CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

Sujet : [Fic débile] Une épopée idiote

DébutPage précedente
123456
Page suivanteFin
Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
20 avril 2017 à 17:05:24

Chapitre 53: Ja-phare

Pris au piège, Faffreux et Kermit se rendent.

Faffreux: C'est ça, emmenez-nous dans votre prison...:gni:

Garde: On va vous emmener voir le roi.

Faffreux: Le roi d'Haïroule ?

Ils se retrouvent alors dans un grande pièce royale. Le roi est sur son trône, mais celui-ci a des spirales dans les yeux, mais personne ne s'en rend compte.

Roi d'Agrabah: Vous...devez...mourir...

Faffreux: Que...quoi ?! Hé ! Je suis le zéro de cette histoire !

Roi d'Agrabah: Tuez...les...gardes...

Garde: Bien mon seigneur.

Mais avant qu'ils ne sortent leurs sabres pour leur trancher la tête, Aladdin arrive par la fenêtre en tapis volant.

Aladdin: HALTE ! Le roi est sous l'emprise du terrible sorcier Jafar !

Faffreux: Ja-phare ?

Le sorcier était caché derrière le trône.

Jafar: Argh ! Mon ingénieux stratagème a été découvert !

Aladdin: Allons, le roi avait des spirales multicolores dans les yeux.

Jafar: Détail, ça. Personne ne s'en est rendu compte à par toi, ce plan était génial, point final.

Une dispute éclate entre les deux individus. Finalement, les gardes vont s'en prendre à Aladdin pour avoir brisé la fenêtre, mais celui-ci prend deux de leurs sabres.

Aladdin: Attrapez !

Il lance l'un des deux sabres à Faffreux, mais c'est Kermit qui l'attrape.

Kermit: Oh cool ! On dirait un vrai ! Hahaha, vos jouet sont cools ! :-)

Aladdin: Euh...ce n'est pas vraiment un jouet.

Kermit: Et pourtant, moi qui vous voyait comme une pièce de théâtre ! Voyez-vous, moi j'aime bien le théâtre, un jour, j'ai été...

Faffreux: TA GUEULE ! Maintenant, donnes-moi le sabre et...

Kermit: OK !

Il lui passe le "jouet" et part en gambadant.

Kermit: Je vais embellir votre pièce de théâtre !

Il sort du palais en sautant par la fenêtre, il se rend alors compte qu'il se trouve de l'autre côté de la vitre.

Kermit: Hé ! Mais j'ai passé au travers du mur ! Je suis un super-héros !

Il fait des grandes roues et va dans un autre immeuble. Il monte au 26e étage et aperçoit d'autres fenêtres.

Kermit: Hé ! Je vais encore faire mon tour de magie !

Type: Hé monsieur la grenouille, ces fenêtres sont fragiles.

Kermit: Ah, je ne passerai pas de l'autre côté ? Mais non ! Elles sont très très solides en fait.

Il se retrouve dans une salle de classe.

Kermit: Voyez les étudiants comment ces fenêtres sont solides !

Il rentre dans une fenêtre, mais celle-ci, fragile, casse sur le coup et il tombe de 26 étages.

Kermit: BROCOLIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...

Et il s'écrase sur le sol, ses restes sont méconnaissables, raide mort. Retournons voir Faffreux.

Faffreux: Alors on doit arrêter Ja-phare ?

Aladdin: Il est très méchant, alien.

Faffreux: Ah et bien j'ai cette bombe que j'ai trouvée dans la rue comme ça.

Aladdin: NON NE...

BOUM ! Aladdin, Jafar (ou Ja-phare) et les gardes explosent. Tous en fumée. Faffreux est encore vivant.

Faffreux: Ah ben tiens, un joli spectacle ! Où est donc passé tout le monde ?

Ne réalisant pas qu'il vient de tous les tuer, il va sur le balcon, aperçoit la sortie de la ville et sort par celle-ci.

Faffreux: Enfin sorti de cet endroit ! :-) Et le plus beau: Kermit a disparu !

Auteur: Ah parce que tu penses que je n'ai pas tous les droits et que tu ne le reverras plus hein ? Parce que tu as survécu je-ne-sais-comment à ta connerie avec la bombe, voici ma revanche !

Un lumière divine descend du ciel.

Lumière: OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH !!!! ALLÉLUIA !!!!! ALLÉLUIA !!!! ALLÉLUIA !!!!

Kermit descend magiquement de la lumière céleste.

Faffreux: QUE-QUOI ?!?!

Kermit: Hé ! Salut l'ami ! J'ai fait un beau voyage ! :-)

Faffreux: FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
22 avril 2017 à 20:33:59

Chapitre 54: Le chapitre sans Faffreux

Pendant ce temps, dans une forêt.

Bone: J'ai donc par la suite sorti la moelle osseuse de son corps visqueux et il n'y avait pas d'âme, mon cher Chair.

Chair: Que c'est donc curieux, mon bon Bone.

Reine Rouge: Vous voulez bien vous la fermer vous deux ? :hum: Depuis que nous sommes sortis de ce studio de télévision débile, on a perdu Dominco et l'extraterrestre. Il faut le retrouver, pour lui faire payer pour ce qu'il a fait.

Bone: Et qu'est-ce qu'il nous a fait déjà ?

Reine Rouge: Il a euh...je ne m'en souviens plus c'est bête ! Mais bon, tout ce que je sais, c'est qu'il m'a fait chier et je veux sa peau !

Chair: Avec plaisir.

Reine Rouge: Et ses os !

Bone: Avec joie.

Leur discussion pris fin abruptement quand ils entendirent ce son:

???: OH OUAIS !

Bone: Qu'est-ce que c'était, mon cher Chair ?

Chair: Aucune idée mon bon Bone, mais j'ai un mauvais pressentiment...

Celui qui avait poussé le cri apparu. C'était Skull Kid.

Skull Kid: OH OUAIS ! OH OUAIS ! OH OUAAAAIS !!!

Reine Rouge: Pas un autre abruti...:hum:

Il disparaît et apparaît ailleurs dans la forêt en jouant de sa trompette. Des marionnettes tombent du ciel et passent à l'attaque.

Chair: On dirait bien que ce type veut les ennuis.

Reine Rouge: Et bien, IL VA LES AVOIR ! :-((

Elle retrouve Skull Kid et lui botte le derrière.

Skull Kid: WHOAAA !!! OH OUAIS ! OH OUAIS !!!!

Il disparaît et réapparait ailleurs et continue de faire apparaître ses marionnettes.

Reine Rouge: Bon et il va vouloir faire ça combien de temps ? :hum:

Après une course poursuite, le trio arrive dans une clairière en ruines de forme circulaire.

Skull Kid: OH OUAIS ! OH OUAIS ! OH OUAIS !

Il continue à jouer de sa trompette.

Reine Rouge: NON MAIS T'AS PAS FINI ?! :-((

Elle l'attrape par le bras et lui donne une fessée.

Skull Kid: OH OUAIS ! OH OUAIS ! :snif2:

Et puis un passage secret s'ouvre. Skull Kid disparaît.

Reine Rouge: Non mais ! Espérons que cet extraterrestre se trouve ici que je puisse rentrer au palais sur notre planète.

Bone: Oui, notre laboratoire me manque. Toi aussi, hein, mon cher Chair.

Chair: Oui, moi aussi mon bon Bone.

Ils arrivent dans la salle secrète et...personne. Ils arrivent dans une autre clairière avec une épée plantée dans de la pierre.

Reine Rouge: UNE ÉPÉE ! J'AI FAIT TOUT ÇA POUR UNE ÉPÉE ! UNE STUPIDE ÉPÉE ! :-((

Elle pète les plombs et donne des coups de pieds sur un arbre.

Reine Rouge: AAAAAARGH !!!!!

Ses coups sont si violents que l'arbre se déracine.

Chair: Whoa ! Du calme, votre grandeur.

Reine Rouge: J'en peux plus, bon ! J'en peux plus ! Cet alien arrive, fout la merde je-ne-sais-plus-comment, un Dalaï-Lama vient nous faire chier, un quiz sort de nulle part et maintenant, on est perdu au milieu de nulle-part ! On trouve un enfant vraiment laid et énervant et j'obtiens quoi ? UNE ÉPÉE !

Bone: Elle a l'air bien cette épée. On pourrait la ramener...

Il essaie de la prendre, mais il n'est pas capable de l'enlever de la pierre.

Bone: Ugh ! Essaie, mon cher Chair.

Chair: Ugh ! Non, sans succès, mon bon Bone.

Reine Rouge: Vous n'êtes que des incapables !

Elle s'essaie, mais l'épée de ne veut pas sortir.

Reine Rouge: Bon, j'ai compris ! C'est l'heure d'être débrouillarde.

Elle revient avec un bulldozer.

Reine Rouge: DÉGAGEZ !!!!

Elle sort la pierre du sol avec l'épée, laissant un vulgaire trou dans le sol.

Chair: Ce n'est pas très élégant. Je me demande ce que les gens dans le coin vont dire.

Reine Rouge: Mon cul les gens ! Ils penseront ce qu'ils veulent, je m'en fiche ! J'ai obtenu cette épée, je la garde !

Elle prend un marteau-piqueur et détruit la roche avec, sortant l'épée.

Bone: Mais où avec-vous trouvé ces outils ?

Reine Rouge: Poses pas de question et prend l'épée. Range-la avec nos affaires et fichons le camp. J'ai assez perdu mon temps ici.

Sur le chemin du retour, un gaillard habillé en lutin vert apparaît.

Lutin: Hé ! Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ?

Reine Rouge: AH NON ! Pas encore des conneries !

Elle sort l'épée et le tue avec.

Bone: Euh...ma reine...

Reine Rouge: QUOI ?! J'avais pas envie de perdre mon temps avec un autre idiot ! On fiche le camp de cette forêt !

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
04 mai 2017 à 18:14:46

Chapitre 55: Construction d'un portail

Faffreux et Kermit marchent pendant longtemps dans le désert quand soudain, ils croisent un chantier de construction.

???: Allez, il vous faut aller plus vite. On n'a pas toute la journée, hein!

Faffreux: Euh...vous construisez quoi ?

???: Hein? Tiens donc, c'est qu'on croise de gens étranges ces temps-ci. Un clown, puis un alien à présent.

Faffreux: Euh et vous êtes le patron?

???: Plus précisément le Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier.

Faffreux: Très bien. :pf:

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: On construit un casino en fait.

Faffreux: Euh...pourquoi ?

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Je sais pas, il n'y a pas de raison. Détruisez-moi ça !

Constructeur: Mais patron...

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Non, pas patron. Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier. Me voilà à court de projets !

Faffreux: Euh...j'en aurais un si vous voulez.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Quoi ?

Faffreux: Vous pourriez me faire un moyen de rentrer à un certain tunnel que je cherche ?

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Je suppose que oui. Je ne sais pas c'est où et ça fait aucun sens, mais je peux faire ça ! Par contre, que m'offres-tu en échange ?

Faffreux: Euuuuh...

Il aperçoit Kermit qui se trouve sur une poutre attachée à une grue.

Kermit: YOUPI ! YOUPI !

Faffreux: Un employé très incompétent ?

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Vendu ! Hé, la grenouille, tu travailles pour moi à présent.

Kermit: Ah bon ? Je vais faire des gâteaux ?

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Euh...:hum: Va donc juste poser ces pierres avec les autres.

Un peu plus tard.

Constructeur: Non ! On met les pierres une par-dessus l'autre, pas n'importe comment !

Kermit: Je n'ai pas compris, pourriez-vous répéter ?

Constructeur: Mais ça fait 16 fois que je te le dis !!!

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Il est vraiment incompétent...:hum: Mais il est tout de même mieux que le clown. Oh là là le clown...

Après un certain temps, le portail est construit.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Bon, la touche finale...

Il sort un Old Man.

Old Man: Nice job, dick face !

Il le lance sur le portail, Old Man explose et le portail est allumé.

Faffreux: Euh...d'accord.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Bon, je te laisse y aller. Quoique ce désert n'a absolument rien pour moi, je pense que je vais venir aussi avec mes employés.

Alors tout le monde entre et, comme de raison, tout le monde se retrouve dans le tunnel.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Allons...euh...par-là !

Ils se dirigent vers le musée où Dominco a installé son quartier général.

Faffreux: Bon, me revoilà seul. Plus de tatoueurs, plus de Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier et surtout...plus de Kermit !

Il se demande vraiment où aller maintenant.

Faffreux: Bon, on a Mr.Burns qui se trouve par-là, je pourrais en finir avec lui, je suppose, avant que je n'oublie son existence.

Il retourne à l'usine nucléaire.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
06 mai 2017 à 00:34:16

Chapitre 56: Coup donc, ça devient une habitude, les chapitres Reine Rouge?

Pendant ce temps, dans la forêt, la Reine Rouge et les deux crétins derrière elle cherchent la sortie depuis des heures.

Bone: Je dirais que cette forêt est un labyrinthe, mon cher Chair.

Chair: Tu as raison mon bon Bone. Cette forêt est un labyrinthe, nous sommes définitivement perdus !

Reine Rouge: Mais ça fait des heures que je le répète !

Chair: Allons, votre grandeur, personne n'a voulu vous voler la vedette, vous n'avez pas besoin de faire semblant d'avoir découvert tout cela par vous-même.

Reine Rouge: Pourquoi, oh! pourquoi suis-je encore avec ces deux crétins ?

Bone: Haha, là je crois qu'elle pense à voix haute, mon cher Chair.

Chair: Je dirais même plus, mon bon Bone, elle pense à voix haute.

Reine Rouge: ÇA SUFFIT ! :-((

Bone: Votre grandeur, vous avez besoin de thérapie pour le traitement de la colère je crois.

Reine Rouge: Ne me dicte pas ce dont j'ai ou pas besoin ! Le plan est qu'on sort d'ici, puis on retrouve cet extraterrestre de malheur !

Chair: Le lutin le savait peut-être...avant que vous ne l'assassiniez.

Reine Rouge: Et bien peut-être que la vie devrait arrêter de me faire chi...

Soudain, une sorte d'esprit flottant noir aux yeux oranges avec un casque couvrant un de ses yeux apparaît.

???: AH ! Vous revoilà ! Celle qui a tué Link !

Reine Rouge: De qui ça ? Le lutin ? Hors de ma vue avant que tu ne sois la prochaine !

???: Ah mais si vous me tuez vous ne pourrez pas sortir d'ici !

Reine Rouge: Ah parce que tu connais la sortie...Tu vas nous la montrer sur le champ !

???: Mhm...non.

Elle se sauve d'eux, mais, la conne, elle ne se rend pas compte que puisqu'elle se fait poursuivre, elle les amène à la sortie.

???: Hé merde !

Reine Rouge: Ah ben merci de ton aide. Maintenant, MEURE !

???: Très bien, ainsi je ne souffrirai pas de mon échec face à mon peuple, vu que vous avez tué mon ticket pour le sauver.

Reine Rouge: Blablabla, meure à présent.

Elle la tue avec l'épée et l'obscurité se lève.

Bone: Hum, votre grandeur...Le monde devient sombre...Est-ce que l'on a fait une erreur ?

Reine Rouge: Arrête de te faire des idées et partons d'ici, nous sommes enfin libres !

Ils sortent de la forêt et se retrouve dans une plaine remplie de petits trolls armés d'un bâton.

Reine Rouge: RAHH ! YAAH !!

Elle les tabasse avec l'épée.

Chair: Mais c'est que c'est plutôt amusant de voir notre reine se défouler.

Reine Rouge: Je ne me suis jamais aussi sentie en forme !

C'est alors que, sortant de l'obscurité levant, un être masqué apparaît.

???: Prosternez-vous devant le grand Xanto, maitre du monde.

Reine Rouge: Dékecé ?!

Xanto: J'ai appris la mort de Link et Midona et je dois dire que quiconque qui a fait cet exploit mérite mes félicitations ! Le monde des ombres va enfin prendre le contrôle du monde et mon dieu sera fier de moi !

Reine Rouge: Ah ben c'est moi.

Xanto: Mhm...oui, je vois bien. Vous avez l'épée avec vous...ça prouve bien que vous êtes la meurtrière. Parfait. Je vous exauce un vœu pour m'avoir aidé.

Reine Rouge: Et bien je veux rentrer chez moi !

Xanto: Très bien...

Le trio est maintenant de retour par je-ne-sais-quelle-magie sur leur planète.

Bone: Ah ! Que ça fait du bien d'être chez soi ! :-) N'est-ce pas mon cher Chair ?

Chair: Tu as raison mon bon Bone.

Reine Rouge: Bon maintenant, on va pouvoir prendre l'équipement dont on a besoin pour retracer cet extraterrestre et enfin mettre un terme à son existence.

Elle aperçoit son colisée de gladiateurs détruit.

Reine Rouge: Ah ! Je me souviens ce qu'il m'a fait cet individu ! Il a volé mon dragon rouge et détruit mon colisée rouge ! Il va payer !

Chair: Personne ne s'en souvenait, ça fait si longtemps.

Ah non, les méchants deviennent menaçants ! Que va faire Faffreux ? D'ailleurs, il est entrain de faire quoi, lui ?

Faffreux: Bon, après longtemps, me revoilà à l'usine nucléaire.

Mr.Burns lui parle depuis un haut-parleur.

Mr.Burns: Ah non ! Il est revenu ! Smithers, les chiens sont-ils prêts ?

Smithers: Ils le seront dans quelques minutes monsieur.

Mr.Burns: Excellent !

Faffreux: Des chiens, hein ? Vaudrais mieux préparer la casserole.

Dans son bureau, Mr.Burns reçoit de la visite.

Smithers: Le commandant Kaféolaid et son capitaine Lorak, monsieur.

Mr.Burns: L'armée ?! Euh...c'est une erreur ! Je n'ai pas caché d'espion russe dans le coffre de ma voiture ! Euh....je veux dire, quel espion ? Euh...je veux dire, bonjour, comment puis-je vous être utile ?

Lorak: Et bi...bien...nous aurions...

Kaféolaid: Captaine ! Laissez-moi parler, je m'en charge. Quand vous parlez, vous bégayez et ça agace tout le monde.

Lorak: Oh et puis merde !

Kaféolaid: Nous aurions des raisons de croire qu'un certain extraterrestre serait dans ce bâtiment.

Mr.Burns: Ah oui, je viens de m'en apercevoir. J'allais l'assassi...plutôt l'observer oui.

Kaféolaid: Vu que vous êtes le chef suprême de cet établissement, nous voulions vous prévenir d'à quel point cet individu était dangereux et stupide.

Lorak: Oh ça oui ! Il...

Kaféolaid: Captaine ! Qu'est-ce que je vous ai dit ?

Lorak: Mais je...oh et puis merde !

Kaféolaid: Il aurait eu raison de la planete Koulheurvomy qui contenait l'espèce des Guitomembrés et de leur chef suprême: l'Expérience. Il est donc capable de destruction massive et après mûre réflexion, nous n'aurions jamais dû le laisser partir. Il est dangereux et vaux mieux l'enfermer dans un asile.

Mr.Burns: J'aime votre plan. Excellent !

Kaféolaid: C'est pourquoi l'armée va fouiller votre usine pour mettre la main sur lui et vous en débarasser.

Mr.Burns: Et bien faites, mes braves. Je n'en ai que faire.

Kaféolaid: Captaine ! Ordonnez aux troupes de fouiller l'usine, il nous faut cet idiot !

Lorak: Bien reçu ! Troupes...euh...fouillez l'usine...d'...d'accord ?

Soldat: Vous avez encore bégayé ! :rire:

Lorak: Mais...je...Oh et puis merde !

Kaféolaid: Très drôle. Maintenant, exécution, soldats !

Soldat: À vos ordres !

On dirait bien que Faffreux va avoir des ennuis.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
04 avril 2018 à 01:39:55

Chapitre 57: Un retour soudain à cette fic stupide

Les soldats partent à la recherche de Faffreux. L'un d'entre eux s'approchent du couloir où il se trouve.

Faffreux: Oh ! Des bruits de pas ! Peut-être...peut-être devrais-je faire attention.

Il se cache dans le placard. Le soldat arrive et dès qu'il passe devant la porte du placard, Faffreux l'ouvre soudainement, prend le soldat par le collet et l'assomme avec sa casserole.

Faffreux: Attend, il me semble reconnaître cet uniforme...Est-ce un des gardes d'Agrippe-Bras ?! Oh non non, on ne m'agrippera pas le bras, pas ici, pas maintenant !

En revanche, il a une idée. Oui car Faffreux peut avoir des bonnes idées malgré sa stupidité. Il enfile l'uniforme de ce soldat et sort du placard.

Faffreux: Et voilà ! Ça me va mieux à moi. C'est à la mode.

Un autre soldat arrive.

Autre soldat: Matricule 54-07 !

Faffreux: Hein ?

Autre soldat: Bonne idée d'avoir fouillé ce placard, on ne sait jamais où cet terroriste pourrait se retrouver. Va inspecter l'étage supérieur.

Faffreux: Euh...OK !

Notre "héros" se dirige vers le niveau supérieur où il se retrouve face à des cuvettes immenses remplies de déchets radioactifs.

Faffreux: Ouh ! Du soda à la menthe ! Malheureusement, je n'ai pas le temps de m'attarder. Je dois trouver le bureau de Mr.Burns.

Justement, voyons ce qu'il fait celui-là. Dans le bureau, Kaféolaid discute avec Mr.Burns de leur plan.

Kaféolaid: Voyez-vous, nous avons reçu l'autre d'une autorité supérieure de fouiller cet endroit pour votre sécurité.

Mr.Burns: Je n'ai pas besoin de sécurité, voyons, j'ai mes chiens et Smithers pour me protéger.

Smithers: Mais monsieur...je ne suis pas très costaud, je ne suis que votre humble serviteur.

Mr.Burns: Vous vous battrez pour moi si vous le commande, un point c'est tout. Et vous, l'armée, vous croyez vraiment avoir eu besoin de me protéger ? Votre "autorité supérieure", je paris je lui suis encore plus supérieur.

Kaféolaid: En fait, non, il est votre égal. Il nous a déjà commandé d'anéantir une espèce ratée de sa dimension. Les...euh...leur nom était...

Lorak: Gui...guitomembrées, général.

Kaféolaid: Exact ! Merci bien, capitaine. Elles étaient si affreuses, le souverain et Face du Mal de ce royaume ne pouvait pas les endurer. Les exiler avait fonctionné un moment, mais elles résistaient. Cet alien nous a bien aidé à nous en débarrasser, mais le boss n'a pas aimé ça. Il a décidé qu'il était trop dangereux de le laisser dans la nature et il valait mieux à ce le lui servir en sacrifice.

Mr.Burns: Il aurait mieux fait de les enfermer dans le Nether.

Kaféolaid: Le Neth...attendez ! Vous connaissez notre patron !

Mr.Burns: Je connais l'Enderdragon depuis longtemps, général. Ne vous fiez pas à lui. Il a semé le chaos chez mon voisin: Dominco a reçu la visite de creepers dans son musée.

Kaféolaid: Ne prononcez pas son nom ! Il porte malheur ! Vous le connaissez donc, mais malgré vos différents, les ordres sont les ordres. L'extraterrestre est maintenant un terroriste et doit être éliminé.

Mr.Burns: Et bien faites, général. Je m'en fiche de son sort après tout, je veux simplement continuer à exploiter mes employés et ne pas les payer, jamais !

Du côté de Faffreux, il rencontre Homer Simpson.

Faffreux: Ah tiens, il n'est pas à la mode, lui. Il porte des vêtements de civils laids.

Homer: AH ! L'armée !

Faffreux: Euh...non, c'est un uniforme d'Agrippe-Bras très tendance et à la mode.

Homer: Ne me tirez pas dessus ! Je n'ai pas fait explosé une usine en Inde, je le jure !

Faffreux: Euh...hein ?

Il se calme.

Homer: Laissez tomber. Vous cherchez un individu en particulier ?

Faffreux: Mr.Burns.

Homer: Le patron ? Dans son bureau. Tiens, je vais vous montrer, suivez-moi.

Faffreux décide alors de faire équipe avec le gros.

Narrateur: OK, stop. Ça fait vraiment longtemps, près d'un an en fait. Je dois absolument montrer un personnage important pour moi. Il ne faut pas l'oublier. Je reviens à vous tout de suite.

Le Narrateur déplace l'action vers...un chantier de construction. Oh non...pas lui...

Kermit: Hé ! J'ai fait le travail comme demandé !

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: J'hésite à savoir si t'es vraiment imbécile comme ça ou si tu fais exprès ! Non mais sérieusement, ceci, Kermit, est une porte. Tu l'as posée à l'envers.

La porte ne peut être attachée au mur car elle est inversée horizontalement.

Kermit: Ah !

Il tourne la porte verticalement.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Non, dans l'autre sens, Kermit.

Kermit: Oh !

Il la met à plat comme une planche à repasser.

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: (pensée) Oh mon dieu...c'est un cauchemar, tuez-moi...(voix) Euh...va donc me chercher une boite de clous, OK ?

Kermit: Où ça ?

Grand Mogol Roi Président Calife Capitaine Principal Directeur Général du chantier: Je sais pas, moi ! Cherche ! Va te perdre dans un bois, peut-être !

Kermit part à la recherche d'une boîte de clous. Il chante "I will survive" en marchant dans une direction aléatoire. Il se trouve face à un mendiant. C'est le Sans-Abri.

Sans-Abri: Ah ! Kermit ! Tu vas pouvoir me dire où est Faffreux ? Je le cherche depuis longtemps, il lui faut sa dose de shit, man. Il va en avoir besoin.

Kermit: Le drôle de clown rouge ? Il est parti par-là.

Il pointe une direction dans le tunnel où ils se trouvent.

Sans-Abri: L'usine nucléaire. Parfait, merci.

Il avance par-là. Aucun des deux ne le savent, mais ils étaient espionnés derrière une pierre:

Bone: Tiens, intéressant, cette information, n'est-ce pas mon cher Chair ?

Chair: En effet, mon bon Bone. Je dirais même plus, une information intéressante ! N'est-ce pas, ma reine ?

Reine Rouge: On a retrouvé sa trace, alors. Parfait ! On va suivre ce sans-abri et retrouver cet extraterrestre de malheur et après...

Elle a un sourire menaçant.

Reine Rouge: Nous le couperons en rondelles.

Chair: En rondelles !

Bone: Oui, en rondelles !

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
04 avril 2018 à 16:44:26

Chapitre 58: Encore le bordel

Homer emmène Faffreux au bureau de Mr.Burns avec succès.

Homer: Le patron est juste derrière cette porte.

Faffreux: Parfait, merci.

Notre "héros" ouvre la porte alors qu'Homer le quitte en retournant faire de la planche à roulette dans les couloirs. À l'intérieur du bureau est assis Mr.Burns dans un fauteuil. Juste à sa droite se trouve Kaféolaid, le général de l'armée.

Kaféolaid: Euh...soldat ? Retournez au travail !

Faffreux: Non ! Je ne suis pas à vos ordres car je suis...

Il tente d'enlever l'uniforme, mais celui-ci est trop serré.

Faffreux:...je suis...excusez-moi.

C'est alors que Smithers entre dans le bureau.

Smithers: Besoin d'aide, mon brave ?

Il aide Faffreux à enlever son costume. Une fois de nouveau lui-même, Faffreux continue sa révélation.

Faffreux: Merci. Je suis...

Mr.Burns: L'extraterrestre !

Kaféolaid: Le terroriste !

Faffreux:...euh...bien. Maintenant Mr.Burns, vous êtes à moi.

Kaféolaid: Halte ! Tu devras me passer avant de toucher le vieux débris !

Mr.Burns: Oui ! Laissez le vieux débris prendre la fuite !

Il se lève péniblement de sa chaise et courre très lentement vers un bouton sur le mur. Il a du mal à le peser.

Mr.Burns: Ugh...UGH ! Smithers ! Ce bouton est encore coincé !

Smithers: Tout de suite, monsieur.

Il pèse sur le bouton et une plateforme se met à tourner juste en-dessous d'eux, les emmenant derrière le mur.

Faffreux: Merde !

Kaféolaid: Comme on se retrouve, n'est-ce pas, soldat. Cette fois, nous ne sommes pas dans le même camp.

Faffreux: Je tiens à dire que je ne sais plus vraiment qui vous êtes.

Kaféolaid: Mais...euh...je suis le général de l'armée. Celui vous ayant envoyé sur la planète des Gui...euh...machin...vous avez détruit la planète.

Lorak entre alors dans la salle avec des cafés dans les bras.

Lorak: Gui...guitomembrées...gé...général.

Kaféolaid: Ah vous revoilà capitaine ! Vous étiez allé vous prélasser, c'est ça ? Espèce de paresseux !

Lorak: E-En fait...m-mon gé...général, je s-suis allé cher-cherché vos ca...cafés. Comme v-vous me l'avi-aviez demand-dé.

Kaféolaid: Oubliez le café, capitaine. Notre terroriste est à notre merci. Empêchez-le de s'échapper pendant je le maitrise. Vous allez voir un vrai soldat en action !

Ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=vo-Kxekx2v4&list=PLOpEoZqb7wdaaecu3EAHlRSqz1ngbh-r7&index=34

Kaféolaid sort alors une mitraillette.

Kaféolaid: Hahaha ! Je suis toujours armé, vous saurez ! Cette arme est ma favorite, plein de balles, causant plus de chaos !

Il se met à tirer un peu partout. Faffreux prend la casserole et pare les tirs avec.

Faffreux: Whoa ! Cette casserole est solide !

Au moment où Kaféolaid doit recharger, il avance, mais il doit rapidement se remettre à couvert. Il recommence à tirer et pare de nouveau les tirs en se couvrant le visage avec la casserole. Une fois à court de munitions, Faffreux courre vers lui et lui donne un coup de casserole en plein visage.

Kaféolaid: OUCH !

Il est toujours conscient et empêche Faffreux de lui donner un second coup de casserole avec son bras. Il lui donne ensuite un coup de pied pour le faire reculer.

Kaféolaid: Alors c'est comme ça, hein ? Je n'ai pas besoin d'arme pour te battre !

Il se tourne vers Lorak.

Kaféolaid: Laisse tomber la porte, Lorak. Va chercher des renforts. Je vais pouvoir l'empêcher de sortir seul.

Le capitaine hoche la tête et part à la course.

Kaféolaid: Tu ne t'échapperas pas, terroriste.

Faffreux: Arrête de m'appeler comme ça. Mon nom est Faffreux.

Le général lui donne un coup de poing en plein visage, le "héros" n'a pas le temps de réagir.

Faffreux: OW !

Kaféolaid: Hahaha ! Allez, viens te battre au corps-à-corps. Tu n'arriveras jamais à m'arrêter.

Il est en effet très costaud. Par contre, il ne semble pas très rapide. Faffreux lui passe entre les jambes, évitant un autre coup de poing et en profite pour le frapper avec la casserole dans le dos.

Kaféolaid: AH ! Mes lombaires !

Il lui en donne un autre. Le général grogne de douleur et se retourne soudainement, repoussant Faffreux d'un coup de coude.

Kaféolaid: OK, là tu m'énerves !

Il réussit à attraper Faffreux par le cou. Il commence à l'étrangler.

Kaféolaid: Cette fois...tu es fini...

Il sert la main, le "héros" étouffe mais c'est à ce moment où le général le lâche tout d'un coup. Faffreux tombe par terre et reprend son souffle. Le général était tombé à la renverse. Un figure mystérieuse l'avait fait tomber. C'était le Sans-Abri.

Faffreux: Encore toi ?

Sans-Abri: Tu me remercieras plus tard, man.

Kaféolaid: Sale petite peste !

Coupez l'ambiance. Des soldats arrivent rapidement à l'entrée du bureau.

Soldats: Halte ! Terroristes !

Sans-Abri: Oh shit man, ça c'est pas bon.

Faffreux: Là !

Faffreux se souvient soudainement le bouton dont Mr.Burns s'est servi. Tous les deux foncent vers le bouton et réussissent à échapper aux soldats grâce la plateforme rotative.

Kaféolaid: Merde ! Vite, appuyez sur ce fichu bouton, il faut les rattraper !

???: Ce ne sera pas nécessaire.

Kaféolaid: Hein ? Oh ! C'est vous !

La Reine Rouge ainsi que Chair et Bone viennent d'entrer dans le bureau.

Reine Rouge: J'ai une meilleure idée.

Kaféolaid: Votre majesté, ne serait-il pas sage de partir à la poursuite de ces terroristes ?

Reine Rouge: Voyez-vous, cette usine appartient à Mr.Burns. Et il se trouve, général, que j'ai le numéro de ce cher Burns.

Elle appelle Mr.Burns.

Mr.Burns: Hum..allô ?

Reine Rouge: Mr.Burns. Cela faisait longtemps.

Le vieux milliardaire reconnu la voix.

Mr.Burns: Madame la Reine Rouge ! Eh ben, c'est une surprise. Vous avez enfin décidé de payer la dette de votre royaume à moi ?

Reine Rouge: Euh...je...non.

Mr.Burns: Mais alors, que me vaut ce...plaisir ?

Reine Rouge: Oh pitié, épargnez-moi votre fausse amabilité, vieux débris. Vous le savez aussi bien que moi que l'on ne s'apprécie pas beaucoup. Mon appel est plutôt utilitaire je dirais.

Mr.Burns: Je vous écoute.

Reine Rouge: Il se trouve que vous avez un intrus dans votre usine. Il m'appartient.

Mr.Burns: Il est dans MON usine, il est à moi.

Reine Rouge: Je vous ai donné un ordre. Rendez-moi cet alien de pacotille, il a commis des crimes irréparables dans mon royaume.

Mr.Burns: Et moi je vous dis...

Reine Rouge: Ah mais ! Nous n'avons pas toute la journée. Nous réglerons cette histoire plus tard. Dites-moi donc plutôt où mène le passage secret de votre bureau.

Mr.Burns: Eh bien, il mène au sous-sol de l'usine.

Reine Rouge: Parfait ! Général, allez garder l'entrée du sous-sol de l'usine.

L'armée se met directement en route.

Reine Rouge: Votre intrus ce trouve sur vos talons, Mr.Burns. Je vous conseille de sortir du sous-sol le plus vite possible. L'armée vous mettra en sécurité et se chargera de notre ennemi. Après, nous déciderons ensemble de son sort. Ça vous va ?

Mr.Burns: Cela me semble juste en effet. À plus tard.

Reine Rouge: Au revoir.

Elle raccroche. Tu parles d'un vieux débris.

Chair: Et nous dans tout ça ?

Bone: Oui ! Et nous ?

Reine Rouge: Nous allons entrer dans ce passage secret. Il sera donc prisonnier entre nous et l'armée.

Chair: C'est un plan de génie, votre Majesté.

La Reine Rouge appuie sur le bouton et le trio se retrouve dans un tunnel sombre.

Reine Rouge: Allez, en route. Au moment venu, cet alien gouttera à ma lame.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
05 avril 2018 à 01:00:54

Chapitre 59: Quand l’Enderdragon s’en mêle

Notre « héros », toujours à la recherche de Mr.Burns, n’en pouvait plus, il fallait qu’il lui parle.

Faffreux: OK, stop. T’es qui ?

Sans-Abri: Man, personne d’important, dude. J’vend du shit pis c’est tout.

Faffreux: Non, je veux dire, comment m’as-tu retrouvé ? Pourquoi ? Oh ! Et comment as-tu arrêté mon agresseur aussi facilement ?

Sans-Abri: Mais man, c’est le shit.

Faffreux: À part être de la drogue, c’est quoi au juste ?

Sans-Abri: Euh...c’est bête je ne sais plus...Héhé. Ça donne de la force par contre, man.

Faffreux: Si tu le dis. T’as un nom ?

Sans-Abri: Rien d’important, man.

Faffreux: Ton nom ! Tu dois bien avoir un...

Soudain, une énorme secousse se fait sentir au travers toute la bâtisse.

Faffreux: Et merde ! C’était quoi ça ?

Le duo s’enfoncent plus profondément dans le tunnel. Un peu plus loin derrière:

Chair: Cette secousse m’a fiché la trouille mon bon Bone.

Bone: La trouille et la surprise mon cher Chair.

Reine Rouge: Il se passe quoi encore ?

Allons voir, justement. Cela se passe à l’entrée, tout près de l’entrée du sous-sol où se trouve l’armée.

Lorak: Gé-général...la porte...

Kaféolaid: Fermez-vous la gueule, capitaine. On reste sur le plan.

Lorak: Mais mon...mon général...

BOUM ! Ça y est, la porte explose. Des zombies et des squelettes cubiques entrent.

Kaféolaid: On se fait attaquer ! À l’assaut, soldats !

C’est la guerre à l’entrée de l’usine. Le tout devient un véritable champ de bataille. Les balles de l’armée réussit à repousser la majorité de l’armée cubique.

Kaféolaid: La technologie va triompher ! Ces archers ne peuvent rien contre nous !

Soudain, une autre sorte d’adversaires entrent. Ceux-ci sont grands, minces et noirs. Ils ont les yeux mauves et se téléportent, esquivant les tirs.

Kaféolaid: C’est de la triche ça !

Lorak: Gé-général...ne les...ne les...

Trop tard ! Les créatures réussissent à mettre les soldats à terre, K.O.

Lorak:...ne les regardez pas !

Kaféolaid: Ce...ce sont...Tu veux dire ?

Lorak: End...end...ENDERMEN !!!

Les dénommés Endermen immobilisent le captaine et le général et ils se font facilement ligoter.

Kaféolaid: Je demande des explications ! Où est votre chef ?

La terre se met à trembler. Des bruits de pas secouent le sol. Un dragon noir immense aux yeux mauves fait son entrée.

Lorak: Ender...Enderdragon...

Kaféolaid: Impossible...c’est lui qui nous a engagé !

La créature imposante a une voix tonnante et terrifiante.

Enderdragon: IL ?!

Kaféolaid: Je vous demande pardon ?

Enderdragon: Je pond des oeufs. J’ai l’air d’un mâle tu crois ?

Kaféolaid: Oh...vous êtes MADAME Enderdragon...oh shit...

Lorak: Oh et puis merde !

Enderdragon: Vous avez fait l’erreur trop longtemps, général. Vous êtes congédié de votre contrat. Vous serrez libre de rentrer chez vous dès que tout ça sera fini. Vous et votre armée minable retournerez tous à l’entrainement pour que la prochaine fois qu’une face du mal vous demande quelque chose, vous le faites correctement.

Kaféolaid: Nous sommes congédiés...pour une erreur de grammaire ?

Enderdragon: FARPAITEMENT !

La porte du sous-sol s’ouvre. Smithers et Mr.Burns en sortent.

Mr.Burns: Oh ! De la visite ! Mais...MA PORTE ! Ma magnifique porte ! Vous l’avez détruite !!!

Enderdragon: Oh ça va faire, le vieux. On a plus important à faire ! Où est cet alien ?

Mr.Burns: Vous allez réparer ma porte IMMÉDIATEMENT !

Enderdragon: Non mais ça va pas ? Je pourrais te dévorer à l’instant et...

Mr.Burns: MA PORTE ! JE VEUX MA PORTE !

Smithers: Calmez-vous monsieur...

Mr.Burns: Je ne me calmerai que lorsque j’aurai ma porte comme avant !

Enderdragon: Non mais ça suffit avec votre porte, on s’en fiche !

Mr.Burns: JE VEUX MA PORTE !

Enderdragon: JE M’EN BALANCE DE VOTRE PORTE !!!

Lorak: S’il...s’il vous plait...

Enderdragon: TOI LA FERME ET ARRÊTE DE BÉGAYER !

Kaféolaid: Le captaine essaie simplement de vous dire que l’alien se trouve dans le sous-sol.

Enderdragon: Ah ben voilà ! Ce n’était pas si compliqué !

Le dragon regarde ses Endermen et fait un signe de tête. Les créatures entrent alors dans le sous-sol.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
07 avril 2018 à 02:28:58

Chapitre 60: Le pacte

De leur côté, la Reine Rouge, Chair et Bone se sont perdus dans le tunnel et découvrent un conduit d'aération.

Chair: Cela semble être notre seule issue, ma reine.

Reine Rouge: Je ne me suis pas encore assez ridiculisée ?! Là il faudrait me salir pour sortir de ce trou perdu ?

Bone: On resterait coincé ici, ma reine.

Ne voyant pas d'autre choix, elle accepte le plan à contre-coeur. Le trio finit par trouver de la lumière.

Chair: Par ici, ma reine !

Elle suit son imbécile de serviteur vers la sortie, Bone derrière elle.

Reine Rouge: Dites, cette usine a de la ventilation depuis longtemps ? Burns n'a jamais parlé de ventilation...

Bone: Un mystère, votre Majesté. Peut-être Mr.Burns ignore-t-il cette information lui-même.

Enfin, ils sortirent de la ventilation pour arriver...dans les toilettes, où se trouvait Mr.Burns.

Mr.Burns: Ce dragon de malheur va me redonner ma porte ou je jure il...

Il entend du bruit derrière lui. Il se retourne et aperçoit le trio entrain de sortir du plafond par la bouche d'aération.

Mr.Burns: Bonté divine ! Vous n'avez donc aucune manière ?!

Reine Rouge: Oh tu crois j'ai fait exprès hein ? Ton tunnel de malheur, on s'est perdu !

Mr.Burns: Et vous sortez par ces vieux conduits dont je ne me suis jamais servi ? Ça, c'est le comble ! Attendez un peu, je vais lâcher mes chiens dès je le pourrai, vous rirez moins !

Reine Rouge: Oh ! La ferme, espèce de vieux débris !

Mr.Burns: Alors là c'est TROP ! Vous ne m'insulterez pas ! J'en ai assez du bordel dans mon usine ! D'ailleurs, je devrais tous vous jeter dehors !

Chair: On reste calme. Inutile de s'éne...

Reine Rouge: Non, laisse-moi faire, buveur de thé sanguinaire imbécile !

Mr.Burns: Vous vous adressez au propriétaire de cette usine, vous saurez !

Reine Rouge: Et vous, vous vous adressez à une REINE vous saurez !

Mr.Burns, n'en pouvant plus, lui donne une gifle.

Mr.Burns: Et là, j'ai frappé une REINE ! Ais-je perdu ma main pour ça ?!

Reine Rouge: Comment osez-vous ?!

Elle était rouge de rage. Furieuse, elle le pointe du doigt.

Reine Rouge: Vous regretterez ce geste, vieux sénile !

Mr.Burns: Allez donc, traitez-moi de sénile à présent ! Vous n'avez rien d'une reine.

Ça y est, elle ne pouvait plus le supporter. Elle se mit à grogner de rage.

Smithers (derrière la porte des toilettes): Tout va bien monsieur ? On dirait une voix de femme, êtes-vous bien seul là-dedans ?

Mr.Burns: Oh tout va bien ! Je...je discute avec moi-même.

De leur côté, Chair et Bone n'osaient parler. C'était un affrontement verbal entre deux Faces du Mal. Cela n'arrivait pas tous les jours.

Allez, une petite ambiance ridicule pour cet affrontement inutile: https://www.youtube.com/watch?v=ErLk50K_VcA&list=PLOpEoZqb7wdaaecu3EAHlRSqz1ngbh-r7&index=22

Reine Rouge: Et puis t'es pas si grand, voyons ! T'as perdu tout contrôle de ton usine !

Mr.Burns: Vous saurez, petite sotte, cet alien a foutu le bordel ici: il a attiré l'armée et puis tout le reste.

Reine Rouge: Jamais je ne t'aurais cru aussi lâche.

Mr.Burns: Au moins je ne m'habille juste en rouge !

Reine Rouge: Tu t'en prends à mes habits maintenant ?! T'es tombé aussi bas ?

Mr.Burns: Non mais je n'ai pas l'air d'une reine ridicule toujours frustrée.

Reine Rouge: Au moins, je n'ai pas de rides...ou à peine de cheveux.

Mr.Burns: Je vous l'ai dit, chuis vieux ! Vous êtes encore dans la fleur de l'âge et vous...vous avez l'air de...ça.

Reine Rouge: Et puis c'était tout un vacarme tout à l'heure ! Votre réacteur nucléaire est hors de contrôle ?!

Mr.Burns: Simpson n'a pas encore mis toutes nos vies en péril cette semaine, vous saurez !

Reine Rouge: Oh ben oui, c'est la faute de vos employés ! Ce sera jamais vous hein !

Mr.Burns: Et puis vous avez vu votre accoutrement ?! Vous êtes sale !

Reine Rouge: Oh ! Mais avez-vous fini de juste regarder mes habits ?! Votre aération est pleine de crasse, c'est dégoûtant !

Mr.Burns: Au moins j'économise des milliers de dollards. C'est ça être brillant, vous saurez en faisant ça.

Reine Rouge: Je suis entourée d'imbéciles, vous saurez ! Je suis le seul personnage intelligent de toute cette histoire.

Mr.Burns: Je ne suis pas d'accord. J'ai un génie en entreprenariat. Essayez de battre ça !

Reine Rouge: J'ai mon royaume à moi, plein de gens à mes pieds. Mon univers est LE plus grand de tous les univers de Faces du Mal !

Mr.Burns: La taille n'a rien à voir. Regardez mon univers, tout en contrôle.

Reine Rouge: Ça en a pas l'air !

Mr.Burns: Mais oui, c'est les autres univers ! L'armée arrive et cause le bordel et puis après, vous arrivez et ensuite c'est l'Enderdragon...

Reine Rouge: ATTEND !

Coupez l'ambiance.

Reine Rouge: L'Enderdragon ?! Elle est ici ?!

Mr.Burns: Oui et elle a brisée ma porte ! C'est une catastrophe !

Reine Rouge: C'était ça le vacarme ? Eh ben, la maudite, elle veut voler cet alien.

Mr.Burns: Hé ! Il me semble avoir fait un marché avec vous ! Cet intrus est à nous ! Elle n'a rien à faire ici !

Reine Rouge: Oui, d'ailleurs elle venue car...?

Mr.Burns: Oh, l'armée, c'était elle. En fait...tout est de sa faute !

Reine Rouge: Et bien voilà ! Vous savez...nous ne sommes pas si différent.

Mr.Burns: Peut-être ais-je eu l'air ridicule en effet...

Reine Rouge: Peut-être êtes-vous aussi intelligent après tout...

Ils se font un câlin de réconciliation.

Bone: Wow, ce fut rapidement réglé, mon cher Chair.

Chair: En effet, mon bon Bone. Ils sont arrivés à s'entendre très vite.

Mr.Burns: Désolé de vous avoir frappé.

Reine Rouge: Désolée d'avoir perdu le contrôle de ma patience.

Tout le monde sort des toilettes.

Smithers: Monsieur...la Reine Rouge était avec vous...?

Mr.Burns: Oubliez-ça. Allez plutôt chercher Kaféolaid et son capitaine.

Smithers: Mais ils ont été fait prisonniers par des Endermen.

Mr.Burns: Ah ! C'est vrai. Personne n'est assez idiot pour affronter les Endermen en face...

Un conduit d'aération s'ouvre alors devant eux: Faffreux et le Sans-Abri en tombent.

Faffreux: WHOA !

Reine Rouge: C'est notre alien !

Mr.Burns: Oh mon dieu ! Il est à nous !

Faffreux: AH ! Vites, on se sauve !

Sans-Abri: Attendez ! On vous a écouté après s'être perdus, nous avons entendu votre conversation. Vous en voulez à l'Enderdragon ? Il est ici ?!

Mr.Burns: Cela ne vous concerne pas. Vous allez maintenant payer pour vos forfaits !

Sans-Abri: Mais voyons ! Nous avons un ennemi en commun ! Vous n'avez aucune chance de sortir l'Enderdragon d'ici sans notre aide.

Mr.Burns: Hmmm...il est vrai cet Enderdragon m'a tout fait perde le contrôle et a même brisé ma porte !

Reine Rouge: Oh non, jamais. Vous essayez seulement de vous en sortir. Vous êtes fichus après tout.

Sans-Abri: Alors vous nous tuez et après ? L'Enderdragon fait sa loi et vous la servez pour l'éternité ? Vous n'arriverez pas à l'arrêter. Vous l'avez déjà vue ! Elle est entrain de prendre le contrôle de tout l'univers. C'est la Face du Mal la plus puissante et la plus dangereuse ! Vous n'arriverez jamais à l'arrêter. Par contre, Faffreux, ci-présent, est l'élu. Il a peut-être une chance.

Reine Rouge: Hmmm...on pourrait se servir de cet alien, en effet, Burns. En faisant ça, nous pourrions après l'éliminer.

Mr.Burns: Nous aurions aussi le temps de penser à comment s'en débarrasser. Oui, je suis d'accord.

Faffreux: Alors je suis sensé faire...?

Mr.Burns: On va penser à un plan pour sortir l'Enderdragon d'ici. Après, nous penserons à l'éliminer définitivement.

Reine Rouge: Bon, c'est décidé. Nous faisons ce pacte d'alliance temporaire. D'ici la mort définitive de l'Enderdragon, ma dimension, celle de cette usine et l'extraterrestre sommes unis. Ce dragon doit être exterminé à tout prix. Plus jamais elle sèmera la terreur et le chaos chez nous !

Mr.Burns: Parfait. Merci, le...le sans-abri. C'était une bonne idée. Mais sachez seulement: votre temps est compté. Vous serez tous les deux de nouveau à notre merci à la fin de cette guerre.

Pendant leur avancée vers l'entrée de l'usine, Faffreux observait le sans-abri du coin de l'œil. Ce type avait agis spontanément et l'avait encore sauvé. Il ne le reconnaissait plus, il n'avait pas parlé de drogue ou même dis une seule fois "man". Il avait l'air...normal.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
10 avril 2018 à 00:24:54

Chapitre 61: Le grand rassemblement

Une fois arrivés à l’entrée de l’usine, la Reine Rouge a un plan.

Reine Rouge: Bon, ligotez-moi ces deux weirdos, Chair et Bone.

Sans-Abri: Hé ! Vous n’allez pas nous trahir quand même ?

Reine Rouge: Relaxe. Si j’avais voulu votre mort, ce serait déjà fait. J’ai bien l’intention de me débarrasser de ce dragon d’abord. Et j’aurai besoin de votre aide.

Chair et Bone ligotent Faffreux et le sans-abri.

Mr.Burns: Les faire passer pour des prisonniers. Hmmm, ingénieux.

Reine Rouge: En effet ! Nous allons faire croire au dragon que nous nous sommes chargés de vous. Ensuite, l’extraterrestre, le moment venu, devra attaquer le dragon.

Faffreux: Je ne vais quand même pas attaquer ce monstre immense !

Reine Rouge: Et bien étant l’élu, tu as plus de chances que quiconque de l’éliminer. Nous n’avons pas le choix !

Mr.Burns: Je me charge de libérer le général et son capitaine. Leur aide sera la bienvenue.

Smithers: Mais monsieur, l’armée semble très incompétente...

Mr.Burns: Ah non, pas de négativisme Smithers ! Un peu de tenue !

Smithers: Bien monsieur.

Mr.Burns: D’ailleurs, rendez-vous utile. Vous irez à la maison chercher les chiens.

Smithers: À vos ordres.

Il se met en route. Le reste du groupe se dirige vers l’Enderdragon. Une fois arrivés, celle-ci semble surpris de leur arrivée.

Enderdragon: Tiens donc ! Vous nous ramenez de la visite, Burns ?

Mr.Burns: Imaginez-vous donc qu’en allant aux toilettes, j’ai croisé la Reine Rouge qui a réussi à capturer notre alien.

Enderdragon: Vraiment ?

Reine Rouge: C’est exact. Il avait également un acolyte, mais il ne faisait pas le poids.

Enderdragon: Vous me voyez surprise. Je vous félicite. C’est du bon travail. À présent, nous pourrons disposer de cet alien et continuer notre domination de ce monde.

Mr.Burns: Pourriez-vous libérer le général et son capitaine? J’aurais un contrat pour eux.

Enderdragon: Hmmm, je n’y vois pas d’inconvénient. Libérez-les.

Les endermen libèrent les soldats qui se précipitent vers Mr.Burns. Soudain, la Reine Rouge fait un signe de tête vers Chair et Bone. Le duo libère Faffreux et le Sans-Abri. Presque en même temps, elle use d’une canette de peinture rouge et vaporise le dragon dans les yeux, l’aveuglant.

Enderdragon: AAAARGH !!!

Reine Rouge: Maintenant !

Dans un mouvement incroyable, Faffreux saute dans les airs et frappe le dragon avec la casserole. Malheureusement, l’objet ne semble pas affecter la bête.

Enderdragon: Trahison ! Vous osez me défier ?!

Kaféolaid: SOOOOOLDATS ! EN AVANT TOUTE ! TIREZ !!!

Lorak: Euh...général, n’est-ce...n’est-ce p-pas plutôt...prés-sentez a-armes...

Kaféolaid: ON S’EN FICHE, CAPITAINE ! TIREZ TOUS ! J’AI AUCUNE IDÉE DE CE QUI SE PASSE, MAIS TOUT LE MONDE VISE LE DRAGON !

Les balles ricochent sur les écailles du dragon. Celle-ci regagne la vue.

Enderdragon: Pauvres fous ! Personne ne peut me vaincre ! Vous périrez tous !

Sans-Abri: Aïe ! Je ne mentais pas quand je disais que c’était la face du mal la plus forte !

L’Enderdragon crache de son jet de flammes violettes. Elle arrive à carboniser de nombreuz soldats. Les endermen passent à l’attaque. C’est le chaos et tout semble perdu. C’est alors qu’une alarme se fit entendre.

Alarme: ALERTE ROUGE, RÉACTEUR EN FUSION. EXPLOSION IMMINENTE. 30 SECONDES AVANT LA FUSION COMPLÈTE DU RÉACTEUR.

Mr.Burns: Mais qui a bien pu...oh!!! SIMPSON !!!

Homer arrive à la course.

Homer: Mr.Burns ! Le bouton rouge, j’y ai touché !

Mr.Burns: VOUS ÊTES RENVOYÉ !!! Espèce d’incapable ! Nous allons tous mourir !

Enderdragon: Hahaha, pas moi. Je rentre à la maison, sachant que vous êtes fichus. Ciao !

Elle crée un portail et rentre à l’intérieur, il se ferme derrière elle. Les Endermen se téléportent pour quitter les lieux.

Faffreux: Alors, c’est fini ? L’histoire finit comme ça ?

Alarme: 10 secondes avant la fin de la fusion complète !

Sans-Abri: Tout le monde se prend la main ! VITE !

Personne ne discute et s’exécute.

Sans-Abri: ENVOYEZ-NOUS LOIN ! LOIN !!!

Un triangle apparait au sol. Celui-ci contient un oeil. Il est vert et une forte lueur s’en dégage. Tout le monde se retrouve dans le tunnel qui mène à toutes les dimensions, plus précisément, au chantier de construction. L’usine n’est plus. Une explosion nucléaire a anéanti la dimension.

Mr.Burns: Ma dimension !!! J’ai tout perdu !

Reine Rouge: Au moins vous êtes en vie...

Mr.Burns: Je m’en fiche ! SIMPSON !

Homer: Je suis renvoyé je sais.

Mr.Burns: VOUS ALLEZ ME LE PAYER TRÈS CHER !!!

Pendant que Mr.Burns lui crit après, Faffreux va voir le Sans-Abri. C’était quoi ça ? Vas-tu enfin nous dire qui tu es ?!

Reine Rouge: Oui, ça devient lourd là.

Sans-Abri: Je n’ai plus le choix. Très bien...Je suis un Illuminati !

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
18 avril 2018 à 17:30:54

Chapitre 62:

Tout le monde se regardait, confus.

Reine Rouge: Un quoi ?

Sans-Abri: Illuminati. Un organisation secrète avec un but secret et des membres secrets.

Mr.Burns: Ça fait beaucoup de secrets, pas sûr d’aimer ça !

Sans-Abri: Et puis, maintenant que j’ai eu à me révéler, mon vrai nom est Damien.

Faffreux: Et tu m’as aidé car...?

Damien: Écoute, le but de notre organisation ne doit pas être connu. Sache seulement que nous supportons la révolution du roi d’Haïroule.

Reine Rouge: Tu parles de l’espèce de roi abruti qui s’est exilé du pays ? Personne ne l’a vu depuis des années. On ne sait même pas où lui et sa bande de cons se cachent.

Damien: Information top secrète. Nous soutenons Faffreux dans sa quête de l’élu.

Reine Rouge: Donc, contre nous...argh ! Si je n’avais pas besoin de vous deux pour anéantir ce dragon, je vous ferais trancher la tête sur le champ !

Pendant que la reine se fâchait de nouveau, un individu s’approcha du groupe. C’était Kermit.

Kermit: Hé la compagnie !

Faffreux: Oh non...pas toi encore...

Kermit: Je me suis fais congédié !

Il était si heureux de dire ça.

Faffreux: Ça te rend heureux ?

Kermit: Il n’y a rien qui pourra me rendre malheureux !

Faffreux: Et...tu vas nous suivre...n’est-ce pas ?

Kermit: Je n’ai nulle-part où aller, je ne sais toujours pas où se trouve ma maison.

Faffreux: Ah...quelle joie.

Reine Rouge: Ah non ! On n’a pas besoin d’un autre abruti !

Damien: Qu’est-ce que ça peut faire ? Il dérange pas, il ne fait que suivre.

Reine Rouge: Pas question que je ne reste qu’une seconde de plus avec tous ces crétins !

Elle a une idée.

Reine Rouge: Tiens...vu qu’on n’a aucune idée d’où se trouve le dragon ou comment la retrouver, nous allons nous séparer. MAIS, comme je ne vous fais pas confiance et que je veux toujours avoir la main sur vous pour vous exterminer après tout ça, je vais vous laisser avec quelqu’un de confiance.

Bone: Nous pouvons nous en occuper, ma reine. N’est-ce pas mon cher Chair ?

Chair: Oui mon bon Bone, nous pouvons les garder à l’oeil.

Reine Rouge: Ah mais vous êtes incompétents ! Pas question !

Mr.Burns: Qui donc veux-tu bien laisser avec eux ? Pas moi j’espère.

Reine Rouge: Non, en effet tu es trop vieux. Tout ce qui te reste c’est ta tête. Ah mais je n’ai pas le choix alors ?!

Chair: Nous n’échouerons pas, ma reine. Nous sommes deux.

Reine Rouge: C’est votre dernière chance ! Si vous échouez, vous ne perdez rien pour attendre, suis-je clair ?

Bone: Très clair, votre Majesté.

Reine Rouge: Bon, alors vous irez tous dans la dimension de l’Enderdragon: Minecraft. C’est ce tunnel-là.

Elle pointa la direction vers la dimension cubique.

Mr.Burns: Et nous ?

Reine Rouge: Nous deux, on va chercher des renforts.

Une fois le plan établi, l’armée revenait de leur petite expédition.

Kaféolaid: Vous partez tous ? Nous avons pourtant sécurisé la zone. Le dénommé Homer Simpson nous a échappé.

Mr.Burns: Vous n’êtes que des incapables !

Reine Rouge: Tiens, général, je vous avais oublié. C’est vous que j’aurais envoyé avec l’extraterrestre, mais votre incompétence très marquée récemment me fait préférer mes deux nigauds de clowns Chair et Bone à vous.

Kaféolaid: Qu’allons-nous faire alors ?

Reine Rouge: Si je ne me contrôlerais pas en ce moment, je vous arracherais la tête alors, contentez-vous simplement d’un congédiement. Rentrez tous chez-vous. Nous n’avons pas besoin de vous tous.

Kaféolaid: Mais...mais...

Reine Rouge: J’AI DIT !

Il regarde le sol, triste.

Kaféolaid: Vous avez entendus, soldats...on lève le camp.

Lorak: Po-pour aller où...gé-général ?

Kaféolaid: Je m’en fiche. Aucune importance. On rentre à la base.

Ils se dirigent vers le tunnel vers l’espace, la dimension de la Reine Rouge.

Reine Rouge: Bon débarras ! À présent, en route.

Elle et Mr.Burns vont vers le Musée Préhistorique.

Chair: Vous avez entendu ? En route !

Lui et son frère poussent Faffreux, Damien et Kermit vers le tunnel.

Faffreux: Ça va ! On peut marcher, hein !

Ils se dirigent tous vers leur prochaine destination: la dimension de Minecraft.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
18 avril 2018 à 21:35:13

Chapitre 63: L'option pour modifier le chapitre n'est pas là alors le chapitre précédent n'a pas de nom et celui-ci non plus d'ailleurs, ceci est bel et bien tout son nom en espérant aucun nom de chapitre ultérieur ne sera plus long !

Pendant ce temps, dans l'obscurité, un homme se lève dans ce lieu humide où il ne voit rien. Il se croit aveugle pendant un instant avant de réaliser l'absence totale de lumière là où il se trouve. Il se demande où il est. Il essaie d'appeler à l'aide, mais il est trop faible pour parler. Une voix se met alors à lui parler dans sa tête, était-il devenu fou ?

Voix: Te voilà réveillé. Très bien, j'ai un travail pour toi, cher ami.

Il avait déjà entendu cette voix tonnante, cette voix puissante pouvant faire trembler comme une feuille. Mais il avait un mal de tête terrible. Il était difficile pour lui de réfléchir. Il avait soif surtout, et froid.

Voix: Tu n'as pas à me répondre. Je veux simplement te mettre au courant de ta tâche. Du moins, si tu désires sortir d'ici vivant. Tu ne dois pas voir grand-chose, mais je t'assure, il y a bel et bien un moyen d'éclairer là où tu te trouves. Je vais donc te donner un indice: la réponse se trouve à tes pieds. Une fois les lieux éclairés, tu devrais voir une rivière menant à une mine abandonnée. Va dans cette mine et cherche un mouton rose et tue-le ! Une fois celui-ci mort, tu retrouveras ta liberté.

Il ne comprenait pas vraiment son rôle dans toute cette histoire, mais il se décida à chercher par terre le moyen d'éclairer les lieux. Ne voyant rien, la tâche était ardue. Il avait si froid, l'humidité traversait ses os.

Après un certain temps, il se demandait s'il allait bel et bien trouver cette fameuse source lumineuse. Il toucha de l'eau, devinant ceci étant la fameuse rivière, il décida de rebrousser chemin et continuer ailleurs. Il a fini par s'habituer à l'obscurité, ses yeux lui ont fini par donner une vision pas trop mal du lieu où il était. On aurait dit une grotte.

Enfin, il trouva une planche de bois par terre. Il marcha dessus et la zone d'éclaira tout d'un coup. Enfin il voyait où il se trouvait !

Malheureusement, il aurait bien aimé savoir où il était, mais ce n'était pas possible, il s'agissait d'une grotte bien ordinaire. Rien de bien reconnaissable...enfin il l'a cru pendant un instant. Il y a avait un truc particulier. La grotte était étrangement...carrée ? C'était ça ! Il était dans la dimension de Minecraft ! Et...la voix n'était nulle autre que l'Enderdragon ! Alors c'était elle la responsable ?

Il se mit à tousser. Il n'arriverait pas à parler tant il n'aurait pas bu un peu d'eau. Il retrouva la rivière et décida d'en boire un peu pour se désaltérer. De l'eau douce, heureusement.

???: Ayyyye...caramba ! Tu parles d'uné bitch ! Yé vais lé trouver ton mouton dé malheur et yé vais lé zigouyer. Après, cé sera à ton tour dé té faire zigouyer, dragon dé malheur !

Dominco allait avoir sa revanche, il en était assuré.

Du côté de Faffreux et co, ils étaient dans une plaine toute verte et en cubes. Le tunnel d'où ils venaient avait l'apparence d'une grotte ordinaire.

Damien: Nous devrions laisser un moyen de reconnaître cette grotte, ce sera notre porte de sortie.

Il décida de détruire deux blocs de sable d'une plage non-loin de là et de les placer devant l'entrée de la grotte.

Damien: Ce sera la grotte avec ces blocs de sable juste à l'entrée, d'accord ?

Faffreux: Rien compris !

Kermit: On va manger ?

Damien: *soupir* Laissez tomber...je vais m'en rappeler pour vous.

Chair: Allez, il faut continuer la route !

Faffreux: Ah mais je suis fatigué moi !

Bone: La reine ne serait pas contente d'une telle paresse.

Damien: Allez, le soleil va bientôt se coucher de toutes façons. Nous ferions mieux de rester dormir un peu.

Chair: Hmmm...très bien. C'est bien car cette dimension renferme des créatures dangereuses la nuit.

Bone: Oui, mon cher Chair. Comme des squelettes et leurs grands os !

Chair: En effet, mon bon Bone. Tout comme ces zombies et leur chair putréfiée !

Faffreux: Zom-zombies...?

Damien: Ben oui, comme t'as vu au musée.

Faffreux: M'en rappelle plus il me semble ça fait des années de ça.

Damien: Ça ne fait seulement une couple de semaines pourtant.

Narrateur: Faffreux, cesse de briser le 4ème mur. Ça devient agaçant.

Faffreux: OK...

Ils décidèrent tous de passer la nuit dans le tunnel en ayant bouché l'entrée avec de la terre. C'eût été trop dangereux de laisser l'entrée ouverte. Kermit avait volé des lampes de poche sur le chantier de construction, leur permettant d'avoir de la lumière.

Faffreux: Où se trouve l'Enderdragon tu crois ?

Il regardait Damien, le sans-abri mystérieux.

Damien: Probablement dans son repaire, l'End.

Chair: La...la fin ?

Damien: C'est simplement un nom, pas réellement la fin de l'histoire.

Chair: Oh...curieux.

Bone: Je dirais même plus, c'est...c'est curieux.

Damien fit un cercle avec son doigt au-dessus de sa tête. C'est alors une lueur apparue, montrant un vision.

Kermit: Oh ! Faites un vœu ! Une étoile filante !

Ignorant le crétin, Damien fit apparaître dans le cercle un lieu désolé avec des tours sombres. Le ciel violet et l'obscurité rendaient la vision difficile à percevoir.

Damien: C'est l'End. Le repaire du dragon.

Chair: T'es capable de montrer le futur ?

Damien: Non, ça c'est le présent. Il n'y a pas l'air de se passer grand-chose.

Bone: Tes pouvoirs d'Illuminati semblent...intéressants.

Damien: C'est mon maitre, il m'a enseigné la magie, c'est un grand magicien. Il dirige même une école de sorcellerie.

Bone: Ton maitre doit être puissant, dit donc !

Damien: Il l'est. C'est un homme très intelligent et le plus grand sorcier du monde.

Faffreux: Ton maitre dirige les Illuminatis ?

Damien hocha la tête. Tout cela rendait Damien encore plus mystérieux. D'où venait-il ? Comment avait-il appris tout ça ? Cela avait pris combien de temps ? Tant de choses traversant la tête des gens autour de lui, même Kermit, le plus stupide d'entre eux se demandaient des choses à son sujet. Il finit par passer à l'acte.

Kermit: Et si tu sais tant de choses, sais-tu comment tout s'est produit ? Je veux dire, l'œuf ou la poule ?

Damien: Hein ?

Kermit: Celui étant arrivé avant l'autre voyons ! L'œuf ou la poule ?

Damien: *soupir* Crétin.

Du côté de la Reine Rouge, pas de repos.

Mr.Burns: Il est une heure du matin, ne pourrions-nous pas nous reposer ?

Reine Rouge: Je me reposerai une fois le dragon et l'extraterrestre morts.

Mr.Burns: Mais...je suis vieux moi !

Reine Rouge: Alors reste ici, je m'en fiche.

Mr.Burns: Tout seul ? Entouré des choses de ce musée étrange ? Les hommes des cavernes pourraient me dévorer !

Reine Rouge: Dominco m'a dit s'en être débarrassé en forçant l'extraterrestre à leur balancer une bombe.

Mr.Burns: Ah bon ? Je ne prendrai tout de même pas de chance.

Il continua à suivre péniblement la reine, essoufflé, épuisé. Bien sûr, la Reine Rouge marchant bien trop rapidement pour lui, il finit par la perdre.

Mr.Burns: Ugh...*souffle* j'en peux plus...ouf...

Il s'arrête un instant. Tout à coup, la police arrive dans le musée.

Policier: Haut les mains !

Le vieillard leva péniblement les mains.

Mr.Burns: Je...hein ?

Policier: Police ! Où sont tes complices ? Je parie la mafia est responsable de ce désastre !

Mr.Burns: La mafia ? Non non, vous vous trompez de personne.

Il se fit menotter.

Policier: Au nom de la loi, je vous arrête pour génocide d'hommes des cavernes !

Mr.Burns: Mais ce n'était pas moi ! C'était un extraterrestre !

Policier: Vous raconterez vos sornettes au tribunal.

Mr.Burns: Non, NON ! Au-secours ! C'est une méprise !

Un peu plus loin, cachée, la Reine Rouge observait la scène. Ayant entendu les cris du vieillard elle était revenue sur ses pas.

Reine Rouge: Merde, il va finir en prison et perdre son statut de Face du Mal. Nous ne sommes plus que 4 à présent...

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
12 mai 2018 à 17:35:22

Chapitre 64: Le Docteur

Maintenant seule, la Reine Rouge tenta de garder son calme. Jamais ne s’était-elle sentie aussi vulnérable. D’habitude, Chair et Bone pouvaient lui servir de bouclier, mais ils étaient avec la bande d’idiots et l’Illuminati. Il lui fallait trouver Dominco, c’était la raison qu’elle était venue ici. Elle progressa dans la direction opposée vers où se trouvait la police, il lui fallait sortir d’ici et vite. Elle tombe sur une tête de dinosaure géante avec une haleine noséabonde.

Alainkipu: Je n’ai pas eu de visite depuis longtemps.

Reine Rouge: Pouah ! Mais cette odeur et horrible !

Alainkipu: Désolé, on me nomme pas Alainkipu pour rien.

Reine Rouge: Laisses tomber les conneries. Où est Dominco ?

Alainkipu: Le parrain de la mafia qui vit dans ma gueule ? Disparu depuis longtemps.

Merde ! Toute cette route pour rien ! Elle allait faire demi-tour quand elle entendit la police arriver. Prise au piège ! Elle regarda partout pour trouver une issue, mais c’était un cul-de-sac. À moins que...

Reine Rouge: Ouvre la gueule !

Alainkipu: D’accord, madame.

Elle entra et se retrouva dans la cachette de Dominco. Le cadavre de Poli était toujours sur la table, du sang séché partout là où Dominco l’avait massacré devant Faffreux.

Reine Rouge: Sauvée...pour l’instant.

Quelque chose n’allait pas, les lieux ne semblaient pas net. Elle regarda un peu partout et aperçu des bottes à l’entrée. Elles étaient boueuses et venaient donc tout juste d’être utilisées. Elle n’était pas seule ici. Ses soupçons furent confirmés quand elle entendit des bruits de pas. Une voix très étrange et étouffée se fit entendre.

???: Qui est là ? Nein ! Pas d’intrus ici ou ce sera l’électrocution !

Un accent allemand. Électrocution ? Quel genre d’individu se trouvait ici ? Étant prise au piège, la Reine Rouge pris son courage à deux mains et avança vers la voix étrange. Elle tourna un coin de mur et se trouva face à une salle d’opération avec une chaise électrique au centre. Un homme se trouvait là, le dos tourné. Il portait un habit de médecin blanc et avait la peau noire. Mais il ne semblait pas de race noire, la peau semblait plutôt calcinée.

Reine Rouge: Je me cache de la police, rien d’autre. Je ne savais pas que tu étais là.

???: Ah ! Une fugitive ! Trèèès bien...

Il se retourna...l’horreur ! Ce docteur avait des instruments médicaux partout sur le visage. Ses yeux étaient étirés par des pinces, sa bouche avait des écarteurs montrant une dentition jaunâtre, presque comme un sourire permanent. C’était donc ça la raison de sa voix étouffée, il ne bougeait pas les lèvres et parlait au travers de ses dents exposées de manière permanente. Toute sa peau de visage avait la même teinte noire calcinée. Il avait aussi un casque avec des électrodes sur la tête. Un docteur fou, pensa la reine.

???: Vous vous retrouvez ici dans mon laboratoire. Vous êtes fugitive et donc la bienvenue. Laissez-moi me présenter, ja ? Herman Carter, docteur, grand inventeur de la thérapie électrique pour prévenir les mauvais comportements...

Reine Rouge: Hum...d’accord...Je suis la Reine Rouge. Reine de la dimension spatiale.

Carter: Ah ! C’est vous ! Ja ja, j’ai entendu parler de vous !

Son accent allemand allait finir par l’énerver.

Reine Rouge: Ah ! Enfin un peu de reconnaissance.

Carter: Ja, qu’est-ce que vous faites ici ? La police est à vos trousses ? Dois-je les électrocuter ?

Reine Rouge: Euh...ce ne sera pas nécessaire. Seulement un moyen de sortir d’ici serait bien.

Carter: Je vois...Je vais vous aider, vous êtes une dame forte et ça me plait.

Il alla devant un ordinateur.

Carter: Laissez-moi voir...sortie de secours...Nein ! Ah ja ! Ja, c’est la sortie ici.

Il fit signe à la Reine Rouge de le suivre. Ils se déplacèrent au travers d’un couloir pour finalement arriver vers un sortie de secours déverrouillée.

Carter: Cette porte mène à la dimension de MInecraft. Elle a été fermée récemment, je ne sais pourquoi, mais je vous l’ai débarrée.

Reine Rouge: Excellent. Je vais rejoindre les autres sans renfort, mais bon, je ne peux pas rester seule plus longtemps.

Carter: Hmmm, souhaitez-vous de la compagnie ? Je pourrais expérimenter sur les vaches, voir si mon électrocution change la couleur et le goût de leur lait.

La reine ignora le commentaire stupide et décida de donner une chance au docteur. Elle aurait préféré que non, mais elle voulait la sécurité avant tout et s’il pouvait la lui apporter, tant pis. Elle essayera d’en apprendre plus sur cet étrange personnage.

Reine Rouge: D’accord. Viens avec moi.

Ils entrèrent alors dans la dimension de Minecraft.

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
03 août 2018 à 19:12:00

Chapitre 65: Un nouveau passage

Une fois le jour levé, le groupe de 4 crétins et le Sans-Abri, Damien, ouvrirent le passage pour sortir de leur abri. Ils empruntèrent une route quelconque, ne sachant pas où aller.

Faffreux: Comment allons-nous dans l’End?

Damien: Apparemment que l’Enderdragon a changé comment ouvrir le portail. Alors non seulement faudra-t-il le trouver, mais aussi activer le portail avec l’aide de quatre clés.

Chair: Ce sont tes pouvoirs d’Illuminatis qui te l’ont dit?

Damien: Non, mon maitre. Il en sait beaucoup, pas pour rien que l’on l’appelle le plus grand sorcier du monde.

Chair: Attend...ton maitre savait qu’il te faudrait venir ici?

Damien: Il sait tout, je vous l’ai dit.

Les deux frères macabres n’aimaient pas cette réponse, mais il leur fallait rester en focus sur leur mission: éliminer l’Enderdragon et ramener les trois prisonniers à la reine.

Faffreux: Et où sont ces clés?

Damien: Aucune idée! Cependant, un objet pourrait nous aider. Il s’agit d’une pierre magique pouvant réagir à la présence d’une de ces clés dans les environs. Nous trouverons cette pierre...ici!

Il arrêta de marcher si soudainement que les quatre autres derrière lui se rentrèrent les uns dans les autres et celui en arrière, Kermit, tomba à la renverse.

Kermit: Hi hi hi, encore!

Bone: Un...océan?

Damien: Sous l’océan.

En effet, devant eux se trouvait que de l’eau.

Chair:...sous l’océan?

Damien: Oui, sous l’océan.

Kermit (chant): Sous l’océan! Sous l’océan!

Chair: Ah non! Ne commence pas à chanter!

Bone: Je dirais même plus, ne chante pas!

Kermit: Awwww :(

Faffreux: Mais...euh...comment allons-nous explorer sous l’océan?

Damien: Hmm, mon maitre n’a pas mentionné ce problème...Il m’a dit: « Vous y arriverez! Si Severus peut faire toute la besogne que je lui donne à faire, vous pourrez le faire! »

Bone: Severus?

Damien: Laisse tomber.

Faffreux: Donc...nous sommes coincés.

Damien: Euh...oui :rouge: Mais n’ayez crainte! Mon maitre va nous aider!

Il usa de ses pouvoirs pour faire apparaître une lumière où pouvait entendre une mastication.

???: Hmmm! Hmmm! Mona Pizza! Tu es la meilleure!

Damien: HUM HUM!

???: Oh! C’est toi? Je n’avais pas remarqué que tu m’avais appelé. J’espère que ce ne sera pas long, je suis occupé! Harry est sensé me ramené un juif et j’ai un sujet très important à aborder avec lui!

Damien: En fait...nous sommes devant l’océan. Comment allons-nous trouver la pierre? On ne peut pas respirer et...

Maitre de Damien: Ce n’est pas important! Trouve quelque chose, je ne sais pas...un sous-marin, ou peu importe.

Damien: Un sous-marin? Ici? Mais il n’y a pas de...

Maitre de Damien: Tu trouveras bien, aller, zou’

Il coupa la communication.

Damien: Euh...bon, ça ne s’est pas passé comme prévu, mais...

Chair: Un génie, hein?

Bone: Quelle bonne blague!

Damien: Hé! Il était occupé! Cherchons, on trouvera bien quelque chose!

À l’autre bout de la carte sortèrent la Reine Rouge et Herman Carter.

Reine Rouge: Ce monde est trop...cubique pour moi. Trouvons les autres, tuons le dragon et fichons le camp.

Carter: Nein! Un dragon! Tu ne m’as pas parlé d’un dragon!

Reine Rouge: Tu m’as juste suivi bêtement sans même savoir ce que je faisais. Tu n’as que toi-même à blâmer.

Carter: Ja...c’est vrai. Où sont ces vaches?

Il finit par en apercevoir.

Carter: C’est l’heure de votre traitement, ja!!

Le docteur allemand les électrocuta une à une. Elles mourruent toutes en laissant un steak cru.

Carter: Pas de lait? Nein, ce sera plus difficile que je le croyais!

Reine Rouge (pensée): Toujours entourée de crétins...

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
04 août 2018 à 16:47:00

Chapitre 66: Intrusion dans la cabane

Dans l’obscurité de sa prison, Dominco continua à creuser pour se frayer un chemin. Sans pioche c’était très difficile et surtout long. Par chance, il tombe sur une mine abandonnée.

Dominco: Caramba! Plus jamais yé né vais creuser à main nues, cé fut uné torture!

Il prit une torche sur le mur pour explorer dans l’obscurité. Cet endroit était calme, trop calme. Il aperçut des toiles d’araignées sur les murs et au sol, des chemins de fer pour minecarts. En suivant le chemin il finit par tomber sur l’un d’entre eux, sauf qu’il s’agissait plutôt d’une voiture en plastique.

Dominco: Quel genre dé minecart est-ce?

Il monta dans la voiture puis remarqua que celle-ci avait une tête ce clown en avant. La tête se mis à parler.

Tête: Pas minecart, Min Car!

Dominco: Qué?! Le minecart parle!

Min Car: MIN. CAR.

Dominco: Quelle est cette sorcellerie?!

Min Car: Puisque tu m’ignores comme ça, allons faire une ballade!

Il fit mettre une ceinture de sécurité au Mexicain et celui-ci ne pouvait pu l’enlever, le voilà prisonnier de la voiture qui se mit en route...à 200Km/h!!!

Dominco: WHOAAA CARAMBAAAAAAAAA!!!

Nul ne savait vers où ils se dirigaient, la voiture ne faisait que suivre le chemin de fer en écrasant les araignées sur le passage.

Du côté de la Reine Rouge et Dr.Carter, ils se retrouvèrent dans un marais.

Reine Rouge: Ah non! Je vais me salir! Pas question de marcher dans cette eau boueuse!

Carter: Mais, c’est le seul moyen de traverser les marais, reine.

Reine Rouge: Il doit bien y avoir une autre solution...

Elle eu une idée.

Reine Rouge: Tu vas me porter!

Carter: Quoi?! Nein!

Reine Rouge: Si! Je suis ta reine et tu m’obéit.

Carter: J’espère avoir une récompense à la fin de ce périple, je commence déjà à être fatigué!

Il la mit sur ses épaules. Par chance, le docteur était bien fort. Ils finirent par apercevoir une cabane en hauteur.

Reine Rouge: Jettons-y un oeil, dépose-moi en haut là.

Une fois rendue dans la cabane, la reine découvra un coffre.

Carter: Quelque chose de valeur là-haut?

Reine Rouge: Hmm, attend.

Elle fouilla dans le coffre et en sortît...une bande dessinée de Tintin, un dildo, un condom usagé et...

Reine Rouge: Une clé?

Elle garda celle-ci, sait-on jamais. Le reste n’était qu’un butin dégoûtant. La reine préféra ne pas imaginer à quoi la combinaison de ces objets a bien pu servir. Quand la reine retourna voir Carter, celui-ci avait disparu.

Reine Rouge: Doc? Il faudrait m’aider à descendre! Doc?! DOC!!

À la place, la reine fut confrontée à la propriétaire de la cabane: une sorcière.

Reine Rouge: Ah merde!

La sorcière lança une potion à la reine et celle-ci l’esquiva. Elle sortît de son fourreau l’épée qu’elle a trouvé dans la forêt.

Reine Rouge: HIYAAAAA!!!

D’un seul coup, elle tua la sorcière, celle-ci laissant tomber une fiole vide.

Reine Rouge: Cette épée est puissante! Je me demande vraiment qu’elle est son origine.

Elle regarda de nouveau dans les environs, aucune trace de Carter. Il faisait nuit aussi, le docteur avait peut-être été confronté à des monstres.

Reine Rouge: Bon, me voilà coincée ici. Au moins suis-je en sécurité pour la nuit. Ce foutu docteur est mieux de ne pas s’être aventuré loin!

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
11 août 2018 à 04:44:25

Chapitre 67: Un autre personnage random

Au moment où la nuit allait de nouveau tomber, Faffreux se rendit compte d'une chose.

Faffreux: Euh...la nuit va tomber et nous n'avons pas d'abri.

Damien: Oh merde! C'est vrai! Et nous n'avons absolument rien trouvé pour aller sous l'océan.

Kermit (chant): Under the sea! Under the sea!!!!

Damien: Non, en anglais non plus!

Kermit: Awwww :snif:

Faffreux: Bon, restons calme. Pensons…

Narrateur: Hé! Ça ne te ressemble pas, ça! Reste dans ton personnage!

Faffreux: Mon personnage est juste random, tu sauras, donc j'agis comme je pense!

Narrateur: Hmph, vous n'êtes pas sensé argumenter avec moi.

Damien: On brise encore le 4ème mur ?

Bone: On dirait bien. C'est ennuyeux, n'est-ce pas mon cher Chair?

Chair: Oui, mon bon Bone. Tout ceci est ennuyeux. Ce narrateur est bien étrange, il interagit avec nous.

Faffreux: Bon ! Donc je disais simplement: restons calme et pensons. Où pourrions-nous nous protéger ?

Chair: Dans un arbre ?

Damien: Minecraft abrite des araignées capable de grimper.

Faffreux: Mouais, non...Un trou encore ?

Damien: Et si on tombait sur une grotte remplie de zombies ? Mauvaise idée.

Faffreux: Mais alors, où ?

Kermit: BAIGNADE !!!

Il saute à l'eau.

Faffreux: ET MERDE !

Heureusement, Kermit est une grenouille donc il est à son aise et sait nager.

Damien: Attend...mais oui ! Aucun monstre n'apparait dans l'eau la nuit ! Kermit, t'es un génie !

Faffreux: Bravo Kermit !

Kermit: YAY ! Je suis utile !!!

Tout le monde saute à l'eau...mais Faffreux a oublié...il ne sait pas nager.

Faffreux: Bloub...bloub…

Narrateur: Ah ! Là on te reconnait ! Mission accomplie !

Damien: Plutôt de remonter ton égo, tu veux bien l'aider ? :hum:

Narrateur: Très bien…:hum:

Une vache flottait par là et Faffreux a pu s'agripper à celle-ci. D'autres vaches suivèrent et tous réussirent à monter sur l'une d'entre elles.

Damien: Jamais je n'aurais pensé flotter sur une vache un jour.

Bone: Ce monde est fascinant ! Donc, les vaches flottent ?

Damien: Mouais, dans Minecraft, tous les mobs sauf les humains flottent.

Kermit: AU GALOP ! Vers l'infini et plus loin encore !

Faffreux: Des fois j'aimerais t'avoir vu rester mort à Agrabah…:hum:

Damien: Peut-être, mais il nous a sauvé la vie.

Faffreux: Pas faux...il sait être utile dans les situations les plus idiotes.

Chair: C'est pas tout, mais nous, on aimerait ça pouvoir faire du progrès dans ce chapitre.

Narrateur: Cessez de briser le 4ème mur !

Damien: Pas faux. La nuit va passer et je vous promet, nous trouverons où se cache la pierre.

Pas besoin d'attendre, car l'obscurité fit encore sorte d'illuminer un temple sous-marin à l'horizon.

Damien: Ah ! Le voilà !

Faffreux: Allons-y !

Damien: NON ! C'est dangereux. Ce temple renferme des monstres très meurtriers ! Tu les touches et leurs pointes te blessent et si tu les ignores, ils vont te viser et puis tirer un laser.

Faffreux: C'est dont bien charmant tout ça.

Chair: Alors on reste planté là ?

Damien: Il nous faut un plan. Une distraction…

Tous regardèrent Kermit.

Kermit: Euh...bonjour les amis…?

Loin (ou pas) de là, au même moment, Min Car finit par atteindre la fin du chemin de fer et foncer droit vers un mur.

Dominco: AHHHH !

Par miracle, la vitesse brula la ceinture et il pu sauter hors de la voiture. Celle-ci fonça droit sur le mur et éclata en mille pièces.

Dominco: Caramba ! Plus jamais yé né ferai un tour dans cé machines infernales !

Un couloir s'ouvrait à lui, il décida de le suivre, étant le seul chemin possible. Il tomba sur un mouton à la laine rose.

Dominco: Un mouton. Ici ? Tout cé chemin pour un mouton ?!

Il était sur le point de pogner les nerfs et à exercer sa rage sur l'animal, mais celui-ci lui fit face. Le mouton avec une moustache et se mit à parler !

???: Oh hello ! Je ne pensais pas rencontrer un individu ici ! En particulier un être avec une couleur de peau très étrange. C'est un honneur, mon nom est Mouton Rose. Mais tu peux juste m'appeler Rose, Narrateur.

Narrateur: C'est noté Et...cesse de briser le 4ème mur, les autres le font déjà assez, pas besoin d'un autre ! J'ai assez parlé dans cette histoire déjà, si cette histoire avait un wiki, je ferais partie des personnages ! C'est absurde !

Dominco: Un mouton rose parlant ?! Caramba ! Cé ridicule !

Rose: Ah non, tu ne veux pas te foutre de ma gueule ! Je suis ceinture noire en karaté.

Dominco: Et moi peintre ! Cesse dé té foutre dé ma gueule !

Le mouton le fit (demandez-moi pas comment) une prise de karaté tellement brutale, il tomba sur le sol.

Dominco; Ouch ! OK ! Yé compris ! Lâche-moi !

Rose: Hmph ! C'était facile ! J'aurais cru le contraire à ta vue, comboy.

Dominco: Comboy ?! Yé né suis pas un comboy !

Rose: Ta teinte de peau m'aura confondue alors.

Dominco: En plus té raciste ! Yé vais t'étriper !

Rose: Essaie encore, voir. J'aimerais bien te foutre par terre une seconde fois. Maintenant, si tu es capable de raisonnement et de gros bon sens, tu sauras une chose: tu as besoin de moi. Tu es prisonnier ici et je connais la sortie. Je t'aide à retrouver ton chemin et tu m'aides à rentrer chez moi. Ma femme m'a enfermé ici et je dois la retrouver.

Dominco: Elle t'a enfermé ? Yé crois elle a voulu sé débarraser dé toi.

Rose: Possible, néanmoins la probabilité de pouvoir la refaire tomber sous mon charme est très élevée et j'y crois, personnellement. Alors, si tu veux bien, nous sortirons ensemble d'ici, tu me ramènes chez moi et après, tu pourras toi aussi rentrer. D'où viens-tu ?

Dominco; Dé lé musée.

Rose: Ah oui ! J'ai entendu parler de cette dimension. Jamais visitée. D'ailleurs, je n'ai seulement visité l'espace. J'ai gagné au bras de fer contre Darth Vader. Dois-je raconter l'histoire ?

Narrateur: Ugh, on va s'arrêter ici, ce personnage est assez bavard. :hum:

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
19 août 2018 à 17:57:33

Chapitre 68: Une visite imprévue

Loin de la chasse au dragon, Lorak était entrain de remplir divers papiers importants concernant l’armée. Le capitaine aimait bien cette tâche car elle lui permettait de prendre une pause de l’action, étant un homme plus intellectuel, il avait parfois besoin de se ressourcer.

Après leur échec à capturer le fugitif Homer Simpson, Lorak et Kaféolaid étaient rentrés à la base militaire en attente d’une nouvelle mission. Le fugitif était maintenant l’affaire des policiers.

Alors qu’il était entrain d’écrire les résultats de la dernière bataille militaire face à l’Enderdragon, son supérieur, le général Kaféolaid entra dans la tente.

Kaféolaid: Capitaine ! Levez-vous !

Oh seigneur...que voulait-il encore ? Lorak s’exécuta.

Lorak: Oui, mon général ?

Kaféolaid: Nous allons recevoir la visite de la police. Elle désire s’entretenir avec moi. Elle est en ce moment escortée par le bataillon 17-23 à deux kilomètres d’ici. Je vous ordonne de leur trouver une hospitalité respectable.

C’était une blague ?!

Lorak: À d-deux kilo...kilomètres ?! Et c’est l-là que vous me le dites ?! Je n’aurai p-pas le temps d-de...

Kaféolaid: Pas de discussion ! Vous obéirez un point c’est tout !

Il se retourna et parti en pas de guerre en chantant.

Kaféolaid: I don’t what I’ve been told...

Il cessa de marcher.

Kaféolaid: Euh...

Il recommença.

Kaféolaid: I don’t know what I’ve been told...

Il ne se rappelait visiblement plus des paroles. Il prit encore une pause, puis reparti plus bruyamment.

Kaféolaid: Oh et puis merde !

Oubliant son supérieur, Lorak paniquait intérieurement. Deux kilomètres ! Toutes les tentes étaient pleines ! Il allait devoir improviser.

Lorak: Soldats ! Sortez de vos tentes, vous dormirez dehors !

Soldat: Co-COMMENT ?!?

Lorak: C’est un ordre ! Allez vous plaindre au général, je ne fais que mon boulot !

Mécontents, les soldats obéirent néanmoins. Pas longtemps après, plusieurs soldats commandés par un autre capitaine ainsi que cinq policiers arrivèrent au campement. Ce bataillon était commandé par le capitaine Balainabos, il était plutôt dodu et chauve.

Balainabos: Capitaine ! Ravi de vous revoir.

Lorak: Tout le plaisir est pour moi, capitaine. Vous nous emmenez de la compagnie.

Balainabos: Eh oui ! Le détective Aube Cécion est ici pour s’entretenir avec le général.

Une des figures policières s’avança. En retirant son casque, Lorak découvrît une femme rousse avec des yeux bleus. Son regard était si perçant, il semblait vous traverser le corps.

Lorak: Vous êtes bien la détective Aube ?

Aube: LE détective. Je sais que je suis une femme, pas besoin d’en faire un plat !

Le ton qu’elle avait employé était sec, montrant aucun respect. Lorak n’aimait déjà pas cette femme.

Balainabos: Où pouvons-nous trouver le général ?

Lorak: Il est dans sa tente. Suivez-moi.

La tente du général avait le double de la taille de celle des autres et étaient gardée par deux gardes du corps. Ceux-ci laissèrent passer le trio en apercevant Lorak.

Lorak: Gé-général, v-voi...

Aube: Je suis arrivée.

Elle lui avait coupé la parole ! Il n’aimait bégayer de la sorte non plus, mais c’était un manque de respect.

Kaféolaid: Ah ! C’est donc vous.

Ils se serrent alors la main.

Kaféolaid: Général Kaféolaid.

Aube: Détective Aube Cécion.

Kaféolaid: Vous pouvez prendre congé vous deux. Lorak, vous avez vos tâches. Balainabos...on se reparlera plus tard.

Le regarde du général sur le capitaine chauve n’avait rien de bon. Tous deux sortirent de la tente pour les laisser parler en privé.

Balainabos: Alors ? Quoi de neuf ?

Lorak: Beaucoup de choses. En fait, un sort d’un affrontement contre l’Enderdragon.

Balainabos: Oh vraiment ? J’ai entendu parler de cette bête. Apparemment elle est épouvantable.

Lorak: Les rumeurs sont vraies. Après un certain...incident, nous avons perdu de vue la créature ainsi qu’un fugitif. Mais bon, au moins avons-nous débarrassé le monde des Guitomembrées.

Balainabos: Oui, j’ai entendu parler. C’est du bon travail.

Lorak: D’ailleurs, qu’avez-vous fait pendant ce temps ?

Balainabos: Le bataillon était en mission contre Samus Aran. Après qu’elle eût raison de Darth Vader et l’avoir ramené en justice, la Reine Rouge a voulu la tête de la chasseuse de primes. Les choses ne se sont pas produites comme prévu. Nous avons perdu bien des soldats et Darth Vader est maintenant hors d’atteinte totale. C’est à ce moment que la police a annulé notre mission, disant que la Reine Rouge était elle aussi en effraction.

Lorak: La Reine Rouge est une criminelle ?

Balainabos: Précisément. Elle est accusée de meurtres et affaires avec le marché noir. C’est terrible. Alors nous avons eu la mission de travailler avec la police. J’ai rencontré le détective Cécion et nous voilà.

Lorak: Que fait-elle ici ?

Balainabos: Je te dis ça entant que vieil ami, je ne suis pas sensé en parler, mais...le détective Cécion est sur la piste d’une autre organisation criminelle. Avez-vous déjà entendu parlé de l’Illuminati ?

À suivre...

bigup-billy bigup-billy
MP
Niveau 17
12 novembre 2018 à 15:33:21

Les humains sont fascinant ! https://image.noelshack.com/fichiers/2018/23/2/1528208118-psychopute.png

Message édité le 12 novembre 2018 à 15:33:31 par bigup-billy
Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
23 juin 2020 à 23:17:36

Chapitre 69: Quel joli nombre pour revenir!

Finalement, l’histoire de la diversion tourne à l’eau quand Kermit fonce vers la forêt.

Damien: Mais...KERMIT!!!

Faffreux: Et puis quoi encore!

Ils partirent tous à sa poursuite, la forêt est dense et il était difficile de retrouver Kermit.

Chair: Ah ben bravo! On a perdu la grenouille!

Bone: Je dirais même plus, la grenouille est perdue!

Damien: Non non non! Ça ne va pas du tout! Il est temps d’user de mes pouvoirs d’Illuminati.

Il se concentre et la forêt devient soudainement hantée, les arbres prirent vie et passèrent à l’attaque!

Faffreux: AAAAAAARGH!!!

Damien: FUCK! Je me suis trompé!

Ils attaquèrent les arbres, mais sans arme efficace contre eux, c’était peine perdue.

Damien: Il nous faudrait du feu, quelqu’un en a?

Bone: Mon cher Chair, tu dois sortir notre briquet.

Chair: Bien, mon bon Bone...

Il fouille ses poches et...ne le trouve pas.

Chair: Mon bon Bone...tu es certain de ne pas l’avoir sur toi?

Bone: Certain, mon cher Chair.

Faffreux: La reine a raison, ces deux-là sont des incapables.

La casserole n’avait aucun effet sur les arbres agressifs. Soudain, provenant de nulle-part, surgit un mouton rose et un Mexicain.

Rose: Oh boy! C’est le bordel ici! Vous ne devez pas faire lever la colère de Mouton Rose, je sais faire du karaté.

La forêt attaque le mouton, mais celui-ci riposte en coupant des branches avec ses pattes. La forêt, surprise, appela des renforts. Une ÉNORME pieuvre tomba du ciel!!

Faffreux: Mais d’où elle sort?!?

La pieuvre saisis le mouton, celui collé aux ventouses de la pieuvre.

Rose: Rose ne va pas tomber si facilement! Jamais!

Faffreux reconnaissa le Mexicain.

Faffreux: OH FUCK! C’est Don Crapo!

Dominco: DOMINCO! Pauvre crétin!

La forêt interrompt leur échange, Dominco tire de son fusil, aucun effet.

Dominco: Caramba! Cé arbres sont coriaces!

Damien: OK! Je vais récupérer mes pouvoirs! Il me suffit d’un truc collant...

Il observe la pieuvre.

Damien: Bingo!

La pieuvre balance un tentacule dans sa direction, il saisit une ventouse et absorbe de son énergie...c’est un Illuminati, il n’y a pas d’explication, ça fonctionne OK?

Tous: OK, Narrateur!

Narrateur: CESSEZ DE BRISER LE QUATRIÈME MUR!!!

Sa colère fait trembler le sol, faisant tomber la pieuvre, perdant Rose de sa prise.

Rose: Mouton volant!!!

Dans sa tête le monde était au ralentis.

Rose: Jamais je n’ai ressenti une aussi grande joie! Je vole! C’est fantastique! Je n’y aurait jamais cru! Un mouton volant, c’est un rêve. Tout le monde m’adore, je suis une star! Je me vois déjà faire le tour du monde...

En fait, il ne faisait que tomber et il se fracassa au sol.

Rose: AOUCH!

Ayant retrouvé son énergie par les ventouses, Damien se réessaya.

Damien: Cette fois c’est la bonne!

Il se concentre, la pieuvre disparait, la forêt se transforme en une armée de ninjas.

Damien: Oh! Euh...héhé...

Faffreux: Oh quoi encore!

Les ninjas prirent leur position offensive. Leur chef les commandait.

Chef Ninja: OH YA! YAYAYOU!!!!

Les ninjas avaient des shurikens.

Faffreux: Oh...fuck...

Ils se firent tous bombardés!

Faffreux: À couvert!!

Ils se réfugièrent derrière une roche.

Faffreux: Bon et maintenant?!

Damien: Bon, OK, ce n’était pas prévu, mais tu veux faire quoi?!

Le bois des arbres était toujours présent. Faffreux en pris et forma une table pour craft.

Faffreux: JE NE SAIS PAS CE QUE JE FAIS!!!

Il assemble...un pénis de mammouth.

Tous:...

Faffreux: Euh...héhé!

Damien: Et ça, c’est sensé aider?!

Dominco: Caramba, cé donc pour ça que tu échoue tout! Té un crétin!

Faffreux balance le pénis sur les ninjas. Le chef le reçu au visage.

Chef Ninja: AH! YA YOU! OY YA!!!

Il était entrain de paniquer. La panique fit ensuite place à la colère.

Faffreux: Bon, on est fichus!

Dominco: Pas question! Cé moi qui doit té tuer, pas eux!

Puis, le mouton rose se leva et se plaça entre les ninjas et ses nouveaux amis.

Rose: Ah non! Vous allez maintenant goûter au karaté MLG de mes aptitudes secrètes provenant d’un monde très dangereux...

Chef Ninja: JAPAN?!

Rose: Non...INTERNET!!!

Le mouton semblait encerclé et complètement foutu, mais il saisit un des ninjas pas la jambe, le fut tourner sur lui-même, renversant tous les ninjas par terre, puis leur cassa le coup d’un coup de patte, chacun.

Rose: SUPER MLG DORITO STRIKE!!!

Les ninjas étaient hors combat un à un.

Chef Ninja: BOYA MUYEEEER!!!

Soudain, il entendit un petit son derrière lui: un Creeper.

Chef Ninja: Oh...FUUUUUUUU...

KA-BOOOOOM!!!! Le creeper lui explose dessus, le tuant.

Faffreux: Whoa! On...on a survécu?!

Dominco: Bien...yé vé pouvoir té tuer à présent!

Il lui pointa son fusil dessus.

Dominco: Hasta la vista, baby.

Et il reçu un coup de chaise sur la tête, le faisant tomber, assommé. C’était Kermit!

Kermit: Hé les amis!

Faffreux: Tu arrives pile à temps!

Damien: Personne ne va demander où il a pris cette chaise.

Faffreux: Bon, on va le ligoter, il ne fera plus de mal.

Rose: Je ne l’aimais pas pareil. Sa couleur de peau ne m’inspire pas confiance.

Faffreux: Raciste...

Le groupe repris sa route.

Damien: Je pourrais user de mes pouvoirs pour...

Tous: NON!!

Damien: Mais...mais quoi?

À suivre...

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
25 juin 2020 à 04:13:29

Chapitre 70: Faffreux Triche

Damien observa Dominco ligoté avec un regarde interrogateur.

Damien: Et lui? Tu comptes pas le tuer, lui régler son compte? C’est une face du mal.

Faffreux: Déjà fait! Il est revenu je-ne-sais-comment, alors en attendant, il sera hors d’état de mal.

Chair: Nous on voudrait bien le libérer, c’est un allié de notre reine!

Faffreux: Il a essayé de me tuer.

Bone: C’est pas juste! Pourquoi est-ce lui qui commande?

Chair: Ben oui tiens! La reine avait précisé qu’ils étaient nos prisonniers!

Bon, ça y est, faire équipe avec ces idiots allait mener à leur perte.

Damien: À moins que vous désiriez perdre votre chez vous contre ce dragon.

Faffreux: Exactement, l’Enderdragon s’est mise en tête de vous anéantir, alors...

Rose: Je connais bien ce dragon, moi!

Tout le monde le regarde d’un air ahuri, sauf Kermit qui pourchassait des papillons.

Rose: Ben quoi? Elle est...

Damien: On ne veut pas savoir comment. Juste pour s’y rendre.

Rose: Aller la voir? Hmm, il vous faut les 4 clés...

Damien: On est au courant. Où sont-elles?

Rose: Euh...ça va être un problème! Elle a dévoré une des clés!

Tous:...

Rose: Ouais...c’est foutu! Héhé!

Faffreux: T’aurais pas pu nous le dire avant?

Rose: Bah je savais pas moi, ce que vous faisiez!

Kermit se plante par terre.

Damien: Mais que fait cet abruti, encore?

Faffreux: Hé!

Damien: Abruti #2

Faffreux: Oh!

Kermit: Ils m’échappent. Mes nouveaux amis!

Faffreux: Qui ça?

Il pointait des papillons.

Faffreux: Ce ne sont que des papillons.

Rose: Des quoi?!

Faffreux: Attend tu ne connais pas?

Rose: Ce sont des étrangers.

Damien: Il n’y a pas de papillons dans Minecraft.

Les papillons se posèrent sur Faffreux.

Faffreux: Bon écoute, c’est bien joli, mais il nous faut ces clés. Je veux les clés!

Les papillons s’envolèrent en air et firent apparaître 4 clés de nulle part.

Tous: HEEEEEEIN?!?!?!?!?!!

Damien: Euh...ils ont...exaucé ton voeu?

Faffreux: Absolument rien compris, mais cool.

Rose: Bon, je suppose que je vais vous montrer le portail, suivez-moi.

Faffreux: Kermit, tu fais des miracles!

Kermit: Happy Frog is the new star of the show!

Faffreux: Mouais...ok, si tu le dis...?

Personne n’a saisi.

Pendant ce temps, dans un marais non loin de là.

Reine Rouge: Bon! Il fait jour! Sortons de cette foutue cabane!

Plutôt que de sortir par la porte, elle défonça un mur pour exercer sa rage.

Reine Rouge: Je me fais un allié et il fout le camp! Bon, tant pis, ce docteur ne présageait rien de bon! Et j’ai une de ces clés!

Elle sorti la clé de sa poche, victorieuse.

Reine Rouge: C’est mieux que rien, non?

Elle se rappelait, elle était seule.

Reine Rouge: Il faut vraiment que j'arrête de parler toute seule!

Elle sortit enfin du marais et aperçu des silhouettes au loin.

Reine Rouge: Un type habillé en rouge bizarre, un homme malpropre, une grenouille, deux laquets dont un avec un chapeau haute forme, un mexicain ligoté et un mouton rose. Ce sont les autres! Attend, un mexicain ligoté?! DOMINCO?! Le voilà enfin! Mais...s’il est ligoté...argh, Chair & Bone ont perdu le contrôle! Ces deux-là vont connaitre ma rage!!

Avant qu’elle ne puisse agir, elle se fit intersceptée par un type chauve avec une barbe.

???: Oh! Que vois-je! Une dame élégante, pourtant une couronne...vous êtes une reine, non?

Reine Rouge: En voilà un perspicace.

???: Pardonnez-moi, je suis Notch. Créateur de Minecraft.

Reine Rouge: Notch?! Ah oui! C’est toi le propriétaire de cet endroit!

Notch: Ah, vous entendu parlé de moi?

Reine Rouge: Ma dimension a beaucoup observé la tienne. L’Enderdragon est notre ennemi mortel.

Notch: Je vois...votre dimension?! Vous parlez du Nether? De l’End?

Reine Rouge: Non, l’Espace.

Notch: Je n’ai pourtant pas programmé une dimension spatiale dans Minecraft...

Reine Rouge: Je ne viens pas de Minecraft, imbécile.

Notch: Oh! Vous n’avez pas de manières hein.

Reine Rouge: Tu ferais mieux de ne pas m’avoir dérangé pour rien, je suis armée!

Notch: Vous avez volé l’épée de votre roi?

Reine Rouge: Il n’y a pas de roi.

Notch: Vraiment? Vous ne devenez pas reine en épousant un roi, vous?

Reine Rouge: Primo, tu me connais à peine, y a rien que tu sais de ma dimension. Secundo, je n’ai pas de roi car ça m’intéresse pas, je suis lesbienne. Tertio, TU ME FAIS PERDRE MON TEMPS!

Elle le pousse et part vers la direction où le groupe est allé.

Notch: Lesbienne...?

Plus loin devant, le groupe arriva vers un escalier qui descend dans le sol profondément.

Rose: C’est par ici.

Kermit: NOIR! HIIIII!!!!

Il saute dans les bras de Faffreux.

Faffreux: *soupire* C’est la seule entrée?

Rose: Je le crains.

Faffreux: Mon pauvre Kermit a...peur du noir.

Kermit: NOIR! AAAAAH!!

Damien: Je vais éclairer le chemin avec ma magie...

Tous: NOOOON!!!

Damien: Ah mais!

Chair: Toujours perdu, notre briquet? Mon bon Bone?

Bone: Oui, malheureusement, mon cher Chair.

Dominco: Yé vous aiderais bien, mais yé souis prisonnier!

Damien: Il ment. C’est un piège.

Rose: Alors vous venez ou non?

Il était déjà entré.

Faffreux: Sans lumière? Il faudra je porte Kermit!

Kermit: NON! PAS LE NOIR!!!

Il saute dans tous les sens.

Faffreux: Ou pas...on fait quoi?

Damien: Bon, tu as la casserole, Faffreux. Toi seul peut vaincre l’Enderdragon.

Faffreux: Mais on faisait tous équipe pour la battre! Elle est trop forte pour moi seul!

Damien: Écoute, à ce stade-ci, nous sommes des boulets pour toi. Ma magie ne fonctionne pas, Kermit fait l’idiot et les autres sont prêts à te tuer le dos tourné! Va avec le mouton, je me charge de surveiller les autres.

Faffreux hoche la tête. C’est vrai que ses alliés ne feraient pas grand-chose. La Reine Rouge et Mr.Burns étaient on-ne-sait-où, il devait croire en lui. Il se mis à suivre Rose vers les ténèbres.

Croquedead Croquedead
MP
Niveau 10
26 juin 2020 à 13:48:26

Chapitre 71: The End, sauf que c’est une dimension, pas la vraie fin

En suivant Rose dans l’obscurité, Faffreux entra dans une pièce maintenant éclairée avec un portail au centre.

Rose: C’est ici. Je dois te dire que je ne sais pas ce que tu comptes faire avec le dragon, mais c’est...

Faffreux: Aucune importance, tu as fais ton boulot.

Il entre les clés dans les serrures, le portail se forme et s’ouvre: l’End est ouvert.

Faffreux: Bon, je ne pensais pas avoir à faire ça seul, mais...go!

Il saute dans le portail et se retrouve sur une île en obsidienne. Le ciel ressemble beaucoup à celui dans l’Espace. En bas, c’est le vide. Devant Faffreux se trouve une grosse île en pierre blanche. Heureusement, la plateforme était suffisamment proche pour sauter et rejoindre l’île centrale. Faffreux grimpe et arrive au sommet, il y a des tours d’obsidienne et d’étranges créatures noires. Elles ont des yeux violets et...WHOA! Faffreux en a regardé une dans les yeux et se fait attaquer!

https://m.youtube.com/watch?v=EFVIN01jUUU

Un Enderman sauvage apparait!

Go, Faffreux!

Que va faire Faffreux?

L’Enderman sauvage utilise cri strident!

La défense de Faffreux diminue!

Faffreux utilise casserole!

C’est super-efficace!

Que va faire Faffreux?

L’Enderman sauvage utilise coup de bras!

Faffreux utilise casserole!

C’est super-efficace!

L’Enderman sauvage est K.O.!

Faffreux gagne 1250 expérience!

Faffreux passe au niveau 69!

Coupez la musique.

Faffreux: Euh, OK, ne pas les regarder dans les yeux, hein.

Un rugissement se fait alors entendre: c’est l’Enderdragon!

Faffreux: Ho oh...la voilà!

Enderdragon: Alors, il n’y a que toi? Misérable insecte. Où est la reine?

Faffreux: Aucune idée, mais je n’ai pas besoin d’aide pour te battre.

Elle semblait trouver ça amusant.

Enderdragon: Oh, nous verrons bien...tu vas subir mon terrible pouvoir! Souffre comme il se doit, intrus!

Elle prend son envol. C’est l’heure du prochain boss: l’Enderdragon.

https://m.youtube.com/watch?v=MLc0wF13yAQ

Elle passe au-dessus de l’île et largue des bombes de gaz empoisonné. Faffreux, se dépêche de courir pour éviter. Sa seule arme est une casserole! Comment allait-il toucher la bête?

Elle revient une seconde fois, l’attaque ne touche pas Faffreux encore, mais met en colère certains Endermen.

Faffreux: C’est créatures vont-elles m’aider?

Ils se téléportent sur le dragon, celle-ci atterrit pour pouvoir s’en débarrasser. À ce moment, Faffreux lui balance de coups de casseroles, espérant faire un peu de dégâts.

Elle reprend son envol, mais Faffreux réalise la taille de la tâche! Il y a des crystaux sur les pilliers d’obsidienne et ils soignent le dragon! Il faut trouver un moyen de les détruire.

Faffreux: Faffreux ne sait pas voler! C’est foutu!

Provenant du portail sortent deux autres individus: la Reine Rouge et Dominco!

Dominco: Caramba! Cé noir encore, ici!

Ils rejoignent Faffreux sur le champ de bataille.

Faffreux: Oh! C’est vous?

Dominco: Yé vé té tué pour cé qué tu m’as fait!

Reine Rouge: Pas maintenant, il nous faut nous débarrasser de ce dragon avant.

L’Enderdragon aperçoit les nouveaux arrivés et se pose.

Enderdragon: Ahhh...voici la reine.

Reine Rouge: Tu veux ma peau? Tu ne l’auras jamais!

Enderdragon: Ta pitoyable dimension sera bientôt d’atteinte. Attend que Notch crée un moyen de rejoindre l’Espace...

Reine Rouge: Notch ne fera jamais ça.

Enderdragon: Tu crois? Après t’avoir rencontré ça l’a inspiré.

La reine réalise son erreur.

Reine Rouge: N...non...

Enderdragon: Exact...il doit travailler là-dessus en ce moment même...Tu as causé la perte de ton propre peuple! Mais n’aie crainte, je vais m’assurer que tu n’aies pas à assister à ça...reste immobile...

Elle crache son jet de flammes violettes, la reine n’est évidemment pas restée immobile.

Reine Rouge: Tu vas devoir en faire plus pour m’arrêter, vieille canaille!

Enderdragon: Très bien...j’aime quand mon repas se défend...

Elle reprend son envol.

Reine Rouge: Bon, comment on l’arrête?

Faffreux: Elle a des crystaux qui la soigne.

Reine Rouge: Pfeuh! Quelle lâche!

Dominco: Doit-on vraiment travailler avec cet imbécile?

Reine Rouge: Il a la casserole.

Dominco: Mé on peut juste la prendre, non?

Reine Rouge: J’ai l’air d’une cuisinière?

Dominco:...

Il oublie son plan et focus maintenant sur le dragon. Il voit les crystaux.

Dominco: Cé crystaux?

Il sort son fusil et leur tire dessus, aucun effet.

Reine Rouge: Rien. Tes armes sont inutiles ici. Et moi je n’ai rien pour les atteindre non plus...que faire...

C’est alors qu’un autre individu sort du portail: le mouton Rose!

Reine Rouge: Oh, c’est pas vrai! J’ai ligoté le Sans-Abri & la grenouille, mais j’avais oublié ce type!

Faffreux: T’as ligoté mes amis?!

Reine Rouge: Comment penses-tu que j’ai libéré Dominco?

Rose les interrompt.

Rose: Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu ici!

Reine Rouge: OK, time out. Comment as-tu entré ici par avant? Tu n’es qu’un mouton!

Enderdragon: ROSE?!?!

Rose: Ah! Te voilà!

Enderdragon: Rose, c’est n’est pas le temps!

Rose: Mais voyons, chérie, c’est toujours le temps!

Tous: Chérie?!

Coupez la musique.

Enderdragon:...

Rose: Quoi? Ah oui! Les fois que j’ai tenté d’expliquer vous m’avez interrompu! L’Enderdragon, ben c’est ma femme!

Tous: KEEEEWWAAAAAAAA?!?!?!

Enderdragon:...

Rose: Cela faisait si longtemps, chérie!

Enderdragon: Chéri...je suis en plein combat.

Rose: Ah mais! Tu reprendras après notre réunion!

Le dragon était complètement déstabilisé. Sa puissance semblait s’affaiblir par la honte.

Faffreux: Je me demande si Dominco peut l’atteindre à présent...

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
La vidéo du moment