Menu
Bubble Ghost
  • Tout support
  • PC
  • Amiga
  • CPC
  • ST
  • C64
  • GB
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Bubble Ghost
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2012 à 15:44:38
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Test : Bubble Ghost
GB
Partager sur :

Dans une contrée lointaine et obscure, un inventeur fou, dénommé Heinrich Von Schinker, consacra sa vie à piéger son manoir afin que personne d'autre ne puisse y entrer. Mais aujourd'hui, Heinrich est décédé et se retrouve prisonnier de sa demeure sous la forme d'un fantôme. Ne pouvant plus interagir avec ses pièges, il s'ennuie terriblement jusqu'au jour où une grosse bulle de savon s'immisce chez lui. C'est alors qu'une idée farfelue lui vient à l'esprit...

Bubble Ghost

Créé initialement sur Atari ST par le développeur français Christophe Andréani, Bubble Ghost fut ensuite porté sur de nombreux supports dont la console portable de Nintendo, la Game Boy. Le soft vous invite à incarner un gentil fantôme au sein d'un manoir truffé de pièges en tous genres. Alors que le spectre n'a rien à craindre de cette menace, puisqu'il peut traverser la matière sans en être affecté, il n'en est pas de même pour une grosse bulle de savon qui, au gré des vents, s'est immiscée dans le manoir de l'inventeur paranoïaque. Heinrich voit alors dans cette effraction aussi surprenante qu'inopinée, un moyen tout trouvé de divertir son cortex en mal de réflexion.

Bubble Ghost
Bubble Ghost, un jeu à couper le souffle.
En effet, il lui vient l'idée d'aider la bulle à sortir de son manoir sans que cette dernière n'éclate sur l'un des mécanismes diaboliques qu'il a élaborés. L'originalité vient du fait que le fantôme ne peut interagir avec son environnement qu'à travers son souffle. Il lui faut alors expirer sur la bulle pour la faire avancer de salle en salle jusqu'à atteindre la sortie. Toute la difficulté sera d'ajuster la puissance du courant d'air afin que la bulle avance suffisamment mais pas trop rapidement non plus au risque qu'elle ne prenne trop d'élan et aille éclater sur une paroi ou sur l'un des nombreux pièges.

Bubble Ghost
Ce ventilateur compte bien vous faire de la concurrence.
Ce portage de Bubble Ghost reprend le moteur physique du jeu d'origine en intégrant la notion de force et d'élan qui s'estompe à mesure que la bulle avance. Deux principaux facteurs influent alors sur ces paramètres : le temps que vous soufflez sur la bulle et la distance à laquelle vous vous trouvez d'elle. Comme dans le monde réel, si vous êtes collé à la bulle et que vous soufflez longtemps dessus, cette dernière prendra rapidement de la vitesse et aura un élan assez marqué. A l'inverse, en s'éloignant d'elle, votre impact sur son déplacement sera moindre. Couplé à ces propriétés physiques retranscrites de façon plutôt convaincante, notre fantôme peut souffler sur la bulle à 360°. Sur ce point, la version Game Boy se distingue de l'originale puisqu'il n'est plus nécessaire de faire pivoter le personnage sur lui-même pour obtenir l'orientation souhaitée mais de simplement le placer à l'endroit de la bulle où l'on veut souffler pour le voir se positionner automatiquement dans la bonne direction. Cette aide au gameplay est bienvenue car cliquer sans cesse pour faire tourner le fantôme était assez lourd sur ordinateur et n'apportait au final rien de plus à l'expérience.

Bubble Ghost
Notre fantôme se joue de l'environnement qu'il traverse sans mal.
Le soft intègre 35 salles, toute issues de la version originale. Leur taille se limite à celle de l'écran ce qui permet de les traverser en quelques secondes pour les joueurs les plus téméraires. Quant aux pièges, ils sont de toutes sortes allant des piques, aux blocs d'électricité, barbelés, flammes, ventilateurs et autres monstres. En plus de pouvoir agir sur la bulle de savon, le fantôme peut également désactiver certains pièges afin de faciliter le passage de couloirs étroits, même si cela est parfois optionnel. Le joueur dispose de 5 vies, ce qui correspond au nombre de fois où la bulle peut exploser "sans conséquences" entraînant un simple retour dans la salle actuelle. Une fois les vies épuisées, deux « continue » prennent le relais mais après cela, il faudra recommencer le périple depuis la toute première salle.

Avancer dans le manoir ne pose guère trop de problème car la difficulté reste assez modérée et les énigmes souvent faciles à résoudre. De plus, le temps qui vous est octroyé pour vous échapper de chaque salle n'apporte que des points bonus, vous avez donc tout loisir de tâtonner si vous ne cherchez pas à faire le plus gros score. Au final, c'est surtout votre précision et votre dextérité qui sont mises à rude épreuve dans ce petit jeu fort rafraîchissant.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Chaque salle parvient à reproduire fidèlement la version originale ce qui n'est pas si mal pour un support portable qu'est la Game Boy. De plus, les animations sont fluides et les mouvements de la bulle réalistes et bien retranscrits. Seule l'absence de couleurs pourra manquer à ceux qui ont connu la première mouture du jeu.

  • Jouabilité 16 /20

    Le moteur physique n'a perdu aucune plume dans ce portage et s'avère être toujours aussi convaincant. De plus, le positionnement automatique de notre fantôme en fonction d'où il se trouve par rapport à la bulle est vraiment bienvenu car l'idée initiale de gérer cet aspect manuellement était au final assez lourd. Les puristes pesteront éventuellement contre une marge d'erreur quant à la distance de collision un tantinet plus permissive sur Game Boy mais cela ne nuit en rien au gameplay nécessitant une précision et une dextérité de tous les instants.

  • Durée de vie 8 /20

    C'est le point faible du jeu. Malgré 35 salles offrant des passages aussi tortueux que variés, les joueurs les plus assidus parviendront à s'échapper du manoir en moins de 30 minutes quand d'autres mettront peut-être un peu plus de temps. La rejouabilité est quasi inexistante si ce n'est le plaisir de marquer le plus gros score en s'adonnant à des séances de « speed run ».

  • Bande son 13 /20

    Des musiques guillerettes d'assez bonne facture nous accompagne durant notre périple. A l'inverse les bruitages font totalement défauts.

  • Scénario /

Bubble Ghost continue son petit bonhomme de chemin sur la console portable de Nintendo avec un portage digne de son aîné grâce à un moteur physique convaincant et à une retranscription fidèle des nombreuses salles du manoir. Grâce à l'amélioration de la jouabilité, l'expérience est encore plus jouissive qu'elle ne l'était déjà et fait souffler un vent de fraîcheur sur le genre. La rencontre improbable entre un fantôme qui n'a rien à craindre de son environnement et d'une bulle de savon chétive est vraiment bien trouvée.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2012 à 15:44:38
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 18/10/2012 à 15:44
Gameboy Action Puzzle-Game Ere Informatique FCI Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022