CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Page Dossier Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight
Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight

C’est en décembre 89 que parvient dans les salles d’arcade le dénommé Final Fight, le premier Beat’em up de Capcom à vraiment reprendre l’héritage de Double Dragon. Je pense que vous le savez tous déjà, mais ce titre va être un énorme succès. Bon, en premier lieu, ne nous en cachons pas : graphiquement, il enterrait toute la concurrence. Et les graphismes, quoi qu'on en dise, étaient déjà ce qui faisait le plus vendre...

Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight
Tous les grands jeux portent un message écologique sous-jacent.

Mais on aurait tort de résumer Final Fight à ça. La borne nous proposait de choisir parmi trois persos bien distincts à incarner, avec leurs propres coups (du moins leurs propres animations). Hagard, le célèbre catcheur du jeu, se jouait même un peu différemment (il pouvait sauter avec son adversaire après l’avoir agrippé, ce qui permettait d'effectuer une seconde projection). C'est avec ce jeu que Capcom introduit les classiques trois coups sautés (coup après un saut neutre, après un saut en avant, et le cancel en appuyant sur bas+poing) ainsi que le fameux death blow (une attaque réalisée en appuyant en même temps sur saut et poing, ce qui vous rend invulnérable, touche tous les ennemis autour de vous, mais en contrepartie vous enlève un petit peu de vie, du moins si vous touchez au moins un ennemi) : deux éléments de gameplay qui feront beaucoup d’émules et que Capcom reprendra lui-même dans la plupart de ses productions des années 90.

Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight
Une seule blonde à sauver, mais ils ne se la disputeront pas à la fin.

Alors certes, aujourd’hui, tout ça fait daté. Le jeu est vite d’une répétitivité écœurante. Mais il était particulièrement exhaustif en ce mois de décembre 89. L’impact qu’a eu Final Fight sur le genre du beat’em up à scrolling horizontal est impressionnant. La foule qu’il attira près de ses bornes fit beaucoup d’envieux. Un an plus tard, les copies de Final Fight (Burning Fight, Riot City, 64th Street A detective Story…) vont affluer et les sorties de beat’em up tout simplement doubler. Final Fight est parvenu à démocratiser le genre, un genre qui a de l’avenir. Un avenir dont, on va le voir, Capcom va s’emparer.

Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight
Poison, l'un des personnages les plus controversés de Capcom : initialement de sexe féminin, Poison fut ensuite converti en personnage transgenre, Capcom ayant peur que les américains n'apprécient pas l'idée de frapper une femme. Mais cela a créé une polémique encore plus grande. Aussi, lorsqu’ils ont porté le jeu sur Snes, ils l’ont remplacé par un personnage mâle, tout simplement.
PC PS4 ONE PS3 360 Mega-CD PS2 SNES Iron Galaxy Clover Studios Capcom Sega Ubisoft Compilation Beat'em All Plate-Forme Aventure Action Jouable en solo Multi en ligne Multi en coopératif Horreur Contemporain Zombies Rétrogaming
Annonce
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Cute-Lilith
Cute-Lilith
MP
le 03 avr. 2016 à 09:47

C'est Haggar le nom, pas Hagard ;) Sinon, moi perso, c'est mon jeu culte, y'a pas photo. Je suis un fan du genre, mais celui-là est celui que j'ai le plus séché en long en large.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • 1987 - 1989 : Des débuts timides
  • Décembre 1989 : Un raz-de-marée nommé Final Fight
  • 1991 : King of Dragons, Knights of the Round, Captain Commando : Capcom creuse son avance
  • 1992 - 1993 : Le style Capcom
  • 1994 : Le précurseur (où on parle du mythique Alien vs. Predator)
  • 1993 - 1996 : les Dungeons and Dragons
  • 1993 - 1996 : Une domination remise en cause sur console
  • 1994 - 1997 : la douce agonie du genre
  • 2001 : On ne vit que deux fois (la renaissance du genre, avec Onimusha)
  • 2001 : Le roi Dante
  • 2003 : L'essai Chaos Legion
  • 2003 : Retour à la 2D, avec Viewtiful Joe
  • 2002 - 2006 : Retour sur la série Onimusha
  • 2006 - God Hand : un hommage au genre
  • 2006 - Beat'em up et morts vivants avec Dead Rising
  • 2003 - 2008 : L'aboutissement d'un genre (où on parle des suites de Devil May Cry)
  • Vers un beat'em up Resident Evil ? (1ère partie)
  • Vers un beat'em up Resident Evil ? (2ème partie)
  • Capcom est-il toujours le roi du beat'em up ?
A lire aussi
Le beat'em up selon Capcom 26 mars 2016, 14:37
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Micromania ONE 14.99€ Micromania ONE 14.99€ Amazon PS4 17.12€ Micromania PS4 19.99€ Cdiscount PC 39.99€ Rakuten PC 47.82€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment