", les quelques défenses d'un manoir en ruine finalement moins évidentes que prévues, et plusieurs duels au sommet entre mon capitaine et les meilleures troupes ennemis.

Oui, l'IA pourrait être mieux fichue et je suis pressé de voir arriver de nouvelles bandes de guerriers (gogo morts-vivants et chasseurs de sorcières!), mais en l'état, Mordheim est un de jeu qui m'a le plus marqué ces derniers temps. Prenez le temps de rédiger une petite biographie à chacun de vos personnages, quite à l'updater après certains évènements marquant, et ce jeu pourrait bien combler vos désirs de microgestions, de roleplay autogéré, et de challenge relevé (essayez donc de ne faire que des missions en Brutale ou Mortelle...). Bref, sans doute ce qui était le plus important pour en faire une adaptation réussie. Chpaeau!

Lire la suite...
1/20
leslibarvolant
Alerte
Posté le 08 mars 2016 à 22:51

Je ne conseil surtout pas ce jeu.
L'ambiance, le principe, les règles du jeu, sa réalisation sont plutôt sympas, mais tout son intérêt est détruit par une IA complètement à l'ouest.
L'IA n'a qu'une seul stratégie, vous foncer dessus, mais ne vous inquiétez pas en ce qui concerne sa difficulté, il y en a à revendre.
Car L'iA est également complètement cheaté pour compenser sa faiblesse, comme cela à été signalé dans le teste de jv.com.
Vous allez donc constamment vous battre avec le jeu est ses jets de dès pour ne pas perdre vos personnages, mais le double miss à 80% de chance de réussite vous guette à chaque instant et la sanction de l'échec est particulièrement douloureuse et frustrante. Tout dans ce jeu est aléatoire, jusqu'aux quêtes qui vous sont proposées, dont certaines signent déjà la mort ou la blessure grave d'un de vos soldats avant même qu'elle soit commencé, en fonction de sa difficulté et des positions de départ des deux camps. Ce jeu de plateau qui a l'origine se veut stratégique et tactique avec des joueurs humains, a tout perdu de son adaptation informatique.
La seul stratégie qu'il conviendra de faire, est d'attendre que cette conne d'iA vous fonce dessus pour tuer une par une ses unités en supériorité numérique pour compenser vos jet de dès désastreux. Malheureusement certaines missions vous feront payées chères d'avoir acheté ce jeu^^ et le sentiment de frustration s'installera jusqu'à vous en dégoûter, surtout pour les plus poissards d'entre vous.
Pour finir je ne comprends pas les note de 19...20/20 qui lui ont été mise, c'est d'un ridicule absolu, même pour des joueurs qui ont aimé, rien ne justifie de telles notes sauf peu être pour des fan boys aveugles....
Je mets donc 1/20 pour compenser et tenter de ramener la note de ce jeu à une valeur raisonnable, sinon je pense sincèrement lui mettre 7 ou 8/20 car pour moi ce n'est pas un jeu tactique.

Lire la suite...
0/20
lamodestie
Alerte
Posté le 18 févr. 2018 à 19:00

Un jeu vraiment à chier.
Comme beaucoup de jeu de se type l'iA est quasiment absente, car c'est la chose la plus complexe et couteuse à programmer bien entendu. Donc à faire un jeu tactique avec des grandes cartes avec des points d'actions à dépenser en case/case et non un damier du type jeu d'échec, l'IA est complètement perdu et n'a qu'une seul stratégie vous foncer dessus en faisant n'importe quoi. Par exemple grimper sur une plateforme pour redescendre aussitôt, mais son bute reste de vous foncer dessus si possible en ligne droite. Pour compenser cette faiblesse l'iA triche et de manière honteuse comme c'est précisé le teste, elle sait exactement ou sont chacune de vos unités, il suffit d'avoir une unité qui à pop à l'autre bout de la mappe pour voir l'ennemi lui foncer dessus au bout du 2eme tours à travers le brouillard de guerre. Sans parler des dès qui sont pipés à en vomir. Je pense même m'etre j'ai fait voler par l’éditeur pour avoir acheter le jeu car il n'est pas jouable sans son gros DLC. Car même sans avoir le DLC la mise à jour ce fait automatiquement sur steam (impossible de l’empêcher) et vous êtes obligé affronter les nouvelles unité et la nouvelle race (complètement cheaté) sans que vous bien sure n'y avez accès et pour exemple 2 goules et un vampire vous déciment à eux 3 votre bande de skavens). Vous comprenez maintenant pourquoi l'ai très vite désinstallé et que je boycotte désormais cette éditeur. 0/20

Lire la suite...
1/20
Elsmaark
Alerte
Posté le 11 août 2016 à 23:26

J'aurais bien donné un 16 mais malheureusement j'ai misclick et loupé deux fois à 90%...

Plus sérieusement, c'est mérité.
Détails de la note :

+ 0,5 pour l'étrange addiction.
+ 0,5 pour l'instant (au singulier) où tu sens un peu de fierté.

MAIS !

- 0,25 pour le chara design.
- 0,25 pour la variété d'armes. (tu ne peux en utiliser que le 5e en plus)
- 0,5 pour le manque d'informations. (buff, debuff, sorts, attaques, détails map, ennemis, butin ???)
- 0,5 pour la répétitivité des maps.
- 0,5 pour les bugs. (rares mais une vraie épine dans les fesses)
- 0,5 pour la variété des factions. (5 ? avec DLC ? sérieux ?)
- 0,5 pour le fait que le bourrinage, c'est tout ce qui marche.
- 0,5 pour le facteur chance qui ne t'aime pas, mais pas du tout (ils sont très très fréquents les doubles échecs à 80%)
- 0,5 pour le fait que quand tu gagne, tu ne te sens pas gratifié ou fier, mais soulagé.
- 0,5 pour le manque de récompense accompagné du ...
- 0,5 pour les punitions qui font bien mal, même quand tu gagnes.
- 0,5 pour l'ordi un tantinet voleur.
- 0,5 pour le give up qui arrive rapidement.
- 0,5 pour les objectifs secondaires infaisables.
- 0,5 pour les maps ou bien trop grandes, ou bien pas assez.
- 0,5 pour les distants useless.
- 0,5 pour les misclicks !!!! Ces putains de misclicks à cause de l'ordi qui switch tes touches tout seul !!!
- 0,5 pour l'économie quasiment ingérable.
- 0,5 pour les morts excessivement courantes et excessivement punitives.
- 0,5 pour le fait que dans ce jeu, le Game Over existe !! (Plus d'argent ? Game Over. un héros lvl 5 en moins ? Game Over. Le chef qui meurt ? Game Over.)
- 0,5 pour les objectifs sous-estimés par le jeu (les cristaux sont VITAUX !)
- 0,5 pour le manque d'explications ! (j'ai fait tout les tutos, mais jamais ils n'explique ça veut dire quoi "retarder" ?!)
- 0,5 pour le meurtre du lore. Paix à son âme.
- 0,5 pour le positionnement de tes troupes qui étrangement avantage l'ordi...
- 9 pour l'ordi qui triche sur absolument TOUT. Le % de chances de tout, les dégâts, les mouvements, l'armure, les pv, et le fait qu'il sache quel membre de ton équipe est à quel endroit. Et encore ça ne serait qu'un peu ok, mais quand moi je contrôle les skavens, il ne font JAMAIS au grand JAMAIS du 70 DE DÉGÂTS !! Et mes hommes d'armes lvl 3 ne font pas 3 ATTAQUES !!

Je précise que je fait cette note à chaud, mais je ressors d'une victoire qui m'as coûté très cher, à cause d'un ordi carrément cracké. J'ai joué environ 21h et j'ai une warband Chaos lvl 4. Et je m'en tirais bien jusque là.
Conclusion : Ne l'achetez pas. Vraiment, à part beaucoup de rage et de cri de " WHAAAAAT?!!!!" ça ne vous apportera pas grand chose. Dommage que les jeux Warhammer Battle qui sortent ces temps-ci sont mariés avec des ordis crackés.

Lire la suite...
18/20
akiki2209
Alerte
Posté le 25 nov. 2015 à 14:22

Jeu vraiment sympa et réussi, progression et build de l'équipe intéressant et bien personnalisable. Le coté tactique est présent, l'ambiance aussi, si vous aimez le tour par tour vous pouvez y aller !

Lire la suite...
17/20
Akinix
Alerte
Posté le 24 nov. 2015 à 13:27

jeux excellent complet mai pas trop complexe prise en main rapide manque de communauté dessu pour avoir un forum complet
un croisement entre warhamer dark soul et xcom

Lire la suite...
16/20
Tromagnon
Alerte
Posté le 07 janv. 2017 à 03:49

Ce jeu n'est clairement pas destiner a tout le monde, si vous êtes amateurs de jeux "simple" et que vous n'aimez pas la frustration, passez votre chemin !
Je tiens a préciser que je n'ai jamais jouer au jeu de plateau, j'aurai donc uniquement une critique de joueur du jeu vidéo :)

Commençons par les points positifs :
-On voit que le jeu est vraiment bien travailler, on sent le taff derrière même si tout n'est pas parfait et j'ai pu voir que les développeurs ont du respect pour le joueur et cherchent a réparer les erreurs et améliorer ce qui doit l’être. Ce qui est très de nos jours, et ca fait plaisirs.
-Le jeu est original au milieu des autres classiques de la stratégie que l'on peut voir d'habitude.
-L'ambiance du jeu est bien travailler et immersive. (Ca m'a fait penser aux livres de la Compagnie Noire avec ce petit coté sombre et désabusé dans l'ambiance :)
-Le fait que chaque combattant mis hors combat durant une sorti dans Mordheim (Une partie donc) peut subir de nombreuses blessures permanente voir mourir, ce qui amène un vrai plus de tension a la fin de chaque partie, même gagner.
Ainsi une victoire avec une seule perte de notre coté finit souvent en suspens sur ce qu'il a pu arriver a notre victime.
-Les différentes bandes sont a mon sens bien équilibrer, mais avec leurs différences.
-Il y a de nombreuses caractéristiques a faire évoluer comme on le souhaite et une bonne variétés des personnages et armes, ce qui donne de très nombreuses façons de faire évoluer notre bande et nos personnages.
-La durée de vie du jeu est pour ainsi dire quasi-infinie (bien que répétitive) mais il y a je trouve assez de map et d'effets aléatoires pour briser un peu cette répétition (A noter que même dans la même map des zones ou accès peuvent changer, rendant la stratégie bien différentes parfois)
-Les aléatoires du jeu comme sur un vrai jeu de role/plateau, les jets pour attaquer/se défendre, les critiques, l'étourdissement, les blessures permanentes etc qui ajoutent un vrai piment au jeu et permettent de se lasser moins facilement.
-Le ratio Qualité/prix ! 40e pour un jeu comme ça, c'est vraiment très satisfaisant surtout en sachant que le jeu sera assez "peu vendu" comparer a d'autres vu la cible de joueurs.

Les points négatifs :
-L'IA du jeu. Elle est travailler, ca se voit, mais certains problèmes restent gênant comme les brutes ennemi souvent bloquer face au moindre obstacle, ou même parfois bloquer sans obstacle (Contourner une caisse au milieu de la rue c'est chaud des fois). Cependant plusieurs choses gomment un peu ce problème et on prend tout de même un grand plaisirs a chaque partie.
-Les missions Campagne sont vraiment pas claires et c'est dommage, on est presque obliger de perdre une fois chaque mission pour comprendre tout ce qu'il faut faire et comment, même en ayant l'objectif affiché.
-Il manque un peu d'interet pour les sorts et compétences qui sont globalement assez faibles pour leur coût qu'on finit par utiliser très rarement voir pas du tout.
-Un détail mais : J'aurai apprécier la possibilité de personnalisation de la bande plus prononcée, elle existe, mais elle est vraiment faible je trouve.

Et pour finir certains points que j'apprécie ou qui ne me gênent pas, mais qui peuvent être perçue comme négatif suivant les personnes :
-La difficulté du jeu : personnellement c'est aussi ce qui me fait adorer le jeu mais c'est sur que certains trouveront ce jeu horriblement nul juste apres avoir rager sur la mort d'un soldat ou l'absence de compréhension du jeu. Certaines missions de campagne ont un problème de difficulté réel cependant.
-L'interface : Elle est loin d’être parfait certes, mais vu tout ce qu'il y avait a gérer sur le jeu je la trouve quand même bien foutu.
-La progression : Devoir a nouveau faire xp un chef qui est mort pendant des heures, devoir effectuer plusieurs missions avant de pouvoir continuer la campagne etc. Ça peut gêner, mais personnellement je pense que c'est un des intérêts du jeu et ça fait partie de sa difficulté ! La mort reste assez rare, ça va :p
-L'Aléatoire : Je l'ai déjà dis, mais l'aléatoire est trés varié et trés présent dans Mordheim, personnellement c'est une des choses que j'aime dans ce jeu même si c'est parfois frustrant. Mais certains seront vite refroidi de voir mourir leur soldat clé sans rien pouvoir faire a cause du hasard ou de raté 3 fois de suite une attaque a 95% qui devait achever un ennemi (Ca sent le vécu hein)

Au final apres plus de 150h passées sur ce jeu, j'ai toujours du plaisirs a y jouer et je pense y jouer encore quelques dizaines d'heures au moins avant de passer a autre chose.
Il y a des DLC payant, chose que je déteste, mais vu la qualité du jeu de base pour seulement 40e (Et c'est sans compter les promos steam, j'ai eu le jeu a 20e), ça ne me gêne pas même si je ne les achèteraient pas.

Lire la suite...
18/20
Mourk
Alerte
Posté le 27 oct. 2016 à 10:22

Si vous aimez la stratégie, le tour par tour, l'univers Warhammer et surtout une bonne dose de challenge, alors ce jeu est pour vous. Attention, il est très addictif!

Lire la suite...
16/20
winneros
Alerte
Posté le 02 oct. 2016 à 21:22

Une surprise ce jeu. Amateur des jeux GAMES WORSHOP j'ai fait sa connaissance aujourd'hui et l'ai acheté aussitôt. La prise en main m'a semblé facile grâce à un didacticiel bien fait. Le gameplay est intéressant, le graphisme assez bien et l'ambiance est pas mal du tout. Je n'ai pas encore perdu de personnages hauts niveaux mais je suis prévenu : ici quand on est mort, on est mort. Je comprends l'addiction de certains, dès que la partie est fini on a déjà hâte d'entamer une nouvelle mission. Comme on dit ce n'est pas le jeu de l'année mais il y a de nombreuses heures d'amusement qui vous attendent. En plus pour 11,99 € on n'est pas volé.

Lire la suite...
1  2 
Page suivanteFin