CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Lollipop Chainsaw
  • Tout support
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Lollipop Chainsaw - E3 2012
Profil de JackBradford,  Jeuxvideo.com
JackBradford - Journaliste jeuxvideo.com

Lorsque le génial créateur de la saga No More Heroes rencontre le scénariste de l’Armée des morts et de Scooby-Doo ainsi que le compositeur de la musique des Silent Hill, le résultat aboutit à un jeu d’action délirant ! Premier contact, manette en main, avec ce pur hommage à la série B fantastique américaine…

Lollipop Chainsaw - E3 2012
Lollipop Chainsaw - E3 2012

Pour concevoir ce hack and slash surréaliste à la troisième personne, il aura fallu la réunion de plusieurs talents. Ainsi, Suda 51 s'est associé non seulement au compositeur Akira Yamaoka mais aussi à James Gunn, scénariste de Troméo et Juliette. A cet étonnant trio se sont ajoutés des acteurs issus du cinéma qui prêtent ici leurs voix aux personnages, comme Gregg Henry (le vilain de Body Double) ou encore Michael Rooker (Henry Portrait d'un serial killer, Cliffhanger). A la lecture de ce casting, pas étonnant donc que Lollipop Chainsaw prenne la forme d'une aventure horrifico-rigolote qui exploite à fond les mécanismes de la série B fantastique. A commencer par son scénario…

Lollipop Chainsaw - E3 2012
Juliet ne manque pas de personnalité.
La cinématique d'introduction donne d'ailleurs immédiatement le ton en présentant Juliet, une pom-pom girl de 18 ans. Derrière sa voix faussement naïve, la jeune femme cache une personnalité aussi surprenante qu'explosive. En réalité, elle est issue d'une famille de chasseurs de zombies et son passe-temps consiste à défourailler du mort-vivant à coups de tronçonneuse ! Ça tombe bien car Swan, étudiant adepte de magie noire et un peu siphonné, vient d'ouvrir les portes de notre dimension à une horde de zombies. Résultat : le lycée de Juliet est envahi soudainement de morts-vivants qui trucident les étudiants. Pour lutter contre ces créatures, la belle est aidée par Morikawa, un vieillard un peu fou surnommé « sushi master » qui est aussi un expert en arts martiaux et en hachoir. Manque de bol : Nick, le fiancé de Juliet, y passe ! Mais par un sacré tour de force, Juliet réussit à lui couper la tête et à la récupérer non infectée à l'aide d'un collier spécial. Aussi incroyable que cela puisse paraître : la tête de Nick, attachée à la ceinture de Juliet, peut continuer à parler et à commenter de temps à autres l'action. Et il y a du boulot ! Car en incarnant Juliet, le joueur doit zigouiller tous les zombies non seulement dans le lycée mais aussi dans ses environs (cimetière de voitures, terrain de basket…).

Lollipop Chainsaw - E3 2012
Elle ne manque jamais une occasion de répandre l'amour sur le monde.
Un bouton pour frapper au niveau du torse, un autre pour taper dans les jambes, une touche pour esquiver ou encore le joystick droit pour recentrer la caméra et la croix directionnelle pour se soigner (il suffit de la pousser pour consommer une des sucettes qui servent de recharge de vie)… Pas de doute, Lollipop Chainsaw fait dans le traditionnel côté gameplay. Un peu moins classique par contre s'avère la vingtaine de combos disponibles qui provoque un déluge de gore à l'écran. Par exemple, on peut frapper un zombie, puis passer par-dessus lui à saute-mouton et enfin sortir automatiquement la tronçonneuse afin de le couper en deux dans le sens de la hauteur. Fun ! Il est aussi possible d'exploser des tonneaux dans le but d'étourdir les morts-vivants. Ou de se servir parfois de l'environnement, comme d'un poteau de Poledance, pour dégommer un max de créatures en tournant autour. Bonne nouvelle : Juliet répond au poil à chaque sollicitation, le seul bémol durant cette démo jouable étant la caméra parfois un peu folle qu'il est nécessaire de reconfigurer assez souvent.

Lollipop Chainsaw - E3 2012
Les différents coups spéciaux sont totalement barrés.
Autre atout et non des moindres : les nombreuses surprises et idées surréalistes qui parsèment l'aventure. Comme en témoigne par exemple le coup spécial Attaque de roulette. A chaque fois qu'un zombie est tué, il relâche un certain nombre de cœurs qui remplissent au fur et à mesure une jauge spéciale. Lorsqu'elle est pleine, libre à vous alors de lancer une Attaque de roulette qui se concrétise à l'écran par une roulette de machines à sous que l'on doit stopper en pressant sur une touche. Le résultat est aléatoire et permet d'accéder à des attaques ou effets différents, mais tous temporaires. Par exemple, un gros tromblon apparaît entre les mains de Juliet dans lequel la tête de Nick prend place et fait office de munition. De même, la tête de Nick peut se retrouver à être utilisée en tant que ballon de foot dans lequel Juliet doit shooter pour dégommer des adversaires. Mais il est aussi possible d'hériter d'un simple bonus de pièces d'or, très utiles pour acheter dans les stands disséminés au fil du jeu des musiques, costumes, dessins et objets. A noter aussi que, grâce à elles, les caractéristiques de Juliet (Santé, Force, Tir à distance, Régénération de vie et Attaque de roulette) peuvent être boostées. De temps à autres, certaines séquences de jeu alternatives apparaissent, histoire de renouveler un peu le gameplay. Ainsi, il est possible de relever un challenge consistant à lancer 100 têtes de zombies dans un panier de basket en moins de trois minutes. Ou encore de greffer la tête de Nick sur le corps d'un zombie et de diriger ce dernier par l'intermédiaire d'un QTE. D'ailleurs, les QTE reviennent régulièrement au cœur de l'action. Pour progresser, il est nécessaire parfois de découper à l'aide de la tronçonneuse des obstacles (volets en fer, portes…) en pressant le joystick dans les bonnes directions successives tout en maintenant une touche. De même, le joueur peut secourir régulièrement des élèves en danger. Il suffit alors de tuer les morts-vivants avant que la jauge de vie du personnage attaqué ne se vide entièrement (en cas de succès, de nombreuses pièces d'or vous attendent).

Lollipop Chainsaw - E3 2012
La difficulté devrait être au rendez-vous.
Affichant plus d'une trentaine de types de zombies (dont certains explosifs entourés de bâtons de dynamite) et plus d'une centaine de bonus à débloquer, Lollipop Chainsaw offre en plus 6 boss zombies assez mémorables et issus de l'univers musical. Il y a le guitariste Zed, le batteur Vikke, le maître du funk Josey, la reine du psychédélique Mariska ainsi que deux invités mystères. Lors de la démo, il a été possible d'affronter Zed. Autant dire que le challenge est relevé car le bougre se déplace rapidement et assène de larges coups de guitare. De plus, régulièrement, il hurle une insulte et projette ainsi sur vous les lettres de cette insulte (les grosses lettres du mot flottent dans les airs jusqu'à vous frapper de plein fouet). Durant la seconde phase du combat, il faut détruire les nombreux cubes sur lesquels se perche Zed, puis continuer à le frapper au corps. Bref, l'aventure ne s'annonce pas de tout repos, mais a le mérite au moins de sortir un peu des sentiers battus grâce à ses idées délirantes.

Nos impressions

Ambiance gore / hard rock mais très décontractée et truffée de gags et de clins d’œil dans ce jeu d’action qui joue à fond la carte de la démesure ! Imaginez un No More Heroes plus séduisant esthétiquement et plus jouable, et vous aurez une petite idée de ce qui vous attend. Il faut d’ailleurs espérer que l’ensemble du titre soit à la hauteur de la démo pratiquée. Wait and see !

L'avis de la rédaction
Très bon
E3 360 Grasshopper Manufacture Inc Warner Interactive Beat'em All Jouable en solo Multi en ligne
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
RavingRabbids
RavingRabbids
MP
le 14 juin 2012 à 03:37

ImAlanWake
Posté le 23 mai 2012 à 18:01:54
Putain, cette abomination a droit à un 'très bon' alors que Company of Heroes doit se contenter d'un 'bon'

Comment tu peux comparer ces deux jeux qui non rien en commun?

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestF1 22
PC PS5 Xbox Series
15
TestOlliOlli World: VOID Riders
PC PS5 Xbox Series
14
TestKao The Kangaroo (2022)
PC PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment