Menu
Créer un contenu
Test high tech Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?
4.5 Par jiikaa -
Nintendo Switch OLED
Fnac
319,99 €Retrait en magasin
Fnac
319,99 €Retrait en magasin
Cdiscount
349,99 €Livraison gratuite
Auchan
349,99 €Retrait en magasin
Micromania
349,99 €Retrait en magasin
Cdiscount
349,99 €Livraison gratuite

La Switch OLED est, déjà, le quatrième modèle que Nintendo commercialise depuis le lancement initial de la console hybride début 2017 (si l’on prend en compte la révision avec plus d’autonomie de 2019). Cette nouvelle déclinaison vient avec un argument de poids : un écran plus grand et surtout bien plus convaincant. Est-ce suffisant pour nous faire passer - ou repasser - à la caisse ? Réponse dans ce test.

Sommaire

  • Les caractéristiques de la Switch OLED
  • Design et prise en main : à l’extérieur, quelques changements notables
  • Écran : l’argument massue de la Switch OLED
  • À qui s’adresse la Switch OLED ?

Coutumier du fait sur ses consoles portables, Nintendo décline une fois de plus sa Switch, dans une version dont l’argument tient en un mot : OLED. En troquant le classique écran LCD pour une dalle OLED, Nintendo fait le choix de mettre en avant l’usage “portable” de sa console. Soyons clairs : si vous jouez à la Switch surtout sur votre TV, ce modèle n’a pas grand intérêt. En revanche, si vous voulez vous faire plaisir avec un écran de taille confortable et au rendu ultra convaincant, la Switch OLED pourrait bien vous intéresser.

Les caractéristiques de la Switch OLED

Switch OLEDSwitch classiqueSwitch Lite
PuceNvidia TegraNvidia TegraNvidia Tegra
RAM4 Go4 Go4 Go
Stockage interne64 Go32 Go32 Go
Carte mémoireOui OuiOui
Batterie4310 mAh4310 mAh3570 mAh
Autonomie4,5 - 9h4,5 - 9h3 - 7h
Type d'écranOLEDLCDLCD
Taille d'écran7 pouces6,2 pouces5,5 pouces
Définition d'écran1280x7201280x7201280x720
Dimensions24,2x10,2x1,3 cm23,9x10,2x1,3 cm20,8x9,1x1,3 cm
Poids320 grammes297 gammes275 grammes

La Switch OLED n’est en rien une Switch “Pro”, puisque la partie hardware reste strictement la même. On y trouve toujours une puce Nvidia Tegra customisée (un dérivé de la Tegra X1, sortie il y a tout de même 6 ans) et 4 Go de mémoire vive. Nintendo a cependant le stockage, qui passe à 64 Go contre 32 Go sur le modèle “classique”. L’autonomie annoncée est quant à elle la même que sur le modèle sorti à l’été 2019 et vous pouvez compter sur 4,5 à 9 heures d’utilisation en fonction du jeu. Un chiffre qui se vérifie lors de nos tests. Bref, à quelques détails près, la Switch OLED est, à l’intérieur, la même console.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Design et prise en main : à l’extérieur, quelques changements notables

C’est surtout à l’extérieur que ce modèle se démarque. Le design global reste le même et l’on a toujours affaire à une console portable dotée de deux manettes détachables de chaque côté. Les joy-con sont strictement identiques aux modèles d’avant et vous pouvez d’ailleurs y connecter d’autres paires sans aucun souci. On constate cependant que le modèle OLED est très légèrement plus volumineux que le modèle classique, mais ça se joue à quelques millimètres. Sans les joy-con, la Switch OLED fait ainsi 17,5 cm de long, 10 cm de large et 1,5 cm d’épaisseur. La Switch classique, quant à elle, fait 17,3 cm de long, 9,7 cm de large et 1,5 cm de hauteur. La différence se verra uniquement si vous collez les deux consoles côte à côte. En main, il est impossible de sentir la différence.

La Switch OLED (en haut) est très légèrement plus longue la que Switch classique

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Quelques menus détails sont également à noter : les boutons de volume et d’allumage sont au même endroit - sur la tranche supérieure -, mais le design a évolué. Le réglage du volume, notamment, est un peu plus enfoncé dans le châssis et s’avère un peu moins pratique d’utilisation.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

De haut en bas : Switch OLED, Switch Lite, Switch "classique".

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Les haut-parleurs ont quant à eux été déportés sur la tranche inférieure et s'avèrent un peu plus grands que sur la Switch classique. La qualité du son est d’ailleurs bien plus convaincante, avec à la fois plus de puissance et un rendu plus précis.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Mais le plus gros changement à l’arrière, c’est un tout nouveau trépied, plus solide, plus pratique et qui offre une stabilité bien meilleure qu’auparavant. Un peu à la manière d’une Surface chez Microsoft, il occupe tout le long du châssis et offre un niveau de réglage très large, permettant de mettre la console presque à la verticale ou bien quasiment allongée. Un vrai plus lorsque l’on veut l'utiliser en mode nomade, mais posée sur une table, que l’on soit en solo ou à plusieurs. Le trépied reste cependant en plastique et il faudra bien faire attention à ne pas trop appuyer dessus.

Le dock intègre désormais un port Ethernet

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Écran : l’argument massue de la Switch OLED

Il est temps de s’attarder de l’autre côté de la console et d’évoquer ce pour quoi vous allez peut-être craquer : l’écran OLED de cette nouvelle Switch. Pour rappel, l’OLED est une technologie de dalle qui a l’avantage de ne pas nécessiter de rétroéclairage, ce qui enlève une “couche” à l’affichage. Et ça se voit de suite, surtout si l’on compare avec le modèle classique. L’écran de la Switch OLED paraît bien plus près de la vitre, quand celui du précédent modèle est un peu plus enfoncé.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Le gros avantage de l’OLED, c’est la qualité du contraste, infiniment plus élevé que sur du LCD. Étant donné que les pixels peuvent s’éteindre et s’allumer indépendamment les uns des autres, il est possible d’afficher des noirs “parfaits” et profiter d’une belle profondeur du rendu. Les couleurs sont en général beaucoup plus vives et ressortent mieux sur l’OLED. Seul inconvénient par rapport au LCD : un niveau de luminosité maximale un peu plus bas.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Pour en avoir le cœur net, nous avons appliqué notre sonde sur l’écran de la Switch OLED, afin de mesurer plusieurs points : la luminosité maximale, le taux de contraste, la température et la fidélité des couleurs. Les résultats sont globalement conformes à la promesse de Nintendo. Le taux de contraste est ici dit “infini” et n’est donc pas quantifiable. Côté colorimétrie, le rendu est très vif, peut-être même un peu trop si vous êtes en recherche de quelque chose de fidèle à la réalité. On relève ainsi une température des couleurs de 7370K (Kelvins) et un Delta E à 5,7. Le premier représente l’équilibre entre les teintes chaudes et les teintes froides et doit être le plus proche possible de 6500K. Ici, le rendu aura donc légèrement tendance à donner la priorité aux teintes froides. Le chiffre reste cependant très correct et il sera difficile de s’en rendre compte à l'œil nu. Même chose pour le Delta E, qui représente l’écart entre les couleurs affichées à l’écran et les couleurs “réelles”. Plus il est faible, meilleur il est, et on considère qu’il est très bon en dessous de 3. Avec un chiffre de 5,7, le rendu manque donc un peu de fidélité.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Des chiffres qui pourraient être problématiques sur un smartphone, un PC portable ou une tablette, où vous êtes amené à consulter photos et vidéos. Sur Switch, ce n’est pas le cas et les couleurs vont avoir tendance à être plutôt vives, pour un rendu qui flatte la rétine, quitte à en faire un peu trop. En revanche, et sans surprise, la luminosité maximale est un peu plus basse que sur la Switch classique, et ne dépasse pas, sur notre modèle de test, 350 cd/m2. En intérieur, ça ne pose pas de souci, mais il va être bien difficile d’y voir quelque chose à l'extérieur, surtout si le soleil pointe le bout de son nez.

En extérieur, dès qu'il y a du soleil, la lisibilité en prend un sérieux coup.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Les chiffres, c’est bien, mais, à l’usage, on se rend compte immédiatement de la différence. Que ce soit sur un jeu très coloré, comme Mario Kart 8, des titres au rendu plus sombre (Metroid Dread, Hollow Knight) ou un équilibre entre les deux (Breath of the Wild), jouer sur la Switch OLED est un véritable plaisir pour les yeux. Cela vient également du fait que la taille de l’écran soit plus conséquente (on passe tout de même de 6,2 à 7 pouces) et que les bordures aient été drastiquement réduites. Ils ne font en effet que 5 mm sur la Switch OLED, contre 1,2 cm sur le modèle classique. À l’usage, la différence est énorme.

Test de la Switch OLED : la version ultime de la console de Nintendo ?

Jouer en nomade sur la Switch OLED, avec son grand écran de 7 pouces et ses couleurs “qui pètent”, est donc une expérience tout à fait satisfaisante, à tel point qu’il est ensuite difficile de revenir à la précédente Switch.

À qui s’adresse la Switch OLED ?

Reste maintenant une question essentielle : à qui s’adresse ce nouveau modèle ? Nous avons commencé à y répondre au début de texte : si vous avez déjà une Switch, que vous jouez surtout en mode nomade et que vous voulez profiter d’une expérience visuelle supérieure, il peut être intéressant de faire l’acquisition d’une Switch OLED, quitte à revendre votre vieille console. Si votre usage de la Switch est essentiellement sur la TV, passez votre chemin : le seul changement que vous verrez est un rapide redesign du dock et l’apparition d’un port Ethernet intégré (bien pratique, il est vrai). Enfin, si vous n’avez pas de Switch et que vous avez l’intention de vous en servir surtout en mode portable, c’est clairement le modèle qu’il faut privilégier. À moins que vous ne juriez que par la compacité, auquel cas vous êtes fait pour la Switch Lite.

Quoi qu’il en soit, la Switch OLED fait exactement ce que l’on attend d’elle, ni plus, ni moins : rendre l’expérience nomade plus agréable et flatteuse à l’oeil, grâce à un écran indéniablement réussi.

Achetez la Switch OLED sur Amazon

Conclusion

Points forts

  • Un bel écran OLED qui met en valeur les jeux de la Switch
  • Jouer sur du 7 pouces en mode nomade
  • Enfin un trépied digne de ce nom
  • Taille du stockage par défaut doublé (64 Go)
  • L’Ethernet en série sur le dock
  • Bonne qualité des haut-parleurs

Points faibles

  • Manque de lisibilité en extérieur
  • Autonomie inchangée et donc toujours un peu juste

Note de la rédaction

La Switch OLED est une Switch “presque” comme les autres, mais peut compter sur un argument de poids pour nous convaincre de passer ou repasser à la caisse : son écran plus grand et surtout plus beau, qui met indéniablement les jeux en valeur. En passant à l’OLED, Nintendo se paie les services de la meilleure technologie d’affichage qui soit et offre un nouvel écrin de qualité au très bon catalogue de la Switch. Il va sans dire que c’est le modèle à privilégier si vous n’avez pas encore craqué et que vous comptez jouer surtout en mode portable. Si vous possédez déjà une Switch, à vous de voir si le gain visuel offert par l’OLED vaut la dépense. Mais il faut reconnaître que la machine est d’excellente qualité.

Achetez la Switch OLED sur Amazon

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. En savoir plus.
Nos derniers tests High-Tech
Test de l'iPhone 13 : Apple fait-il vraiment un sans-faute ?
4.5 Apple
Test de la souris gamer Basilisk v3 : L’excellence selon Razer
5 Razer
Test du clavier Logitech G915 TKL : une merveille de compacité et de confort
5 Logitech
Test du casque Astro Gaming A20 : Le sans-fil en grande forme sur PC et PS4/PS5 ou Xbox One et Series
4 Astro Gaming
Dernières news hardware
HTC Vive lance ses premières lunettes de réalité virtuelle… à l’intérêt discutable 15 oct., 16:11
Les Xbox Series passent un cap de ventes symbolique au Japon 15 oct., 15:30
Dernières news bon plan
Apple Watch Series 7 : où trouver la montre connectée au meilleur prix ? Il y a 16 heures
Grosse promo sur ce SSD NVMe compatible PS5 chez Amazon Il y a 19 heures