Menu
SteamWorld Dig : A Fistful of Dirt
  • Tout support
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • 3DS
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
SteamWorld Dig : A Fistful of Dirt
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de RaptorClaw
L'avis de RaptorClaw
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mars 2014 à 15:46:12
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Test : Steamworld Dig
3DS

SteamWorld Dig : A Fistful of Dirt : Arrivée sur Wii U

Chargement du lecteur vidéo...
Partager sur :

Le soleil de plomb, les rochers cuits à point par la chaleur ambiante, les robo-crotales agitant leurs crécelles mécaniques dans l’air du soir… Tel est le quotidien des habitants de Tumbleton, petite ville minière au fin fond du désert, parfaite représentante de l’époque de la Conquête de l’Ouest. Enfin, à cela près qu’ici, ce sont les robots qui font la loi. Mécaniques fumantes et automates à vapeur se disputent le terrain, tout en fouissant le sol et les cavernes environnantes à la recherche de richesses. Un monde sauvage et sans lois qu’est celui de SteamWorld Dig, dans lequel il faudra vous creuser bien plus que les méninges pour atteindre vos rêves chromés. Préparez les pièces de rechange et l’huile de moteur et soyez prêt pour la descente.

Steamworld Dig

The poor lonesome robot

Vous l’aurez sans doute rapidement compris : SteamWorld Dig ne dispose pas d’un univers comme les autres. Replaçant la ruée vers l’or dans un contexte des plus mécaniques, il vous lance sur les pas d’un brave robot nommé Rusty (Rouillé in french) venu dans la petite ville minière de Tumbleton pour hériter d’un oncle méconnu. Hélas, une fois sur place, il découvre que la donation à laquelle il a droit n’est rien d’autre qu’une mine forée au centre même de Tumbleton, et qui fait beaucoup d’envieux. Après s’être entendu avec les cocasses habitants locaux, Rusty décide donc de descendre dans les entrailles de la terre à la recherche de préciosités minérales en tout genre. Mais son chemin est pavé d’embûches : créatures hostiles, robots querelleurs et autres cherchent à lui mettre des bâtons dans les rouages. Sans compter les étranges engeances qui vivent dans les tunnels les plus profonds. Des choses non pas faites de métal mais de chair, et qui marchent debout…

Une fois le décor planté, SteamWorld Dig encourage le joueur à commencer au plus vite son exploration des lieux, que cela soit à la surface ou sous ses pieds. Présenté comme un jeu Metroidvania dans la veine la plus pure, il s’agira d’avancer dans des environnements en 2D la plupart du temps souterrains mais variés : cavernes, puits de mines, boyaux rocheux ou encore tunnels sombres, tout est bon pour vous dégourdir les câbles. D'autant que, comme il faut s’y attendre dans un jeu de forage, creuser est au centre de vos activités.

« On pioche des diamants par monceaux, et les sacs de rubis par quintaux… »

Steamworld Dig
A force de creuser comme ça, on finit par toucher le fond.
N’en déplaise aux nains de Blanche Neige : ils ne sont pas les seuls à avoir le monopole des richesses aurifères. En effet, la mine de Tumbleton regorge de trésors : quartz, bronzite, dolomite… Autant de minéraux précieux qu’il vous faudra déterrer à coups de pioche ou de foreuse pour espérer remonter riche à la surface. Ces matières premières sont échangeables contre de l’argent servant à monter de niveau, débloquant à son tour de nouveaux outils plus performants (pioches plus résistantes, davantage de santé, téléporteurs, lampes…) utiles à votre progression. Et pour avancer, vous n’aurez bien souvent d'autre choix que de vous frayer vous-même un passage dans la roche, les chemins présentés sur la carte étant tout sauf exhaustifs. Libre à vous de creuser votre galerie comme bon vous semble, une pratique qui ne manque pas de rappeler Spelunky. Cependant, gare à ne pas creuser sous un bloc ou un ennemi trop coriace, qui pourrait bien vous broyer la cuirasse par mégarde !

Steamworld Dig
Nom d’un écrou ! Sous la colline aussi, il y a des yeux !
En effet, même si elles ne payent pas de mine (un comble étant donné leur milieu de vie), les créatures habitant les souterrains ne sont pas vos amies : tatous mécaniques, insectes mutants ou encore dégénérés ayant trop séjourné dans leur piscine radioactive, chercheront à vous nuire lors de vos explorations, menaces qu’il vous faudra juguler avec vos armes improvisées ou en les piégeant à l’aide du décor. Eliminer systématiquement vos ennemis n’est pas qu’une manière de pouvoir creuser tranquille, mais aussi un moyen efficace de récupérer un peu des ressources essentielles à votre excavation. La santé, le fuel mais aussi l’eau, sont des composantes vitales pour votre robot à vapeur (Rusty fume d’ailleurs en permanence) et beaucoup de ses capacités nécessitent de ces ressources pour fonctionner correctement. Aussi, gare à la panne, surtout si vous vous retrouvez tout au fond d’un trou bien profond…

Le top du taupe

Steamworld Dig
Le magasin vous permet de dilapider vos précieuses ressources pour en trouver davantage. Logique.
Après quelques heures à fouir la terre à la recherche de richesses et de vérité, votre balade en compagnie de Rusty finira par aboutir à un constat terminal. Les mauvaises nouvelles étant toujours à entendre en premier, on pourra reprocher au jeu sa durée de vie plutôt courte pour peu que vous ayez préféré suivre les chemins balisés au lieu d’aller fouiner çà et là. La fin laissera également sur sa faim le joueur s’attendant à des révélations fracassantes, même si le scénario du titre ne visait pas des sommets. Le côté répétitif de la destruction des blocs, qui plus est un peu longuette, pourra également devenir lassant sur la fin, les courtes sessions de jeu étant à préconiser pour conserver un certain plaisir de jeu.

Pour autant, SteamWorld Dig brille par bien des aspects, notamment son contexte à la fois aberrant et intéressant. Si le sourire est bien souvent au rendez-vous face aux discussions entre personnages cocasses ou face à divers détails humoristiques (fossiles étranges, bombes atomiques piégées dans la roche, fûts radioactifs créant de sympathiques cascades fluo…), la liberté d’exploration des souterrains reste le gros point fort du jeu et galvanise facilement le joueur en quête de trésors. Le contenu déblocable est également au rendez-vous, encourageant à replonger encore et encore sous terre pour disposer de tout l’attirail du parfait robot mineur. Enfin, esthétiquement, le titre s’en tire également remarquablement, l’aspect cartoon se mariant parfaitement avec l’ambiance western voulue par le contexte. Vous l’aurez sans doute compris : SteamWorld Dig est un jeu qui vaut son pesant d’or et qui ravira les amateurs d’exploration 2D autant que les joueurs venus chercher un titre au contexte et au gameplay originaux. Si bien qu’une fois le jeu terminé, on espérera voir arriver une suite quelconque, ce qui est tout sauf exclu : après tout, les développeurs tiennent là un bon filon !

Les notes
+Points positifs
  • Un contexte complètement barré.
  • Gameplay aux petits boulons… oignons pardon.
  • Des dizaines de trésors à dénicher.
  • Exploration très libre.
  • Design aux allures cartoon réussi.
  • Parfait pour de courtes sessions de jeu.
-Points négatifs
  • Un peu répétitif à la longue.
  • Plutôt court si l’on suit la ligne scénaristique.
  • Aurait mérité davantage de boss, qui sont souvent un point fort du genre (Castlevania, Metroid…).

Passé plus ou moins inaperçu (à tort), SteamWorld Dig doit sa réussite à l’association improbable d’un univers atypique et d’un gameplay offrant sa dose de liberté au joueur. Contenu déblocable conséquent, humour justement dosé, exploration intelligente... Osons le dire, ne serait-ce qu’en rapport avec le contexte : SteamWorld Dig est une véritable pépite.

Profil de RaptorClaw
L'avis de RaptorClaw
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mars 2014 à 15:46:12
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 24/03/2014 à 15:46
Nintendo 3DS Action Plate-Forme Image & Form Steampunk Western
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021