CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Prime Day
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Prime Day
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • Soldes
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Test high tech Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?
5
Profil de Jiikaa,  Jeuxvideo.com
Jiikaa - Journaliste jeuxvideo.com

Si vous cherchez une expérience hors du commun en matière d’écran PC dédié au jeu vidéo, voici un modèle qui a de quoi vous satisfaire. L’Odyssey Neo G9 est en effet un produit que l’on qualifierait d'atypique. Mais vaut-il son prix ?

Sommaire

  • Présentation et caractéristiques de l'Odyssey Neo G9
  • Design et construction : massif et une sacré identité
  • Qualité d’image et expérience utilisateur : de la place dans tous les sens

Présentation et caractéristiques de l'Odyssey Neo G9

Dans la gamme Odyssey de Samsung, le Neo G9 est à la fois une référence haut de gamme et un produit hautement atypique. C’est bien entendu le plus cher du catalogue (environ 2000€), mais c’est surtout son format XXL et très allongé qui interpelle. Nous sommes ainsi face à un écran pour PC au format 32:9 et doté d’une diagonale de 49 pouces. Il est donc aussi grand qu’un téléviseur de salon, mais affiche un format peu commun. La plupart des moniteurs ultrawide du marché font en effet appel au format 21:9 et le 32:9 reste très rare. Concrètement, l’Odyssey Neo G9 propose l’équivalent de deux écrans 27 pouces mis côte à côte, qui affichent chacun une définition WQHD (2560x1440 pixels). Au total, le Neo G9 affiche ainsi 5120x1440 pixels, et une fréquence de rafraîchissement de 240 Hz.

Diagonale49 pouces
Format32:9
Définition5120x1440
Courbure1000R
Taux de rafraîchissement240 Hz
Type de dalleVA/Mini-LED
HDROui (HDR2000)
G-SyncOui
Connectique2xHDMI 2.1 1xDisplayPort 2xUSB-A 1xJack
Haut-parleursNon

Achetez l'Odyssey Neo G9 chez Fnac

Le Neo G9 prend la suite du G9 sorti en juillet 2020 (qui reste cependant au catalogue) et apporte quelques nouveautés non négligeables. La principale est l’ajout de la technologie mini-LED pour le rétroéclairage, qui promet une augmentation drastique de la luminosité et du contraste. Le mini-LED chez Samsung a débarqué pour de bon l’année dernière, tout d’abord sur les TV de salon et désormais sur les moniteurs. Sur le Neo G9, ce sont 2048 Leds qui sont fixés derrière la dalle de type VA et qui vont se charger du rétroéclairage.

Dans le reste des spécifications, nous avons droit à une certification HDR 2000 (contre HDR 1000 sur le G9 de 2020), ce qui signifie que l’on peut théoriquement atteindre un pic lumineux de 2000 cd/m2 sur les contenus HDR. On note aussi l’arrivée de deux ports HDMI 2.1, en plus d’un DisplayPort 1.4. Enfin, la courbure à 1000R reste la même que sur le précédent modèle. C’est toujours le moniteur le plus incurvé du marché.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Design et construction : massif et une sacré identité

L’Odyssey Neo G9 est, disons-le, massif et il faut clairement de la place sur son bureau pour en profiter dans de bonnes conditions. Le montage est assez aisé et bien expliqué. Tous les vis et outils sont fournis et la seule précaution à prendre est de penser à fixer le pied lorsque l’écran est encore dans le carton, afin de pouvoir ensuite le sortir plus facilement. Avec un poids total de 14,5 kg et son format ultra allongé, il faudra en revanche être deux pour le transporter et l'installer. Le pied en forme de Y est aussi lourd que solide, mais aussi assez encombrant. Encore une fois, le Neo G9 est avant tout fait pour les grands bureaux, avec du recul.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

L’écran est par ailleurs en partie mobile : vous pouvez l’incliner vers le haut ou le bas, entre -3 ° et +13 °, le faire pivoter sur les côtés et le régler en hauteur sur une étendue d’environ 12 cm. Suffisant pour trouver une position confortable.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Côté design, la formule n’a pas changé par rapport au G9 de 2020 et nous sommes toujours face à quelque chose de très marqué, qui peut forcément déplaire, mais qui a au moins le mérite de se distinguer. À l’avant, la sobriété reste reine et on apprécie le cadre plutôt fin autour de la dalle. Mais c’est surtout à l’arrière que le look s'affirme, avec du plastique blanc et brillant sur toute la surface, ainsi qu’un large cercle en plastique au milieu, qui peut s’éclairer en RGB et même se synchroniser avec certains jeux. Tout ceci est bien entendu optionnel et vous pouvez tout gérer assez finement via l’OSD du moniteur. Un cache en plastique, qui se retire facilement mais n'est pas très simple à remettre, sert à masquer toute la connectique. Le pied possède quant à lui un support rétractable pouvant accueillir un casque.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

L’une des grandes réussites du Neo G9 est indéniablement la facilité de navigation dans les options, grâce à un minuscule stick sous la tranche inférieure. Les menus sont à la fois clairs et très complets et on trouve très rapidement ce que l’on cherche. De très nombreuses options sont proposées, que ce soit différents profils colorimétriques, le réglage du taux de rafraîchissement, l’activation ou non du VRR (Variable Refresh Rate), ou encore la gestion du PIP (Picture in Picture). Ce dernier est toujours aussi pratique, surtout avec un écran de cette taille et de ce format, puisqu’il permet d’afficher deux sources différentes en même temps. Vous pouvez par exemple afficher à droite votre PC connecté au DisplayPort et à gauche une console de jeu reliée en HDMI. Les deux sources tournent alors en 1440p.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Qualité d’image et expérience utilisateur : de la place dans tous les sens

Avant de craquer pour un tel produit “hors normes”, et avant même de parler de la qualité de l’image, il faut bien préciser plusieurs points importants : ce format 32:9 est très particulier et ne conviendra pas à tout le monde. Si vous avez l’habitude de regarder des films sur PC, ce n’est clairement pas un moniteur adapté. En revanche, si vous êtes amateurs de FPS, de simulation de course ou de vol et, plus globalement, de jeux vidéo en 3D “immersifs”, alors vous avez de grandes chances de vivre une expérience haut de gamme. À la condition, bien entendu, de le brancher sur un PC suffisamment puissant pour assurer un rendu fluide en 5120x1440 pixels.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Sachez par ailleurs que, si de très nombreux jeux sont compatibles avec le format 21:9, ce n’est pas nécessairement le cas avec le 32:9. Le tout récent God of War, par exemple, affichera des bandes noires sur les côtés. Nous avons cependant fait tourner plusieurs gros jeux (Forza Horizon 5, Call of Duty : Vanguard, Les Gardiens de la Galaxie, Sea of Thieves, Outer Wilds) sans aucun souci. Le 32:9 offre alors une immersion impressionnante, qu’il est impossible de retrouver avec un autre format. À cela s’ajoute la courbure de 1000R, qui “enveloppe” notre regard et permet de ne pas perdre de vue ce qu’il se passe sur les côtés.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Pour un usage de type “bureautique”, le constat est un peu différent. Le confort apporté par ce format dépendra de votre habitude à travailler avec plusieurs fenêtres, car c’est ici tout l’intérêt du 32:9. En revanche, votre regard sera constamment déporté sur la droite ou la gauche et cela peut être gênant à la longue. Mais il faut avouer que la possibilité de caler 4 fenêtres sur le même écran tout en gardant une confortable surface de lecture a de quoi séduire et n’est possible que sur ce type de format. Même le 21:9, déjà très confortable, n’est pas aussi attrayant sur ce point.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

En matière de qualité de rendu, que ce soit pour du jeu vidéo ou de la bureautique, il va être difficile de trouver quoi que ce soit à redire. Nous avons fait nos tests avec le profil sRVB, et en SDR (HDR désactivé, donc). Nous avons par ailleurs mesuré le contraste et la luminosité avec l'atténuation locale désactivée, puis activée. Appelée aussi “Local Dimming”, l'atténuation locale sur le Neo G9 offre un contrôle plus précis des zones lumineuses afin d’augmenter le contraste et la luminosité.

Lorsque l'atténuation locale est désactivée, nous avons relevé un pic lumineux à 390 cd/m2, ce qui reste très bon. Côté contraste, là aussi, nous arrivons à l’excellent chiffre de 8290:1. La colorimétrie dans ce mode est en revanche un peu plus mitigée. On apprécie ainsi un Delta E très bas, à 2,3, mais une température des couleurs assez élevée, qui monte à 7820K. Le Delta E est en dessous de 3 et traduit donc une très bonne fidélité des couleurs. La température des couleurs, bien au-dessus de la moyenne à 6500K, va entraîner une dérive du rendu vers les teintes froides.

Test de l'écran Samsung Odyssey Neo G9 : l'expérience ultime pour jouer sur PC ?

Lorsque l’on active l'atténuation locale, la luminosité et le taux de contraste font un sérieux bond. Le pic lumineux est mesuré à 790 cd/m2 et le contraste monte à 29660:1. Côté colorimétrie, c’est n'est pas encore parfait, mais cela reste très bon. La température des couleurs se cale à 6840K (un chiffre un peu au-dessus de la moyenne à 6500K, ce qui traduit un rendu qui va tendre vers les teintes froides, même si cela ne se verra pas à l'œil nu) et le Delta E descend à 4,5. Ce dernier est un tout petit peu élevé et traduit un léger manque de fidélité. Mais encore une fois, c’est un défaut qui sera invisible à l’oeil nu. Bref, vous l’aurez compris, vous aurez tout intérêt à activer l’atténuation locale sur l’Odyssey Neo G9.

Achetez l'Odyssey Neo G9 chez Fnac

Conclusion

Points forts

  • L'immersion dans les jeux en 3D
  • Contraste et luminosité élevés, grâce au mini-LED
  • Connectique complète. HDMI 2.1
  • Menu des réglages très complet et pratique
  • Très bonne qualité de fabrication

Points faibles

  • Un format pas toujours idéal pour travailler
  • Calibration par défaut perfectible
  • Encombrant sur un bureau

Note de la rédaction

Massif, immersif, encombrant, déraisonnable… Les adjectifs ne manquent pas pour décrire le dernier écran PC haut de gamme de Samsung. Avec son format 32:9, sa diagonale de 49 pouces, son taux de rafraîchissement de 240 Hz et sa définition équivalente à deux écrans 1440p, l’Odyssey Neo G9 n’a d’autres choix que d’impressionner. L’ajout du rétroéclairage mini-LED apporte également un taux de contraste et une luminosité rares pour ce type de produit, un avantage évident pour les contenus HDR. Particulièrement convaincant dans les jeux vidéo, l’écran est également très utile pour travailler sur une très grande surface, même si l’aspect “allongé” peut gêner. Le Neo G9 n’est de toute façon pas destiné à tout le monde, ne serait-ce que par son prix, mais reste une belle vitrine du savoir-faire de Samsung en matière d’écran.

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Dernières news JVTECH
540 FPS : vous ne devinerez jamais le prix de cet écran PC à la fréquence d'image affolante Il y a 7 heures
Une RTX 3080 offerte pour l'achat d'un produit à 6€ : la belle erreur d'Amazon qui aurait pu faire des heureux Il y a 8 heures
La vidéo du moment