CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Avortement - positionnement des américains

12
Page suivanteFin
SwordOfLust
SwordOfLust
MP
30 juin 2022 à 04:42:36

Salut,

J'ai pas tout compris

Les américains sont contre l'avortement sous toutes ses formes ou juste l'avortement anarchique ?

Genre, le droit à l'avortement pour une femme qui couche à droite et à gauche sans aucune précaution ?

Si c'est cette deuxième option pour laquelle les américains protestent, je suis d'accord avec eux.

Je ne suis pas contre l'avortement, mais je suis aussi pour le sens des responsabilités

Une femme qui se fait violer à la droit d'avorter

Une femme qui baise sans pilule en se disant "bah, de toutes façon, y a l'avortement", pour moi ça passe pas

panaisdouteux
panaisdouteux
MP
30 juin 2022 à 09:19:09

Vdd, tu es un homme ou une femme ?

Hantenin
Hantenin
MP
30 juin 2022 à 11:31:43

Actuellement les états unis ont surtout donné le droit à chaque Etat de décider sa position sur l'avortement, avec les condamnations qui vont avec (peine de prison etc.)

Il n'y a quasiment aucun état ou pays qui accepte l'avortement sous certaines conditions. Déjà parce que ça n'a pas trop de sens (si on considère l'avortement comme un meurtre, on accepte pas le meurtre sous certaines conditions, le foetus a rien fait dans la plupart des cas enfin bref ) et ensuite parce que c'est beaucoup trop difficile à gérer, c'est du cas par cas et la place que prendra l'abus de pouvoir avec des avortements refusés sans raison est trop grande.

Interdire l'avortement c'est juste le risque que des femmes avortent quand même de manière beaucoup plus dangereuses, que des enfants naissent au monde dans des conditions horrible qui le tueront a la fois lui et la mère, ou bien de rajouter des enfants abandonnés à placer a la longue liste qu'il y a déjà.

Si on veut empêcher l'avortement à outrance, la prévention est bien plus efficace. Mais de toute manière, aucune femme ne se fait avorter avec légèreté. C'est toujours une expérience compliqué et pas anodine du tout.

]Portal2[
]Portal2[
MP
30 juin 2022 à 14:57:35

En cas de rapport non consenti, évidemment que toute personne devrait avoir droit à l'avortement.
Cela dit, si n'importe qui peut avorter, sous n'importe quelles conditions, c'est une toute autre histoire. :(
J'ai peur que cela motive les gens à ne pas se protéger.

Wilrick
Wilrick
MP
30 juin 2022 à 18:38:46

J'ai jamais entendu une femme parler d'avortement comme si elle allait chez le boulanger :noel:

C'est un biais purement masculin et assez insensible. Bien sûr que ce sera toujours un gros traumatisme...

Après tout ce temps, ça me parait tellement débile qu'une femme ne puisse pas décider de si oui ou non elle veut avoir un enfant, alors que c'est un bouleversement énorme dans sa vie, et que ça peut faire souffrir le futur gamin. :hap:

En plus, c'est pas comme si ça allait freiner cette pratique, ça va juste la rendre illégale et risquée :nonnon:

21-dec-2012
21-dec-2012
MP
30 juin 2022 à 19:48:01

Le 30 juin 2022 à 18:38:46 :
J'ai jamais entendu une femme parler d'avortement comme si elle allait chez le boulanger :noel:

C'est un biais purement masculin et assez insensible. Bien sûr que ce sera toujours un gros traumatisme...

Après tout ce temps, ça me parait tellement débile qu'une femme ne puisse pas décider de si oui ou non elle veut avoir un enfant, alors que c'est un bouleversement énorme dans sa vie, et que ça peut faire souffrir le futur gamin. :hap:

En plus, c'est pas comme si ça allait freiner cette pratique, ça va juste la rendre illégale et risquée :nonnon:

T'a tout dit.
Même si il existe des femmes qui font des avortements en série ça doit être tellement marginal. Et si ça devient un mode de vie là pour le coup l'humanité mérite peut être de disparaitre.

Et puis cette excuse comme quoi c'est un meurtre ou le coup de la religion je suis sûr que c'est pas la vraie raison.
Au US ça fait genre 3 ans que dans les naissances, les blancs sont passés sous la barre de 50%, ça doit faire paniquer les républicains.

SwordOfLust
SwordOfLust
MP
30 juin 2022 à 20:35:43

J'ai lu vos réponses et ce qui revient le plus souvent c'est le fait que l'avortement n'est pas un meurtre et que pour une femme qui est avorte, c'est toujours un choix difficile.... je reviendrais là dessus plus bas

Pour répondre à la première remarque, je dirais que ça va un peu au delà de ça. En ce qui me concerne, je ne suis pas religieux, bien que j'ai une forme de croyance.

Je ne me voue qu'à mère nature, à son équilibre et pour moi, l'avortement "libre" est une marque profonde d'irresponsabilité, notamment car, une insulte à l'ordre naturel et puis c'est une question de pédagogie aussi.

Je pense que le fait d'avorter librement désapprend à faire attention aux circonstances dans lesquels on couche et avec qui et plus globalement, à faire attention à ce que l'on fait, c'est une remarque qui vaut pour toutes personnes faisant n'importe quoi sous couvert de ''après tout, personne n'est parfait"(les adeptes de beuveries, de drogues et dans une plus grande mesure, les pédocriminels et les meurtriers)

Je pourrais aller plus loin et dire que l'acte sexuel n'est pas une fin absolue dans l'épanouissement d'un humain, mais je vais m'abstenir car l'acte sexuel en tant que pure loisir est désormais la norme et s'avère cautionné par le système... De plus, si je m'exprime là dessus, on va encore me taxer à tort de puritain

Pour répondre au second point, bien sûr que des JEUNES et IDIOTES femmes modernes pratiquent l'avortement sans conscience, sinon, la question de l'avortement ne poserait pas de problème.

Le problème, c'est que le néo-féminisme s'est emparé de tout ce que son ainé a crée pour aider la femme à moins souffrir à un autre dessein, celui de nourrir la haine de la famille et, par extension, de la complémentarité homme femme. Cela a pour effet de détruire le cocon familiale et les repères communément admis depuis les origines de l'humanité

Cela peut donc nous ramener à cet échange houleux que j'ai eu au sujet de la théorie des genre sur le topic de la compétition sportive...

Je ne sais pas vers quel avenir le système veut nous emmener avec ce projet, mais ça va à l'encontre de l'ordre naturel et voilà donc ce qui me pose problème.

SwordOfLust
SwordOfLust
MP
30 juin 2022 à 20:52:03

Le 30 juin 2022 à 09:19:09 :
Vdd, tu es un homme ou une femme ?

Je suis un homme, mais ne t'y trompe pas, je ne méprise pas les femmes

C'est précisément ses pseudo défenseurs contemporains qui les méprises en leur enseignant la peur et la haine de sa complémentarité avec l'homme

panaisdouteux
panaisdouteux
MP
30 juin 2022 à 21:19:56

C est justement parce que tu n es pas une femme que tu n as pas ton mot à dire la dessus. Laisse les decider ce qu elles font de leurs corps et occupe toi du tiens et ca sera déjà pas mal. Ne le prends pas mal mais ces gens qui souhaitent contrôler les autres, je les meprise...

Nabugabnesar
Nabugabnesar
MP
30 juin 2022 à 22:26:22

L'auteur si l'idée d' "aller contre l'ordre naturel" te pose tant de souci...
... J'en deduis que par voie de conséquence, tu n as pas recours à la medecine, traditionnelle ou alternative, puisqu'elles vont, par essence même, a l encontre de l'ordre naturel...? :question:

jeanmichtrogneu
jeanmichtrogneu
MP
30 juin 2022 à 23:27:34

Le 30 juin 2022 à 21:19:56 :
C est justement parce que tu n es pas une femme que tu n as pas ton mot à dire la dessus. Laisse les decider ce qu elles font de leurs corps et occupe toi du tiens et ca sera déjà pas mal. Ne le prends pas mal mais ces gens qui souhaitent contrôler les autres, je les meprise...

mais bien sûr un enfant se fait tout seul.. les hommes n'ont jamais rien a dire mais quand il s'agit de cracher du fric pour élever le gosse ah surprises les hommes

jeanmichtrogneu
jeanmichtrogneu
MP
30 juin 2022 à 23:28:20

Le 30 juin 2022 à 22:26:22 :
L'auteur si l'idée d' "aller contre l'ordre naturel" te pose tant de souci...
... J'en deduis que par voie de conséquence, tu n as pas recours à la medecine, traditionnelle ou alternative, puisqu'elles vont, par essence même, a l encontre de l'ordre naturel...? :question:

y'a pas plus débile comme façon d'argumenter et raisonner niveau qi -175

jeanmichtrogneu
jeanmichtrogneu
MP
30 juin 2022 à 23:31:02

le souci de notre époque c'est que l'enfant est devenue une marchandise et un caprice.
on peut baiser et agir comme bon nous semble sans jamais assumer les conséquences, bravo le progrès.
ce qui me tue avec les américains ils nous offrent le pire et le meilleur

Wilrick
Wilrick
MP
01 juillet 2022 à 03:17:40

Ah oui, avoir un débat sur l'ordre naturel et l'appel à la nature via un ordinateur sur Internet... :hap:

Je vois le genre... Bonne chance à ceux qui vont essayer de tenir cette discussion. :noel:

panaisdouteux
panaisdouteux
MP
01 juillet 2022 à 04:50:36

En ce moment à Malte, une américaine attends d accoucher son bébé mort, mais puisque on avorte pas là bas elle doit le mettre au monde, au risque d y laisser la vie. On remercie pour elle les defendeurs du non avortement...

Nabugabnesar
Nabugabnesar
MP
01 juillet 2022 à 08:26:38

L auteur, il semblerait que dès lors que l'on ne partage pas tes points de vues, ton seul argument soit une tentative d'attaque perso...
Note bien que j emploie le mot tentative, car, que cela soit ici remettre en cause mes facultés intellectuelles, tu échoues et échoueras toujours lamentablement à me blesser.
Cependant, ces réponses agressives, ton manque de veritables arguments, tes positions dogmatiques issues de géneralisations scabreuses, ta conviction d'avoir raison, ton incapacité a ne serait qu'essayer de comprendre ce que t'opposent tes intelocuteurs, ton hermetisme à toutes formes de véritables échanges... tout cela traduisant au final une intense paresse intellectuelle, t'assurant une certaine forme de confort qui dissimule probablement une intense fragilité psychologique.
Pour toutes ces raisons, et d autres, je ne perdrais désormais plus mon temps, ni a te lire, et encore moins a te répondre car si "je" est un cadeau des autres, encore faut-il s en montrer digne.
:dehors:

CasCliniques
CasCliniques
MP
01 juillet 2022 à 11:35:59

Le 30 juin 2022 à 21:19:56 :
C est justement parce que tu n es pas une femme que tu n as pas ton mot à dire la dessus. Laisse les decider ce qu elles font de leurs corps et occupe toi du tiens et ca sera déjà pas mal. Ne le prends pas mal mais ces gens qui souhaitent contrôler les autres, je les meprise...

Je suppose que tu défends également l'idée qu'il faut être issu de l'immigration pour avoir un avis sur la question des réfugiés ? Que les femmes n'ont pas leur mot à dire en matière de contraception masculine ? Ou que tu opposes le même « pas d'utérus, pas d'avis » aux hommes et femmes trans qui prennent position en faveur de l'avortement ?

Cet aphorisme, que des hordes de militants s'amusent à scander comme un mantra tout en s'émouvant du fait que les hommes prennent insuffisamment position en faveur de l'avortement à leur goût sans y voir de hiatus, n'est qu'une façon de discréditer les discours qui ne s'inscrivent pas dans la continuité des idées de ceux qui le promeuvent, en antagonisant au passage les hommes.

Ce qui est méprisable, c'est qu'un droit aussi important que le droit à l'IVG soit aussi mal défendu, que les dimensions éthique, sanitaire et politique du problème soient éludées au profit d'adages répétés bêtement par des militants incapables de justifier de leur bien-fondé.

Et si, plutôt que d'insulter les opposants politiques et de beugler nos conclusions sans discuter des prémisses, on essayait de comprendre les propositions qui sous-tendent leurs idées, et de les adresser méthodiquement ? Je sais que ça peut paraître fou, aux antipodes de la démarche militante habituelle sur le sujet, mais mon petit doigt me dit que promouvoir le dialogue pourrait s'avérer plus constructif que de titiller leur réactance à grands coups d'injures.

Wilrick
Wilrick
MP
01 juillet 2022 à 12:17:43

Le 01 juillet 2022 à 11:35:59 :

Le 30 juin 2022 à 21:19:56 :
C est justement parce que tu n es pas une femme que tu n as pas ton mot à dire la dessus. Laisse les decider ce qu elles font de leurs corps et occupe toi du tiens et ca sera déjà pas mal. Ne le prends pas mal mais ces gens qui souhaitent contrôler les autres, je les meprise...

Je suppose que tu défends également l'idée qu'il faut être issu de l'immigration pour avoir un avis sur la question des réfugiés ? Que les femmes n'ont pas leur mot à dire en matière de contraception masculine ? Ou que tu opposes le même « pas d'utérus, pas d'avis » aux hommes et femmes trans qui prennent position en faveur de l'avortement ?

Associer une idée avec pleins d'autres idées similaires pour la décrédibiliser, c'est un bel exemple de sophisme par association...
Toutes ces questions ne sont pas forcément reliées.

Je suis aussi de l'avis que l'IVG concerne les femmes et devraient être discuté et décidé principalement par les femmes et pourtant, je suis en désaccord avec (presque) toutes les questions que tu y associe.

La différence fondamentale pour moi, c'est que la grossesse, et de fait l'avortement concerne directement le corps de la femme cisgenre. C'est très personnel d'avoir un être qui grandit en toi. Bien sûr, les personnes ne pouvant pas appréhender la grossesse peuvent émettre un avis mais il doit rester informatif, parce que ça concerne les femmes cis en premier lieu.

C'est différent de l'immigration où les migrants et les hôtes sont concernés pendant tout le processus. C'est différent aussi de la contraception masculine non-invasive (les préservatifs) où les deux partis ont une relation sexuelle (pour la vasectomie, là, je pense que c'est uniquement aux hommes de prendre une décision selon la même logique).

La grossesse, j'imagine que ça peut être magique quand c'est désirée, mais tout le concept peut devenir un vrai cauchemar si ce n'est pas volontaire. Il faut laisser les femmes choisir. C'est loin d'être anondin une grossesse : ça peut bouleverser une vie ou pire, l'éteindre.

Puis, soyons honnête, dans beaucoup de grossesse non désirées, les hommes peu scrupuleux peuvent partir facilement puisqu'ils ne portent pas véritablement l'enfant... Ce n'est que justice de laisser le choix aux femmes pour leur laisser le contrôle de leur vie.

oeewoi
oeewoi
MP
01 juillet 2022 à 13:25:48

Le 01 juillet 2022 à 12:17:43 :

Le 01 juillet 2022 à 11:35:59 :

Le 30 juin 2022 à 21:19:56 :
C est justement parce que tu n es pas une femme que tu n as pas ton mot à dire la dessus. Laisse les decider ce qu elles font de leurs corps et occupe toi du tiens et ca sera déjà pas mal. Ne le prends pas mal mais ces gens qui souhaitent contrôler les autres, je les meprise...

Je suppose que tu défends également l'idée qu'il faut être issu de l'immigration pour avoir un avis sur la question des réfugiés ? Que les femmes n'ont pas leur mot à dire en matière de contraception masculine ? Ou que tu opposes le même « pas d'utérus, pas d'avis » aux hommes et femmes trans qui prennent position en faveur de l'avortement ?

Associer une idée avec pleins d'autres idées similaires pour la décrédibiliser, c'est un bel exemple de sophisme par association...
Toutes ces questions ne sont pas forcément reliées.

Je suis aussi de l'avis que l'IVG concerne les femmes et devraient être discuté et décidé principalement par les femmes et pourtant, je suis en désaccord avec (presque) toutes les questions que tu y associe.

La différence fondamentale pour moi, c'est que la grossesse, et de fait l'avortement concerne directement le corps de la femme cisgenre. C'est très personnel d'avoir un être qui grandit en toi. Bien sûr, les personnes ne pouvant pas appréhender la grossesse peuvent émettre un avis mais il doit rester informatif, parce que ça concerne les femmes cis en premier lieu.

C'est différent de l'immigration où les migrants et les hôtes sont concernés pendant tout le processus. C'est différent aussi de la contraception masculine non-invasive (les préservatifs) où les deux partis ont une relation sexuelle (pour la vasectomie, là, je pense que c'est uniquement aux hommes de prendre une décision selon la même logique).

La grossesse, j'imagine que ça peut être magique quand c'est désirée, mais tout le concept peut devenir un vrai cauchemar si ce n'est pas volontaire. Il faut laisser les femmes choisir. C'est loin d'être anondin une grossesse : ça peut bouleverser une vie ou pire, l'éteindre.

Puis, soyons honnête, dans beaucoup de grossesse non désirées, les hommes peu scrupuleux peuvent partir facilement puisqu'ils ne portent pas véritablement l'enfant... Ce n'est que justice de laisser le choix aux femmes pour leur laisser le contrôle de leur vie.

comme si seul les femmes cis pouvaient avoir un enfant, allez encore de belles paroles pseudo féministes et profondément transphobes, quelle belle hypocrisie.

Wilrick
Wilrick
MP
01 juillet 2022 à 14:08:05

Honnêtement si je suis transphobe par ignorance, désolé. C'est clairement pas mon intention. Méa culpa, j'essaye de me renseigner mais y'a pleins de trucs que j'ignore.

Mon avis, plus général, c'est qu'on devrait laisser le choix de l'avortement à ceux qui peuvent mener une grossesse (peu importe le genre) parce que c'est à eux de décider s'ils sont prêt à avoir un enfant qui grandit en eux.

PS : C'est purement du féminisme par contre. Je vois pas ce qui est pseudo dans ce que je dis :hap:

Message édité le 01 juillet 2022 à 14:11:43 par Wilrick
12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Sous-forums
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : BonbonneDeGaz, Nargulu
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

La vidéo du moment