Menu
Créer un contenu
Test high tech Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs
5 Par jiikaa -
Apple iPad Pro 2021
Rakuten
1.072,90 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
1.079,00 €Livraison gratuite
Amazon
1.189,00 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
1.194,00 €Livraison gratuite
Rakuten
1.198,00 €Livraison 10,00 €
LDLC
1.219,00 €Livraison 7,95 €

L’iPad Pro 2021 est sans aucun doute la tablette “plus plus” par excellence : c’est la plus grande du marché, mais aussi la plus puissante et la plus chère. Voici le test d’un produit d’exception, mais qui est sans doute beaucoup trop évolué pour la grande majorité des usages. Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ?

Sommaire

  • Les caractéristiques de l’iPad Pro 12.9 pouces
  • Design et prise en main : une formule connue, mais toujours efficace
  • Écran : du mini-led à foison
  • Performances : la puce M1 est presque trop puissante pour la plupart des usages
  • Autonomie : 2 jours sans forcer

Même si l'événement a été moins marquant que l’arrivée de la PS5 et de la Xbox Series, l’un des faits majeurs de 2020 dans l’univers de la tech est indéniablement la sortie de la puce M1 d’Apple, qui a tout d’abord équipé les MacBook Air et MacBook Pro. Puissant et peu énergivore, le premier “SoC” (System on Chip) conçu par la compagnie californienne est un coup de maître, à tel point qu’il se voit désormais intégré dans d’autres produits phares, à commencer les iPad Pro. L’iPad Pro édition 2021 se décline toujours en deux modèles : l’un doté d’un écran de 11 pouces et l’autre d’un écran de 12.9 pouces. C’est ce dernier que nous testons ici.

En plus d’un format d’écran plus large, cette version de “presque” 13 pouces a une autre particularité : celle d’opter pour la technologie mini-led pour son écran. La promesse est d’avoir un écran ultra lumineux idéal pour les contenus en HDR et un taux de contraste très élevé, apte à faire jeu égal avec ce que l’on trouve sur l’OLED. Après plusieurs semaines passées en sa compagnie, on peut vous le dire : le dernier iPad Pro est un petit bijou technologique ultra polyvalent… Mais l’utiliser à son plein potentiel demande un sacré budget.

Les caractéristiques de l’iPad Pro 12.9 pouces

Taille d'écran12,9 pouces
Type d'écranIPS mini-led
Définition d'écran2732 x 2048 pixels
Taux de rafraichissement120 Hz
PuceApple M1
Mémoire vive8/16 Go
Stockage128 / 256 / 512 / 1000 / 2000 Go
ConnectivitéWiFi 6 / Bluethooth 5 / 5G (en option)
Capteurs photo12 Mpx à l'arrière / 7 Mpx à l'avant
ConnectiqueUSB-C
Dimensions214.9 x 280.6 x 6.4 mm
Poids684 grammes

Nous testons donc ici l’iPad Pro édition 2021, dans sa version la plus grande. Nous avons donc droit à un écran Liquid Retina XDR utilisant un rétroéclairage mini-led, à la diagonale de 12,9 pouces (définition de 2732 x 2048 pixels). Nous ne reviendrons pas en détail sur la façon dont fonctionne le mini-led et nous vous invitons plutôt à lire ou relire l’article que l’on a consacré à ce sujet.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

En plus de son écran mini-led, l’iPad Pro 2021 intègre le SoC M1 d’Apple, une puce dotée de 8 coeurs et qui a déjà fait ses preuves sur les derniers MacBook. La quantité de mémoire vive est de 8 Go pour les modèles jusqu’à 512 Go, mais les versions 1 et 2 To profitent de 16 Go. En matière de connectivité, vous pouvez faire fonctionner la tablette avec du WiFi 6 mais également de la 5G en option. Le seul et unique connecteur est de type USB-C/Thunderbolt 3 et servira pour la recharge, mais aussi pour y connecter un support de stockage externe (ces derniers sont nativement reconnus par iPadOS). Enfin, Apple dote son iPad Pro de deux capteurs de 12 mégapixels, un à l’avant et un à l’arrière. Le capteur avant servira également à débloquer l’iPad grâce à la technologie Face id, que l’on connait sur les iPhone. Dommage qu’Apple n’ait pas gardé le système de déverrouillage par empreinte sous le bouton d’allumage, que l’on trouve sur le dernier iPad Air.

Côté prix, il faut compter 1219 euros pour une version WiFi dotée de 128 Go de stockage. 4 autres options sont proposées : 256 Go, 512 Go, 1 To et 2 To. Les tarifs s’envolent jusqu’à 2429€. Une option “cellular” compatible 5G est disponible pour 180€ de plus.

Design et prise en main : une formule connue, mais toujours efficace

Si vous avez déjà pris en main un iPad Pad Pro de 2019/2020 ou encore le dernier iPad Air, vous serez en terrain connu. Apple applique ici les mêmes codes de design, avec une tablette aux coins arrondis, d’une grande sobriété et qui mise des bords les plus fins possible. De face, le produit en impose et l’écran impressionne, grâce à un taux d’occupation du châssis de plus de 80%. Le bouton d’allumage est toujours bien placé sur la partie supérieure à droite (si vous la tenez en mode portrait), tandis que les boutons de volume, sur la tranche droite, tombent bien sous l’index. À l’arrière, le simple logo de la marque vient rehausser un châssis tout en aluminium, là encore d’une grande sobriété. La partie photo à l’arrière, calée dans un carré aux coins arrondis, ressemble quant à elle à ce que l’on trouve sur l’iPhone 12.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Il faut en revanche avoir conscience que l’iPad Pro 12,9 pouces et une tablette qu’il n’est pas évident d’utiliser à pleine main, de par son format et son poids. Très légèrement plus lourde et épaisse que l’iPad Pro de 2020 (6,4 mm contre 5,9 mm et 684 grammes contre 643 grammes), cette édition 2021 trouve surtout son intérêt couplée avec un clavier. Car oui, autant la version 11 pouces reste aisée à manipuler en la tenant d’une main, autant la version 13 pouces a comme principal intérêt de faire office d’ordinateur ultraportable. Il faut bien prendre en compte cet aspect au moment de l’achat : la tablette seule trouve vite ses limites en matière d’usage et investir dans un clavier s’avère quasi indispensable.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Pour les besoins de notre test, Apple nous a prêté le fameux “Magic Keyboard” en version 2021, un modèle très proche de celui de l’année dernière, à tel point que la rétrocompatibilité est assurée. Et il faut avouer qu’il remplit parfaitement son office. Les touches sont ultra confortables, le touchpad, bien qu’un peu petit, glisse impeccablement et le système de fixation magnétique d’une grande efficacité. La tablette se colle et se décolle au Magic Keyboard en un clin d'œil et l’angle d’inclinaison offert est suffisamment grand pour un usage confortable, posé sur une table ou sur les genoux, avec une bonne répartition du poids.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Le Magic Keyboard est en revanche assez lourd et, une fois l’ensemble fermé avec l’iPad à l’intérieur, nous arrivons tout de même à 1,3 kg, soit autant qu’un MacBook Air M1. Il devient donc un véritable ordinateur portable, dont la particularité est de pouvoir se détacher.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Il faut en revanche pointer du doigt le prix clairement excessif de ce Magic Keyboard, puisque la version compatible avec l’iPad 12,9 se négocie à 399€. Vous pouvez certes opter pour le “Smart Keyboard Folio” qui supprime le touchpad et offre une inclinaison moindre, mais il faudra toujours débourser 219 euros.

Mais encore une fois, si l’on est prêt à y mettre le prix, le combo “iPad + Magic Keyboard” offre une expérience utilisateur excellente et un confort d’utilisation équivalent à un bon ultraportable.

Écran : du mini-led à foison

Avec l’arrivée de la puce M1, l’ajout de la technologie mini-led pour le rétroéclairage de l’écran de l’iPad Pro est LA grosse nouveauté de cette cuvée 2021. Rappelons tout d’abord que cette technologie reste réservée à la version 12,9 pouces et n’est pas présente dans la version 11 pouces.

L’écran de l’iPad Pro 12,9 est donc de type IPS, mais un système de rétroéclairage mini-led vient s’intercaler (ce qui explique l’épaisseur accrue du produit). Il consiste en une multitude de toutes petites leds placées sur l’ensemble du panneau, afin d’améliorer la gestion de la luminosité et notamment des contenus HDR. Apple a ainsi appliqué 2596 zones de rétroéclairage sur la dalle, offrant une luminosité maximale théorique de plus de 1300 cd/m2. En pratique et hors contenus HDR, la luminosité maximale relevée est bien plus faible, mais reste excellente. Notre sonde indique ainsi 490 cd/m2 sur un fond blanc “classique”. Côté contraste, le mini-led affiche un résultat similaire à l’Oled et nous avons donc un taux dit “infini”, ce qui se traduit à l’écran par des noirs ultras profonds.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

La technologie mini-led de l’iPad Pro 12,9 pouces a aussi l’intérêt de limiter fortement les fuites de lumière, ce que l’on appelle le “blooming”. Cela se remarque notamment sur les textes blancs sur fond noir, dont les contours sont un peu “baveux” sur une dalle LCD classique. Sur du mini-Led, les contours sont beaucoup plus nets. Bref, sur ces points précis, l’écran de l’iPad Pro 12,9 se rapproche de l’expérience proposée par un écran Oled, avec toutefois l’avantage d’une luminosité maximale supérieure.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Comme souvent sur les produits Apple, l’écran est de plus impeccablement calibré, avec une température des couleurs calée à 5900K et un Dela E qui ne dépasse pas 1,4. Le premier représente l’équilibre entre les teintes chaudes et les teintes froides et doit se situer au plus proche de 6500K. Le second représente l’écart entre les couleurs affichées à l’écran et les couleurs « réelles » et doit être le plus bas possible. Les chiffres sont donc très bons et traduisent des couleurs très fidèles ainsi qu’un rendu équilibré.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Enfin, comme sur les précédents iPad Pro, l’écran de cette version 12,9 pouces inclut ce qu’Apple appelle “Pro Motion”, soit un taux de rafraîchissement à 120 Hz adaptatif, comme c’est le cas sur beaucoup de smartphones Android récents. Dans l’interface iPadOS et sur le web, l’écran est donc calé à 120Hz et l’impression de fluidité excellente. Lorsque vous regardez une vidéo ou des photos, le taux va alors automatiquement baisser sans que cela soit gênant. Cette technique permet notamment d’économiser de la batterie.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Au final, il faut reconnaître que l’écran de l’iPad 12,9 pouces impressionne, mais l’écart qualitatif avec la dalle d’un autre iPad Pro n’est pas non plus flagrant, surtout sur un usage “classique”. Le mini-led va surtout trouver son intérêt sur les contenus HDR et dans le cadre d’un usage plus “pro” autour de l’image, comme de la retouche photo ou du montage vidéo.

Performances : la puce M1 est presque trop puissante pour la plupart des usages

Cela va sans dire que l’iPad Pro 12,9 est la tablette la plus puissante du marché. Avec un SoC capable de faire tourner comme un charme macOS et ses applications les plus lourdes sur les MacBook, nous n’en attendions pas moins. Cette puissance est cependant difficilement quantifiable sur iPad Pro et sera justifiée dans des usages très spécifiques. Le terme “Pro” n’est ici pas galvaudé et c’est surtout sur des applications comme Sharpr3D (création de dessin industriel ou d’architecture), Adobe Aero (réalité augmentée), Lightroom (retouche photo) ou encore LumaFusion (montage vidéo) que vous ressentirez le gain de temps et de fluidité offert par la puce M1.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Côté jeu vidéo, vous serez également ultra à l’aise, mais la différence de performances avec un iPad Pro de 2020 (doté d’une puce A12Z Bionic) se verra à peine, sauf dans certains cas bien spécifiques. On peut par exemple citer le très bon portage de Divinity : Original Sin II - Definitive Edition, qui, grâce à la puce M1, est capable d’atteindre une framerate de 60 FPS. Sur un iPad d’ancienne génération, il faudra se contenter de 30 FPS. À ce titre, on regrette d’ailleurs le manque de mise en avant sur l’App Store d'éventuels jeux optimisés pour l’iPad Pro 2021. Reconnaissons toutefois le confort offert en jeu par cet iPad 2021 : entre la puissance de la puce, la large dalle de 12,9 pouces et le taux de rafraîchissement de 120 Hz, c’est un vrai plaisir de jouer dessus.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifsTest de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs

Autonomie : 2 jours sans forcer

Malgré une puce puissante et un grand écran à 120 Hz, l’autonomie de l’iPad Pro 2021 reste excellente. La capacité de la batterie n’est pas connue, mais elle devrait se situer aux alentours de 10 000 mAh. Quoi qu’il en soit, vous pourrez compter sur deux jours d’utilisation au minimum en fonction de l’usage et du niveau de réglage de la luminosité. Si vous jouez intensément à des titres gourmands, il faudra en revanche brancher l’iPad à la fin de la journée. En streaming vidéo, notre test - sous Prime Video avec la luminosité à 60% - a tourné pendant 10h50. Un excellent score. Côté recharge, Apple s’obstine à fournir des chargeurs relativement peu rapides dans la boîte. Celui de l’iPad Pro 12,9 est ainsi à 20 watts et permet une recharge complète en 2h30 environ.

Test de l’iPad Pro M1 12.9 pouces : la tablette de tous les superlatifs
Offres
Rakuten
1.072,90 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
1.079,00 €Livraison gratuite
Amazon
1.189,00 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
1.194,00 €Livraison gratuite
Rakuten
1.198,00 €Livraison 10,00 €
Boulanger
1.219,00 €Retrait en magasin

Conclusion

Points forts

  • Qualité de construction exemplaire
  • Superbe écran mini-led
  • La puissance de la puce M1
  • Très bonne autonomie
  • Une véritable alternative à un ultraportable

Points faibles

  • Le prix des accessoires
  • Un format difficilement utilisable d’une main

Note de la rédaction

L’iPad Pro 12,9 pouces, avec sa puce M1, est le produit de tous les superlatifs. Puissance, autonomie, design léché, écran sublime… Il est réellement difficile de lui trouver le moindre défaut. Ceci étant, de par son tarif et son format - qui implique quasi obligatoirement l’achat d’un clavier - la question de sa véritable légitimité se pose. Pour le prix de la tablette et du “Magic Keyboard”, vous pouvez acheter un MacBook équipé de la même puce et qui offre une variété d’usages encore plus large. Heureusement, iPad OS gagne en maturité au fil des mois et se pose de plus en plus en véritable alternative aux systèmes d’exploitation “classiques”, misant sur un usage hybride entre le tactile et la saisie au clavier. Faire l'acquisition d’un tel bijou doit en tout cas être un acte réfléchi et il est plus que jamais primordial de définir vos besoins avant de vous décider. Un tel niveau de puissance est-il vraiment nécessaire ? L’apport de l’écran mini-led m’est-il indispensable ? Mais une certitude demeure : si vous sautez le pas, vous ne serez pas déçu.

Nos derniers tests High-Tech
Test du Galaxy Z Fold 3 : le smartphone pliant de Samsung s’approche de la perfection
4.5 Samsung
Test du casque Steelseries Arctis Prime : Déception multiplateforme
2.5 Steelseries
Test de la carte graphique Radeon RX 6600XT : une bonne alternative à la RTX 3060 ?
3.5 AMD
Test du volant Logitech G920 : Le retour du roi ?
3 Logitech
Dernières news hardware
La sortie de l’iPhone 13 condamne certains smartphones 22 sept., 21:00
PS4 : un problème critique corrigé dans la dernière mise à jour 22 sept., 18:02
Dernières news bon plan
French Days : Les SSD pour PS5 en promotion jusqu'à minuit Il y a 2 heures
Samsung Galaxy Z Fold3 et Z Flip3 : Amazon baisse leur prix pour les French Days Il y a 3 heures