Menu
Battlefield 3 : Back to Karkand
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Battlefield 3 : Back to Karkand
PS3
Battlefield 3 : Back to Karkand
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2011 à 17:45:04
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (309)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.6/20
Partager sur :

Avec un petit peu d'avance sur les versions PC et Xbox 360, le premier contenu téléchargeable pour Battlefield 3 arrive gaiement sur le PSN. Proposé gratuitement aux joueurs qui avaient précommandé le FPS de DICE et affiché à 14,99 € pour les autres, le pack en question prend en fait la forme d'un généreux retour aux sources. En effet, comme son titre le laisse entendre, Back to Karkand offre une refonte de 4 des cartes multijoueurs les plus populaires des précédents volets de la série en plus de quelques petites surprises. Le truc, c'est maintenant de voir si ce trip nostalgique vaut vraiment le coup.

Battlefield 3 : Back to Karkand

Les lignes qui suivent, vous vous en doutez, n'ont donc qu'un seul et unique but, celui de répondre à cette question hautement existentielle : ces gentilles maps valent-elles vraiment qu'on débourse la somme rondelette de 15 € ? Car si les possesseurs de la version limitée de Battlefield 3 peuvent se jeter sur ces nouveaux champs de bataille sans appeler leur banquier, les autres auront raison de se poser quelques questions avant de succomber. Du coup, allez hop, on enfile notre treillis, on se graisse la pétoire et on décortique tout ça. Back to Karkand propose donc 4 cartes répondant aux noms de Golfe d'Oman, Péninsule de Sharqi, Ile Wake et bien sûr Frappe à Karkand. Vous l'avez compris, il s'agit là de reprises des cartes multi les plus appréciées de la communauté Battlefield. Frappe à Karkand, Péninsule de Sharqi et Golfe d'Oman nous reviennent ainsi du mythique Battlefield 2, tandis que l'Ile Wake même si souvent réutilisée depuis, vient à l'origine de Battlefield 1942.

Battlefield 3 : Back to Karkand
Cette place est un véritable champ de mort pour tous ceux qui s'y aventurent.
Adorées par les joueurs, réclamées à corps et à cris par les fans, ces cartes partaient donc sous les meilleurs auspices, et au final, elles apportent effectivement à Battlefield 3 tout ce qui pouvait encore lui manquer dans le domaine du multijoueur. Plutôt vastes, très variées dans leurs structures (qui ont d'ailleurs été largement modifiées par l'ajout de multiples petits détails, murets et autres points de couverture), les coquines profitent en effet d'une architecture générale qui a déjà fait ses preuves et s'amusent enfin à tomber en morceaux grâce à la toute puissance du moteur Frosbite 2. On appréciera notamment de voir que la destruction du décor apparaît nettement plus prononcée que sur les cartes du jeu de base même si certaines structures clés resteront plus ou moins imperméables aux roquettes. Néanmoins, quand on prend une carte comme Karkand, avec ses ruelles innombrables, ses bâtiments poussiéreux et qu'on y ajoute la possibilité de démonter des murs, eh bien on se prend tout simplement une grosse claque. Axé sur les combats à courte portée et le corps-à-corps, sans offrir le moindre espace ouvert, ce niveau nous fait évoluer en permanence dans les gravats et la poussière. La menace de voir les angles de tirs modifiés à tout moment par les trous d'obus est un vrai régal. Du coup, les vieux briscards de Battlefield devront oublier tous leurs anciens réflexes tandis que les jeunots auront plaisir à s'écharper dans un niveau à la fois technique et jouissif.

Battlefield 3 : Back to Karkand
L'Ile de Wake nouvelle version n'est pas dénuée de poésie.
Golfe d'Oman de son côté, malgré une dominante urbaine, laisse plus de liberté et permet davantage d'approches que Karkand. Avec de nombreux espaces ouverts, des bâtiments qui dominent le champ de bataille et même la possibilité pour les pilotes de s'affronter dans les airs, on se retrouve là encore avec une valeur sûre. Sans doute la carte la plus équilibrée du pack, Oman devrait donc contenter tous les joueurs, quel que soit leur style. Pour ce qui est de la Péninsule de Sharqi, on se retrouve là avec un centre urbain très concentré en bord de mer et entouré de grands espaces. Autant dire que les snipers tout comme les spécialistes de l'assaut devront savoir où faire jouer leurs talents respectifs. Le feeling que procure cette carte est assez unique, surtout lorsqu'on la pratique en mode Conquête et Conquête en Assaut, un nouveau mode sur lequel nous reviendrons un peu plus tard. En effet, dans ces types de parties, on se retrouve souvent avec une équipe enclavée en ville et l'autre qui l'encercle, attaquant de 3 côtés différents. On obtient ainsi quelque chose de plus délicat à jouer que les autres cartes, mais aussi de plus gratifiant lorsque l'écran de victoire s'affiche. Là encore, c'est une réussite totale.

Battlefield 3 : Back to Karkand
Une jolie vue de haut qui risque de se transformer en bastos dans la tête.
Intéressons-nous enfin au cas de l'Ile Wake, qui fait référence à l'une des plus célèbres batailles de la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique. On y retrouve une structure en forme de U, avec des points de réapparitions de départ situés sur des navires de guerre et un lagon central dans lequel il ne fait pas bon s'aventurer (surtout à la nage). Avec des côtés en forme de collines proposant peu de couverture en dehors des quelques bases espacées sur le terrain, ce niveau est assez chaud à jouer pour le fantassin de base. En fait, il s'agit plutôt d'une map qui marquera le règne des pilotes de chasse et des amateurs d'hélicoptères, tandis que les blindés, indispensables à la progression et plutôt nombreux, ne dureront pas très longtemps tant le feu se fait intense. Wake Island constitue elle aussi une expérience unique dans le genre. Sans jeu d 'équipe avec des gars qui partent tout seuls dans un transport de troupes comme c'est souvent le cas sur les serveurs de Battlefield, elle peut toutefois se révéler très frustrante. Difficile cependant de bouder notre plaisir tant cette carte s'avère différentes de ses consoeurs. Elle offre toujours beaucoup de dépaysement, même à ceux qui s'y seront longuement battus dans les autres opus de Battlefield.

Battlefield 3 : Back to Karkand
La Jeep de Battlefield 2 revient pour favoriser les prises de position rapides et les contournements.
Bref, du côté des maps, on le savait, Back to Karkland est une vraie réussite, avec sa jolie relecture moderne et sa destruction renforcée. Mais le pack de contenu réserve également quelques autres petites surprises. Nous y faisions référence tout à l'heure, un « nouveau » mode est également proposé et s'adapte très bien à ces 4 cartes. Il s'agit du mode Conquête en Assaut, avec en ligne de mire, des drapeaux à capturer comme dans de la Conquête Classique. La différence, c'est qu'une équipe commence la partie en contrôlant déjà tous les drapeaux, mais avec un capital de tickets (le nombre de régénération auxquels l'ensemble de l'équipe à droit) inférieur à celui de l'adversaire. De fait, la configuration s'approche presque de la Ruée, au sens où un camp se voit contraint d'attaquer de toutes ses forces tandis que l'autre devra s'organiser pour défendre ses points de contrôle. C'est simple, mais dans le cadre de Wake, on verra une équipe contrôler directement toute l'île et l'autre tenter d'y débarquer et d'y établir une tête de pont ! Bonjour l'ambiance ! Même combat pour Sharqui, avec une entière ville à conquérir... Bref, mine de rien, ce mode issu du passé de la licence fait du bien et complète agréablement l'offre de ce pack.

Battlefield 3 : Back to Karkand
La destruction a été revue à la hausse !
Reste enfin à évoquer le matos que Back to Karkand ajoute au jeu de base. Commençons par les véhicules avec le F35B, un chasseur qui n'a pas besoin de beaucoup d'espace pour décoller et qui peut surtout atterrir verticalement ! Disponible uniquement sur Oman et l'Ile Wake, il pourra se révéler bien pratique pour l'équipe placée en attaque. Reste une vitesse semblable à celle des autres chasseurs du jeu. On comptera aussi sur le BTR-90, un transport de troupes blindé capable de trimbaler 6 passagers. Là encore, ceux qui aiment jouer en escouade seront aux anges, de même que les ingénieurs qui lâcheront leur roquette au bon moment... Notez toutefois qu'il n'est pas disponible sur Wake Island. Enfin, le DPV (pour Desert Patrol Vehicle) nous revient de Battlefield 2 pour offrir un véhicule ultra rapide aux forces d'assaut. Sorte de petite jeep capable d'accueillir 3 soldats, elle se révèle très fragile, mais indispensable pour atteindre un point éloigné ou contourner l'ennemi. Les soldats esseulés sur un coin de Wake Island auront d'ailleurs tôt fait de chanter ses louanges.

Battlefield 3 : Back to Karkand
Remplir ces missions vous permettra de débloquer les nouvelles armes.
Nous terminerons donc par les pétoires, qui devront être débloquées en accomplissant des défis précis qui ne sont d'ailleurs bien compliqués. Enchaîner un nombre défini d'assistances vous permettra par exemple de débloquer le Famas. Mais soyons fous et lâchons carrément la liste. Attention, on prend sa respiration et on lit : MP5, PP-19, L85A2, FAMAS, QBU-88, L96A1, Jackhammer Shotgun, MG36, QBB-95 et QBZ-97. Bref, tout le monde devrait trouver chaussure à son pied, d'autant que véhicules et armes à feu s'accompagnent évidemment d'équipements déblocables avec le temps, comme dans le jeu de base. Voilà donc qui conclut notre petit tour d'horizon de ce premier DLC.

Battlefield 3 : Back to Karkand
Le mode Conquête en Assaut revient du passé pour revigorer Battlefield 3.
Un DLC qui achève tout simplement de rendre le multijoueur de Battlefield 3 plus riche et plus accrocheur que ce que propose la concurrence. A tel point qu'on se demande pourquoi tout cela n'était pas déjà présent sur la galette d'origine... Quasiment indispensable pour celui qui souhaite profiter de la véritable expérience multijoueur sur Battlefield 3, ce pack reste tout de même bien cher. Mais hélas, la mode des contenus payants ou offerts à ceux qui ont eu le nez de pré-commander le jeu n'est pas prête de s'arrêter. Electronic Arts, tout comme Activision, ne fait clairement pas dans la philanthropie, mais on voit mal comment critiquer la méthode. Après tout, il est ici question d'une société visant comme toutes les autres à faire de l'argent. Et en effet, les fans qui ne jurent que par Battlefield ne regretteront certainement pas leur achat, tandis que rien n'empêchera les autres de crier au vol, tout en banquant quand même, avant de pleurer de joie sur 4 des maps multijoueurs les mieux foutues de tous les temps.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Tout fonctionne évidemment sur le même modèle que le jeu de base, à ceci près que la destruction du décor a manifestement été renforcée. Mine de rien, cela change pas mal de choses pour ce qui est de l'immersion. Pour le reste, retrouver 4 maps de légende avec un moteur aussi efficace que le Frosbite 2 vous fera probablement frôler l'orgasme. Dommage que le clipping et l'aliasing soient toujours très présents, au point de nuire un peu à la visibilité sur les écrans les plus modestes.

  • Jouabilité 18 /20

    En termes de prise en main, on ne change rien, mais c'est davantage l'architecture de ces 4 cartes que l'on apprécie ici. Réadaptées pour Battlefield 3 avec de multiples petits détails supplémentaires et coins pour se planquer, les maps se révèlent tout simplement géniales à appréhender. Et même pour ceux qui les ont déjà retournées dans les autres opus de la série, l'ajout de la destruction change tout et rend obsolètes la plupart des vieux réflexes. On se régale.

  • Durée de vie 16 /20

    Frappe à Karkand, Ile Wake, Golfe d'Oman et Péninsule de Sharqi nous ont jadis volé de nombreuses heures de notre vie et elles s'apprêtent tout simplement à recommencer. Si ce n'est pas déjà fait, dites adieu à votre vie sociale. Et encore, on ne vous parle pas d'aller débloquer les nouvelles armes et toutes leurs améliorations...

  • Bande son 19 /20

    Et on ressort les mêmes commentaires élogieux que pour le jeu de base. Back to Karkand nous offre tout simplement la meilleure bande-son jamais enregistrée pour un jeu du genre. On s'y croirait, même si l'on privilégiera les voix anglaises aux françaises, pourtant très efficaces.

  • Scénario /

Difficile de donner une note qui satisfera à la fois ceux qui ne débourseront pas un sou de plus pour profiter de ce pack car ils possèdent l'édition limitée de BF3 et ceux qui devront lâcher 15 € supplémentaires pour en profiter. Dans tous les cas, on voit mal comment se passer de ce DLC. Quatre maps extraordinaires dont l'efficacité n'est plus à démontrer transcendées par un moteur capable d'afficher de sensationnelles scènes de destruction, voilà qui permet au multijoueur de BF3 de prendre l'ascendant sur la concurrence. Evidemment, on aurait préféré que tout cela se retrouve directement dans le jeu de base puisque ce contenu corrige en fait la plupart de ses défauts.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2011 à 17:45:04
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (309)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.6/20
Mis à jour le 07/12/2011 à 17:45
PlayStation 3 FPS Dice Electronic Arts
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021