Menu
Amnesia : Rebirth
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Amnesia : Rebirth  /  Tous les forums  /  Forum Amnesia : Rebirth  / 

Topic Long test français de Amnesia Rebirth

Sujet : Long test français de Amnesia Rebirth

12
Page suivanteFin
master_thief
master_thief
MP
02 novembre 2020 à 08:43:08

Bonjour à tous, je partage ici le long test français que j'ai réalisé fraîchement sur Amnesia Rebirth.
C'est visionnable ici
https://youtu.be/XrUUcXoe4_E
Et si je vous le partage, c'est pour que vous veniez commenter et échanger avec moi sur ma chaîne. C'est vraiment une interaction avec la communauté que je souhaite.
On ne sera pas d'accord sur tout, c'est clair mais on peut en débattre dans le respect mutuel :ok:

Bonne journée à vous :)

titanium3819
titanium3819
MP
02 novembre 2020 à 17:35:09

Hello,

J'ai regardé ton test pendant une pause au boulot, c'est pratique d'être chez soi pour ça.
Je suis d'accord sur certains points:
- Les gimmicks de gameplay qui sont inutiles. Tu soulignes justement l'idée de brûler au soleil qui ne sert à rien, et c'est vrai qu'au final j'ai même pas testé voir ce que ça donne si on reste trop longtemps, est-ce qu'on devient incontrolable comme quand on se fait prendre par un monstre?
- Les zones à explorer avec le compas sont très décevantes effectivement, le seul moment où cet objet est vraiment utile était au tout début quand on doit se diriger dans l'obscurité lors de notre premier passage dans le monde parallèle.
- Les monstres qui sont capables de sentir le personnage, j'ai vraiment pas compris comment ça marchait...
- Le début poussif qui force trop sur la narration. Je pense que c'est le constat de la majorité des joueurs, les premières heures que l'on passe simplement à lire des notes et à subir les flashbacks sont vraiment mal foutues. Personnellement j'ai vraiment cru que j'arriverai pas à rentrer dans le jeu à cause de ça.
- Les phases scriptées du genre "mon personnage se traîne la patte" qui sont l'une des grandes trouvailles des développeurs de jeux ces dernières années et qui sont de l'ANTI gameplay pur et simple. Je DETESTE quand on me demande juste de pousser mon stick pour voir mon personnage tituber de façon ridicule et je m'en serai bien passé ici. A la limite montrez le en cinématique mais ne me forcez pas à jouer ce genre de truc, c'est insupportable.

Pour moi l'élément de convergence de tout ça et qui fait le plus gros défaut du jeu, c'est qu'on te fait quasiment croire tout du long que parce que ton personnage est enceinte, il faut faire attention aux conséquences de certains trucs (ne pas rester au soleil, ne pas tomber de trop haut, ne pas boire le Laudanum, ne pas succomber trop à la peur, etc.) mais en vrai ça n'a quasiment aucune influence sur le dénouement (juste l'apparence de Tasi dans certaines séquences).

Les éléments où je te rejoins pas trop:
- J'ai vraiment accroché à l'histoire et le thème de la parentalité alors que pourtant je ne suis absolument pas papa. Mais le lien entre Tasi et son enfant a quand même plutôt bien résonné avec moi et j'ai trouvé ça vraiment intéressant de trouver ça dans un jeu par ce que ça a jamais été vraiment fait avant (à ma connaissance). Par contre du coup la balance émotion/horreur du jeu est clairement du côté du premier critère et c'est pas spécialement ce qu'on viendrait chercher dans un Amnesia de prime abord, c'est clair.
- J'ai vraiment apprécié le premier Amnesia, qui reste bien meilleur, mais j'ai trouvé que niveau peur il était clairement surestimé lui aussi. Au niveau des mécanismes c'est très similaire entre les deux et je comprends pas bien ceux qui trouvent le premier vraiment plus terrifiant, pour moi c'était une ballade de santé aussi. Y a que le passage avec la créature aquatique qui m'avait fait un peu stresser, mais les autres monstres étaient aussi futiles que dans cet épisode.
- Le peu d'empathie qu'on a pour les autres personnages, c'est vrai je suis d'accord mais je pense pas que ce soit un défaut. Je crois pas que le jeu cherche à te faire ressentir quelque chose devant le sort des autres passagers du vol (à part Salim bien sûr), tout le jeu est centré sur Tasi et son enfant et c'est son seul objectif je pense.

Du coup j'ai trouvé le jeu meilleur que A Machine For Pigs personnellement, car ce dernier avait une super histoire mais ne proposait vraiment que ça; alors que Rebirth propose quand même des mécanismes plus poussés (malgré certains qui sont inutiles) et quelques énigmes/passages intéressants niveau gameplay alors que AMFP était vraiment plat à ce niveau. En plus j'ai fait AMFP en 4h et quelques seulement là où Rebirth m'a duré une dizaine d'heures.

Oyomanouille
Oyomanouille
MP
02 novembre 2020 à 20:41:27

Bon test, mais je te trouve un peu dur avec le jeu.

master_thief
master_thief
MP
02 novembre 2020 à 20:50:02

Ton message est super intéressant et super argumenté. Je te réponds dès demain mais dores et déjà merci d'avoir pris le temps de bien tout détailler 😉

master_thief
master_thief
MP
02 novembre 2020 à 20:52:23

Le 02 novembre 2020 à 20:41:27 Oyomanouille a écrit :
Bon test, mais je te trouve un peu dur avec le jeu.

Sûrement un peu je le reconnais, mais c'est mon ressenti

master_thief
master_thief
MP
03 novembre 2020 à 09:41:57

@ Titanium3819 :
"- Les phases scriptées du genre "mon personnage se traîne la patte" qui sont l'une des grandes trouvailles des développeurs de jeux ces dernières années et qui sont de l'ANTI gameplay pur et simple. Je DETESTE quand on me demande juste de pousser mon stick pour voir mon personnage tituber de façon ridicule et je m'en serai bien passé ici. A la limite montrez le en cinématique mais ne me forcez pas à jouer ce genre de truc, c'est insupportable."

:d) Voilà, tu as tout dit. Amnesia Rebirth n'est pas le seul loin de là à recourir à ce genre de procédés, qui voudrait en théorie faire communier jeu vidéo et cinéma. Sauf que dans les faits, c'est ça : tu pousses un stick pour que tu croies jouer. J'en peux plus de voir ça dans les jeux. En plus la séquence que je livre dans mon test n'est pas entière! ça dure encore après et c'est anti jeu et anti rejouabilité, ces trucs.

"- J'ai vraiment accroché à l'histoire et le thème de la parentalité alors que pourtant je ne suis absolument pas papa. Mais le lien entre Tasi et son enfant a quand même plutôt bien résonné avec moi et j'ai trouvé ça vraiment intéressant de trouver ça dans un jeu par ce que ça a jamais été vraiment fait avant (à ma connaissance). Par contre du coup la balance émotion/horreur du jeu est clairement du côté du premier critère et c'est pas spécialement ce qu'on viendrait chercher dans un Amnesia de prime abord, c'est clair."

:d) Je comprends très bien qu'on puisse apprécier l'histoire, j'ai aucun souci avec ça. Maintenant, je l'ai pas dit dans le test mais de ce côté là, j'ai trouvé que Rebirth était dans la continuité de A Machine For Pigs sur le thème de la parentalité, et j'ai été plus surpris par le final de AMFP, qui lui aussi délivre de l'émotion et même si j'ai pas été ici non plus submergé d'émotion j'ai plus marché, ça m'a plus parlé. Mais tu admettras que je l'ai dit dans ma vidéo, que sur ce point ça sera à la convenance de chacun, à la sensibilité de chacun. Je ne suis que très rarement ému par un jeu vidéo. Ce n'est arrivé véritablement que 2 fois dans (longue) ma vie de gamer.

"- J'ai vraiment apprécié le premier Amnesia, qui reste bien meilleur, mais j'ai trouvé que niveau peur il était clairement surestimé lui aussi. Au niveau des mécanismes c'est très similaire entre les deux et je comprends pas bien ceux qui trouvent le premier vraiment plus terrifiant, pour moi c'était une ballade de santé aussi. Y a que le passage avec la créature aquatique qui m'avait fait un peu stresser, mais les autres monstres étaient aussi futiles que dans cet épisode."

:d) Je suis d'accord avec toi, aussi curieux que ça puisse paraître. J'ai lu la critique d'un internaute sur senscritique à propos de ce Dark Descent qui résumait très bien ma pensée à ce sujet. A savoir que ce tout premier épisode pourrait pratiquement se passer de nous balancer des monstres à la gueule tellement ça fonctionne sans ça.
Et je suis totalement d'accord avec ça, c'est d'ailleurs ce qui différencie les deux épisodes : l'ambiance générale, qui dans l'un confine au malaise, au dérangeant on ressent vraiment quelque chose avec cette atmosphère à couper au couteau et qui monte en puissance. Alors que pour Rebirth, j'ai plutôt eu l'impression du contraire, et qu'on allégeait le climat. Après le fort et quelques moments de tension réussis, on a une seconde partie du jeu qui devient beaucoup plus timide en termes d'atmosphère alors comme les créatures sont des espèces de gollums totalement impersonnels, il ne faut pas compter sur eux pour procurer de l'effroi.
Dans TDD, les créatures étaient déjà beaucoup plus soignées en termes de design, mais je crois que l'ambiance sonore globale faisait tout, presque tout.

"- Le peu d'empathie qu'on a pour les autres personnages, c'est vrai je suis d'accord mais je pense pas que ce soit un défaut. Je crois pas que le jeu cherche à te faire ressentir quelque chose devant le sort des autres passagers du vol (à part Salim bien sûr), tout le jeu est centré sur Tasi et son enfant et c'est son seul objectif je pense."

:d) Je le crois aussi, mais du coup ça ajoute un sentiment de "pourquoi on m'assomme avec tout ça au lieu de se concentrer sur l'essentiel"? Car en attendant, ça nous coupe sans arrêt dans notre élan, autre chose que je ne supporte pas dans un jeu vidéo.

"Du coup j'ai trouvé le jeu meilleur que A Machine For Pigs personnellement, car ce dernier avait une super histoire mais ne proposait vraiment que ça; alors que Rebirth propose quand même des mécanismes plus poussés (malgré certains qui sont inutiles) et quelques énigmes/passages intéressants niveau gameplay alors que AMFP était vraiment plat à ce niveau. En plus j'ai fait AMFP en 4h et quelques seulement là où Rebirth m'a duré une dizaine d'heures."

:d) J'admets avoir peut être un peu grossi le trait en comparant ces deux épisodes. Mais c'était pour dire que AMFP avait mieux réussi son ambiance et certaines séquences de pression et semblait avoir mieux assimilé l'état d'esprit Amnesia. Ce qui est un comble je te l'accorde, vu que ce second épisode a été développé par un studio externe. J'aurais dû juste préciser qu'en termes de gameplay évidemment, y a pas photo et Rebirth supplante sans aucun problème le second épisode qui était affreux avec toutes ces portes armoires et tiroirs condamnés à ne pas s'ouvrir.

Merci à toi d'avoir argumenté de façon si riche, ça fait plaisir :ok:

titanium3819
titanium3819
MP
03 novembre 2020 à 16:34:45

Mais tu admettras que je l'ai dit dans ma vidéo, que sur ce point ça sera à la convenance de chacun, à la sensibilité de chacun. Je ne suis que très rarement ému par un jeu vidéo. Ce n'est arrivé véritablement que 2 fois dans (longue) ma vie de gamer.

Oui tout à fait, chacun sa sensibilité par rapport à l'histoire, je respecte ton avis pas de soucis. :oui:
Du coup quels sont les 2 jeux qui t'ont ému?

Et je suis totalement d'accord avec ça, c'est d'ailleurs ce qui différencie les deux épisodes : l'ambiance générale, qui dans l'un confine au malaise, au dérangeant on ressent vraiment quelque chose avec cette atmosphère à couper au couteau et qui monte en puissance.

Je pense pour ma part que y a un facteur déterminant qui joue beaucoup, c'est le lieu de l'action. Dans le premier Amnesia on joue toute la partie dans le château de Brennenburg (à peu de choses près) alors que Rebirth nous fait traverser plein de décors différents. Pour moi le choix du premier permet de créer une atmosphère et une sensation de confinement (je choisis pas ce mot pour la blague hein :hap:) que ne permet pas le choix de Rebirth. Il se passe la même chose entre un Resident Evil 1 et un Resident Evil 4 par exemple, quand tu concentre l'action dans une unité de lieu, le lieu devient un élément à part entière de l'atmosphère et le fait de faire des aller-retour dans des couloirs/salles que tu as déjà traversées avant en ayant conscience du danger qui y était mais en ne sachant pas si une nouvelle menace va faire son apparition (en gros tu sais pas trop si tu es safe ou pas) ça fait que tu es plus souvent en tension que quand c'est juste le sentiment de découverte de l'inconnu qui joue.

L'autre truc qui joue en la défaveur de Rebirth c'est qu'au fur et à mesure de l'aventure, l'aspect hostile et étranger du monde parallèle s'estompe à chaque fois qu'on y retourne une nouvelle fois. Quand on rentre dans la première faille, on est vraiment paumé par ce qu'on voit et le sentiment revient quand tu entre dans le wagon et qu'on te balade au dessus de la ville de l'autre monde (super panoramas d'ailleurs). Y a un côté oppressant au fait de découvrir un monde que tu comprends pas et tout, mais plus tu progresses et plus tu l'appréhende. Du coup à la fin quand on se retrouve chez la Déesse ce sentiment n'existe plus vraiment, non seulement l'échelle de ce qu'on voit est beaucoup plus "humaine" mais en plus on connait globalement l'environnement dans lequel on évolue à ce stade.

Je le crois aussi, mais du coup ça ajoute un sentiment de "pourquoi on m'assomme avec tout ça au lieu de se concentrer sur l'essentiel"? Car en attendant, ça nous coupe sans arrêt dans notre élan, autre chose que je ne supporte pas dans un jeu vidéo.

Oui c'est sûr, c'est ce qui rend tout ce début super poussif au final. D'ailleurs à la fin du jeu qui se rappelait qu'on rencontre un couple décédé au tout début dans les caves franchement? Finalement le groupe ne sert qu'à justifier l'ultimatum qu'avait posé la déesse quand elle a demandé à Tasi du lui livrer son enfant.

Merci à toi d'avoir argumenté de façon si riche, ça fait plaisir

Au plaisir, on est pas nombreux sur ce forum donc autant profiter des gens qu'on a. :oui:

master_thief
master_thief
MP
04 novembre 2020 à 10:31:44

"Oui tout à fait, chacun sa sensibilité par rapport à l'histoire, je respecte ton avis pas de soucis. :oui:
Du coup quels sont les 2 jeux qui t'ont ému?"

:d) Brothers A Tale Of Two Sons, et Lost Ember dernièrement. Mais c'est surtout vrai pour Brothers, je m'y attendais pas et l'espace d'une séquence notamment j'ai été bouleversé. J'en ai fait une vidéo je te mettrai le lien si tu souhaites la voir ou tu peux aussi aller fouiner sur la chaîne. Tu as fait un de ces deux jeux?

"Je pense pour ma part que y a un facteur déterminant qui joue beaucoup, c'est le lieu de l'action. Dans le premier Amnesia on joue toute la partie dans le château de Brennenburg (à peu de choses près) alors que Rebirth nous fait traverser plein de décors différents. Pour moi le choix du premier permet de créer une atmosphère et une sensation de confinement (je choisis pas ce mot pour la blague hein :hap:) que ne permet pas le choix de Rebirth. Il se passe la même chose entre un Resident Evil 1 et un Resident Evil 4 par exemple, quand tu concentre l'action dans une unité de lieu, le lieu devient un élément à part entière de l'atmosphère et le fait de faire des aller-retour dans des couloirs/salles que tu as déjà traversées avant en ayant conscience du danger qui y était mais en ne sachant pas si une nouvelle menace va faire son apparition (en gros tu sais pas trop si tu es safe ou pas) ça fait que tu es plus souvent en tension que quand c'est juste le sentiment de découverte de l'inconnu qui joue."

:d) Excellent exemple que la comparaison avec RE1 / RE4, surtout que tu parles à un fan :-)
Alors je suis d'accord sur le cadre, qui autant pour RE1 que pour Amnesia devient un acteur à part entière, que tu ne peux en aucun cas dissocier des aventures respectives et qui participent énormément à l'efficacité de l'ensemble.
Maintenant, comme j'ai dit dans ma vidéo, pour moi c'est l'ambiance sonore qui joue un rôle déterminant. Elle peut habiller et même se montrer elle aussi un acteur à part entière. Si le premier Amnesia ne fait pas non plus spécialement peur passé quelques heures dessus (je peux te rejoindre là dessus), il procure néanmoins un malaise prégnant qui va crescendo grâce au récit qui devient de plus en plus glauque mais surtout grâce à la musique, l'ambiance sonore qui devient en proportion omniprésente et dérangeante.

Là pour ce Rebirth je trouve l'ambiance trop légère, et ça prend un peu à contrepied ce que je viens de dire. Plus on avance et moins l'ambiance sonore se fait flippante. Et ça c'est de mon point de vue un gros ratage car si on avait été immergé dans un climat vraiment glauque, le contraste avec l'émotion finale n'en aurait eu que plus d'impact.

Et pour ce qui est du monde parallèle, hé bien je l'ai trouvé tout sauf angoissant. C'est froid et inhabité, on n'y ressent aucune menace particulière et ça franchement, on est bien loin (et je redondis sur ton discours) du cadre poisseux du château prusse du premier épisode.

"Oui c'est sûr, c'est ce qui rend tout ce début super poussif au final. D'ailleurs à la fin du jeu qui se rappelait qu'on rencontre un couple décédé au tout début dans les caves franchement? Finalement le groupe ne sert qu'à justifier l'ultimatum qu'avait posé la déesse quand elle a demandé à Tasi du lui livrer son enfant."

:d) Bon certes il fallait bien qu'ils racontent quelque chose avec cet Amnesia et ça aurait pu être intéressant si ça avait été mieux amené. Là j'ai trouvé le groupe trop "présent" malgré tout, combiné au fait qu'on ne les a pas vu évoluer et que donc par conséquent quoiqu'il leur arrive ça nous est complètement égal. Et en plus avec les monologues trop redondants de l'héroïne, le sentiment de solitude en prend un bon coup dans l'aile et l'immersion y perd largement. J'ai trouvé en tout cas.

"Au plaisir, on est pas nombreux sur ce forum donc autant profiter des gens qu'on a."

:d) Tout le plaisir est pour moi, pouvoir échanger en toute sérénité et en bonne intelligence, c'est quelques chose d'aussi agréable que rare sur ces forums :ok:

titanium3819
titanium3819
MP
04 novembre 2020 à 12:07:21

Brothers A Tale Of Two Sons, et Lost Ember dernièrement. Mais c'est surtout vrai pour Brothers, je m'y attendais pas et l'espace d'une séquence notamment j'ai été bouleversé. J'en ai fait une vidéo je te mettrai le lien si tu souhaites la voir ou tu peux aussi aller fouiner sur la chaîne. Tu as fait un de ces deux jeux?

Non pas fait, mon frère a Brothers et j'avais fait la démo par contre. Ca avait l'air d'être un très chouette jeu, qui a sans doute inspiré en partie A Plague Tale récemment j'imagine (bon jeu aussi au passage). Lost Ember je connaissais même pas à vrai dire, je suis totalement passé à côté donc merci pour la découverte!

Maintenant, comme j'ai dit dans ma vidéo, pour moi c'est l'ambiance sonore qui joue un rôle déterminant. Elle peut habiller et même se montrer elle aussi un acteur à part entière. Si le premier Amnesia ne fait pas non plus spécialement peur passé quelques heures dessus (je peux te rejoindre là dessus), il procure néanmoins un malaise prégnant qui va crescendo grâce au récit qui devient de plus en plus glauque mais surtout grâce à la musique, l'ambiance sonore qui devient en proportion omniprésente et dérangeante.

C'est vrai, j'ai totalement oublié de relever ce point dans ta vidéo mais tu as complètement raison là dessus. L'ambiance musicale de Amnesia TDD m'avait vraiment marquée (je me souviens encore du soulagement quand tu arrives dans le hall et que y a la musique Safe Ambient qui joue), alors que pour Rebirth je suis incapable de me souvenir d'une musique alors que je l'ai fini y a juste une semaine.

Et en plus avec les monologues trop redondants de l'héroïne, le sentiment de solitude en prend un bon coup dans l'aile et l'immersion y perd largement. J'ai trouvé en tout cas.

C'est un des points qui est souvent cité comme négatif ces fameux monologues, mais ça m'a pas trop gêné moi. J'ai trouvé que tant que tu "parles" pas à ton bébé volontairement, c'est finalement assez peu envahissant. Et la mécanique de parler à son bébé est pas mal trouvée à mon avis, ça permet effectivement de te remettre dans ta bulle/cocon pour diminuer la pression et c'est peut-être un peu dommage pour un jeu d'horreur, mais je pense que ça aurait pu être une feature vraiment intéressante. Le problème actuellement c'est qu'au final ça ne sert à rien puisque ça n'a pas d'incidence sur l'histoire. En fait j'aurais vraiment préféré que ce jeu aille au bout de ses idées concernant le bébé, qu'on passe tout le jeu à se soucier de comment on gère la santé de Tasi ET celle de son bébé en même temps pour que ça influe sur la fin (par exemple qu'elle puisse faire une fausse couche à la fin si on a pas été assez prudent ou ce genre de choses).

master_thief
master_thief
MP
04 novembre 2020 à 21:16:54

Désolé je te réponds demain, j'ai manqué de temps 😉

Bronsky972
Bronsky972
MP
04 novembre 2020 à 22:19:07

La grosse faiblesse de Rebirth est à mon avis dans l'histoire et la façon dont elle est amenée. SOMA nous plongeait dans un abîme métaphysique, TDD et AMFP au fond de l'horreur de la psyché humaine, et Black Plague nous confrontait à une entité vraiment étrangère. Au contraire, Rebirth part du mystère et de la terreur pure pour finir sur des explications et des motivations un peu trop claires, finalement assez triviales, humaines (on s'identifie aux habitants de l'autre monde qui nous ressemblent) et compréhensibles. Une fois le mystère éclairci, il ne reste que les puzzles qui clôturent le jeu, et c'en est fini de la peur. On arrête de plonger toujours plus bas et on n'est plus face à l'horreur crue comme dans les autres opus, et à ce second degré de la terreur, plus cérébrale, qui continue à nous hanter, bien plus que les passages stressants.

Message édité le 04 novembre 2020 à 22:21:42 par Bronsky972
titanium3819
titanium3819
MP
05 novembre 2020 à 00:22:47

Le fond de l'horreur de la psyché humaine pour The Dark Descent? Faut pas abuser non plus, le scénario n'a rien de si complexe ni psychologique. Ca raconte juste l'histoire d'un mec qui a poussé les limites de ce qu'il était capable de faire pour échapper à une malédiction qui le poursuit, jusqu'à se dégouter lui-même et le pousser à tenter un "restart" en s'effaçant la mémoire. A la fin du jeu les motivations de Daniel comme d'Alexander et d'Agrippa sont super claires aussi, les seuls trucs qui restent vraiment mystérieux dans le premier Amnesia c'est:
- Le monde d'origine d'Alexander et la raison pour laquelle il en a été banni (et Rebirth lève le voile sur tout ça)
- L'origine et la raison d'être de l'Ombre (mystère qui reste plutôt entier à la fin de Rebirth).
D'ailleurs je me souviens avoir été assez déçu de l'ambiance du premier Amnesia à partir du moment où on rencontre Agrippa, ça fonctionne plus du tout comme ça fonctionnait avant. Au début y a un côté fantomatique et ésotérique qui enveloppe le château et ce qu'il s'y passe, mais dès que t'as compris que c'est en gros une histoire de manipulations pseudo-scientifiques l'extraction du vitae, la création des monstres, etc. ça devient aussi beaucoup plus "terre-à-terre" et c'en est fini de la peur comme c'est le cas dans Rebirth.

Malgré tout le bien que je pense de l'histoire de A Machine For Pigs, c'est quand même pas tellement plus subtil non plus. En gros ça se résume à "J'ai vu l'avenir de l'humanité et de mes fils au travers d'un vision prémonitoire des guerres mondiales, donc je préfère les sacrifier et transformer tous les hommes en porcs car ils ne valent pas mieux" + les vagues allusions à l'atome au travers de la machine .

Ce qui est vrai c'est que du point de vue purement personnel du héros, Rebirth est plus mesuré dans ses enjeux parce qu'au final il s'agit surtout du lien parent/enfant et de la douleur qui peut en résulter. C'est aussi le premier épisode où l'héroïne n'a finalement pas grand chose à se reprocher alors que Mandus et Daniel étaient partie intégrante du problème à la base. Mais jouer 3 fois sur le même ressort narratif ça aurait été un peu usant en même temps.
Et puis au final Rebirth ne fait que reprendre, fusionner et étendre les thématiques du premier et du deuxième opus. On reprend le dilemme entre souffrance et vie éternelle que propose le premier opus via l'extraction du vitae et on y colle la thématique d'industrialisation de la souffrance que le deuxième développait en créant cette machinisation du procédé et sa mise à l'échelle dans le monde parallèle.

master_thief
master_thief
MP
05 novembre 2020 à 12:45:09

"C'est vrai, j'ai totalement oublié de relever ce point dans ta vidéo mais tu as complètement raison là dessus. L'ambiance musicale de Amnesia TDD m'avait vraiment marquée (je me souviens encore du soulagement quand tu arrives dans le hall et que y a la musique Safe Ambient qui joue), alors que pour Rebirth je suis incapable de me souvenir d'une musique alors que je l'ai fini y a juste une semaine."

:d) Voilà, ça c'est super important : ressentir ce soulagement. C'est comme ça que je me suis mis aux jeux vidéo, en fait. J'ai fait le tout premier RE à l'époque de sa sortie, je n'étais pas joueur avant ça. Et ce qui m'a marqué c'est cette alternance entre tension et apaisement/soulagement en entendant les notes de musiques relaxante des save rooms. Et c'est pareil pour Amnesia, comme tu le soulignes. Cette musique en plus reste en tête (je l'ai réutilisée sans honte à la fin de ma vidéo), alors que comme tu dis, aucune musique ne m'a marqué sur cet opus, et j'ai pas ressenti ce soulagement dont on parlait tout à l'heure. En fait les périodes de calme... ben c'est juste calme mais on ne ressent pas cette sensation qui jauge bien de ton degré d'immersion.

"C'est un des points qui est souvent cité comme négatif ces fameux monologues, mais ça m'a pas trop gêné moi. J'ai trouvé que tant que tu "parles" pas à ton bébé volontairement, c'est finalement assez peu envahissant. Et la mécanique de parler à son bébé est pas mal trouvée à mon avis, ça permet effectivement de te remettre dans ta bulle/cocon pour diminuer la pression et c'est peut-être un peu dommage pour un jeu d'horreur, mais je pense que ça aurait pu être une feature vraiment intéressante. Le problème actuellement c'est qu'au final ça ne sert à rien puisque ça n'a pas d'incidence sur l'histoire. En fait j'aurais vraiment préféré que ce jeu aille au bout de ses idées concernant le bébé, qu'on passe tout le jeu à se soucier de comment on gère la santé de Tasi ET celle de son bébé en même temps pour que ça influe sur la fin (par exemple qu'elle puisse faire une fausse couche à la fin si on a pas été assez prudent ou ce genre de choses)."

:d) Je te rejoins complètement sur ce dernier point! Là j'aurais dit oui et si ça avait été suffisamment bien fait, j'aurais redoré le blason de ce volet.
Après, je comprends ce que tu veux dire sur les monologues. Et je me suis même dit que quelque part ça pouvait se montrer réaliste, car il arrive qu'on se parle pour diminuer sa crainte. Mais ce qui est réaliste n'est pas forcément efficace dans un jeu. Et rien à faire, entendre la protagoniste parler en permanence retire de l'immersion, retire de l'appréhension enfin pour moi et de mon strict point de vue c'est tout ce qu'il ne faut pas faire dans un soft qui est censé te mettre en condition d'angoisse.

Message édité le 05 novembre 2020 à 12:45:39 par master_thief
titanium3819
titanium3819
MP
06 novembre 2020 à 14:04:19

Je change rapidos de sujet, j'ai parcouru ta chaîne un peu et j'ai regardé ton test de Call of Cthulhu de Cyanide du coup. Pour une fois je trouve un test résolument positif donc j'en profite puisque je me demandais si je prenais le jeu ou pas.

En terme d'ambiance et d'histoire tu comparerais ça comment par rapport à TDD?
Est-ce qu'il y a vraiment des passages typés survival horror qui font stresser un peu (fuite ou ce genre de choses) ou c'est surtout l'ambiance qui fait le titre?

Je suis familier des récits de Lovecraft (j'ai deux petits recueils chez moi et j'avais lu une partie de l'édition complète chez Bouquins) mais par contre je ne connais quasiment rien au JDR et autres jeux de plateau adaptés de son oeuvre, est-ce que c'est surtout un jeu destiné au public de ces derniers?

master_thief
master_thief
MP
06 novembre 2020 à 15:08:30

Oh pour Call Of Cthulhu, c'est surtout l'ambiance qui fait le titre. J'aime beaucoup aussi le style graphique et la direction artistique.
Mais ça n'a que très peu de rapport avec Amnesia si ce n'est que les deux oeuvres s'inspirent de Lovecraft. C'est un soft très posé, j'ai envie de dire contemplatif mais il y a quelques séquences qui foutent bien la pression, oui.
Et très franchement, ça ne s'adresse pas aux amateurs de jeux de rôle. J'y ai trouvé une certaine richesse avec des choses différentes à découvrir en fonction de tes choix. J'ai vraiment beaucoup aimé ce Call Of Cthulhu, plus que The Sinking City que j'ai trouvé moyen. En espérant avoir répondu à tes questions... il a été mal noté dans la presse mais très sincèrement pour moi il vaut le coup. Tu dois pouvoir le trouver vraiment pas cher maintenant

titanium3819
titanium3819
MP
06 novembre 2020 à 15:17:00

Sinking City a été retiré de quasiment tous les stores de toute façon j'ai l'impression.

Call of Cthulhu était à 9€ pendant les soldes d'Halloween, c'est con. Je le prendrai sans doute lors d'une prochaine baisse de prix du coup. Tu avais fait le précédent (Dark corners of The Earth)?

master_thief
master_thief
MP
06 novembre 2020 à 15:21:50

Oui mais j'en garde un mauvais souvenir, j'ai jamais réussi à passer la fuite de l'hotel du début. Je trouvais que le gameplay était celui d'un jeu d'aventure et ne s'adaptait pas. Pour le coup c'était stressant cette poursuite mais elle m'a plus gavé qu'autre chose et je me suis arrêté là. Dommage sans doute mais bon :-)

EDIT : CoC est à 6 euros sur instant gaming

Message édité le 06 novembre 2020 à 15:22:36 par master_thief
titanium3819
titanium3819
MP
06 novembre 2020 à 20:17:36

EDIT : CoC est à 6 euros sur instant gaming

Ouais j'ai vu du coup, je vais sans doute me le prendre un de ces 4.

master_thief
master_thief
MP
06 novembre 2020 à 21:32:26

Si tu cedes à la tentation, n'hésite pas à me faire un retour. Ça me fera plaisir d'en discuter avec toi

master_thief
master_thief
MP
07 novembre 2020 à 06:09:46

En fait tu viens de me redonner envie d'y jouer 🙂

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Kusama, Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store