CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Pro Cycling Manager 2020
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Le Bar du Manager

DébutPage précedente
Page suivanteFin
panzer23
panzer23
MP
16 juin 2020 à 18:14:30

oui voilà c'est sa que je cherche merci

panzer23
panzer23
MP
16 juin 2020 à 18:32:48

sa reste quand même compliquer malheureusement c'était tellement plus simple avant j'avais pro cycling manager 2006 en ce temps là c'était simple

RyAlexis
RyAlexis
MP
19 juin 2020 à 13:40:17

Bien le bonjour à tous, j'ai 27 ans et je joue à PCM depuis le 18. J'ai appris à aimer le vélo et le cyclisme avec le tour de France comme beaucoup d'entre nous. Je jouais beaucoup dans mon coin, lorsque j'ai vu la carrière de Gojko sur pcm 19 avec Education First. Je viens donc aujourd'hui vous vendre mon petit récit personnel, en pro cyclist pour le moment. Je me lancerai prochainement sur une carrière, étant assez novice dans ce mode.

Nom du coureur : A.Bonnet
Axe du coureur : Course par Etape - Puncheur
Equipe sélectionnée : Arkéa - Samsic

Comme vous pouvez le voir, j'ai décidé de partir sur un début de carrière avec ARKEA-SAMSIC, pourquoi me direz-vous ? La difficulté est plus élevé en partant du Continental que du Conti Pro. Certes, mais je me doute de la probable fuite de Quintana en fin de première saison, et je compte bien devenir le lieutenant de Warren Barguil en saison 2.
De plus, ARKEA-SAMSIC est une écurie Française tout comme l'est mon coureur. Et je pense que commencer dans l'ombre des grands de mon équipe est un bon compromis pour ne pas être leader sur toutes les courses auxquelles je vais participer.

Sachant que Nairo Quintana sera le leader sur les grandes courses auxquelles vous verrez que je ne participerai pas , Warren Barguil sera son lieutenant sur les grandes courses et sera leader sur des courses où Quintana ne sera pas présent.

Mes objectifs pour cette saison sont :

  1. Me développer en tant que coureur.
  2. Gagner une étape, voir une course par étape.
  3. Monter en World Tour avec ARKEA-SAMSIC

Si cela vous hype, je vous fais un résumé de ma SAISON 1 dans mon prochain poste.

Gojko_Kacar
Gojko_Kacar
MP
19 juin 2020 à 13:48:57

RyAlexis, je ne sais pas si on est nombreux à passer par là mais, comme tout ce qui passe sur ce topic, je suivrais.
En tout cas ça me fera plaisir de ne pas être seul à animer le topic.

On attend aussi une éventuelle suite du côté de Nono la Touffe.

RyAlexis
RyAlexis
MP
19 juin 2020 à 22:39:36

Carrière A.Bonnet - ARKEA SAMSIC

Les premiers pas de ma carrière m'amène sur mes premières courses qui se trouvent être des courses simples, sur une petite journée. Mais surtout, ne correspondant pas à mon profil. Effectivement, nous allons avoir droit à deux stages complètement plates. Je joue les équipiers, et termine 58 et 71ème. Pas glorieux donc.

Mes premiers faits d'armes vont prendre place lors de la fameuse PolyNormande, au terme d'une étape relativement relevée, où le peloton n'aura jamais laissé plus de 2mns à l'échappée, je tente une première attaque dans l'avant dernière " difficulté " du jour, mais les coéquipiers de Tony Gallopin ne me laisse pas partir bien loin. Celui qui viendra mettre le feu aux poudres n'est autre que mon coéquipier Diego Rosa. Dernière difficulté, et il part à l'offensive, je tente de le suivre, y parvient en compagnie de certains noms dangereux pour l'arrivée comme Gallopin, Jack Haig ou encore Jonathan Hivert. Cette histoire se règlera au sprint entre 15 hommes, Hivert ira chercher la victoire alors que je pensais Gallopin déjà gagnant. Pour ma part, c'est un premier top 10 en carrière avec une 10ème place cherchée au panache.

Mon premier tour par étape sera le tour du Doubs. Après deux étapes de plaines où rien de fou ne se passe, je me retrouve sur une belle étape de vallon, qui pourrait même être requalifiée en montagne tant le final est sinueux. George Bennett, Pierre Latour, Arthur Vichot, Jesus Herrada, il y a de beaux noms pour prétendre à la victoire finale. Et alors que je suis en +2, je peine à tenir les roues. Cette dernière montée ne me laisse pas le choix, je vais devoir monter au train, je suis trop court pour tenter quelque chose. Et à mon grand étonnement, les favoris ne sont pas au rendez-vous eux non plus ! Et c'est donc Kevin Geniets qui vient chercher la victoire et le général. Je ne verrai la ligne qu'à la 5ème place, qui reste mon meilleur résultat en carrière. Cependant, pour me consoler, je tiens là mon premier maillot blanc !

Le reste de la saison n'est qu'une succession de classiques qui ne me conviennent pas, où je dois jouer les larbins pour mes coéquipiers, et pas les plus prestigieux. Pas de Quintana ni de Barguil. Mais plutôt des Gorka Izagirre par exemple. Je leur permet de faire quelques résultats, quelques victoires par ci par là.

Mon premier gros résultat viendra sur le tour de Normandie. Et pourtant, c'est un tour pour les Sprinteurs, puisque pas moins de 7 étapes plates sont aux programmes. Mais la 1ère est un chrono, l'une de mes spécialités. Une deuxième place sur ce chrono me permettra de décrocher la deuxième place au général à la fin de la semaine. Impossible de faire mieux, ni de gratter des bonifications aux sprints. Mon premier podium en tour par étape. Un évènement pour moi.

Vient ensuite Le tour de Savoie Mont-Blanc. Un tour de seconde zone, mais je dois me contenter de cela. Et j'ai enfin, enfin, les cartes en main. Je suis propulsé leader par mon directeur sportif. Et je vais lui faire honneur. En 5 jours de courses, je ne sors que des top 10. Une 4ème place sur une étape de Montagneuse. Derrière, deux étapes pour les puncheurs, mais avec des arrivées plates me donneront deux 8ème place. Je ferai la différence sur la 4ème étape, un chrono valloné d'une 20aine de kilomètres. Une 4ème place qui me propulse à la première place du CG. Hallelujah. Mais il reste encore une étape.
Cette dernière sera Montagneuse, et la forme n 'est pas bonne. Un -3. Il va falloir limiter la casse pour aller chercher mon premier CG. Et c'est ce que je vais faire avec une dixième place dans le même temps que le premier au sommet final. C'est donc ma première victoire en tour, sans même avoir une victoire d'étape. Mais le maître mot de ce tour aura été la régularité.

Ensuite se présente à moi un évènement auquel je ne pensais pas participer à la base, Le championnat National du Chrono. Un gros plateau de présent, Alaphilippe, Pinot, Gaudu, enfin je vais pas vous faire toute la liste. Et à ma grande surprise, c'est un +3 ce jour là. Ce qui m'amène à un très sympathique 79 chrono qui me pose dans les favoris. A seulement 19 ans, devenir champion national serait un premier pas vers les buts que je me suis fixé. Je fais donc un très gros chrono, mais je me fais battre pour 15 petites secondes par nul autre que Thibaut Pinot (pourtant uniquement avec un 73 chrono, allez comprendre). C'est une déception pour moi, une très grosse déception.

Tout le reste de la saison restera anecdotique, des top 10, des podiums par ci par là. Et enfin une victoire sur une étape vallonnée lors du Tour du Limousin.Rien de plus à réellement se mettre sous la dent.

Bilan de ma saison :

  1. Cette saison aura été instructive. J'aurais appris, pris en expérience en course. C'était l'un de mes buts en début de saison. Mon seul regret sera de ne pas avoir pu rouler avec Barguil ou Quintana, pas une seule fois. Ces derniers faisant d'ailleurs des saisons en demi-teinte, puisqu'ils marqueront moins de points au World Tour que moi.
  2. Ensuite, je voulais gagner une étape, voir même un tour. Et bien bingo, un de chaque, pas plus, pas moins. C'est donc une satisfaction.
  3. Ensuite, je souhaitais aider ARKEA à monter en World Tour. Et bien c'est chose faite, notamment grâce à une énorme saison de Diego Rosa, qui aura énormément contribuer à cette montée. Je suis le deuxième contributeur de l'équipe, et ça c'est fort. Pour une première saison, elle reste pleine de promesses.

Mais la grosse question est la suivante : dois-je rester chez Arkéa ? Redescendre en Continental ? Signer chez un autre Conti Pro ? J'ai décidé de signer en Août, soit bien avant de savoir qu'ARKEA allait courir en World Tour la saison prochaine. Et dès les premiers jours du Mercato, Quintana nous fait la nique et part se la couler douce dans l'ombre de Roglic et Dumoulin dans l'armada Jumbo Visma.
Je me dis alors que la place de Lieutenant de Barguil semble m'être tout désignée tant j'ai progressé cette année. Mais visiblement, je semble me faire des illusions. Arkéa décidé de signer un autre jeune Français considéré comme une étoile montant du cyclisme : Valentin Madouas. Même profil que le mien, mais quand même plus fort que moi sur le moment (72GEN contre 74, il me met une mine en physique, vallon et accélération).
Mon esprit se trouble alors. Dois-je vraiment resigner dans cette équipe, qui visiblement ne m'accorde pas sa confiance ? Certes, je n'ai pas fais d'énormes résultats, mais mes progrès sont là. Cependant, je décide de resigner chez Arkéa Samsic. Pour la simple et bonne raison que je pense pouvoir y faire mon trou, moi, le pur produit Arkéa. Je compte bien prouver ma valeur aux côtés de Valentin et Warren.

En route vers la saison 2 ...

HBellerin
HBellerin
MP
20 juin 2020 à 14:23:36

Je serai présent pour suivre les carrières en cours :cool:

Nonolatouff
Nonolatouff
MP
21 juin 2020 à 13:55:51

Salut à tous.

Très agréable de voir que le topic s'anime. Sachez que même si je ne commente pas je suis chacun des récits avec attention.
Les aventures du portugais arriverons prochainement, mais j'ai peu de temps avec la reprise du boulot :/

dsmii
dsmii
MP
21 juin 2020 à 14:52:47

Du côté de la Milram, on commence la Vuelta 2011, mais hormis Kluge (sprinteur) et Denifl (pas encore grimpeur, il culmine à 70 MO), tout le monde est hors de forme, ça ne va pas être glorieux, mais notre montée en World Tour est déjà quasiment assurée. En parallèle, il y aura la Cyclassics de Hambourg et le Grand Prix de Plouay comme objectifs du sponsor. :peur:

Vivement la fin de la saison que les recrues du mercato arrivent : Kreuziger, Westra, Langeveld, Klier. Oui, grosse orientation vers des flandriens pour accompagner Eisel, et, potentiellement, dépanner dans les trains de sprint et les TTT. Kreuziger devrait être notre leader GT. Gesink était en fin de contrat également, mais recruter le futur meilleur grimpeur du jeu, c'était un coup à tuer l'intérêt de la partie.

Gojko_Kacar
Gojko_Kacar
MP
21 juin 2020 à 15:21:08

Bonne entrée en matière dans le professionnalisme pour ton coureur RyAlexis.

Pour ma part, on y est, la carrière de PCM2020 est lancée. Après une longue réflexion mon choix s'est porté sur Israël Start Up Nation.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592742116-israelsun2020.png

En préambule faut savoir qu'à ce stade ( screen datant du championnat d'Australie sur route le 08/01/2020 ), Dan Martin a déjà régressé.
Malgré tout l'irlandais est avec Politt l'une des deux têtes de l'équipe. On visera avant tout des victoires d'étapes et des résultats sur les classiques. Nos ambitions sur les CG seront nulles à peu près à chaque fois.
D'autres coureurs auront droit au leadership, entre autres nos sprinteurs, très nombreux, Barbier, Greipel, Cimolai, voire Hofstetter.
Dowsett a un statut de leader en tant que meilleur spécialiste du CLM de l'équipe.
Enfin les derniers coureurs bénéficiant de quelques libertés sont Neilands, Wurtz Schmidt et Hermans. Le belge et le letton étant nos meilleurs puncheurs de substitution à Martin qui ne pourra pas être partout.

CHAMPIONNATS AUSTRALIENS

ITT

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592742538-nc-itt-australie2020.png

11è place pour Sutherland qui s'est présenté en forme ici. Il est satisfait de son chrono donc on est content aussi. Dennis est logiquement champion.

COURSE EN LIGNE

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592742737-nc-australie2020.png

On a une échappée à 11 dans laquelle Sutherland est présent. Leur avance reste limitée et tout ce petit monde cède à 70km de l'arrivée. Porte et O'Connor contre attaque, Sutherland est attentif et saute dans les roue, ça repart à 3 donc.
Trio repris à 30km de l'arrivée après un gros travail de Sunweb. C'est finalement un groupe de 4 qui va se jouer la gagne ! Matthews attaque à 7km de l'arrivée bien suivi par Porte, Sutherland et Howson.
Malheureusement Sutherland est très limité en terme de vitesse de pointe et Matthews s'impose facilement face à ses trois adversaires.
Belle 2è place tout de même, on était loin de se douter que ça finirait si bien !

SANTOS TOUR DOWN UNDER

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743026-sl-tdu2020.png

On misera sur 3 leaders cette semaine : Hermans visera les arrivées en côtes, Cimolai et Greipel se partageront la responsabilité des sprints, l'un préférant les arrivées pour costaud et l'autre les sprints bien plat. Si on arrive à envoyer Sutherland, Brandle ou Cattaford devant on sera aux anges.

ETAPE 1

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743169-tdu2020s1.png

2 hommes devant, on mise tout sur Greipel, nos coureurs sont trop mal pour s'essayer à aller devant.
L'échappée baisse pavillon à 20km du but. C'est la victoire pour Gaviria, Greipel accroche un correct top 10. Le train de la Start Up Nation pas bien placé aujourd'hui.
Dario Cataldo meilleur grimpeur.

ETAPE 2

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743296-tdu2020s2.png

3 coureurs devant cette fois, repris à 15km de la ligne. C'est notre train qui impose le tempo dans le final, l'arrivée de Stirling est un classique du Down Under, le placement est primordial. Hermans est pas au top on mise plus sur Cimolai avec Greipel en second rideau si jamais il tient !
L'effort de nos gars est bien réparti et quand Cimolai lance il est bien en tête. Greipel a un peu de force et saute Cimolai sur la ligne, le salaud !
Gaudu est fort mais mal placé au kilomètre il n'a pu dépasser nos sprinteurs. Même constat pour Teunissen.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743326-greipeltdu2020s2.jpg
1è victoire de la saison, arrivée plus vite que je ne l'aurais cru

ETAPE 3

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743614-tdu2020s3.png

Cataford échoue dans son entreprise d'aller à l'avant. On a 3 hommes en tout dans l'échappée du jour, dont un Cataldo en souffrance qui veut encore grappiller des points de la montagne. Le trio est repris à 12km de la ligne, et au sprint Viviani s'impose pour Cofidis !
On se loupe un peu encore une fois, Greipel 7è n'arrive pas devant Zabel son poisson pilote. C'est un bon top 5 quand même pour l'équipe.
Gaviria toujours en tête au général grâce à une bonif prise le 1er jour sur un sprint intermédiaire.Demain, un peu de relief, ça devrait changer.

ETAPE 4

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592743833-tdu2020s4.png

Des le début de la journée, grosse chute avec pas mal de favoris ! Formolo, Valgren, Jungels, Konrad et Gesbert parmi les hommes au sol !
Sutherland essaye bien d'aller dans l'échappée du jour mais pas moyen... 3 coureurs devant donc, repris à 60km de l'arrivée. Contre de 4 costauds, à savoir Latour, Rojas, Haig et Luis Leon Sanchez.
Formolo chute à nouveau, avec Kreuziger cette fois, abandon du tchèque.
Quatuor repris à 25km de l'arrivée. Attaque de Konrad et Hirschi dans le dernier KOM, mais ils ne passeront pas en tête. C'est après le KOM que ça se joue, en effet ça monte toujours et Hermans attaque ! C'est tranchant, Bettiol, Gaudu et Wellens suivent un temps avant de sauter ! Ce trio va un peu se regarder avant de collaborer pour éviter que ça revienne derrière mais trop tard, Hermans prend 35s sur la ligne superbe victoire qui le propulse en tête au général devant Greipel !
En prime ce qui reste du groupe principal recolle au trio de poursuivant, sale journée pour eux...
Greipel passe 1er au classement par points.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744225-hermanstdu2020s4.jpg
Hemans peut avoir le sourire, il remporte l'étape qu'on a coché pour lui au départ

ETAPE 5

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744294-tdu2020s5.png

Mission simple, on est leaders surprise au général, Hermans va tout faire pour s'accrocher dans cette étape reine de Willunga Hill. Pas de tentative d'échappée pour nous.
5 coureurs devant, avec derrière un peloton qui roule fort.A l'approche de Willunga Hill, Luis Leon Sanchez est le dernier à résister devant. On bascule à 34 au sommet. Des grappes de coureurs recollent derrière malgré le tempo imposé par Brändle.
Reste la montée finale qui paraît être une formalité pour Quintana ! Derrière pas d'écart, ça arrive relativement groupé, Hermans fait mieux que limiter la casse il est 10è relativement proche du leader Arkea.
Sauf catastrophe il va s'imposer ! Sutherland passé en tête au 1er passage dans Willunga Hill meilleur grimpeur, Gaudu prend la tête du classement par points.

ETAPE 6

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744654-tdu2020s6.png

2 coureurs devant; Cataldo dispute les sprints pour la 3è place sur les KOM mais il a trop de retard sur Sutherland, le maillot de grimpeur est déjà acquis !
Chute à 14km de l'arrivée de Cimolai, Greipel et... Hermans. Elle est là la catastrophe.
Tout le monde attend les 3 leaders, et on se lance dans un contre la montre par équipe pour essayer de recoller à l'arrière du peloton et garder la tête au général.
Gaviria l'emporte, facilement ? On en sait rien. Ce qui est sur c'est que c'est perdu pour Hermans. On prend les places de 131 à 137, sur 137 coureurs.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744861-terrible.png
Le coup de massue est violent

On termine ce Down Under sur une note amère, c'est le moins qu'on puisse dire.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744922-tdu2020.png https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592744943-sutherlandtdu2020mtg.png

On s'en tire quand même avec un bilan bien supérieur à ce qu'on attendait en début de semaine, avec 2 étapes gagnées et un maillot de grimpeur qu'on a même pas spécialement cherché. Hermans 16è au général. Il passe à côté d'un moment énorme de sa carrière.

CADEL EVANS GREAT OCEAN ROAD RACE

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592745117-sl-cegorr2020.png

Cimolai et Hermans sont les leaders ici. L'un au cas ou ça va au sprint, l'autre pour suivre une éventuelle attaque de puncheur dans le final.

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592745181-cegorr2020.png

4 coureurs devant, Tao Geoghegan Hart tente le jump à 50 bornes de l'arrivée, il reste 10km en chasse patate avant de parvenir à son objectif. Chute de Clarke, Valgren, Haas dans le peloton,de potentiels favoris qu'on ne reverra pas.
Ledanois craque devant, repris à 30km de l'arrivée. Les autres échappés cèdent à 23km de la ligne. Le peloton va finir très fort, aucune tentative n'aboutira à un coup sérieux. C'est un sprint entre costaud, et Cimolai accroche le podium ici derrière Mohoric le vainqueur, et Pedersen le champion du monde !
L'équipe peut repartir d'ici satisfaite on a bien bossé.

Deux autres courses en ce mois de Janvier ont vu des hommes de la Start Up Nation s'illustrer, ou pas.
A San Juan, Dowsett se classe 2è du CLM derrière Evenepoel. Au CG rien de fameux, Piccoli 21è. C'ets G.Thomas qui remporte la course.
Meurisse s'impose à l'ouverture de la saison française, sur le GP La Marseillaise. On place Neilands 9è.

Il y a un bug du tri des coureurs donc concernant mon équipe j'ai pas fait gaffe aux progrès/régression, sauf Dan Martin qui m'a sauté aux yeux dès le début du mois.

Pour ce qui est de la simu qu'on retrouve dans ce topic:

https://www.jeuxvideo.com/forums/42-3018245-63412449-1-0-1-0-une-petite-simu-forumiale.htm

Un coureur a progressé, c'est Loïc Le Koala :

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592745635-loiclekoala-02-2020.png

RyAlexis
RyAlexis
MP
21 juin 2020 à 18:18:45

@Nonolatouff, cool que tu puisses suivre et commenter un peu quand même !

@Gojko, une belle entrée en matière tout de même. Ce qui se passe sur le DownUnder est quand même dommage.
Le choix de la team est sympa, tu vas pouvoir construire. Et ne mets pas tout de suite de côté Rick Zabel qui a un bon potentiel d'après ma mémoire !

RyAlexis
RyAlexis
MP
21 juin 2020 à 20:04:17

DEBUT SAISON 2.

Pour ce début de saison 2, je commence par fixer les objectifs de mon coureur qui seront les suivants :
  1. Paris-Nice pour le début de saison au mois de Mars.
  2. Le Tour de France en Juillet (auquel je doute de participer, mon niveau étant trop bas)
  3. Les World Championship qui se feront sur étape vallonnée cette année.

VOLTAT A COMMUNIDAD VALENCIANA

Pour commencer la saison, quoi de mieux que le soleil d'Espagne ?

La 1ère étape est un court chrono assez plat de moins de 40kms. Ma forme n'est clairement pas bonne et je finis à une piètre 106ème place. Je suis extrêmement déçu car c'est mon point fort. Mais le plateau est ici assez relevé, on retrouve effectivement Roglic, Pogacar, Pinot, Gaudu et bien d'autres...

La 2ème étape reliera Alicante à Denia, dans de petits reliefs qui nous laisseront peut-être la place de faire le spectacle. L'échappée n'ira pas bien loin et sera rattrapée à 40kms de l'arrivée. Et c'est là que les choses vont se corser, le peloton est contrôlé par la Jumbo pour emmener Roglic au sommet d'une petite côte de 2.2kms. Les choses vont donc se décider à la pédale dans cette pente. Et à ce jeu là, vous vous en doutez, le plus fort, c'est Julian Alaphilippe. Pour ma part, j'assure un top 10 avec une 8ème place.

L'étape 3 est plate et je ne sprinterai même pas pour une arrivée massive. L'étape 4 est l'étape reine de ce tour de la communauté Valenciane, celle qui devrait décider du CG. Ma forme n'est pas au beau fixe, mais on essaiera de faire au mieux, malgré un classement complètement éclaté au CG. Les instructions de mon DS sont claires, faire l'équipier pour Valentin Madouas. Mais je vais désobéir au DS (bouuuh, pas bien!) et partir en échappé. Mais pourquoi me direz-vous ? Mon objectif est simple aujourd'hui, aller glaner le maillot à pois. Je vais batailler avec Izagirre pour ce maillot jusqu'au bout, mais à la fin de cette journée, c'est lui qui va le porter pour 2 petits points d'avance. Et ma 11ème place au sommet final ne me permettra pas d'engranger de points. Roglic est premier au CG.

La dernière étape sera plate. Mais une côte est répertoriée en plein milieu. Je me dis que c'est le moment de sortir et de faire un coup pour le maillot à pois. Mais rien à faire, le peloton ne me laisse pas partir (je me suis rapproché au CG mais je ne suis pas un danger pour Roglic sur étape plate m'enfin). Je me crève inutilement, jusqu'à ce que je remarque une chose, ils ne sont que 3 dans l'échappée du jour, et mon classement général me permet d'avoir accès à un coéquipier, Florian Vachon. Et aujourd'hui, ce sera lui le MVP. Je vais le mettre à rouler à 88 tout du long du col, jusqu'à rattraper les échappés (à 80kms de l'arrivée mdr), et je vais sprinter pour les 4pts au sommet. Le maillot à pois est à moi. Un premier résultat assez cool pour moi, et une 14ème place au général dans une course ultra relevé en terme de plateau.

TOUR DES ALPES MARITIMES ET DU VAR

Direction la France, pour un petit tour où le favori et seul homme du plateau qui se détache se nomme Thibaut Pinot.
Trois étapes vallonnée, trois étapes où je ferai top 10 en étant en mauvaise forme tout du long. Pinot remportera ce petit tour où je n'espérais pas vraiment grand chose.

PARIS NICE

Nous y voilà. Mon premier gros morceau de la saison, mon premier objectif se présente enfin. J'ai déclenché moi-même mon pic de forme quelques jours auparavant, de manière à avoir les meilleures notes possibles sur les étapes qui m'intéressent. Cependant, le plateau est extrêmement relevé, et je me dis que j'ai dû faire erreur en cochant ce monument du cyclisme comme objectif dans la saison.
Du côté de la Arkéa, on aligne la dream team, Barguil, Madouas, et moi.

La 1ère étape est un TT de 7kms, où je vais finir à une ridicule 36ème place, en ayant pourtant un +4 CLM. Je me pose donc des questions, et je me dis que je ne dois pas être le seul à avoir de bonnes formes pour ce Paris Nice.

2ème, 3ème et 4ème étape n'auront aucun impact sur le CG puisque ce sont des étapes plates où rien ne se passe. Pas de chute, pas d'abandon, ni de coup de bordure.

5ème étape, on se retrouve sur une étape vallonnée de 201kms, soit la plus longue de ce Paris-Nice. Et je me présente avec un sublime +5. Je pense donc d'équipier de Barguil en ce début de tour, à un homme ayant carte blanche pour jouer ses pions. Et c'est tant mieux, puisque le final de l'étape présente deux côtes successives qui correspondent parfaitement à mon profil. Je me doute qu'il y a plus fort que moi, mais je vais crânement jouer ma chance, d'autant que Barguil est dans un mauvais jour avec un -3. C'est d'ailleurs lui qui sera débloqué par l'IA pour m'assister dans les trois pentes finales. Il fera très bien son job mais finira par me lâcher dans l'avant dernière difficulté du jour, enterrant ses chances de CG. Il ne restera plus que Valentin Madouas et moi-même, mais aucun ne semble vouloir travailler pour l'autre, nous voulons tout deux jouer notre chance. Mais un homme semble au dessus et c'est Miguel Angel Lopez. Sur une attaque fulgurant, il s'échappe dans les 10 derniers kms, personne n'arrivant à le rattraper. Un groupe le prend en chasse, composé de Madouas, Schachmann, Kwiatowski, Pinot, Bernal, Mollema, Quintana, Fuglsang et Tim Wellens (oui oui, Wellens mdr).Que du beau monde que je vais avoir du mal à aller chercher.
Mais à la pédale, certains vont craquer. Ainsi, tour à tour, nous verrons Madouas, Quintana, Fuglsang, Bernal faire un coup de moins bien et se faire lâcher. Pour ma part je suis le rythme de Schachmann et Kwiato, mais j'arrive au bout, ils en profitent alors pour me mettre un trou et tenter de perdre le moins de temps possible. Au final c'est une 4ème place pour moi à 33 secondes de MAL. Sur un +5, je me dis que ça reste beau pour un si jeune coureur.

L'étape 6 est plate et ne présentera aucun changement.

L'étape 7 se présente sur un relief vallonné une nouvelle fois. Mais le final est plat, et une fois de plus, aucune difficulté pour les hommes favoris au CG.

La dernière étape reste celle qui devrait décider du classement général, et avant cette étape, je suis à 1 seconde de Bernal au général, qui détient le maillot blanc. Mon but est donc de le passer sur ce génial contre la montre qui relie Nice au Col d'Eze. Un CLM de 10kms en pleine montagne. Assez pour faire la différence ? Je l'espère, tant Bernal ne semble pas un bon performeur sur CLM. D'autant que je me présente avec un +4 cette fois-ci.
Pinot sera le plus fort sur ce CLM (visiblement la note montagne joue beaucoup plus que celle du chrono, mais bon...), je finirai à 40 secondes de lui, à une honorable 7ème place. Et Bernal ? Il finira second, à 25 secondes de Pinot. Incompréhensible, puisque Bernal (73CLM et 82MO) me prend du temps (j'ai en +4 forme : 81CLM - 80MO)... Grosse déception pour moi...

Au final, c'est Miguel Angel Lopez qui remporte ce Paris-Nice avec 21 secondes d'avance sur Pinot et 1'11 sur Bernal. Le 4ème, Mollema, ne pointe qu'à 1'12. Pour ma part, je suis 5ème à 1'27 de MAL. Une belle façon de me révéler au monde du cyclisme, et de montrer qu'en bonne forme, je peux en faire trembler plus d'un.

AU PROGRAMME :

Pour mon calendrier se profil une classique à la Haye Fouassière. Mais je n'ai plus vraiment de grosses échéances avant un long moment.

MES NOTES :

https://www.noelshack.com/2020-25-7-1592762622-notes.png

On voit clairement que c'est le physique qui me manque. Mais pour le reste, ça progresse plutôt bien.

Désolé pour les pavés, si vous avez des conseils, je prends. Et n'hésitez pas à me conseiller sur tout ce que vous voudrez ! :)

Vizbragz
Vizbragz
MP
21 juin 2020 à 21:05:11

envie de péter et chier

PeterLeVrai
PeterLeVrai
MP
22 juin 2020 à 04:14:33

Present.

Gojko_Kacar
Gojko_Kacar
MP
22 juin 2020 à 14:33:26

@RyAlexis, t'offusque pas du chrono de Bernal, les ITT montagneux, en effet la note CLM est au second plan.Et pour un peu qu'il ait eu une forme positive, il restait au dessus de toi en montagne avec un +4 ou 5. Top 5 pour un 1er Paris-Nice c'est déjà énorme, en vrai.

Pour ce qui est de la START UP NATION, on continue aujourd'hui avec le mois de Février 2020.
Au programme la reprise des courses en Europe, on va surtout rouler en France. On aura aussi la fin du calendrier océanien à couvrir.
Le mois se termine avec le retour du WT aux Emirats et en Belgique pour le Het Nieuwsblad. Ensuite ça enchaînera les courses importante à gogo, donc derniers instants de tranquillité si j'ose dire.

On est donc en début de mois sur deux front simultanés : l'étoile de Bessèges et le Herald Sun Tour.
Démare va remporter l'épreuve occitane. Barbier va réussir un podium au général mais montre déjà des signes de lassitude, il aimerait bien en claquer une rapidement.
En Australie, c'est la surprise ! Hayden McCormick remporte le général pour Black Spoke Pro Cycling Academy. ( IRL il a gagné Gravel & Tar cette année,c'est pas un naze quand même )
McCabe est 16è pour nous, on est surtout venu pour les sprints. Et Greipel s'est illustré en terminant 1er ex-aequo du classement par point, il perd face à Modolo car moins bien au général.

La semaine suivante, au Tour La Provence, on assiste à la victoire de Quintana. Dani Navarro est un bon 6è au général.
Ce même Navarro termine 9è du Tour des Alpes Maritimes et du Var devant Badilatti. C'est Pinot qui rafle la mise au général.

UAE TOUR

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592826565-sl-uae2020.png

On ramène une grosse équipe avec Dan Martin qui reprend la compétition avec de l'ambition. Il va chercher à jauger sa forme en jouant une fois n'est pas coutume, le général. C'est Barbier qui aura la charge d'essayer de faire de bons sprints.

ETAPE 1

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592826699-uae2020s1.png

On commence bien cette course avec un TTT surprenant ! On est 3è à 12s d'INEOS qui gagne de peu face à Bahrain !

ETAPE 2

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592826787-uae2020s2.png

3 coureurs à l'avant, Brändle est présent. Malgré la bonne entente du groupe, 3 c'est peu, avec ce vent en plus... Ils sont repris à 11km de l'arrivée. Viviani victorieux, il a l'air chaud cette année après déjà un succès au Down Under. Barbier 4è, sprint un peu raté, il passe Boivin de peu.

ETAPE 3

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592826925-uae2020s3.png

4 hommes devant, dont 2 Vital Concept. Ceci dit Slagter craque assez vite. Le trio est repris à 14km de l'arrivée, on arrive bientôt au pied de Jebel Hafeet.
Movistar accélère le rythme au pied de la difficulté finale, et prépare bien le terrain pour l'attaque de Soler. Cependant l'avance de l'espagnol plafonne à 25s. Un groupe de 6 revient à 2km du sommet, I.Izagirre fait la jonction à la flamme rouge. Izagirre bien parti pour s'imposer mais Bernal revient comme une balle !
Le colombien ne parvient pas à sauter le leader Astana sur la ligne, mais il se console avec le maillot de leader ce soir. Izagirre logiquement meilleur grimpeur.
Pour ce qui nous concerne Martin est en difficulté il est resté deux groupes derrière les 6 qui ont attaqué à 2km du sommet. Il est quand même revenu un peu sur la fin pour faire 16è.

ETAPE 4

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592827289-uae2020s4.png

3 échappés aujourd'hui, repris loin de l'arrivée. On place notre train en tête, l'arrivée au barrage d'Hatta requiert un placement idéal pour s'imposer.
Grâce au gros relais de Dowsett les autres formations ne peuvent nous contester la tête du groupe et on aborde le dernier kilomètre en tête, Barbier accélère sur les derniers hectomètres de plat et Martin se lance dans le court mur final avec une petite avance !
Il parvient à la conserver et remporte sa 1è victoire cette saison, la 3è pour l'équipe !

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592827312-martinuae2020s4.jpg
L'équipe a parfaitement récité sa partition, Martin en récolte les fruits au barrage d'Hatta
En prime Dan Martin est maillot vert et passe 7è au général !

ETAPE 5

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592827628-uae2020s5.png

Encore peu d'échappés aujourd'hui, 3 hommes devant repris à 7km de la ligne. Bon sprint de Barbier cette fois ! Mais Jakobsen est plus fort et malgré un placement approximatif au début de son effort, il saute le français sur la ligne.

ETAPE 6

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592827849-uae2020s6.png

Après quelques kilomètre le constat est là, Dan Martin est pas au top, ça sera dur pour le général, même une posture défensive ne nous assurera pas de garder la 7è place. Pour faire court il a un gros -4 en forme du jour
6 coureurs dans l'échappée du jour.Ils ne sont que 3 au moment d'aborder la difficulté de Jebel Jais. M.Lammertink est seul devant. Movistar fait encore rouler au pied et Soler fait parti de l'attaque qui survient à 10km du sommet. Il est accompagné de De Plus et Latour. Bernal attaque ensuite à 7km de l'arrivée. C'est EF qui se met à faire bosser ses hommes. Izagirre et Quintana arrivent quand même à retardement à sortir à la poursuite du leader au général.
6 devant à la flamme rouge, Dan Martin est à 2 minutes il a pas si mal géré sa montée malgré la grosse méforme.
De Plus l'emporte grâce à son punch, Martin est 16è comme à Jebel Hafeet ! Grosse remontée dans le final, pas mal de monde en perdition au sommet.
On repart à l'hôtel avec une 9è place au général à 2'56 de Bernal.

ETAPE 7

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592828259-uae2020s7.png

Encore une échappée à 3 ce dernier jour. Tout le monde repris à 16km de l'arrivée.
Bonifazio remporte la victoire dans un sprint très serré, Barbier 4è.

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592828366-uae2020.png https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592828389-martinuae2020pts.png

Bilan positif sur cette course, Martin gagne une étape pour sa reprise, Barbier pas victorieux mais très régulier au sprint. Dan Martin remporte aussi le classement par points et cerise sur le gâteau, malgré ses difficultés en montagne il repart top 10 au général.

OMLOOP HET NIEUWSBLAD

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592828523-sl-ohn2020.png

Bonne nouvelle, PCM2020 à de nouveau de la considération pour le Het Volk ! Une SL à la hauteur, on a pas eu ça ici depuis un moment. Politt va tenter de s'imposer ici avec les moyens du bord, l'équipe n'est pas mauvaise, mais pas incroyable non plus.

https://www.noelshack.com/2020-26-1-1592828629-ohn2020.png

6 coureurs devant aujourd'hui. La course est calme jusqu'à la chute de Politt, Cimolai et Van Asbroeck. Il reste 70km, On se retrouve dans un peloton de 108 hommes à presque 3 minutes de la tête du 1er peloton de 41. 14 intercalés.
La chasse dure 30km avant que Politt n'arrive à l'avant du bon groupe. Point positif nos 7 gars sont encore là. L'échappée cède à 25km de l'arrivée, les Jumbo Visma haussent le rythme aux abords du Mur de Grammont.
Stuyven attaque avant le Mur, il est repris dans le Mur par Gilbert. Le leader Lotto Soudal le dépose, Van der Poel et Politt reviennent sur Stuyven. Le trio collabore pour essayer de revenir avant le Bosberg, peine perdue, Sagan et Van Avermaet reviennent même de l'arrière. Gilbert est chaud, il va le faire en solo !
Politt est cramé par sa poursuite, il ne donne plus un coup de pédale et se cale derrière Stuyven. Van der Poel non plus ne collabore pas, mais on lui devine d'autres desseins.
Tandis que Gilbert l'emporte, Politt est lâché dès les premiers coups de pédales appuyés du sprint final.
Van der Poel 2è après sa stratégie fourbe, n'y avait il pas mieux à faire ? Après tout il n'y a que 10s d'écart à l'arrivée.
Politt 6è c'est pas si mal pour une reprise durant laquelle il a lourdement chuté.

Voilà, fin du mois de Février ! Point évolution: Sutherland a fortement régressé. Pour les regens communautaire, le bilan de Février est déjà dispo depuis hier ! :)

RyAlexis
RyAlexis
MP
22 juin 2020 à 19:27:20

Super mois de Février, certes pas de grosses victoires (hormis une étape). Mais je pensais vraiment pas que tu avais une équipe à ce point solide. Y a de quoi faire de belles choses.

RyAlexis
RyAlexis
MP
23 juin 2020 à 16:12:06

CLASSIC LOIRE ATLANTIQUE

Startlist ARKEA : Tony HUREL - Alan RIOU - Daniel MCLAY - Jérémy LECROQ - Nacer BOUHANNI - Quentin JAUREGUI

Bouhanni est notre leader sur cette course dites vallonnée. Autant dire qu'elle est plutôt plate. Aucune réelle difficulté n'est à compter aujourd'hui.
Mon DS me donne pour objectif de rouler 30kms en tête de groupe.

A 180kms de l'arrivée, une échappée composée de Planet, Eyskens et Leplingard se forme en vue d'aller chercher la victoire finale. Cette échappée ne comptera jamais plus de 2'30 d'avance sur le peloton qui se contentera dé gérer l'écart lors de la majorité de la course.

A 50kms de l'arrivée, le peloton se découpe en deux partie, une de 40 et l'autre de 63. Tous nos coureur sont dans la partie la plus avancée de la course et certains en profitent pour tenter un contre et rejoindre l'échappée déjà existante en vue de voler la victoire à la Haye Fouassière. Mais en vain, puisque le peloton roule très fort car des favoris se sont fait prendre dans cette " bordure " (2kms/h de vent seulement) .

Le groupe de devant va même jusqu'à compter plus d'une minute d'avance sur la cassure de derrière.
Ce groupe va même rapetissir au fur à mesure tant le peloton imprime un rythme fort. A tel point que Bouhanni, notre leader est déjà hyper mal à seulement 30kms de l'arrivée, et je suis le seul coureur pouvant encore le sauver. Ou bien je dois jouer ma carte ? Pas le temps d'y penser que je me fais avoir à mon propre jeu, saute de concentration et un groupe de 8 décolle avec Bouhanni en son sein. Mais il va vite se mettre en fringale, quant à moi je vais tenter de rentrer dans ce groupe. chose faite à 13kms de l'arrivée.
Attaque de Cosnefroy, un des favoris, à seulement 10kms du terme, en compagnie de Bryan Coquard. Je n'arrive malheureusement pas à aller le chercher (pourtant je fais suivre l'attaque, mais y a ce fameux bug où le coureur arrête instantanément de suivre dès qu'il y a un mini trou...).

Cependant, à la pédale, et avec l'aide de Nacer, on rentre sur ce groupe à 3kms de la ligne. Et c'est ce même moment dont je profite pour en placer une à mon tour. Je fais un trou de 15'. Et on ne me reverra plus, je passe la ligne avec 30' d'avance sur mon propre coéquipier, Nacer Bouhanni.

https://www.noelshack.com/2020-26-2-1592921399-classic-loire-atlantique.jpg

A ma grande surprise, aucun écart n'est compté au final, mais ce n'était qu'une course, ça suffira donc.
Victoire inattendue de ma part sur cette classique qui semblait promise à un sprinteur. Mais une attaque sur une petite pente aura suffit à faire la différence lorsque tout le mpnde se regardait. C'est ma 3ème victoire en professionnel.
Grâce au fait que j'ai roulé pendant 65kms, à ma victoire et à la 2ème place de Nacer, j'acquiert 57pts d'expérience.

Ma réputation passe également de Régionale à Nationale. Et mon profil semble commencer à intéresser certaines grosses écuries. Comme notamment Alpecin-Fenix ou encore Total - Direcct Energie. Cependant, aucune équipe World tour ne semble intéressée, mais on y verra plus clair en Août.

ROUTE ADELIE DE VITRE

Startlist ARKEA : Anthony DELAPLACE - Quentin JAUREGUI - Gorka IZAGIRRE - Diego ROSA - Rémy ROCHAS - Maxime BOUET

Pas de leader désigné ici. On me place comme coéquipier cela dit, et je pense que Jauregui ou bien Izagirre pourrait bien réussir quelque chose sur cette classique plate.

Van Wilder, Schmid, Gesink, Guillonnet, Hansen et Joly forme l'échappée dès le départ de la course.
J'effectue assez tôt mes 30kms en tête de peloton pour pouvoir me reposer et tenter un petit quelque chose en fin de parcours.
Comme lors de la dernière classique, mes coéquipiers se crament rapidement , bien plus rapidement que moi, alors que l'on rattrape l'échappée du jour.

Les 45kms/h de vent tournant n'aide en rien à mesure que le peloton s'amaigrit. Il y aura donc peut-être un coup à jouer pour moi, et j'ai déjà repéré où j'allais opérer. L'échappée est reprise à 20kms de l'arrivée, et je reste attentif, pour éviter les déboires vécus lors de la précédente classique.
Cependant, ça se regarde, et d'un groupe de 20, on revient à un groupe de 54.

C'est le moment choisi par Gallopin, Tao Geoghegan Hart et Hansen pour attaquer. J'accroche la roue de Tony, et on prend 16' d'avance alors que l'on passe la flamme des 10kms.
On se fera malgré mon tempo à 87, rattraper à 7.5kms. J'en remets une autre, et cette fois seul Tony arrive à me suivre. Cette fois encore, c'est voué à l'échec. Reste encore la portion que j'avais repéré à quelques centaines de mètres de l'arrivée, certainement trop court pour faire la différence.

Cependant, je déclenche mon sprint trop tard, et ne verrait qu'une 8ème place.

https://www.noelshack.com/2020-26-2-1592921448-route-adelie-de-vitre.jpg

Au programme du prochain post, quelques classiques une fois de plus, un mini tour, et le prochain gros morceau : LE TOUR DE ROMANDIE.

RyAlexis
RyAlexis
MP
24 juin 2020 à 18:30:05

Il n'y a que moi qui ait les résultats des tours en décalé ? (Par ex : Le giro se joue, je n'y participe pas, et quand je regarde les résultats, au lieu de tomber sur l'étape 1, je tombe sur la 7 alors qu'elle n'est pas jouée)

Gojko_Kacar
Gojko_Kacar
MP
24 juin 2020 à 20:20:30

Dans le .cdb tes étapes ne sont pas dans l'ordre. Il faut modifier ta sauvegarde avec un éditeur, il suffit de trier les étapes dans la table STA_Stages par ordre d'ID et le problème disparaît.

RyAlexis
RyAlexis
MP
24 juin 2020 à 21:26:24

Avec quel éditeur ? Car j'ai cherché, aucun ne me permet de modifier ma sauvegarde, je suis un peu perdu. Tu pourrais me " guider " ?

Gojko_Kacar
Gojko_Kacar
MP
24 juin 2020 à 21:36:41

Fast Editor est la solution la plus simple.
Tape PCM Fast Editor by Tom Cloos dans un moteur de recherche ça devrait le faire.

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Cdiscount PC 18.99€ Micromania PC 24.99€ Amazon PC 27.90€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment