CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Gauntlet
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Gauntlet
Appréciations du jeu
13
L'avis de la rédaction
14.1
L'avis des lecteurs (42)
Amazon PC 9.26€ Amazon PC 14.89€ Cdiscount PC 19.08€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Gauntlet

Gauntlet - Un trailer qui annonce la Slayer Edition sur PS4

7 725 vues
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
[87] - Journaliste jeuxvideo.com

Le problème majeur que l'on doit rencontrer lorsque l'on s'attelle à la lourde tâche de rendre hommage à un héritage vieux de près de 30 ans est sans doute celui de restituer l'essence de l'ancêtre tout en dépoussiérant suffisamment ses mécaniques pour amener le jeune public vers la nouvelle itération du jeu. Gauntlet 2014 parvient-il à relever le défi ?

Gauntlet

Gauntlet. Voilà un nom qui laissera autant de marbre les plus jeunes que nostalgiques les plus rompus à l'exercice du hack'n slash. Développé et édité par Atari sur bornes d'arcade en 1985, Gauntlet est parvenu à marquer son monde par sa forte dimension coopérative, pouvant réunir jusqu'à 4 joueurs dans l'exploration de donjons et le défouraillage de monstres. Le Gauntlet version 2014 est pris en charge par Arrowhead Games, à qui l'on doit notamment Magicka, et entend bien faire plus que simplement se contenter de vernir l'héritage du grand-père.

4 classes, 4 manières de jouer

Gauntlet
Les 4 classes sont toutes différentes à jouer.
Gauntlet reprend dans ses grandes largeurs le concept qui faisait le succès de son aîné, à savoir permettre à 4 classes pour autant de joueurs de parcourir des donjons remplis à ras bord de bestioles agressives en surnombre et de récoler une quantité toujours plus importante d'or. Nous ne nous attarderons pas sur l'embryon de scénario qui fait office de trame à Gauntlet pour nous concentrer sur ses mécaniques. Avant d'entamer les hostilités, vous avez l'opportunité d'incarner l'une des 4 classes proposées : Guerrier, Valkyrie, Elfe et Mage. Chaque classe répond bien évidemment à ses spécificités. Le Guerrier sera un puissant combattant au corps-à-corps misant tout sur l'attaque frontale, la Valkyrie profite d'attaques et de défenses puissantes tandis que l'Elfe et le Mage remplissent la fonction de DPS distance. Alors que notre ami à oreilles pointues sera naturellement vif mais assez moyen en dégâts purs, le Mage, lui, jouera sur une combinaison de différents éléments pour envoyer jusqu'à 9 sorts.

3 univers à parcourir, 1 seul schéma à suivre

Gauntlet
Gauntlet propose systématiquement la même progression de niveaux.
Chaque classe se prend en main très facilement à l'exception du Mage dont les combinaisons de sorts sont laissées pour la plupart à l'appréciation des joueurs, rendant son gameplay plus technique et donc plus difficile à maîtriser dans le feu de l'action. Enfin, chaque personnage profite d'une action spéciale en accord avec la fonction qu'il occupe en combat. La prise en main, au clavier comme à la manette (cette dernière étant tout de même recommandée dès le début du jeu), est assez intuitive et le fun est quant à lui immédiat. Que vous choisissiez de jouer en solo ou en coopération, vous parcourrez 3 « mondes » étant décomposés en 4 chapitres répondant systématiquement à la même construction. Dans les deux premiers segments du chapitre, vous serez bien évidemment confronté à des hordes d'ennemis qui ne cesseront de surgir du sol si vous ne venez pas à bout des totems d'invocation qui jalonnent les arènes que vous traverserez. La troisième portion du chapitre consiste, elle, en une grande arène dans laquelle il faudra détruire un nombre plus important de totems, ce qui implique de résister à une quantité plus imposante d’adversaires. En guise d'épilogue, les chapitres se concluent par un combat contre des boss assez peu inspirés, n'étant pas à la hauteur du challenge proposé dans les segments précédents du chapitre.

Gauntlet
Le jeu prend tout son sens en mode coop.
Voilà l'un des premiers défauts de Gauntlet : à force de répéter la même formule dans seulement trois environnements différents et à la direction artistique tout ce qu'il y a de plus fade, la lassitude se fait assez rapidement sentir et érode le plaisir pourtant immense pris en début de partie face à ce défouloir absolu. Car en substance : Gauntlet est fun. Résolument taillé pour la coopération, le jeu prend tout son sens dès lors que l'on y joue à plusieurs. Si individuellement les classes sont assez déséquilibrées – nous y reviendrons – elles s'avèrent complémentaires à partir de deux joueurs, et l'on se rend vite compte que sur Gauntlet, coopération pure côtoie souvent fourberies multiples. En effet, au-delà des batailles rangées au cours desquelles des hordes de monstres vous sauteront dessus, de multiples pièces d'or jalonnent l'environnement, au même titre que des potions permettant d'employer des compétences spéciales, et des portions de dinde vous permettant de restaurer vos points de vie. Il ne sera pas rare de batailler ferme pour récolter avant vos partenaires les précieuses pièces d'or et autres potions pour tirer un maximum de profit de votre run, la quantité de pièces amassées permettant à terme d'acquérir jusqu'à deux artefact boostant votre puissance.

Beaucoup d'or, pas de loot

Gauntlet
De puissants artefacts sont déblocables grâce aux pièces d'or.
Dans Gauntlet, la puissance du personnage ne se développe pas de la manière dont nous sommes aujourd'hui habitués. Le moyen le plus rapide pour gagner en performance est donc de cumuler de l'or en écumant les donjons. Entre chaque chapitre, vous pourrez rejoindre le hub distribuant les différents niveaux dans lequel se trouve un marchand de reliques. Ces dernières sont assez variées : incantations de vortex venant se battre avec vous, bottes de rapidité laissant derrière vos pas des traînées de flammes, les items ne manquent pas et peuvent voir leurs effets être améliorés moyennant davantage de pièces d'or. Un onglet équipement est également disponible chez le marchand, mais ne vous attendez pas à y voir un intérêt autre que cosmétique. En effet, et c'est tout à fait regrettable, les pièces d'équipement n'augmenteront en rien vos statistiques mais se contenteront d'ajouter une skin à votre avatar sans que vous ne puissiez vraiment en profiter tant la caméra du jeu est éloignée. Un choix bien étrange qui fait manifestement fi de toute concession à la modernité.

Une progression conditionnée par vos exploits

Gauntlet
Votre progression se fait par l’intermédiaire de conditions à remplir.
La progression de votre personnage se fait d'une manière plutôt bien pensée. C'est effectivement en fonction de vos faits d'armes que vous gagnerez certaines compétences actives, même si la majorité d'entre elles seront passives. Par exemple, en tuant un certain nombre de monstres, vos dégâts seront boostés tandis que la destruction d'un certain nombre d'éléments du décor augmentera la probabilité d'en retirer des pièces. Les possibilités sont nombreuses et votre avancée dans ces faits d'armes vous est astucieusement rappelée à chaque fin de niveau. Ce système de paliers à franchir incite donc le joueur le plus persévérant à recommencer certains chapitres afin d'obtenir des bonus toujours plus puissants, voire à compléter la progression des 4 classes du jeu qui, nous l'évoquions plus haut, n'offrent pas un équilibre franchement bien établi.

Gauntlet
Les classes de corps-à-corps sont assez désavantagées.
Gauntlet, il faut le reconnaître, offre un vrai challenge dès le mode Normal. Les ennemis sont particulièrement nombreux et vos héros très fragiles. Ainsi, une seconde d’inattention dans la frénésie du combat et vous serez dans une impasse face à une horde d'ennemis qui vous feront mordre la poussière en quelques coups de griffes. Ajoutez à cela que l'ensemble devient rapidement illisible en coopération en raison de la profusion d'unités à l'écran et vous comprendrez qu'il s'agira surtout de rester mobile et d'anticiper vos mouvements pour ne pas passer votre partie à manger des cailloux. Même si briser des totems rapporte des pièces permettant de ressusciter les personnages, elles sont en nombre limité et à utiliser à bon escient, sous peine de mort définitive, synonyme de reprise du chapitre depuis le début. Néanmoins, après plusieurs heures passées sur le jeu, un constat s'impose : le jeu est assez ingrat avec les classes de corps-à-corps. Alors que l'Elfe et le Mage profiteront allègrement de déplacements plutôt vifs, la Valkyrie et surtout le Guerrier seront souvent mis au tapis car facilement encerclés par des opposants en surnombre. Ceci vaut essentiellement en mode Solo et pourra en frustrer certains, au même titre que de nombreux autres défauts que Gauntlet ne parvient pas à esquiver.

Au bout du tunnel, l'ennui surgit

Gauntlet
Il n'y a malheureusement pas de loot dans Gauntlet.
Si l'on s'amuse sur Gauntlet le temps d'une partie coop, il faut reconnaître que l'ennui est rapidement de mise. Outre la progression systématiquement calée sur le même schéma, la répétitivité du bestiaire et des environnements traversés n'incite pas franchement à l'émerveillement, et une fois le jeu bouclé en 4 ou 5 heures en mode Normal, il vous reste pour seul intérêt la possibilité de refaire une partie dans des modes de difficulté plus élevés, qui offrent une généreuse dose de challenge. Ainsi, en dépit du fait qu'il est agréable de s'essayer à chaque classe, il y a fort à parier que seuls les plus obstinés manifesteront le désir de reprendre une partie de Gauntlet pour faire atteindre à chaque personnage son niveau de maîtrise maximal. Et encore une fois, l'absence totale de loot, condition déterminante de la rejouabilité de ce type de jeux, porte un grand coup de vieux à un Gauntlet qui devrait néanmoins vous amuser le temps de quelques parties.

Points forts

  • L'essence du premier opus parfaitement capturée
  • Un joyeux défouloir
  • Prise en main immédiate
  • 4 classes, autant de manières différentes de jouer
  • Particulièrement fun en coopération

Points faibles

  • Solo inintéressant
  • Caméra parfois imprécise
  • Très court
  • Direction artistique fade
  • Trop rapidement répétitif
  • Pas de loot
  • Bestiaires et environnements trop peu variés
  • Déséquilibre entre classes de corps-à-corps et de distance

Sans grande surprise, Gauntlet rend hommage à son ancêtre en répétant des mécaniques qui accusent tout de même un certain coup de vieux. Car en dépit du défouloir général que constitue ce jeu très fun et taillé pour la coop, la répétitivité des chapitres, la direction artistique faiblarde et la cruelle absence de loot amputent Gauntlet d'une grande part de son potentiel de rejouabilité. Malgré tout, grâce à la prise en main des classes, la nervosité des combats et le système de progression des personnages plutôt agréable, le titre devrait occuper les joueurs les moins regardants pendant de nombreuses parties.

Note de la rédaction

13
14.1

L'avis des lecteurs (42)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC Arrowhead Game Studios Warner Interactive Dungeon RPG Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Multi en coopératif Heroic Fantasy
Dernières Preview
PreviewNintendo Switch : Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, le jeu vidéo pensé pour tous les types de joueurs ? 22 sept., 18:00
PreviewValkyrie Elysium : l'action-RPG inattendu de la rentrée sur PS5 ? - TGS 2022 21 sept., 19:00
PreviewScorn : Une descente aux Enfers qui ne nous fait pas de cadeau, mais qui devrait plaire aux fans d'Alien 21 sept., 15:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
La vidéo du moment