Menu
Ridge Racer Unbounded
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Ridge Racer Unbounded
PC
Ridge Racer Unbounded
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 18:01:41
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Amazon PC 3.66€ Rakuten PC 7.90€ Rakuten 360 10.20€ Amazon 360 19.58€ Amazon PS3 23.89€ Rakuten PS3 34.00€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Historiquement, le nom Ridge Racer est associé à une série japonaise qui a fait du drift permanent sa marque de fabrique. En 2012, Bugbear, développeur des FlatOut, revisite le mythe au point de le rendre totalement méconnaissable. Unbounded est en effet très inspiré de Burnout ou Split/Second. De Ridge Racer, beaucoup moins...

Ridge Racer Unbounded

Unbounded est une sorte d'ode au carnage et à la destruction. Encore que, dans son style, il n'égale pas certains spécialistes comme MotorStorm Apocalypse mais il faut bien avouer qu'on se croirait dans une version motorisée de Demolition Simulator. Au contraire des Ridge Racer classiques, cet opus met en effet l'accent sur l'interaction du joueur avec le décor, jusqu'à la rendre obligatoire, tactique et finalement carrément jouissive. Et pour ce faire, les petits gars de Bugbear se sont largement servis des idées du studio Black Rock, à l'origine de Split/Second Velocity. Le principe est similaire : certains murs, buildings ou commerces abritant des raccourcis, peuvent être détruits afin de créer des brèches et octroyer ainsi un avantage conséquent au joueur. La différence, c'est que dans Unbounded, ce ne sont pas des explosifs qui font tout sauter mais bien la voiture de l'utilisateur, une véritable machine de guerre que certains murs, pylônes ou constructions en pierres sont incapables de stopper. En dépit d'une apparence somme toute banale, votre caisse peut donc résister à des chocs surréalistes et traverser des surfaces solides avec une facilité déconcertante grâce au boost dont elle jouit et à votre skill. Et malgré ce que vous pouvez penser du jeu après cette brève introduction, Unbounded est un titre particulièrement technique et tactique...

Ridge Racer Unbounded
Chaque circuit compte plusieurs cibles destinées à finir en gravats.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, Ridge Racer Unbounded ne laisse guère de place à l'improvisation et plutôt que d'être instinctif, votre comportement sur la piste doit être le résultat d'une tactique bien pensée en amont. Pourquoi ? Tout simplement parce que le mode Carrière, dont la progression est très gratifiante, met fortement l'accent sur le scoring et que gagner une course ne suffit pas toujours. Il faut marquer des points, encore et encore. Ainsi, sur 15h de solo, on compte aisément 5h de levelling, d'amélioration de scores, de batailles pour débloquer de nouvelles épreuves. Car Unbounded est un jeu exigeant sur la durée. Si les premières heures de la Carrière sont poussives, les suivantes laissent exploser tout le potentiel du jeu qui se destine à ceux qui n'ont pas peur de recommencer quinze ou vingt fois la même course pour gratter quelques points de skill. La difficulté générale assez élevée ne vous simplifie pas la tâche, ce qui est en soi plutôt appréciable, bien que certains "modes" poussent le bouchon un peu trop loin. On pense notamment aux courses "Crash" ou "Dérapages" dont les objectifs sont particulièrement corsés. Dans les premières, vous contrôlez un camion ou un véhicule de base et devez détruire un maximum de caisses qui se présentent comme des victimes faciles autour de votre char d'assaut. Dans les deuxièmes, il s'agit de drifter jusqu'à plus soif sur des portions tortueuses. Ce mode-là est, comme la plupart des modes drift des jeux de courses contemporains, relativement indigeste. Dommage.

Ridge Racer Unbounded
C'est ce qu'on appelle un char d'assaut.
En revanche, le mode Domination est un petit bonheur. Dans celui-ci, votre objectif est triple : terminer premier ou, théoriquement, dans les trois premiers, ce qui demeure insuffisant pour leveler correctement. Puis, exploser vos adversaires et détruire un maximum de "cibles" (un fast food, une concession auto, un camion citerne en panne...). La combinaison des trois nécessite de hiérarchiser les priorités afin de ne pas gaspiller un seul boost qui, rappelons-le, est le déclencheur de chaque "attaque", qu'elle se destine à un concurrent ou à un bâtiment. Le scoring étant une préoccupation constante, le joueur doit alors veiller à être à la fois destructeur et efficace. Mais pour disposer de nombreux boosts, il doit également conduire comme un dieu en s'assurant prendre l'aspiration de ses adversaires, drifter autant que possible, enchaîner des sauts et figures improbables, détruire de petits éléments de décor, tels que des lampadaires, des murets, des bancs, etc. Bref, une course de Ridge Racer Unbounded est toujours très intense étant donné que le joueur à les yeux partout et ne peut se satisfaire d'une position de leader. Celle-ci n'est d'ailleurs pas aisée à obtenir dans la mesure où vous partez systématiquement du fond de la grille.

Ridge Racer Unbounded
Votre voiture est une vraie machine de guerre, il en faut beaucoup pour la stopper.
Concrètement, une fois sa jauge de boost chargée, le joueur a trois possibilités. L'utiliser comme turbo tout d'abord. L'intérêt est très limité du fait de la courte durée du boost. S'en servir pour défoncer un adversaire, à l'instar de ce que propose Burnout avec ses takedowns. La manœuvre est plus subtile qu'il n'y paraît car chaque véhicule dispose d'une jauge de dommages qui, si elle est pleine, exige une attaque violente, alors qu'un simple contact sera suffisant si le voiture tombe déjà en lambeaux. Enfin, il peut l'utiliser comme bouclier pour détruire une cible, largement indiquée par un ATH incrusté dans les décors. Il lui incombe alors de faire les bons choix aux bons moments et surtout, de ne pas se concentrer uniquement sur l'une des trois utilisations afin de ne pas tomber des nus devant le tableau de scores, alors intraitable avec les joueurs incomplets ! Intraitable, l'IA l'est également puisqu'elle commet assez peu d'erreurs et peut même être légèrement cheatée et avantagée lors de son respawn. Quelques bugs ponctuels viennent aussi ternir le tableau, comme une carcasse en feu venant fusionner inexplicablement avec votre bolide, ou une collision mal gérée par le moteur du jeu. Mais rassurez-vous, Unbounded n'est ni instable, ni frustrant, ce sont simplement de petits soucis de finition isolés. On regrette simplement que certains tracés ne soient pas toujours lisibles, soit parce que le temps est trop sombre, soit parce que la caméra ne permet pas toujours de distinguer la piste au milieu d'innombrables modèles 3D.

Ridge Racer Unbounded
Alors petit muret, tu pensais m'arrêter ?
Ridge Racer Undounded s'offre une seconde vie lorsque vous avez terminé le solo. En effet, s'il n'existe aucun multijoueur en local à notre plus grand regret, le online, qui peut accueillir jusqu'à 8 joueurs simultanément, met de son côté le paquet sur les défis et le partage. Le partage de quoi ? De circuits ! En effet, le titre de Bugbear dispose d'un éditeur on ne peut plus complet vous permettant de créer de toutes pièces jusqu'à cinq groupes (appelés Villes) de cinq circuits (appelés Événements) chacun ! Une fois achevée, la course peut alors être publiée en ligne afin que n'importe quel joueur puisse en profiter. Cet éditeur réussit le pari d'être à la fois très accessible et très riche. La première partie vous permet de définir la boucle du circuit en utilisant des dizaines de blocs (lignes droites, virages, autoroutes, tunnels, avenues, chantiers, ruelles étroites, etc.) selon un budget qui vous est fixé. Ensuite, vient la phase d'édition avancée qui donne accès au circuit en lui-même afin de le parcourir à vol d'oiseau et de disposer ça et là, n'importe lequel des très nombreux éléments (pile de tonneaux de carburants, arbres, piliers de béton, flèches de signalisation, tremplins, etc.) que vous débloquez en mode Carrière. Bref, les possibilités sont très nombreuses et on imagine que c'est par ce biais que Ridge Racer Unbounded se renouvellera dans les mois qui viennent. Mais si vous n'êtes pas créateur dans l'âme, des courses simples vous attendent également en ligne.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Ridge Racer Unbounded n'a pas d'identité visuelle très marquée mais se présente comme un pot-pourri de nombreux jeux de courses (Burnout, Split/Second, Need for Speed, MotorStorm...). Sa réalisation dynamique est en revanche un gros plus puisque tout en s'appuyant sur de nombreux ralentis, elle ne hache pas le rythme des courses. Les tracés manquent en revanche parfois de lisibilité.

  • Jouabilité 15 /20

    Le gameplay n'est de base pas très original mais les développeurs de Bugbear ont imaginé un système de progression qui le met parfaitement en valeur. Unbounded est un jeu de courses mais aussi et surtout de scoring, ce qui contribue à rendre le solo assez prenant. Le plaisir n'est pas le même selon les modes de jeu mais au final, on est agréablement surpris par son côté tactique très prononcé.

  • Durée de vie 15 /20

    Comptez environ 15 heures pour venir à bout du solo. Ensuite, direction le multijoueur (en ligne uniquement). Grâce à un éditeur de circuits très complet, le online promet de se renouveler encore très longtemps.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques collent bien à l'action et la bande-son générale soutient très bien le dynamisme ambiant.

  • Scénario /

Ridge Racer Unbounded, en piochant des idées à droite et à gauche, se présente comme un très bon pot-pourri des jeux arcade contemporains. Grâce à un système de progression très gratifiant et pensé pour les joueurs amateurs de scoring, il parvient à passionner malgré un début de Carrière solo très poussif. S'il lui manque quelques idées originales et un multijoueur en local, il possède suffisamment d'atouts, entre son éditeur de circuits et le multi en ligne, pour contenter les fans de Burnout et Split/Second. Ridge Racer est mort, vive Ridge Racer !

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 18:01:41
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Mis à jour le 30/03/2012 à 18:01
PC Course Bugbear Entertainment Bandai Namco
Dernières Preview
PreviewHyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre ! 02 juil., 22:07
PreviewDeath Stranding : Le combo clavier-souris pour un pari réussi ? 01 juil., 09:00
PreviewFuser : Un second contact très convaincant pour le jeu de mix musical d’Harmonix 30 juin, 15:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020