Menu
Gnu Revenge
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Gnu Revenge
iOS
Gnu Revenge
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 16:27:20
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Bulkypix et son studio Vaze nous délivre un nouveau titre, encore une fois bourré à craquer de niveaux, exploitant cette fois-ci les lois de la physique dans l'espace. Et lorsque ce sont des gnous qui sont sous les spotlights, notre curiosité est forcément piquée.

Gnu Revenge

Gnu Revenge vient donc grossir le catalogue maintenant fourni de jeux d'adresse disponibles en échange de 79 centimes sur l'App Store. Le point de départ y est limpide : de vils crocodiles ont capturé tous vos amis gnous, et il ne tient qu'à vous de les sauver d'un sort funeste en prenant les choses en main. Vous contrôlez donc un gnou, au fil de 72 niveaux, répartis en quatre mondes distincts. A chaque fois, il s'agira de déplacer votre animal en utilisant un accélérateur collé à ses fesses, ou plutôt à son jetpack, que l'on peut déclencher à tout moment en laissant un doigt appuyé sur le bouton correspondant, en bas à droite de l'écran. Le joueur a uniquement accès à cette fonction, et c'est sa seule façon d'interagir avec ce qui se passe à l'écran.

Gnu Revenge
Pour l'instant, le gnou est tranquillement installé dans le canon.
Chaque niveau comporte trois gnous à récupérer (pour un score maximal) avant d'entrer joyeusement en collision avec un de ces crocodiles pour clôturer notre progression. Pour déplacer ce pauvre gnou, quelques éléments importants placés dans les décors sont à prendre en considération. Ceux-ci apparaissent d'ailleurs au fil des mondes et des niveaux afin de faire varier le gameplay. On y retrouvera des planètes, des météorites, des nébuleuses, des trous noirs... Ces objets influent tous sur la gravité en attirant le gnou ou en le repoussant, l'enjeu sera donc de doser l'accélération initiale du jetpack afin de ne pas être propulsé trop loin, au risque de dériver dans l'espace, ou au contraire de ne pas finir sa trajectoire dans un obstacle faisant varier notre progression. Comme on le disait, tout est une question de dosage, et certains boosts devront être arrêtés à la milliseconde près pour pouvoir contrôler la progression dans le niveau. Autant le dire tout de suite, le gameplay se révèle parfois frustrant, et les essais infructueux seront nombreux avant que le niveau soit réellement maîtrisé de bout en bout. Le joueur pestera donc sans doute, mais au final, un sentiment de satisfaction devrait l'envahir lorsqu'il aura récupéré ses amis les gnous et foncé dans le crocodile du niveau.

Gnu Revenge
Il a fallu tout calculer pour en arriver là !
Toutefois, quelques mécanismes inédits apparaissent dans les mondes supérieurs afin d'éviter le sentiment de lassitude qui aurait pu s'installer. Ainsi, les niveaux ne sont pas uniquement de plus en plus compliqués, ils se diversifient aussi. On voit rapidement surgir des canons propulsant le gnou (pour peu que vous ayez réussi à l'atteindre!), il faudra alors attendre que le canon pointe au bon endroit pour envoyer valser l'animal vers une nouvelle planète autour de laquelle il gravitera. Pour sûr, la vie de notre bon vieux gnou n'est pas simple. Plus tard, c'est avec des portails que l'on continuera de jouer, le titre prenant de faux airs de Portal. L'animal rentrera par un portail avant de ressortir par un autre et pourra même prendre de la vitesse grâce à ce mécanisme ! En résumé, Gnu Revenge nous offre une jouabilité exigeante, qui n'en reste pas moins amusante, et un univers délirant aux graphismes agréables à regarder. Pour 79 centimes, l'équation est donc des plus satisfaisantes.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Si les niveaux traversés ne sont pas de toute beauté, la réalisation reste très agréable et le thème spatial est bien exploité. Comme d'habitude pour ce type de jeux d'adresse, c'est la lisibilité qui prime.

  • Jouabilité 15 /20

    Le joueur n'a pas à manipuler quatre fonctionnalités différentes à la fois, ici, seul le boost peut être utilisé. Le gameplay n'en est pas simpliste pour autant, grâce à la présence de divers éléments à prendre en compte dans votre progression, comme les planètes, les météorites ou les portails.

  • Durée de vie 16 /20

    Pour 79 centimes d'euro, le joueur pourra s'amuser durant quelques heures grâce aux 72 niveaux proposés, répartis en quatre mondes. D'autre part, on pourra toujours y rejouer ensuite pour sauver trois gnous par tableau.

  • Bande son 13 /20

    La musique est assez lassante puisqu'elle se répète malheureusement un peu trop souvent. Les bruitages sont corrects et accompagnent bien nos parties.

  • Scénario /

Gnu Revenge fait partie de ces titres à 79 centimes qui nous permettent d'enchaîner les niveaux en utilisant des mécanismes simples et efficaces. Les amateurs fondront pour son univers décalé, mais aussi et surtout pour son gameplay surfant avec les lois de la physique, le tout dans l'espace.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 16:27:20
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 30/03/2012 à 16:27
iOS Puzzle-Game Bulkypix Vaze
Dernières Preview
PreviewTwin Mirror : Le nouveau Dontnod (Life is Strange) plus narratif que jamais 10 juil., 17:26
PreviewWorld of Warcraft : Shadowlands - Une extension des plus prometteuses 10 juil., 11:00
PreviewHyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre ! 02 juil., 22:07
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020