Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Art  /  Forum Télévision & Séries  /  Topic Topic Actualités  / 

Topic Topic Actualités - Page 29

Sujet : Topic Actualités

DébutPage précedente
«1  ... 2425262728293031323334  ... 36
Page suivanteFin
JGay
JGay
MP
03 février 2009 à 21:53:32

"je doute que tous les cannibales soient aussi "raffinés" et prennent le temps de cuire leur viande"

Je parle pas des cannibales indigènes :(

JGay
JGay
MP
03 février 2009 à 22:07:14

La solution contre les cannibales c'est de commercialiser de la viande humaine :ok: (de cadavre of course)

Les gens normaux n'en achèteraient pas (ou juste pour test), et les cannibales éprouveraient un moins grand plaisir à tuer quelqu'un pour bouffer sa chair vu qu'il en ont à disposition au casino :noel:

JG_en_chef
JG_en_chef
MP
05 février 2009 à 23:26:49

Parisot veut faciliter le licenciement économique

Le Medef, dont l'assemblée générale se tient à Paris, proposera aussi une négociation sur le paritarisme.

Laurence Parisot réserve une belle surprise aux 1 500 patrons qui assistent jeudi matin à l'assemblée générale du Medef, au Théâtre Mogador, à Paris. Dans son discours de clôture, la présidente du Medef va demander à Nicolas Sarkozy d'inclure dans l'agenda des négociations sociales pour 2009 une réforme du licenciement économique. Le contenu de cet agenda doit être fixé entre le chef de l'État et les partenaires sociaux lors d'une réunion dont Nicolas Sarkozy dévoilera probablement la date jeudi soir.

La patronne des patrons veut faire avancer ce dossier sur deux points : rendre les licenciements économiques plus rapides, en revoyant les procédures actuelles, longues et fastidieuses. Et les sécuriser juridiquement, pour limiter les contentieux devant les prud'hommes. Autre objectif de cette remise à plat, que Laurence Parisot rêve de mener à son terme avant les élections internes au Medef mi-2010, pour lesquelles elle a déjà annoncé sa candidature : modifier la définition même du licenciement économique, pour permettre aux entreprises de licencier avant d'être en difficulté financière, afin de sauvegarder leur compétitivité.

Maintes fois évoquée, la réforme du licenciement économique a plusieurs fois été esquivée. Notamment en 2001 lors de la loi dite de modernisation sociale qui visait à encadrer les «licenciements boursiers», et en 2007 lors de la négociation sur la modernisation du marché du travail qui s'est traduite par la création d'une «rupture négociée» entre un employeur et son salarié. Le Medef considère désormais que la question traîne depuis trop longtemps. Et que la conjoncture rend d'autant plus urgente la nécessité d'accorder plus de souplesse aux entreprises.

Déclaration de guerre

Pas sûr que les syndicats partagent cette vision de la «flexisécurité» ! Surtout en pleine crise, justement… Les Thibault, Chérèque et Mailly risquent de considérer la demande patronale comme une véritable déclaration de guerre. Sur les trois derniers mois, le nombre de nouveaux inscrits au chômage après un licenciement économique a grimpé de plus de 16 % ! Et tous les économistes prévoient des plans sociaux particulièrement saignants dans les mois à venir.

Laurence Parisot compte aussi proposer ce matin aux syndicats d'ouvrir une «délibération sociale» sur la modernisation du paritarisme et les moyens d'améliorer la gestion des organismes paritaires (assurance-chômage, 1 % logement…). Son objectif ? Parvenir à un diagnostic partagé avec les organisations syndicales courant 2009 avant de lancer une négociation sur ce dossier également très sensible. À Nicolas Sarkozy, donc, et surtout aux syndicats, de dire s'ils sont partants pour ouvrir ces chantiers. «On se demande s'ils seront en mesure de mener des négociations sérieuses après l'épisode désastreux de la convention d'assurance-chômage où chaque centrale s'est prononcée plus sur des questions politiques que sur le contenu même du texte», s'interroge un acteur du monde patronal.

Cette assemblée générale sera aussi l'occasion pour le Medef de revenir sur la crise, afin d'en expliquer les causes et d'en proposer quelques pistes de sortie. L'organisation patronale pointera notamment la responsabilité des politiques, qui ont poussé la Federal Reserve américaine à maintenir des taux d'intérêt trop bas après les attentats du 11 septembre 2001, ou ont validé les nouvelles normes comptables. Enfin, le Medef accueillera officiellement aujourd'hui dans ses rangs de nouveaux adhérents, dont l'Union française de l'électricité. Tout un symbole pour un secteur qui ne comptait presque, il y a quelques années encore, que deux entreprises 100 % publiques : EDF et GDF.

http://www.lefigaro.fr/economie/2009/02/05/04001-20090205ARTFIG00338-parisot-veut-faciliter-le-licenciement-economique-.php

Parisot: «L'Etat n'a pas à décider de la rémunération des patrons»

La présidente du Medef répond à Obama qui, hier, a annoncé le plafonnement à 500.000 dollars de la rémunération annuelle des dirigeants des entreprises qui recevraient l'aide de l'Etat américain.

La présidente du Medef juge qu'il n'est «ni normal ni souhaitable que l'Etat décide des rémunérations des chefs d'entreprises», alors que le président américain a annoncé hier un plafonnement des salaires des patrons qui recevraient l'aide de l'Etat.

L'organisation patronale tient aujourd'hui son assemblée générale, placée sous le slogan «Vivement l'avenir, ready for the future».

Hier, Barack Obama a désigné certaines pratiques «honteuses» des sociétés financières et annoncé le plafonnement à 500.000 dollars de la rémunération annuelle des dirigeants des entreprises qui recevraient l'aide de l'Etat.

Une mauvaise décision, pour Laurence Parisot. «C'est typiquement de la responsabilité du patronat et non de l'Etat d'encadrer si nécessaire les rémunérations des dirigeants. C'est pour cela qu'il y a le code Afep-Medef.»

Avec l'Association françaises des entreprises privées (Afep), le Medef a édicté ce code qui prévoit notamment de limiter les indemnités de départ ou «parachutes dorés» des dirigeants des sociétés cotées en bourse. «La quasi totalité des sociétés du SBF 120 (indice élargi de la bourse de Paris, ndlr) y ont adhéré», selon Laurence Parisot.

Mi-janvier, le président Nicolas Sarkozy avait menacé de légiférer si les recommandations du Medef et de l'Afep n'étaient pas appliquées «à la fin du premier trimestre».

Mais si la patronne des patrons juge que «c'est de la responsabilité du patronat d'encadrer les rémunérations des dirigeants», elle juge «anormal que certains dirigeants qui ont eu une part de responsabilité dans le désastre actuel n'aient pas eux-mêmes dit qu'ils renonçaient à leurs bonus».

Et Laurence Parisot de pointer également les «grilles de rémunération des traders», ajustées sur «le court terme», alors qu'il faut selon elle, «penser l'économie sur le long terme».

http://www.liberation.fr/economie/0101317171-parisot-l-etat-n-a-pas-a-decider-de-la-remuneration-des-patrons

:d) C'est elle qu'il faut manger, même si elle doit avoir un sale goût. :malade:

El_1337
El_1337
MP
06 février 2009 à 13:16:40

Elle aurait un goût de vieille :malade:

JG_en_chef
JG_en_chef
MP
10 février 2009 à 20:30:01

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/217868/--Chris+Brown+risque+9+ans+de+prison+pour+l%E2%80%99agression+de+Rihanna :malade:

Dreams
Dreams
MP
10 février 2009 à 21:00:50

Sérieux !? :ouch:

Ok alors elle fera moins la chaudasse dans ses clips :rire:

DEMON112
DEMON112
MP
10 février 2009 à 21:17:14

Un coup de maquillage et "HOPPPPPPPPP"... :noel:

Par contre lui, il va plus nous gonflé avec sa zik de m*rde pendant un bon bout de temps. :ange:

Damn-it
Damn-it
MP
10 février 2009 à 21:30:50

En meme temps collante comme elle était avec lui, c'était obligé qu'elle finisse par manger de la phalange. :noel:

DEMON112
DEMON112
MP
11 février 2009 à 18:42:44

Affaire Loana :

L'affaire a été classée sans suite par le procureur... elle a de la chance !

Comme nous vous l'annoncions il y a quelques minutes, Loana Petrucciani n'a donc jamais été agressée par deux individus, soi-disant venus régler un différend avec elle. Entendue, enfin, par les inspecteurs hier en fin d'après-midi, elle leur a bien indiqué que, contrairement à ses premières déclarations (faites alors qu'elle était dans l'état de confusion le plus total), elle n'avait pas été agressée.

En revanche, les rapports avec son dernier petit ami en date étaient conflictuels ces derniers temps, et les cris entendus par les voisins dans la nuit de lundi à mardi pourraient bien être dus à une dispute... d'amoureux - on va dire ça comme ça !

D'ailleurs, si son état psychologique nécessite bien trois mois d'ITT, délivrée par l'hôpital militaire de Clamart, rappelons qu'elle avait été vue en premier lieu par les urgences de l'hôpital de l'Hôtel Dieu (le seul habilité à délivrer des ITT ayant valeur judiciaire) qui, pour les "soi-disant coups" dont elle disait avoir été victime, ne lui avait donnée que trois jour d'ITT. Ce qui prouve bien, si besoin était, que ce n'était pas très grave, sur le plan physique.

De plus, d'après nos informations, s'il s'avère vrai qu'elle avait bien des ecchymoses sous les yeux et des griffures légères sur le visage ainsi que des traces sur les jambes et les genoux s'apparentant plus à une chute (dans sa salle de bains ?), son nez aurait été touché, mais pas cassé...

Enfin, la bouteille retrouvée chez elle contient bien un dérivé du GHB (drogue du violeur), qu'elle aurait l'habitude de commander sur Internet sous le nom de GLH et de consommer - ce serait d'ailleurs la raison essentielle de son état totalement prostré depuis une semaine.

Elle devrait rester encore quelques jours à l'hôpital... La sortie ne va pas être facile, médiatiquement surtout !

Le procureur a donc classé l'affaire hier soir, circulez, il n'y a plus rien à voir ni à entendre...

:d)

Une fille pommé et fragile que les médias ont élevés au rang de star car elle a couché devant des millions (des milliers) de téléspectateurs.

Une fois redescendu sur Terre, Cendrillon est retourné à son ménage, mais cette fois le Prince était le père fouettard. :noel:

Elle aime planer la p'tite. :noel: :cool:

JGiskin
JGiskin
MP
11 février 2009 à 20:35:01

Le premier à cracher sur SS et compagnie s'abaisse à lire une news sur Loana. :rire: :content: :noel:

DEMON112
DEMON112
MP
11 février 2009 à 20:41:52

Logique, mes parents la plaignait, et les médias aussi, bref il a bien fallu que je fasse une recherche pour voir si tout ceci n'était pas du flan de "Madame Blonde Platine"...Puis j'en fais profiter la populace. :noel:

Le Loft était novateur à l'époque "tousse", j'en loupait quasi jamais "tousse et s'étouffe". :rouge:

JGiskin
JGiskin
MP
11 février 2009 à 20:46:31

Forcément novateur, c'était le 1er; mais plus débile et daubant qu'aujourd'hui. C'est pour dire.

DEMON112
DEMON112
MP
11 février 2009 à 20:48:22

Nan pareil, puis je suis un homme, à l'époque je portais encore des couches je n'étais qu'un enfant de 18-19 ans. :hap:

JGiskin
JGiskin
MP
11 février 2009 à 20:50:55

Tu as donc regarder les récents Lofts pour pouvoir comparer ? :sournois:
Demon l'hypocrite spotted by JG. :cool:

DEMON112
DEMON112
MP
11 février 2009 à 20:54:53

Je regarde toujours quelque chose avant de le glorifier ou de l'accabler, quand je ne regarde pas "rare sont les fois" ou que je craches dans la soupe sans l'avoir goutter. :-p

(Pas comme toi, je regarde quelques minutes par-ci par-là...On ne mélange pas les serviettes en soi comme moi et un torchon troué comme toi. :noel: )

JGiskin
JGiskin
MP
11 février 2009 à 20:57:05

Je suis sûr qu'au total tu as regardé plus de Lofts que moi.
C'est juste que j'ai maté Secret Story en entier donc ça impressionne. :rire:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/11/01011-20090211FILWWW00643-2-escadrons-de-gendarmes-en-martinique.php
M*rde, on en avait assez euh. :noel:

Damn-it
Damn-it
MP
11 février 2009 à 23:14:29

:rire:
Pas trop la merde la guerre civile dans ton pays ? :noel:

LCEB
LCEB
MP
11 février 2009 à 23:46:47

Sinon, pas trop merdique ton pays ? :noel:

JGiskin
JGiskin
MP
12 février 2009 à 01:12:08

A part les prix d'arnaqueurs, très bien. :ok:

JGiskin
JGiskin
MP
12 février 2009 à 01:28:24

Mot de passe le plus utilisé (USA): "1234"

Mieux vaut y réfléchir à deux fois lorsqu'on choisit un mot de passe pour sa boîte courriel ou son compte en banque en ligne, certains mots sans imagination ni particularité trop souvent utilisés facilitent l'intrusion des pirates informatiques, selon une étude américaine. D'après l'examen statistique d'un fichier de 28.000 mots de passe récemment volé par un pirate sur un site populaire américain et publié sur Internet, il ressort que les internautes choisissent souvent la facilité. Plus d'un quart d'entre eux (16%) choisissent tout simplement un prénom pour mot de passe, souvent le leur ou celui de leurs enfants, selon cette étude publiée dans Information Week.

14% se fient à une simple suite mnémotechnique sur le clavier du type "1234", "12345678" ou "QWERTY" pour un clavier anglais, "AZERTY" quand c'est un européen. 5%, notamment les plus jeunes, retiennent une émission de télévision ou un héros de série pour leur mot de passe. Les sésames en vogue sont "Hannah", inspiré de la chanteuse idole des jeunes Hannah Montana, "Pokemon", "Matrix" et "Ironman". 4% se contentent de choisir le mot "password" (mot de passe), avec parfois une variation subtile du type "password1", qui n'arrête guère les pirates. 3% sont en rébellion, choisissant un message rageur: "I don't care" (je m'en fiche), "Whatever" (n'importe quoi), "Yes" ou "No". Autant sélectionnent des expressions sentimentales du genre "Iloveyou" (je t'aime) mais il y a aussi "Ihateyou" (je te déteste). Pour mieux se protéger des intrus, Robert Graham, de la société Errata Security qui a réalisé et fait publier l'étude, conseille de choisir des mots de passe "contenant au moins huit caractères, une lettre en capitale et un symbole ou chiffre".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/11/01011-20090211FILWWW00660-mot-de-passe-le-plus-utilise-usa-1234.php

:rire:

PS : "Plus :d) d'un quart :g) d'entre eux :d) (16%) :g) " ? :noel:

DébutPage précedente
«1  ... 2425262728293031323334  ... 36
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Athot, [hush]2
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer