Menu
Carnivores : Dinosaur Hunter
  • Tout support
  • PS3
  • iOS
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Carnivores : Dinosaur Hunter
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de RaptorClaw
L'avis de RaptorClaw
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 février 2014 à 15:34:33
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.3/20
Test Carnivores : Dinosaur Hunter

Carnivores : Dinosaur Hunter : Premier trailer

10 315 vues

Les genoux dans la vase, vous vérifiez avec minutie le contenu du chargeur de votre fusil à pompe. Plein. Tant mieux, vous allez en avoir besoin. Dans les fougères, à moins de vingt mètres, l’allosaure se repose tranquillement, inconscient qu’il va bientôt passer du statut de prédateur à celui de viande froide. Vous ajustez la mire, prêt à tirer… Soudain, les arbres se mettent à trembler, s’écroulant sur eux-mêmes au passage d’une autre cible. Tandis que l’allosaure prend la fuite, vous reconnaissez votre nouvel adversaire : ce vieux tricératops que vous aviez seulement touché un peu plus tôt. La chevrotine a rendu folle la bête et alors qu’elle file vers vous, vous n’êtes même pas sûr que votre mort éteindra le feu qui couve dans le cœur du titan cornu. Pas de cachette, pas de fuite, pas d’échappatoire : bienvenue dans la préhistoire. Bienvenue dans Carnivores : Dinosaur Hunter.

Carnivores : Dinosaur Hunter

Promenons-nous dans les bois, pendant que l’T-Rex n’y est pas…

L’unique ligne scénaristique de Carnivores : Dinosaur Hunter, fier descendant de la portée engendrée par Tatem Games, est d’une simplicité telle que même un stégosaure et son cerveau de la taille d’une noix saurait le comprendre. Vous êtes un riche chasseur et avez dilapidé une bonne partie de votre fortune pour vous offrir un voyage sur une petite planète récemment découverte où, comme par hasard, l’évolution a suivi les mêmes lois que sur Terre. Coup de bol, le fameux météore n’a pas fait son apparition ici, et les dinosaures s’entre-dévorent toujours dans les jungles de ce petit paradis primitif. Bien sûr, votre ego a été mis à mal par cette découverte, et il vous faut prouver au monde que même le T-Rex n’est qu’une banale proie face à vous et votre fusil. Tout du moins, c’est ce que vous pensez. La réalité risque d’être tout autre…

Tout commence depuis le menu principal. Après avoir choisi de partir en chasse, il s’agit de décider où. Marais, jungle, forêt éparse, pinède… Plusieurs maps sont disponibles et se débloquent petit à petit à mesure que vous progressez, de sorte à vous procurer différents terrains de chasse tous aussi dangereux les uns que les autres. A chaque milieu son approche, et à vous de déterminer celui qui vous sied le mieux. Ensuite vient le moment tant attendu : celui du choix de la proie. Celle-là même qui pourra parfois inverser les rôles. Trop souvent, peut-être.

Des lions, des loups et des ours ? C’est tellement terrien…

Carnivores : Dinosaur Hunter
Une balle et on passe de parasaurolophus à paraplégique.
Une véritable ménagerie venue du fond des âges est à la disposition du joueur, tantôt placides herbivores, tantôt carnivores implacables. Parasaurolophus, Pachycéphalosaure, Vélociraptor, Spinosaure, Tricératops ou encore Cératosaure, tous sont sur votre menu et peuvent vous ajouter au leur. Si vous n’affronterez que des herbivores inoffensifs au début de votre périple, votre galerie de proies potentielles viendra vite s’élargir à mesure que vous gagnerez de précieux crédits, nécessaires au déblocage des espèces les plus dangereuses. Et si cela ne vous suffit pas, la jungle regorge de petites créatures sur lesquelles tirer. Pour autant, même une fois riche et bien armé, abattre un grand Carnosaure ne sera pas forcément chose facile : chaque créature a son degré de détection visuelle, olfactive et auditive, rendant votre approche d’autant plus risquée si vous comptez la jouer Rambo. Sans oublier que tous n’ont pas les mêmes points faibles. Par exemple, pour mettre à terre le tout puissant T-Rex, une seule solution : un tir direct à l’œil. Bonne chance !

Carnivores : Dinosaur Hunter
L’arbalète reste l’arme discrète par excellence, si l’on a pas été déjà repéré !
A cibles colossales, arsenal en conséquence. Pistolet, fusil de chasse, fusil à pompe, fusil de précision, arbalète, fusil antichar… De quoi prendre le tricératops par les cornes ! Pour autant, tout cela n’est pas gratuit, et pour ne pas partir chasser l’allosaure avec un simple 9 millimètres, il faudra vous exercer et accumuler un certain nombre de crédits. De plus, à chaque arme son usage : si l’arbalète est silencieuse et mortelle, elle recharge lentement, là où par exemple un fusil à pompe tirera vite, mais bruyamment. A vous de faire le meilleur choix pour ne pas finir en meilleure proie ! L’équipement est aussi là pour répondre à la demande des chasseurs inquiets, vous procurant moyennant crédits du camouflage, des appeaux, un repérage radar ou encore de quoi couvrir votre odeur. Pour autant, chasser parfaitement protégé ne vous rapportera pas grand-chose, le jeu récompensant la prise de risques !

Parés pour l’extinction…

Carnivores : Dinosaur Hunter
Raptor dévorant un chasseur sur fond de soleil couchant : poétique, non ?
Si l’on peut se complaire dans l’idée que Carnivores : Dinosaur Hunter est une parfaite simulation de jeu de chasse préhistorique, quelques ombres viennent ternir le tableau. Tout d’abord, une réalisation qui trahit bien le statut du jeu comme simple portage de Carnivores 2 sur consoles, sans la moindre amélioration graphique. L’IA n’a également pas été retravaillée, vous offrant par moments de véritables sueurs froides face à des prédateurs enragés, mais également face à des cibles d’une stupidité étonnante, tournant bêtement en rond après avoir heurté un séquoia. Triste constat pour ces "grosses dindes" qu’on aurait parfois aimé plus malignes.

Carnivores : Dinosaur Hunter
Ce T-rex vous tient à l’œil : ne ratez pas votre coup !
Cependant, ces quelques défauts ne sauraient causer la fin de la chasse aux sauriens géants comme auraient pu le faire une coulée de lave massive ou une météorite. Exigeant dans son approche et sa gestion de l’armement / munitions, le titre propose un système de traque plutôt réaliste, face à des cibles ayant chacune des facultés de perception différentes. Nombreux sont les dinosaures à pister et les cartes à explorer, et ce alors que vous poursuivez le trophée parfait à exposer dans votre salle des trophées personnelle, où vous pourrez venir saluer vos victimes et comparer leur taille et leur poids. Autant de points positifs qui ne font certes pas un jeu parfait, mais une très agréable simulation de chasse au bon parfum de préhistoire et de poudre à canon !

Points forts

  • Une simulation de chasse au dinosaure…
  • Un bestiaire conséquent.
  • Bonne variété dans l’arsenal et l’équipement.
  • Le challenge proposé par certaines proies.
  • La salle des trophées.
  • Le prix (environ 3 euros).

Points faibles

  • … un peu décevante techniquement.
  • Aucune nouveauté par rapport à Carnivores 2.
  • L’IA variable.
  • Quelques cartes trop semblables.
  • Le grind des crédits parfois répétitif.

Il eut été dommage de ne pas remettre au goût du jour la chasse au dinosaure en cette période de FPS multiples, et les maîtres en la matière ont su hurler avec les loups. Si l’on peut déplorer le fait qu’il ne s’agisse que d’un portage d’un titre tombé dans l’oubli, Carnivores : Dinosaur Hunter procure une expérience tout à fait unique, à la fois pour les amateurs d’adrénaline et les pisteurs virtuels. Une belle occasion de retrouver les dinosaures malgré leur lointaine extinction, et mettre ainsi un T-Rex dans le moteur de la série !

Note de la rédaction

15
12.3

L'avis des lecteurs (4)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de RaptorClaw,  Jeuxvideo.com
Par RaptorClaw, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS3 Beatshapers Tatem Games FPS
Dernières Preview
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022