Menu
Astérix & Obélix
  • Tout support
  • PC
  • GB
  • GBC
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14.4/20
16 à 20
7
11 à 15
15
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
22 notes

Les avis les plus utiles

14/20
Ganondorfzl
Alerte
Posté le 28 oct. 2012 à 00:00

Question du jour, sur quoi porte le scénario ?
1) Un « nouveau » tour de Gaule ?
2) Une énième redite du druide kidnappé ?
3) ObiWan Kenobi ?
Et oui, ça recommence pour un Tour de Gaule, désormais grand classique dans les adaptations vidéoludique qui voient en cet album une facilité scénaristique.
Du moins, en apparence, car vous allez devoir également vous rendre dans d’autres lieux, comme en Angleterre pour disputer un match de rugby, ou encore aller en Grèce participer aux jeux olympiques, mais plus surprenant encore, jouer à cache-cache dans les coffres en Helvétie, etc…
Il s’agit cependant du tout premier Astérix auquel j’ai joué, d’où une grande nostalgie à la rédaction de cet avis, et également une fervente envie d’y rejouer !

Les graphismes ne sont pas vraiment exceptionnels, mais l'on reconnaît bien les personnages cultes de l’aventure.
L’arrière-plan est statique et quelque peu dépouillé, et les images manquent de précision et de netteté. Cela ne gêne pas plus que ça, mais il est vrai que la Game Boy est assez loin d’être à son paroxysme ici.

Les développeurs, pas toujours enclin à verser dans l’originalité dans les titres flanqués du nom Astérix & Obélix, font ici preuve d’un remarquable sens du détail, et ont cherchés à avoir un maximum de cohérence entre l’histoire et les graphismes.
En Gaule, vous aurez des cuisses de sanglier disséminées dans chaque niveau qui vous donneront un point de vie. En Helvétie (ancienne Suisse), ce sera du fromage, tandis qu'en Espagne, ce sera un morceau de poulet grillé !
De même, vous ne ferez pas qu'affronter des Romains durant votre périple. Les ennemis seront toujours de la couleur du pays que vous traverserez : ainsi vous croiserez des pirates dans les bateaux, des poissons dans la mer (si, si !), des « gadjos » en Espagne, et naturellement des légionnaires dans les lieux estampillés SPQR.
Battre vos ennemis ne sera cependant pas la plus grande difficulté du jeu, même si certains, comme les discoboles peuvent s’avérer gênants.
Ceci est des plus louables et contribue grandement à l’immersion. Un gros (Qui est gros ?!?) plus en sommes.

Niveau ambiance musicale, c’est du tout bon, les bruitages sonnent très à propos, la musique est entrainante et toujours adaptée au tableau visité. En bref, tout concorde à un plaisir auditif.

Pour ce qui est de la maniabilité, le jeu est très fluide, et la prise en main intuitive.
En revanche, la croix directionnelle est très sensible, et provoquera parfois la chute de votre personnage ce qui, à la longue, est vraiment agaçant.
Cela dit, après une vingtaine de minutes de jeu, vous finissez par maîtriser ce défaut, même s’il risque malgré tout par-ci par-là de vous porter préjudice.
Heureusement, à cette époque, ma période « cassage de Game Boy » était terminée. LOL !

Vous serez amenés à traverser de nombreux tableaux des plus variés (bon, bien sûr, vous retrouverez le classique radeau sur la mer, ainsi que l'inévitable balade sur les montagnes enneigées!), avec parfois des défis plutôt compliqués à réaliser (je pense notamment à la banque en Helvétie, où il vous faudra ouvrir des coffres suivant un ordre très précis, ou certaines épreuves bien complexes des JO).
Les tableaux sont de plus chronométrés, vous n'avez donc pas la possibilité de prendre tout votre temps pour explorer chaque recoin du niveau.

De manière générale, chaque pays est divisé en quatre actes, et le dernier est toujours une épreuve un peu particulière, qui ne se résumera pas à traverser bêtement et simplement le niveau.
Un point excellent encore ici, d’autant que certains passages ne sont pas vraiment faciles, et ça, ça fait plaisir, encore (plus) maintenant !

Farpaitement !

Lire la suite...
16/20
Shere-Khan
Alerte
Posté le 06 nov. 2012 à 00:00

mon 1er jeu gameboy, et surtout mon tout 1er jeu vidéo pour le coup.alors aimant asterix et obelix j'ai vraiment bien aimé ce jeu, que je n'avais jamais réussi a finir jusqu'a il y'a peu de temps.
c'est un bon jeu gameboy et un bon jeu astérix pour cette console, j'ai pris beaucoup de plaisir a le refaire et a le finir, c'est un jeu vraiment agréable.
je le conseille aux possesseurs de gameboy et aux fans des gaulois.
je lui mets un 16 bien mérité.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (22)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2 
Page suivanteFin
14/20
Ganondorfzl
Alerte
Posté le 28 oct. 2012 à 00:00

Question du jour, sur quoi porte le scénario ?
1) Un « nouveau » tour de Gaule ?
2) Une énième redite du druide kidnappé ?
3) ObiWan Kenobi ?
Et oui, ça recommence pour un Tour de Gaule, désormais grand classique dans les adaptations vidéoludique qui voient en cet album une facilité scénaristique.
Du moins, en apparence, car vous allez devoir également vous rendre dans d’autres lieux, comme en Angleterre pour disputer un match de rugby, ou encore aller en Grèce participer aux jeux olympiques, mais plus surprenant encore, jouer à cache-cache dans les coffres en Helvétie, etc…
Il s’agit cependant du tout premier Astérix auquel j’ai joué, d’où une grande nostalgie à la rédaction de cet avis, et également une fervente envie d’y rejouer !

Les graphismes ne sont pas vraiment exceptionnels, mais l'on reconnaît bien les personnages cultes de l’aventure.
L’arrière-plan est statique et quelque peu dépouillé, et les images manquent de précision et de netteté. Cela ne gêne pas plus que ça, mais il est vrai que la Game Boy est assez loin d’être à son paroxysme ici.

Les développeurs, pas toujours enclin à verser dans l’originalité dans les titres flanqués du nom Astérix & Obélix, font ici preuve d’un remarquable sens du détail, et ont cherchés à avoir un maximum de cohérence entre l’histoire et les graphismes.
En Gaule, vous aurez des cuisses de sanglier disséminées dans chaque niveau qui vous donneront un point de vie. En Helvétie (ancienne Suisse), ce sera du fromage, tandis qu'en Espagne, ce sera un morceau de poulet grillé !
De même, vous ne ferez pas qu'affronter des Romains durant votre périple. Les ennemis seront toujours de la couleur du pays que vous traverserez : ainsi vous croiserez des pirates dans les bateaux, des poissons dans la mer (si, si !), des « gadjos » en Espagne, et naturellement des légionnaires dans les lieux estampillés SPQR.
Battre vos ennemis ne sera cependant pas la plus grande difficulté du jeu, même si certains, comme les discoboles peuvent s’avérer gênants.
Ceci est des plus louables et contribue grandement à l’immersion. Un gros (Qui est gros ?!?) plus en sommes.

Niveau ambiance musicale, c’est du tout bon, les bruitages sonnent très à propos, la musique est entrainante et toujours adaptée au tableau visité. En bref, tout concorde à un plaisir auditif.

Pour ce qui est de la maniabilité, le jeu est très fluide, et la prise en main intuitive.
En revanche, la croix directionnelle est très sensible, et provoquera parfois la chute de votre personnage ce qui, à la longue, est vraiment agaçant.
Cela dit, après une vingtaine de minutes de jeu, vous finissez par maîtriser ce défaut, même s’il risque malgré tout par-ci par-là de vous porter préjudice.
Heureusement, à cette époque, ma période « cassage de Game Boy » était terminée. LOL !

Vous serez amenés à traverser de nombreux tableaux des plus variés (bon, bien sûr, vous retrouverez le classique radeau sur la mer, ainsi que l'inévitable balade sur les montagnes enneigées!), avec parfois des défis plutôt compliqués à réaliser (je pense notamment à la banque en Helvétie, où il vous faudra ouvrir des coffres suivant un ordre très précis, ou certaines épreuves bien complexes des JO).
Les tableaux sont de plus chronométrés, vous n'avez donc pas la possibilité de prendre tout votre temps pour explorer chaque recoin du niveau.

De manière générale, chaque pays est divisé en quatre actes, et le dernier est toujours une épreuve un peu particulière, qui ne se résumera pas à traverser bêtement et simplement le niveau.
Un point excellent encore ici, d’autant que certains passages ne sont pas vraiment faciles, et ça, ça fait plaisir, encore (plus) maintenant !

Farpaitement !

Lire la suite...
16/20
Shere-Khan
Alerte
Posté le 06 nov. 2012 à 00:00

mon 1er jeu gameboy, et surtout mon tout 1er jeu vidéo pour le coup.alors aimant asterix et obelix j'ai vraiment bien aimé ce jeu, que je n'avais jamais réussi a finir jusqu'a il y'a peu de temps.
c'est un bon jeu gameboy et un bon jeu astérix pour cette console, j'ai pris beaucoup de plaisir a le refaire et a le finir, c'est un jeu vraiment agréable.
je le conseille aux possesseurs de gameboy et aux fans des gaulois.
je lui mets un 16 bien mérité.

Lire la suite...
16/20
mistermatt78540
Alerte
Posté le 28 avr. 2014 à 00:00

Donc, nous sommes en 1998 (et 1999 sur GBC) après J.-C., Le monde des jeux vidéos était occupé par des éditeurs nippons. Toute ? non ! car une poignée d'irréductibles éditeurs européens résiste encore et toujours à l'envahisseur, et la vie n'est pas facile pour les éditeurs tels que Nintendo, Capcom, Sega et tant parmi d'autres...

Du moins, c'est c'que j'aurais aimé vous faire chanter car, les jeux Infogrames en réalité, c'est vraiment à en baver pour en finir un (du moins si vous n'avez jamais joué à ceux-là).

Enfin, Astérix & Obélix sur Gameboy est un jeu de plates-formes qui vous invite à franchir 4 pays afin de ramener un souvenir par pays traversé pour réussir un pari tenu envers Jules César qui menace de couper du monde extérieur, le village d'irréductibles gaulois grâce a une palissade.

Au début vous avez le choix d'incarner Astérix ou Obélix puis vous commencez le jeu en Grande-Bretagne dans une forêt et Jolitorax vous informe qu'un match de rugby doit se disputer entre romains et bretons (tout en sachant que Jules César a enfermé au préalable tous les joueurs bretons).

Un jeu qui certes, par les critiques, au niveau graphisme n'est pas terrible, au niveau jouabilité pas très précis, des musiques peut-être pas fidèle aux films, une sauvegarde/mot de passe inéxistante et à la difficulté toujours aussi bien (parce que c'est Infogrames !) mais assez correcte, qui ne permet plus de péter le bouton B pour courir, qui sont (pour moi) propres au niveau qu'on traverse, des mots de passes qui existeront uniquement sur GBC et qui donne une bonne durée de vie à s'en arracher les cheveux (si vous faites partie de ceux qui ne connaissent pas ce jeu et qui vont y jouer puis peut-être le balancer par la fenêtre).

Néanmoins, je garde des bons souvenirs d'enfance (comme des pires) depuis quand c'était sorti pour mon anniversaire des dix ans et que j'y passais à y jouer pendant mes vacances en Bretagne (dans les monts d'Arrée, pas en Armorique) puis, le nombre de fois où j'ai du m'acharner sur le bouton B pour sprinter dans le niveau des J.O. et aussi à m'acharner sur le match de rugby pour me faire plaquer et sauter dessus calebasse dans les bras !

Enfin voila, il me semble que j'ai tout dit sur ce jeu (peut-être pas l'histoire où j'ai fait un festin entre copains quand j'avais réussi à finir ce jeu ?) et je le conseille seulement à ceux qui aiment Infogrames (la difficulté) et aux gaulois irréductibles qui admirent Astérix, Obélix & Idéfix.

Lire la suite...
14/20
SuperArcanin
Alerte
Posté le 22 févr. 2013 à 00:00

Astérix et Obélix est un jeu de plate-forme sorti sur Game Boy Color en 1999. Vous avez le choix entre Obélix et Astérix. Votre but est de franchir les 4 mondes de ce jeu qui vont de l'Angleterre à la Grèce. Chaque monde possède 4 niveaux dont le dernier est une épreuve ( Rugby en Angleterre, Les J.O en Grèce). Selon le niveau du difficulté avec lequel vous jouiez, vous aurez plus ou moins des mots de passe pour un certain niveau. Niveau graphisme les graphisme sont bons pour l'époque (1999. niveau durée de vie les 16 niveaux vous prendront quelques heures. Le niveau sonore est assez faible 4-5 musiques. c'est assez peu.
En conclusion, Asterix et Obelix est un jeu moyen mais pas mauvais. Dommage qu'il soit oublié désormais.

Lire la suite...
20/20
crisis-core92
Alerte
Posté le 07 nov. 2012 à 00:00

c'est un de mes premier jeux que j'ai adorais sur la game boy ,
ce jeux je les finie en 1 ou 2 semaine ! il et super sympas
mais un moment j'a vais pas compris ce qui fallait faire au jeux de rugby mais j'ai con-même gagner , sa mérite un 20/20.

Lire la suite...
13/20
YokoSephiroth
Alerte
Posté le 01 juin 2019 à 22:28

Petit jeu de plate forme basé sur l'univers de nos amis gaulois, ce jeu Infograme m'aura bien traumatisé durant mon enfance. Je l'ai trouvé relativement difficile, surtout l'inertie d'Obelix (j'ai fait le jeu avec lui et seulement lui). Certaine plateforme sont hors de notre vue ce qui rend quelques sauts hasardeux. Musicalement je trouve le jeu plutôt agréable pour une Gameboy. Quand aux graphismes, bien qu'il soit difficile de juger avec autant d'années d'écart, je le trouve fort joli. Le jeu reste globalement court, le pire étant le passage grec avec ces maudits jeux olympique qui auront usé beaucoup de consoles à l'époque j'en suis sûr.

Lire la suite...
12/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 23 mai 2015 à 20:03

Ce jouais à ce jeu quand j'étais petit, il est lassent, je perdais tout le temps,surtout le niveau avec le rugby,j'aimais pas trop ce jeu.. je l'ai préféré sur PS2,bref je vais lui mettre un 12/20. :ok:

Lire la suite...
13/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 16 nov. 2014 à 00:00

Un assez bon jeu, les musiques sont aggréables, mais le gros problème c'est (en tout cas chez moi) la non sauvegarde des donnés, ça fait qu'on recommence toujours l'aventure à 0, et le jeu n'est pas si facile à jouer, et il est assez difficile à comprendre pour certaines missions. Quant au graphiques ils sont passables.
Je grade un assez bon souvenir de ce jeu quand même.

Lire la suite...
12/20
Tibo-o
Alerte
Posté le 16 févr. 2014 à 00:00

Petit avis par nostalgie. Ce jeu nous emmène à faire le tour de quelques pays ( Grèce, Helvétie) afin de... je sais plus pourquoi, surement pour empêcher les Romains de parvenir à la fin du village gaulois. On peut incarner Astérix ou Obélix dans des niveaux qui sont assez durs par moments pour un enfant de 10 ans comme moi à l'époque surtout cette satanée épreuve des J.O. qui demande la masturbation des boutons. En tout cas j'ai beaucoup joué à ce jeu qui est banal mais j'aimais beaucoup Astérix et encore aujourd'hui. En plus le fait d'avoir les graphismes colorés était super.

Lire la suite...
17/20
JNebarre
Alerte
Posté le 03 janv. 2014 à 00:00

Un excellent jeu ! Mon 3ème sur game boy color et sans doute l'un des meilleurs que j'ai eu sur cette console, l'un de ceux qui me procuraient tout simplement le plus de plaisir en y jouant, ni trop dur ni trop facile, on avance à un rythme correct sans être rebutant ni frustrant, les épreuves finales des 4 mondes nécessitent une assez grande concentration, donc il ne s'agit pas juste de foncer dans le tas en faisant n'importe quoi, comme certains pseudo-fans ou connaisseurs d'Astérix pourraient le croire, car ni Astérix ni Obélix ne sont insensibles aux coups dans ce jeu, même quand ça vient des romains, leurs punching-balls préférés, de même qu'avec les sangliers, leurs plats préférés...
Voilà, que dire de plus ? Un jeu amusant, vraiment très amusant, sans déconner, et c'était pas donné à tous les jeux de ce support, croyez-moi, tomber sur un jeu comme ça, c'était vraiment une chance, à l'époque, de mon point de vue, en tout cas...que demander de plus ? On y passe un bon moment, les graphismes sont corrects sans être magnifiques, et les petites musiques qui accompagnent l'un des deux irréductibles gaulois d'armorique sont entraînantes voire agréables pour certaines d'entre elles si l'on compare à d'autres que l'on peut entendre sur d'autres jeux...

Lire la suite...
13/20
Pedobear[Jv]
Alerte
Posté le 24 mars 2013 à 00:00

Un jeu pas vraiment au niveau des capacités de la gameboy. Graphiquement, c'est le minimum syndical. Coté gameplay, le jeu se prends facilement en main et sa difficulté gâche un peu le plaisir de jouer. Les mini-jeux sont toutefois sympa. Je lui met 13 surtout car ce fut mon premier jeu de Gameboy, nostalgie oblig!

Lire la suite...
14/20
Godzilla1954
Alerte
Posté le 10 mars 2013 à 00:00

C'est étonnant mais j'ai passé pas mal de temps sur ce jeu qui n'a pourtant rien d'extraordinaire, et je l'ai terminé plusieurs fois, je me souviens aussi que je détestais les épreuves Olympiques à la fin du jeu à cause de leurs difficultés pas vraiment adaptaté pour un enfant.
C'est un jeu bien sympathique et trés coloré m'ayant marqué car c'était une époque où je n'avais pas encore beaucoup de jeux à me mettre sous la dent.

Lire la suite...
16/20
hairedgamer
Alerte
Posté le 27 févr. 2013 à 00:00

Il y a malheureusement beaucoup de mauvais jeux Asterix , mais celui là n'en fait pas parti. Très bon jeu de plateforme où l'on retrouve bien l'ambiance et les paysages Asterix , aussi bien sur GB que GBC (un poil plus joli en couleur évidement). Des musiques sympa et une bonne maniabilité. Bref on passe un bon moment si on a 2h devant soi (c'est ce qu'il faut pour le finir en mode facile). Un jeu que je recommande par toutatis !

Lire la suite...
15/20
Jumpei8
Alerte
Posté le 02 juil. 2012 à 00:00

Le jeu proposer de choisir l'un des deux personnages Astérix ou Obélix. Une bonne bande son qui reste dans l'univers d'Astérix & Obélix. Les graphismes ne sont pas exceptionnels, mais l'on reconnaît parfaitement les personnages principaux est ennemis que vous rencontrerez le long de votre périple, Seul l'arrière plan sera répétitif. le jeu permet de retrouver de nombreux clins d’œil à plusieurs bandes-dessinées , pour ce qui est de la maniabilité le jeu est très fluide et la prise en main plutôt simple. La difficulté est croissante, et les derniers niveaux seront donc plutôt durs, une bonne durée de vie pour un jeu Game Boy (16 niveaux).

Lire la suite...
13/20
ufc-jones
Alerte
Posté le 22 mars 2012 à 00:00

Un jeu pas vraiment au niveau des capacités de la gameboy. Graphiquement, c'est le minimum syndical. Coté gameplay, le jeu se prends facilement en main et sa difficulté gâche un peu le plaisir de jouer. Les mini-jeux sont toutefois sympa. Je lui met 13 surtout car ce fut mon premier jeu de Gameboy, nostalgie oblige

Lire la suite...
1  2 
Page suivanteFin