Menu
Mass Effect 3
  • Tout support
  • PC
  • WiiU
  • PS3
  • 360
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Mass Effect 3  /  Tous les forums  /  Forum Mass Effect 3  / 

Topic Fic : Zaeed, héro malgré lui

Sujet : Fic : Zaeed, héro malgré lui

12
Page suivanteFin
tamene
tamene
MP
10 mai 2012 à 11:41:28

Auteur : Merouane

Adresse Internet : Tmerouane@hotmail.com

Titre de la fic : Le Mercenaire

« Le soldat souffre autant que le chercheur, mais en outre, il risque sa vie. »

Miguel de Cervantès
Don Quichotte

Prologue :

« Année 2186, trois mois après l’opération suicide du relais Omega 4 : Prison de haute sécurité Reykjavik. Cellule numéro 4. Journal privé de Zaeed Massani. »

Voila ce qui arrive qu’on joue les héros, se retrouver prisonnier dans une cellule avec une bouffe merdique et une mousse aussi bonne qu’une pisse de cheval, j’aurais peut être du accepter l’offre de l’homme trouble quand il m’a proposer de bosser pour lui, mais après ce que j’ai vu dans la base des récolteurs, et la façon dans ces badauds crevaient l’un après l’autre dans ces cuves. Eh bien il faut dire que j’ai vu des choses dégueulasses au court dans ma carrière, mais là… c’était carrément gargantuesque. Et ce fumier de Cerbèrus qui voulait garder la base intacte, le choix était clair. La prochaine fois que je le vois je lui arrache les boyaux à mains nues. John Shepard le héro de la citadelle a bousillé la base des récolteurs mais malheureusement il est mort… une seconde fois. Et c’est moi qui l’ai tué, je n’avais pas le choix, il souffrait le martyre après son combat contre un moissonneur monstrueux, j’étais avec lui et j’ai combattus a ces cotés, pourquoi je l’ai buté ?

La raison est simple, Shepard était mourant et j’ai mis fin a ses souffrances, on était encerclés, il était trop amoché pour courir et je ne pouvais pas le laisser aux mains des Récolteurs, et il m’a demandé de le faire, on ne peut pas exploser la cervelle d’un type sans prendre sa dernière volonté au sérieux. Aujourd’hui je croupi dans cette carrée, pourquoi ? Je ne sais pas, pour avoir combattus avec Shepard ? J’étais payé pour le faire, et j’ai rempli mon contrat, je devais prendre le large, mais je me suis rendu a l’alliance, car j’ai donné ma parole au héro de la citadelle, et celle-ci n’est pas négociable : depuis le berceau on m’a enseigné que ma parole était ce que j’ai de précieux. Shepard m’a fait jurer de continuer le combat contre les moissonneurs. Je sais que c’est impossible, mais ça donnait l’impression qu’il avait arrangé le coup.

Très bien Shepard, les moissonneurs sont désormais mon problème, et moi le leur.

Chapitre 1 :

Le métier de soldat est l'art du lâche ; c'est l'art d'attaquer sans merci quand on est fort et de se tenir loin du danger quand on est faible. Voilà tout le secret de la victoire.

George Bernard Shaw

- Il faut dire que les choses s’annoncent très mal. Déclare Hackett à Anderson en buvant son troisième verre de Vodka Eristoff.
- Oui, réplique Anderson en regardant la ville de Seattle par la fenêtre. Les choses vont très mal.
David Anderson avait plusieurs raisons de s’inquiéter, quelque chose d’immense et de non identifié s’approchait de leur système, les senseurs n’arrivaient pas a le détecter, encore une fois les avertissements de Shepard étaient fondés, depuis trois ans il n’arrêtait pas crier au retour des moissonneurs, mais personne n’a voulu croire qu’une race avancée de supers machines allait venir un jour pour les réduire en charpie comme une meute de sauterelle affamée. Anderson n’a pas toucher son verre et se contenta d’observer le vide, Shepard était mort, le brave garçon a sacrifier sa vie dans la mission suicide du relais oméga 4, tout cela pour arrêter les enlèvements de colons humains dans les systèmes terminus. Encore une fois Shepard a fait du très bon boulot, mais il est encore mort, et cette fois pour de bon.

« T’as toujours tout porté sur tes épaules fiston. C’est pour ça que je t’admirais. »

- Que s’est-il vraiment passé dans la base des récolteurs ? Demande Hackett, le rapport secret me mentionne rien de précis.
- Shepard a donné l’assaut en empruntant le relais oméga 4, explique Anderson. La base était lourdement protégée par un cordon de sécurité, mais Shepard et son équipe réussirent à passer le barrage et à atterrir en catastrophe, le Normandy était amoché mais tout l’équipage était saint et sauf, deux groupes furent lances à l’assaut. Shepard commandait l’un d’eux, après une progression épique, ils réussirent à sauver les colons d’Horizon et l’équipage du Normandy.
- C’est ce qui est écrit ici, fit Hackett en lisant le rapport. Mais le combat contre le moissonneur ?
Anderson poussa un soupir et s’assit sur un siège en face de l’amiral, ce dernier posa son verre de Vodka a moitié plein et le regarda gravement.
- Shepard a laisser son escouade retarder des Récolteurs arrivés en masse, il n’a emmener avec lui que deux équipiers, Garrus Vakarian et Zaeed Massani, ils affrontèrent une horreur, un moissonneur humain, Shepard a était grièvement blessé mais réussit a détruire le monstre, d’après le témoignage de Vakarian, les blessures du commandant Shepard étaient trop graves, et il était impossible de l’évacuer, ils ont abréger ses souffrances sur son ordre.
- Qui a appuyé sur la détente ? Vakarian ?
- Non, fit Anderson en inspirant longuement, Garrus Vakarian a refuser d’obéir, Massani a dû prendre les choses en main. Aussi étrange que cela puisse être, le mercenaire réussit a exfiltrer Garrus qui refusait toujours de partir sans tuer plusieurs Récolteurs, bien sur il n’a pas laissé le corps de Shepard sur place, il l’a amené avec lui et le Normandy quitta la base avant qu’elle n’explose.

Hackett vida le reste de sa Vodka d’un trait, puis remplit un autre verre et le donna gentiment à Anderson qui refusa vivement. Les deux hommes restèrent silencieux un moment.
- Et pour ce qui est de Massani ? Demande Hackett en buvant le verre délaissé d’ Anderson. Que fait-ont de lui ?
- Accordons lui un point de bonus pour avoir eu le cran de ramené le corps de Shepard après l’avoir tué, réplique froidement Anderson.
- D’après Garrus c’était le souhait de Shepard, et il lui faisait confiance.
- Un mercenaire d’Oméga…
- Pas tout a fait.
Anderson regarda son ami intrigué.
- Que voulez vous dire, Steven ?
- J’ai demandé une enquête plus approfondie, ce mercenaire est un Anglais, ancien Royal Commando qui a tué sept personnes une nuit ou il était bourré, et ivre de rage. Il a fait la guerre du premier contact, un vétéran de la reconquête de Shanxi, comme vous David. A la différence que Zaeed a laissé des centaines de cadavres Turiens derrière lui sans faire de distinction entre soldats et civils.
- Il dirigeait une unité ? Demanda Anderson, étonné.
- Capitaine a vingt-deux ans et major à vingt-quatre, alors qu’il était a l’époque quasi impossible de monter en grade si on sortait du rang. Il serait sans doute colonel ou général si sa chance n’avait pas tourné.
- Que lui est-il arrivé ? Pourquoi a-t-il tué ces sept personnes ? Être ivre n’est pas une raison suffisante.
- Il avait une famille sur Shanxi, quand les Turiens ont attaqué la colonie, ils ont tué presque tout les colons, parmi eux l’épouse de Zaeed et son bébé.
- Mon dieu…
- A cause de son passé militaire on l’a remis entre les mains des psychiatres, mais il a refusé les soins et a exiger de participer a la contre offensive de l’amiral Kastani Drescher, les gradés ont accepté tout en souhaitant le voir mourir au combat, vu son état mental, autant le voir tuer du Turiens avant de passer l’arme a gauche.
- Pour certaines cultures la mort est une délivrance, commente Anderson. Etant donné l’intolérable condition humaine.
- Oui, mais contre toute attente. Zaeed commanda la plupart des raids les plus dangereux de la guerre, et y a survécut. Quand il buvait trop il se remettait a vivre des moments horribles, des scènes de tortures et de mutilations, des interrogatoires où il crevait les yeux de ses prisonniers, ou il leur tranchait les veines en les obligeant a regarder leur vie s’écouler sur le plancher, autant dire que sa réputation a monter en flèche dans l’armée Turienne.
- Cet homme dépasse largement Saren en brutalité et en horreur.
- Un ancien officier, très intelligent et parfois gentleman, dit Hackett avec un léger sourire, un vrai paradoxe. Ses troupes le méprisaient et ça le faisait rire, mais personne n’a jamais déposé une plainte officielle.
- Pourquoi ? demanda Anderson surpris.
- Parce qu’il les a toujours sortis du pétrin tout simplement, malgré tout il demeure un officier compétent, un bon meneur, après tout c’est bien lui a qui a créer les soleils bleus.
- C’est tout de même un mercenaire.
- Il s’est rendu à l’alliance David, c’est à vous de voir mais je pense qu’il mérite un coup de pouce. Les moissonneurs arrivent.
- Je vais prendre ma décision. Déclare Anderson en soupirant.

tamene
tamene
MP
14 mai 2012 à 12:11:29

aie, je vois que Zaeed n'est pas du tout apprécié, lol je m'attendais ça, mais la suite est pour bientôt

JinKazama74
JinKazama74
MP
14 mai 2012 à 17:02:15

Je viens de voir ta fic. J'aime bien, c'est bien ecrit et ca donne envi de lire la suite :ok:

Midas_touch
Midas_touch
MP
14 mai 2012 à 17:31:34

Commencer avec une faute dans le titre ... j'ai eu un blocage :pf:

TankinatorUS
TankinatorUS
MP
14 mai 2012 à 17:36:43

intéressant, j'ai hate de savoir ce qui suivra.
Avec Zaeed dans le rôle du héros, l'histoire promet d'être... rouge pragmatique, je me trompe ?

tamene
tamene
MP
16 mai 2012 à 12:10:14

voila la suite, et pardon d'avance pour les fautes, et oui l'histoire sera pragmatique mais compliqué.

- Puis-je vous apporter quelque chose à boire ?

Zaeed leva les yeux vers le jolie bout de femme debout a quelque pas de lui, parfaitement soignée son uniforme, avec le béret et les cheveux attachés. Cette gamine passait son temps a s’entrainer dans un gymnase étant donné sa musculature, elle n’arrêtait pas de le fixer comme si elle voulait l’intimider, elle ignore qu’il existe des femmes moins musclées mais bien plus dangereuse dans cette galaxie pourrie, et Zaeed a vu pas mal de laideur au court de sa carrière de mercenaire.

- Vous avez du Schnaps ? Réplique Zaeed en lui montrant sa bouteille de bière à moitié vide, c’est pas une mousse ça, mais du thé glacé.

- Navré monsieur nous n’en n’avons pas, réplique la femme d’une voix militaire.

- Mouais, fit Zaeed en vidant la petite bouteille d’un trait. Combien de temps je dois encore poiroter dans cette carrée ?

- Je ne sais pas monsieur.

Zaeed fit tourner sa chaise vers la jeune femme qui continuait de l’observer avec gravité.

- C’est quoi ton nom petite ? Étant donné qu’on est coincés ici, autant faire connaissance tu crois pas ?

Elle garda le silence un moment et Zaeed sourit amusé, y a pas d’aussi énervant qu’une gamine qui jouait les méchante reines, mais a sa grande surprise elle répondit d’une voix posée mais toujours aussi militaire.

- Sergent d’artillerie Summer Cole, sniper dans le corps des marines.

- Ah ouais, fit Zaeed intéressé, pourquoi j’ai un sniper comme nounou ?
Cette fois elle lui sourit avec froideur.

- Au cas où il faudrait abattre une cible qui tenter de fuir.

- Je m’en voudrais de poser un lapin à une jolie fille comme toi. Dit Zaeed plus amusé qu’intimidé. Et qu’est ce qu’on t’a raconté sur moi ?

- Que vous êtes un mercenaire.

Cette fois Zaeed lui lança un regard menaçant.

- ça te pose un problème ?

- Ce qui me pose un problème monsieur c’est de voir un soldat de l’alliance décoré déshonorer l’uniforme en faisant le boulot de mercenaire.

- Sans blague, fit Zaeed, la guerre c’est un face a face dans un champ de bataille, ça ne sert a rien de rester planquer derrière un fusil de précision pour buter des personnes que t’appelles hypocritement des cibles, pour moi les snipers sont des danseuses, et vu que t’es une gonzesse, ce n’est pas une surprise.

Cole restait de marbre mais Zaeed devina facilement qu’elle bouillonnait de l’intérieur.

- Comment tu fais pour oublier les morts ?

- Pardon ?

- Tes cibles, réplique froidement Zaeed, tu arrives à les oublier facilement ?

- Oui, fit Cole rapidement.

Le mercenaire l’observa un moment, puis ouvrit une autre bouteille de bière sans boire une goutte, il se contenta d’observer le liquide doré.

- Moi je compte les bulles.

- Quoi ? Demande Cole intriguée.

- Les bulles qu’on voit monter quand on ouvre une bonne bouteille de bière, je les compte, ça m’aide.

- A quoi ? Fit Cole qui ne comprenait toujours pas. A dormir ?

- Non, réplique Zaeed avec gravité, ça m’aide à arrêter de penser aux amis disparus, et aux gens que j’ai buté.
Cole hésita un moment puis demanda timidement.

- Vous avez tué beaucoup de gens ?
- Un peu trop, dit Zaeed perdu dans une vision antérieure. Je suis le meilleur dans ce que je fais, même si ce n’est pas beau à voir.

Zaeed but une gorgée et ferma les yeux en poussant un soupir, Cole secoua la tête et comprit enfin que le mercenaire l’a percé a jour.

- Je n’ai jamais tué personne monsieur, déclare Cole sans rougir, mais je suis bonne aussi dans mon domaine, je ne rate jamais une cible, même si elle est en carton.

- Il est facile de tuer gamine, mais vivre avec c’est le plus dur.

Curieusement, ça sonnait comme un conseil venant d’un vieux gentil baroudeur, Cole résista a l’envie de lui dire merci, après tout il a roulé sa bosse dans l’armée et ce n’est pas a elle de le juge, un tremblement ramena brutalement ses pensées a la réalité, Zaeed continuait de boire sa bière tranquillement, mais il leva lentement les yeux au plafond de la salle.

- Ils sont là. Murmure Zaeed d’une voix terrible.

Cole trébucha quand un second tremblement plus violent les frappa de plein fouet, Zaeed se leva lentement de son siège et jeta un regard farouche a une Cole tétanisée.

- Sors tes griffes gamine, c’est pas des cibles en carton qui foutent le bordel dehors.

Cole sortit de la cellule et aperçus des soldats qui courraient a la fois déterminés et affolés, il y avait des cris d’hystérie et un autre tremblement plus puissant secoua tout le bâtiment, Cole courut à toute vitesse l’arme au poing mais s’arrêta brusquement prés d’une fenêtre, il y avait une monstruosité gigantesque, elle avait plusieurs pattes et tirait un laser géant qui détruisait tout sur son passage, le bruit qu’elle faisait était assourdissant et effrayant, comme si une bête géante grognait sa faim avant de dévorer sa proie. Cole recula terrifiée de la fenêtre, c’était les moissonneurs, le commandant Shepard avait raison, il les a prévenu mais personne n’a écouté et c’était leur plus grave erreur, Cole sentit soudain une main l’agripper puis l’envoyer s’écraser contre le mur, son assaillant avait une force prodigieuse, elle se leva et aperçu un zombie foncer sur elle, rapidement elle dégaina son pistolet Carnifex et lui tira une balle dans la tête, chargeant son arme elle vit d’autre zombies venir, elle recula et tira des salves prudentes, les zombies étaient trop nombreux, elle arrivera a court de munitions. Quand une explosion balaya les zombies d’un souffle, Cole se mit à couvert rapidement, une cloison se désintégra, des débris fusèrent dans toutes les directions et la fumée envahit le couloir. Des tires rapides et précises achevèrent les zombies restant. Cole se releva en chargeant son Carnifex, Zaeed Massani apparut, émergeant de la fumée telle une antique divinité. Il jeta le lance grenade et dégaina un fusil M8 Avenger, son calme olympien transcendait avec l’aura de panique qui envahissait le bâtiment sécurisé de Reykjavik, et qui menaçait aussi d’envahir Cole.

- Aller demi-portion, ordonne Zaeed en chargeant son Avenger. Faut qu’on se tire.

Pour cette fois, Cole suivit le mercenaire sans discuter.

JinKazama74
JinKazama74
MP
16 mai 2012 à 20:25:10

Toujours aussi bon! Vivement la suite! :ok:

_Noble_
_Noble_
MP
16 mai 2012 à 21:46:06

C'est très bon :ok: !

Pseudo supprimé
16 mai 2012 à 22:50:28

fait en une sur Jack et peut être que ca m'interessera :hap:

tamene
tamene
MP
19 mai 2012 à 14:30:32

ah mais si je te disais que Jack aura une place importante dans cette fic, ça t'interesse ? J'ajoute même que Jack reste mon personnage favori aprés notre mercenaire, la suite est pour bientôt

nicobellocq
nicobellocq
MP
19 mai 2012 à 15:03:47

Oh yes!!! trés bonne fic! :ok:

Zaeed est l'un de mes personnage préferer de mass effect!
dans mon top 5 quoi.

bonne continuation!

tamene
tamene
MP
22 mai 2012 à 10:49:50

La détonation fut si forte qu’elle fit vaciller Ashley Williams. Elle perdit l’équilibre et craint de se faire éjecter par l’ouverture tribord de la navette sur le terrain rocheux, à près de cinq cents kilomètres par heure. Mais le compensateur d’inertie du véhicule la maintint fermement, restaurant ses appuis.
Elle jeta un œil aux autres membres de l’équipe d’extraction. La plupart regardaient fixement à l’extérieur par l'accès tribord. Ils étaient moins nombreux que quatre heures auparavant, lorsque la canonnière, arrivée en soutien du navire d’assaut le SSV Nairobi s’était posée sur terre. Ashley se trouvait alors accompagné d’un peloton entier.
Maintenant, ils ne devaient pas être plus d’une quinzaine. Des hommes et des femmes en armures de couturées d’impacts de tirs, la cartouchière vide, et diverses blessures allant de bénignes à mortelles. Le lieutenant James Vega fit une grimace derrière son casque, un grand ours avec des muscles si gros qu’ils pourraient broyer la nuque d’un Krogan. Il ne se plaignait pas. Vega ne se plaignait jamais. Du moins, jamais en sa présence. Williams vérifia son fusil Avenger et répéta les ordres d’Anderson dans sa tête.

« Exfiltrez Zaeed Massani et quittez la terre pour la citadelle, demandez l’aide du conseil et revenez avec du renfort, tout ce que vous pourrez trouver, beaucoup doivent leurs vies au commandant Shepard, rappelez-les qu’ils ont une dette envers Shepard et a l’humanité, c’est la seule carte que nous devons jouer si nous voulons sauver la terre. »

Oui, beaucoup doivent à Shepard, les Quariens, les Asaris, les Krogans, les Turiens, presque tout le monde. John Shepard les a sauver et les a prévenu de la venue des moissonneurs, personne ne l’a cru et aujourd’hui ils payent les frais. Oh que oui Williams ira a la citadelle, et oui elle demandera leurs aides. Non, elle exigera leurs aides, rien a branlé de la diplomatie, l’heur est aux actes et non a la parole, si jamais ils lui sortaient une excuse bidon elle leur gueulera dessus. Bordel l’homme qu’elle a aimer est mort a cause de leur putain d’indécision, elle se souvenait de la première fois quand les Récolteurs ont attaqué le Normandy, jamais elle n’aurait abandonné le vaisseau, encore moins le timonier Jeff « Joker » Moreau. Mais Shepard lui a gueulé dessus :

« Foutez-moi le camp. »

Et Ashley a foutu le camps, docilement, obéissant a son supérieur hiérarchique en bon soldat qu’elle était. se promettant de le corriger une fois qu’il s’en tirerait, mais Shepard y est resté, sacrifiant sa vie pour sauver Joker. Ce dernier a sombrer et n’a plus piloter de vaisseau depuis, et elle ? Elle a encaissé sa perte pour un moment, elle joua sur le ressentiment pour noyer son chagrin, Shepard est un imbécile, un gars sans cœur qui ose crever au moment le plus inopportun, qu’il aille se faire foutre. Mais le cœur a beau être un muscle, il n’en demeure pas moins un cœur, le ressentiment disparut et le chagrin finit par arriver, Ashley pleura pendant des jours, sa sœur Sarah avait essayé de la réconforter, mais en vain. Sa solide grande sœur toujours aussi forte n’était plus qu’une épave brisée, elle aimait farouchement Shepard, c’était son homme, son mec, sa moitié, son boyscout, son Shepard. Le temps finit par guérir la blessure. Deux ans plus tard, Shepard réapparut sur Horizon, Cerbèrus défia les lois de la nature et le fit revenir d’entre les morts, elle l’a revu sur Horizon mais les retrouvailles étaient froides, Ashley l’accusa de tourner le dos a l’alliance et de travailler pour Cerbèrus, bien sur il a essayer de lui expliquer qu’il n’avait pas le choix, il devait arrêter les enlèvements de colons dans les systèmes Terminus, mais Ashley fidèle a sa tête de mule ne voulait rien savoir, elle le planta sans lui dire qu’elle était heureuse de le revoir, la seule chose dont elle se souvient c’était son regard, elle lui a fait mal ce jour là, ouais bien fait pour toi fumier, a ton tour d’encaisser.

Mais Shepard a encaissé à sa manière en trouvant l’amour dans les bras d’une autre, une tueuse psychopathe qui se fait appelé Jack, une garce tatouée aux pouvoirs phénoménaux, il avait cet insupportable pouvoir magique qui affaiblissait les résolutions solides. Aussi garce soit-elle. Jack réussit à lui donner le même amour qu’il avait partagé avec Ashley. Si il lui avait laissé du temps, peut être qu’elle ce serait calmée. Mais il est tombé au champ d’honneur pour la seconde et dernière fois. Cette fois le lieutenant commandant Williams ne pleura pas, elle devint froide et glaciale, sa motivation est de massacrer ces maudits moissonneurs qui l’ont privé de tout. Pour le moment, elle doit trouver Zaeed Massani, le mec qui a tué son mec. Et essayer a tout pris de résister a cette envie folle de le buter.

La navette arriva enfin dans la prison de haute sécurité de Reykjavik, il y avait deux gigantesques moissonneurs qui tiraient sur les bâtiments avec leurs rayons mortels. Ashley sauta la première et fit signe a son peloton de se déployer aux alentours. Vega vint a ces cotés tout en jetant un regard circulaire dans le secteur.

- Ce sera comme du tir au pigeon si on avance à découvert, Cogno ! Peste Vega.
- Sauf si on à affaire à des zombies, réplique froidement Williams. Sécurisez la Z.A et assurez la couverture avec Stockton et Montenegro.
- A vos ordres.

Williams désigna trois soldats et laissa Vega en arrière, elle devra se frayer un chemin dans cette prison, tout en espérant éviter des cannibales, l’extraction s’annonçait plus compliquée que prévu.

« C’est l’enfer sur terre. »

Zaeed explosa la tête d’un zombie et chargea froidement son arme, Cole le talonnait a deux pas et elle visait juste et bien, si elle avait un fusil de précision elle pourrait en dégommer plusieurs d’un coup, pour le moment elle devra se contenter de son pistolet Carnifex, Zaeed progressait sans s’arrêter, ils devaient rester en mouvement, ne pas ralentir et surtout économiser leurs munitions au maximum, bon sang son armure lui manquait et ses armes également, ces enculés de l’alliance lui ont confisqué ses joujoux, mais qu’est ce qui lui a pris de venir ici non d’un chien ? Il devrait être sur Oméga a bosser pour Aria pour une grosse méga prime, mais il est là a jouer les soldats avec une emmerdeuse, une bleue bite qui n’a fait que tirer sur des cibles en carton. Oh bien sur elle se débrouillait bien, mais si elle n’a pas pu intégrer le programme N7 c’était bien pour une raison, Cole est une N6 il en donnerait sa main a couper. Seuls les meilleurs des meilleurs intégraient les N7, comme Shepard, comme lui a une époque lointaine.

Zaeed sortit du bâtiment et trouva des soldats entrain de repousser une horde de zombies avec une meute de cannibale qui tiraient des rayons plasma capable de fondre une couche de métal, le groupe était caché dans une tranchée improvisée, un cratère creusé par le rayon d’un des moissonneurs qui continuaient de progresser vers l’est a un kilomètre de leur position, Zaeed tua plusieurs zombie et sauta sur le cratère avec Cole qui tua deux de plus, l’un des soldats se tourna vers lui soulagé.

- Vous arrivez à point nommé.
- Qui c’est qui commande ici ? Aboya Zaeed froidement
- Et bien… je… c'est-à-dire que…
- Putain on dirait un escargot en face terminal. Vocifère le mercenaire, c’est quoi ton nom branleur ?
- Collins monsieur.
- Et c’est qui le chef ici, putain de merde ?
- Il s’est fait descendre monsieur, on survie en attendant de recevoir des renforts.
- Répète ? Rugit Zaeed en le regardant comme un insecte.
- On a reçu l’ordre de tenir cette position afin d’assurer l’évacuation du personnel, on nous a assuré que des renforts seraient en route.
- Mais crâne de piaf, de quel renforts tu parles ? Tout le monde se fait canarder et toi tu reste ici à cracher sur ces fous furieux ?
- Ils n’ont fait qu’obéir aux ordres Massani, intervint Cole en le fusillant du regard.
- Dis plutôt qu’ils utilisent ces gosses comme chaire a canon, explose Zaeed plus en colère que jamais. Ils leur promettent des renforts puis se cassent en les laissant se démerder tous seuls, est ce que t’a vu un seul soldat en chemin fillette ? Ou bien ils sont morts ou ils se sont taillés.

Cole ouvrit et referma sa bouche puis se concentra sur un zombie qui surgit en criant de rage, d’un coup elle le réduit au silence. Zaeed grogna et secoua la tête. Ce ne sont que des gosses et la plupart n’ont jamais connu de combats, ou la trouille brouillait chaque muscle pour empêcher de tirer correctement, ce ne sont que des gosses a peine sortit de l’adolescence, la plupart n’ont peut être jamais tromper leurs biscuits, ou bu une gorgée de bière. Zaeed se tourna brusquement sur Collins qui chargeait maladroitement son Avenger.

- A partir de maintenant vous êtes sous mes ordres, et je vais devoir vous demander chacun vos noms. Toi là bas ?
- Tom Loudelk monsieur. Mais Bloodbrother fera l’affaire.
- Ah ouais ? Et pourquoi ça ?
- Je suis indien Blackfoot.
- Ton nom sera Blackfoot désormais, je veux que tu me trouve une radio le plus vite possible, contacte n’importe qui en utilisant les canaux que tu connais. Tu peux faire ça ?
- Impec monsieur, sourit Blackfoot a pleine dent.
- Bill Hoffower, expert en démolition, se présenta le deuxième avec un sourire.
- C’est toi qui a fait ce cratère ?
- Une tranchée utile monsieur, le temps que ces enfoirés de renfort arrivent.
- expert en démolition hein ?
- J’ai une fois désamorcé ma propre maison que des huissiers voulait saisir le jour suivant, je l’avais réglé pour qu’elle leur pète a la gueule.
« Sympas le môme. »
- Ton nom sera Triple Boom, je devine que t’as installé d’autres engins de morts dans le coin ?
- J’attends juste que ces enfoirés approchent pour les voir exploser.
- Je compte sur toi fiston.
- Soldat Marine Semelier, intervint un troisième soldat que Zaeed n’aurait pas soupçonnait être une fille.
- C’est une bouffeuse de camembert, intervint Triple Boom en riant.
- Ferme là ou je t’explose le crâne. Rugit Semelier d’une voix farouche.
- C’est une française, monsieur. intervint un noir d’une voix rauque. Je m’appelle Mark Washington expert en arme lourde.

C’était le noir le plus noir que Zaeed ait jamais vu de sa vie, une fusion de sang des tribus les plus noirs d’Afrique.

- Et toi la française ? Questionne Zaeed en se tournant vers elle, t’es très loin de chez toi.
- Je devais commencer le programme N7 la semaine prochaine monsieur, mais il faut dire que l’apocalypse a débarquer au mauvais moment. Du coup je suis enchainé au sol avec ces braves messieurs et je n’ai aucune nouvelle de ma hiérarchie.

Semelier embrassa son chapelet, elle devait surement prier pour leurs âmes.

- C’est pas le ciel qui va t’aider a t’en tirer, gamine. Déclare Zaeed en jetant un regard a son chapelet.
- Seuls les morts peuvent espérer le ciel. Réplique-t-elle avec un léger sourire. L’Enfer c’est pour les vivants. Alors Va pour l’enfer.

C’est peut être une bouffeuse de camembert mais c’est une vraie dure à cuire.

- Puisque tu es enchainé avec nous, ton nom sera Andromède, et toi l’expert en arme lourde tu t’appelleras Gunsmoke, si les choses dérapent sorts ton artillerie lourde et arrose moi tout ce qui viens dans ton champ de vision.
- Sauf votre respect monsieur, déclare Gunsmoke en le regardant soupçonneux. Vous être un officier ?
- je ne vais pas te mentir, fiston. Je suis mercenaire et je m’appelle Zaeed Massani.
- J’ai entendu parler de vous, réplique vivement Andromède. Vous avez fait équipe avec le commandant Shepard et vous êtes un survivant du relais Oméga 4.
- Je ne vais t’obliger a me suivre, mais dis toi qu’une fois tirés de là tu pourras m’envoyer balader comme bon te sembleras.
- Sauf votre respect monsieur (décidément il adorait prononcer cette phrase) Je préfère mille fois me battre avec un salopard de mercenaire venu me donner un coup de main, que ces enculés de gradés qui nous ont jeté au casse pipe.

Le noir ne mâchait pas ses mots, il lui accorder ce point.

- Pareil pour moi, ajoute Andromède froidement.
- Pour moi aussi monsieur, dit triple Boom en souriant, et Loudelk… je veux dire Blackfoot également
- Ok, murmure le mercenaire.
- Et moi monsieur ? Intervint Collins.
- Toi tu te nommeras Couillon, plus beau que toi on crève.
Toute l’équipe éclata de rire, Zaeed jeta un coup d’œil au terrain, pourvu que l’indien ne s’est pas fait descendre. Cole de son coté réussit a récupérer un Avenger, rapidement elle installa une lunette de visée et l’ajusta avec doigté, elle aussi méritait un surnom.
- Il te reste beaucoup de munitions, Deadeye ?
- Assez pour… elle le regarda confuse. Deadeye ?
- ça ne te plait pas ? Fit Zaeed en lui jetant un regard complice.
- C’est pas mal, réplique-t-elle avec froideur.
- Estime-toi heureuse, j’allais t’appeler pute déesse.
- Ouais je suis heureuse, dit-elle en faisant une grimace, non seulement je vais mourir, mais il faut que ce soit avec toi.
- Espérons que tu mourras pour quelque chose, et non par quelque chose.

Sur ce coup, il avait raison.

JinKazama74
JinKazama74
MP
22 mai 2012 à 15:08:32

La suite ! La suite ! :ok: :ok: :ok: :ok: :ok:

tamene
tamene
MP
24 mai 2012 à 11:57:09

une suite un peu courte la voici,

Bill « Triple Boom » Hoffower appréciait les grosses explosions autant que n’importe qui d’autre. Mais il existait des manières plus efficaces de mettre en pièce des cadavres ambulants qui foncent en gueulant. Tom « Blackfoot » Loudelk avait réussit a contacter une escouade qui progressait vers leurs positions, ils seront là dans aux moins deux minutes. A condition bien sur de tenir cette position. Loudelk aimait beaucoup qu’on l’appel par son nom d’indien (Bloodbrother – Frère de Sang). Il vivait dans une réserve dans le Montana et rejoint l’armé après la fin de ses études. Comme Triple Boom il fit ses classe sur Titan et réussit a atteindre le rang de N6 comme Hoffower son ami de toujours, ce dernier affirmait que Blackfoot était le meilleur éclaireur avancé qu’il connaissait, il était expert au couteau et a développer une technique superbe pour briser un cou. Les deux faisaient la paire.

Marine « Andromède » Semelier venait d’un petit village d’Alsace. Elle quitta la France pour réaliser son rêve, intégrer le programme N7 de l’alliance et faire parti des meilleurs. Pour réussir elle s’entraina d’arrache pied à maitriser les armes et les techniques de combats rapprochés, elle s’apprêtait à commencer le programme N7 et était sur et certaine de le finir. Marine était une dure à cuire et faisait honneur a son pays, surtout au milieu des Yankees qui l’avaient baptiser affectueusement « bouffeuse de camembert ». Triple Boom a commis l’immense erreur de lui pincer les fesses une fois, résultat : une cotte cassée et des bleus partout dans le visage. Elle inspirait un respect prudent avec un corps étonnement musclé, mais déplorait toute forme de violence. Elle s’excusa auprès de Triple Boom et ce dernier continua a lui lançait des piques malgré tout.

Mark « Gunsmoke » Washington était venu au monde dans une cabane de trois pièces sur le Golfe Coast du Mississipi, et n’a pas hésiter une seconde à rejoindre l’armée pour quitter son triste environnement. Gunsmoke maîtrisait parfaitement les armes lourdes, impressionnant Andromède qui l’a rencontré durant un raid contre une base d’esclavagiste sur Sanctum. Gunsmoke avait couvert la fuite d’Andromède tout seul contre un bataillon ennemi pendant prés d’une heure. Jusqu'à ce qu’il soit renforcé par des chasseurs Trident, très complice avec sa comparse, il n’hésitait jamais a lui prodiguer des conseils pour l’aider a réaliser son rêve d’intégrer les N7. Lui-même n’est pas intéressé par le programme, il est soldat et bon vent.

L’escouade entière était maintenant sous la responsabilité de Zaeed Massani, ce dernier tirait sur les Cannibales et les Zombies tout en gardant ces mômes à l’ œil. Un vieux instinct protecteur quand il était encore soldat de l’alliance, parti tuer du Turiens. Aujourd’hui il est ici à canarder des hordes de morts vivant qui déferlaient sur eux. Triple Boom explosa toutes les mines qu’il a semées et tirait maintenant avec son fusil Avenger. Cole plaça son dernier chargeur et continua d’exploser méthodiquement les têtes qui passaient devant son viseur. Zaeed poussa un grognement, les munitions commençaient à diminuer, et cette bande de Zombies continuaient de foncer sur eux. Il jeta un coup d’œil alentour, espérant trouver une solution à ce merdier, mais qu’est ce qu’il lui a pris de venir dans ce trous a rat ?

« Poursuivez le combat, Zaeed. Vous êtes un soldat, n’abandonnez jamais. »

La voix de Shepard résonnait toujours dans son esprit, ce dernier n’avait pas hésité a lui flanquer son poing dans la gueule quand il voulut sacrifier des civils pour assouvir sa vengeance.

« Tu as eu gain de cause Shepard, espèce de fumier, je ne suis pas fais pour ce boulot. »

Zaeed jeta un regard furieux a Blackfoot.

- Hé ils sont où les renforts que tu as appelé ?
- Ils devraient être là, monsieur. Réplique l’indien nerveusement.
- Ils devraient ouais. Crache furieusement Andromède, on va être à court de munitions.
- peut être qu’ils ce sont fait avoir ? Déclare Gunsmoke gravement.
- Ok bon, fit Zaeed en baissant sa voix, passe moi ta radio Blackfoot.
L’indien obtempéra.
- Ici Zaeed Massani, quelqu’un m’entend ?
Un Bref silence puis :
- Ici le commandant Williams, (Merde, l’ex petite amie de Shepard). Nous avons rencontré une forte résistance et notre Z.A a était compromise, nous essayons de la sécuriser, nous viendrons ensuite vous porter secours.
- Pas question ! Nous allons manquer de munitions, vous nous trouverez transformés en Zombies, nous allons progresser vers votre positions.
Un silence inquiétant puis :
- Bien reçu, ne vous faites pas tué, j’ai contacté le Normandy et il sera bientôt là, faites vite.
- On arrive.
Zaeed se tourna vers les mômes.
- Aller bande de mauviettes, on s’arrache.
Zaeed les regarda un moment, il en manque un.
- Bordel de merde ou est passé Couillon ?
- Il est… déclare Triple Boom hésitant.
Mais avant qu’il ne réponde, un Mako s’arrêta brusquement devant eux.
-…. Parti chercher un véhicule pendant que vous parliez. Acheva Boom en souriant.
Zaeed sans attendre ordonna a l’escouade de se replier vers le Mako, Cole se releva tout en tirant les dernières cartouches qu’ils lui restaient, Triple Boom envoya des grenades et Gunsmoke acheva le tout en lançant un missile sur les Zombies qui ne finissaient jamais, Blackfoot fut le premier a l’intérieur, sans hésiter, il prit les commande de la tourelles et commença a tirer des salves meurtriers, Andromède fut la deuxième puis Triple boom et Gunsmoke, Cole ou Deadeye comme le mercenaire l’a baptiser termina son chargeur puis s’engouffra a l’intérieur du Mako, Massani fut le dernier sur place, il lança une grenade et fonça sur l’entré du véhicule avant qu’elle n’explose. Collins démarra et quitta la tranchée qui les a protégés. Reste à rejoindre la Z.A de Williams, tout en espérant la trouver sécurisée et intacte.

tamene
tamene
MP
26 mai 2012 à 11:17:33

la suite est pour bientôt. mais j'aimerais beaucoup que vous me donnez vos avis. @+

Rhobar
Rhobar
MP
26 mai 2012 à 17:49:42

Pas mal !
Par contre, un peu moyen les surnoms...

_Noble_
_Noble_
MP
26 mai 2012 à 19:30:21

Ca reste très bon tout ça ! :ok:

JinKazama74
JinKazama74
MP
27 mai 2012 à 22:06:23

Toujours trop court :-d J'aime bien les surnoms, ca colle assez bien aux personnages. Par contre, faudrait ameliorer la ponctuation car le dernier recit est un peu confus. L'orthographe aussi car y'a certains mots qui partent limite en couilles. En dehors de ça c'est :ok:

tamene
tamene
MP
28 mai 2012 à 11:35:03

merci, la suite sera pour bientôt, j’essayais de poster une plus longue et plus détaillée.

JinKazama74
JinKazama74
MP
29 mai 2012 à 22:19:48

Suite? :-d

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Kratos838, Tira-master
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Meilleures offres
Cdiscount PS3 2.99€ Micromania PS3 3.00€ Micromania WiiU 9.99€ Micromania WiiU 9.99€ Amazon PC 20.88€ Rakuten PC 24.99€
Marchand
Supports
Prix