CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Wargame : Red Dragon
Profil de Rupan,  Jeuxvideo.com
Rupan - Journaliste jeuxvideo.com

Etre l'ultime jeu de combat tactique. Voilà le but ouvertement recherché par le talentueux développeur Eugen Systems avec la franchise Wargame. Une quête pour le moins ambitieuse qui passe par la sortie de nouveaux épisodes améliorant la formule de base et densifiant le contenu de la série. Place donc cette fois à Red Dragon et son focus sur l'Asie du sud-est.

Wargame : Red Dragon
Wargame : Red Dragon

Avec Red Dragon, la série Wargame quitte donc l'Europe pour rallier l'Asie du sud-est. La période couverte s'étend de 1975 à 1991. La conséquence directe, c'est évidemment l'arrivée de nouvelles factions jouables, à savoir la Chine, le Japon, la Corée du Sud et du Nord ainsi que le corps d'armée australien et néo-zélandais (ANZAC). Pour le coup, le nombre total d'unités proposées par le jeu atteint donc quasiment les 1450. Bienvenue dans le monde de Eugen Systems, un endroit où la générosité n'a pas de limite.

Des efforts d'accessibilité

Wargame : Red Dragon
Wargame Red Dragon offrira des batailles sur terre...
Ultra pointue, la série du studio français possède un point faible évident, son manque d'accessibilité. Même motivé, un joueur novice peut se retrouver désarmé devant la masse d'informations à ingurgiter et analyser avant de lancer une partie. Construire son deck constituait d'ailleurs jusqu'ici une première épreuve peu évidente à surmonter. Avec Red Dragon, Eugen Systems envoie un message fort à ce public réfractaire à l'idée de passer trois heures dans un menu pour choisir entre les différents chars nord-coréens. Ainsi, de nombreuses options permettent désormais de trier dans les plus brefs délais les unités. Aux outils facilitant grandement la recherche viennent s'ajouter ceux permettant de comparer les caractéristiques. De quoi spécialiser son armée dans un domaine ou corriger une faille évidente la rendant vulnérable face à un type d'ennemis bien précis. Partager son deck devrait également être une opération accessible à tous. Les joueurs plus expérimentés auront ainsi un moyen concret de montrer à ceux qui débutent la voie à suivre. Par ailleurs, Eugen Systems souhaite que les parties en multi soient paramétrables dans les moindres détails. On pourra fixer un maximum de règles obligeant par exemple les joueurs à ne choisir que des unités datant de 1975. A l'inverse, chacun aura bien sûr tout loisir de filtrer l'offre pour rejoindre la partie qui l'intéresse.

Une campagne solo revue

Wargame : Red Dragon
... mais diversifiera les approches avec les unités navales.
Peu engageante, la campagne solo de Airland Battle a essuyé de nombreuses critiques. Aussi, Eugen Systems a décidé de revoir sa copie en abandonnant tout ce qui a trait au hasard. Avec Red Dragon, le joueur se retrouve face à sept campagnes se déroulant en Asie et ayant toutes un scénario propre. Visiblement, le studio parisien n'a en revanche pas fait une croix sur son genre préféré : l'uchronie. Dans le cadre de la présentation, la mission exposée consistait à contenir une offensive chinoise visant Honk Kong, l'Angleterre ayant décidé de ne pas rétrocéder le territoire au pays voisin comme ce fut le cas dans la réalité. Le tout, en attendant qu'une solution soit trouvée sur le terrain diplomatique. Concrètement, le joueur doit avancer des poins symbolisant son armée sur une carte. Si les deux camps occupent le même territoire, celui qui a la main peut décider de lancer une attaque. Mais rien ne le contraint à agir de la sorte. Il peut tout aussi bien attendre des renforts ou occuper l'espace à des fins stratégiques. Gérer le moral des troupes aura aussi son importance. En fonction de la faction et du contexte, tout le monde ne tolérera pas le même taux de perte dans ses rangs. Les développeurs disent en tout cas prêter attention au rythme des parties en solo ainsi qu'à la mise en scène de chaque campagne. On attend de voir.

Mille milliards de mille sabords

Wargame : Red Dragon
De nombreuses possibilités tactiques s'offriront à vous.
L'arrivée des unités navales constitue évidemment un autre tournant majeur pour la série Wargame. Cela a poussé le studio à concevoir des cartes faisant la part belle aux étendues d'eau. Certaines d'entre elles laisseront d'ailleurs les navires de guerre régler leurs comptes entre eux alors que d'autres autoriseront les combats mer / terre. Le visage de l'affrontement sera évidemment déterminé par le level design et la nature des unités. Les grosses frégates ne pourront pas emprunter les passages les plus étroits alors que les bateaux côtiers auront bien du mal à survivre seul au milieu de la mer. A l'image de ce qu'il se passe sur terre, le jeu gère en effet de nombreux paramètres comme la profondeur de l'eau, la capacité de certains navires à se montrer plus ou moins mobiles ou encore la réparation en temps réel de sa flotte. Eugen Systems a également insisté au cours de la présentation sur le fait que certaines unités seront dotées d'un système de défense poussé permettant de détruire les missiles ennemis. Une sorte de conflit statique peut alors s'engager si des bateaux d'égale puissance s'affrontent. Il faudra alors jouer avec le nombre de troupes pour arriver à déborder l'adversaire.

Nos impressions

Evolution logique de la franchise Wargame, Red Dragon semble au premier abord être un épisode riche en nouveautés. Il y a toutes les chances pour que la communauté – qui s'élargit régulièrement – soit pleinement satisfaite par l'arrivée du jeu. La partie navale ouvre à elle seule de nouvelles possibilités stratégiques dont les joueurs les plus acharnés ne sauront se passer. Rien ne dit en revanche si les quelques options censées rendre la série plus accessible auront réellement les effets escomptés. L'hameçon est lancé. Voyons voir maintenant si un nouveau public va mordre.

L'avis de la rédaction
Très bon
PC Focus Home Interactive Eugen Systems Stratégie Wargame Jouable en solo Multi en ligne Asie Historique
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
Niveau 10
le 18 mars 2014 à 21:07

Rockstar_Game Voir le profil de Rockstar_Game
Posté le 9 février 2014 à 17:51:49 Avertir un administrateur
les jeux de tank :honte:
Lien permanent
Rockstar_Game Voir le profil de Rockstar_Game
Posté le 19 février 2014 à 09:30:51 Avertir un administrateur
ce jeu de merde :honte:

Mais le mec c'est pas possible quoi !

Lire la suite...
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 25.49€
Derniers tests
16
TestHarold Halibut
PC PS5 Xbox Series
15
TestRise of the RoninSur PS5
16
TestPrincess Peach : Showtime!Sur Switch
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars : Outlaws
30 août 2024
La vidéo du moment