Menu
Head over Heels
  • Tout support
  • Amiga
  • CPC
  • ST
  • C64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Head over Heels
CPC
Head over Heels
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 novembre 2011 à 16:53:41
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19.2/20
Partager sur :

Aux confins de l'univers, une galaxie vit sous le joug de Blacktooth, un tyran qui a réduit son peuple aux travaux forcés. Mais ce dernier ne compte pas s'arrêter là et convoite la planète Freedom où vivent des animaux mutants capables de fusionner afin de devenir des êtres parfaits. Deux spécimens, appelés Head et Heels, sont alors faits prisonniers et placés dans des cages d'entraînement. Les deux comparses ont donc besoin de votre aide pour se sortir de ces cachots et tenter de libérer les autres planètes de l'emprise de Blacktooth.

Head over Heels

Développé et édité par Ocean qui possédait déjà quelques hits à son actif, Head over Heels (la tête sur les talons) voit le jour en 1987 en Europe. Le soft, s'inscrit dans le genre réflexion/plates-formes et propose d'incarner non pas un mais deux personnages qui se veulent extrêmement complémentaires. En effet, alors que Head excelle dans les sauts de plate-forme en plate-forme en ayant la capacité de planer et de rectifier sa trajectoire en vol, Heels se veut plus terre à terre et profite de jambes particulièrement affûtées qui lui permettent de se déplacer à toute vitesse.

Head over Heels
Il va falloir trouver un moyen pour réunir les deux comparses.
Imaginez un peu si ces deux capacités étaient combinées ? Et bien, Ocean rend cela possible en offrant au joueur l'opportunité de faire monter Head sur la tête de Heels, activant alors un nouveau personnage appelé Head over Heels. Notez que Head et Heels disposent de deux autres facultés secondaires. Le premier a la capacité de lancer des beignets pour assommer ses ennemis alors que le second peut transporter divers objets (briques, ressorts, etc.) afin de s'en servir comme plates-formes amovibles. Tous ces atouts pourront également être mis à contribution dans le cadre d'une coopération classique, sans passer par le système fusion, en alternant simplement l'activation d'un des personnages via une touche du clavier.

Mais avant de pouvoir profiter de cette collaboration, il faudra libérer Head et Heels des cachots dans lesquels ils sont retenus. Evidemment, le tyran Blacktooth a pris soin de les séparer afin qu'ils ne s'échappent pas trop facilement. Après avoir procédé à quelques paramétrages tels que la sensibilité du joystick, l'assignation des touches et le niveau sonore, vous aurez la possibilité de commencer avec le personnage de votre choix et mettre en pause l'avancée de l'un pour débuter celle de l'autre à tout moment.

Head over Heels
Tiens, à quoi peut bien servir ce joystick ?
L'objectif du jeu est de prime abord assez simple, il vous suffit de retrouver les cinq couronnes de chaque planète afin d'en libérer les habitants. Ces dernières sont bien évidemment perchées sur des promontoires qui vous paraîtront inaccessibles au début. Avant de pouvoir les contempler, il vous faudra donc parcourir de nombreuses salles aux couleurs des planètes visitées, répondant aux doux noms d'Egyptus, Penitentiary, Blackthoot, Safari, Book World. On ne peut que saluer le niveau de détails de chaque salle ainsi que le charisme des deux comparses. Dommage cependant, que le nombre de couleurs soit limité. Une fois que vous aurez réussi à récupérer une couronne, l'écran récapitulatif des planètes libérées apparaît et vous indique votre avancée. Puis vous serez téléporté sur la planète suivante.

Head over Heels
Avant de pouvoir tirer vos donuts sur des ennemis, encore faut-il réussir à les récupérer.
Le soft, en 3D isométrique, se veut particulièrement exigeant tant sur le plan des phases de plates-formes qui demandent souvent une précision millimétrique, que sur l'aspect réflexion qui offre des séquences où votre logique et votre sens de la déduction sont mis à rude épreuve. Votre cerveau, déjà bien sollicité, devra aussi composer avec les prises en main diamétralement opposées des deux personnages. Et comme si cela ne suffisait pas, les développeurs nous offrent pas moins de 300 salles à visiter réparties sur les 5 planètes ! Autant dire que vous n'êtes pas près de voir la fin de cette aventure gigantesque.

Head over Heels
Chaque planète est représentée par une couleur différente.
Durant leur périple, les deux héros devront aussi faire face à divers ennemis qui seront parfois mis à contribution pour résoudre certaines énigmes. Bien qu'il ne soit possible de sauvegarder sa progression pour y revenir plus tard, vous pourrez néanmoins profiter de points de sauvegarde, représentés par des poissons à collecter, qui vous éviteront de recommencer l'aventure depuis le début. Sachez qu'il est possible de transférer des vies entre les deux personnages car il n'est pas rare que l'un trépasse avant l'autre. Vous pourrez aussi compter sur les lapins magiques pour vous redonner des vies et différentes améliorations en fonction du personnage incarné.

Une fois n'est pas coutume, l'Amstrad CPC se dote d'un jeu d'une rare richesse et qui tire pleinement parti de notre cortex ramolli. Bien que particulièrement exigeant, et nécessitant de recommencer maintes et maintes fois la plupart des salles pour en maîtriser la finesse, Head over Heels arrive à se hisser aux côtés des meilleurs jeux de réflexion.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Le soft nous plonge dans un univers lointain fait de diverses influences (spatiale, antique, égyptienne, etc.) et prenant vie grâce une 3D isométrique parfaitement maîtrisée. Le niveau de détails et l'inspiration dont profitent Head over Heels ne peuvent laisser indifférents quiconque s'immiscerait dans le monde troublé de Blacktooth. De plus, le charisme des deux protagonistes parachève l'ensemble avec brio.

  • Jouabilité 17 /20

    Rares sont les jeux nous permettant de profiter de deux personnages disposant chacun de leur propre prise en main, surtout à cette époque ! En outre, les différentes énigmes à base de plates-formes, aussi originales que variées, offrent un challenge particulièrement relevé. Cerise sur le gâteau, le système de fusion qui permet d'effacer les inconvénients de chaque protagoniste tout en profitant de leurs atouts, s'avère être une idée de génie et complète les phases de coopération plus classiques.

  • Durée de vie 14 /20

    Avec ses 5 planètes composées de 300 salles, Head over Heels dispose d'un contenu particulièrement vaste qui vous demandera de nombreuses heures pour être parcouru. Néanmoins, la difficulté extrêmement élevée et l'impossibilité de sauvegarder sa progression pour y revenir plus tard, seront certainement un frein pour les moins acharnés qui seront assez vite rebutés par ce défi hors norme.

  • Bande son 10 /20

    Quelques bruitages et jingles sommaires viendront perturber le silence interstellaire de Blacktooth qui est démuni de toutes musiques d'ambiance. Ces quelques intermèdes sont en plus assez vite redondants.

  • Scénario /

    Avec un univers aussi vaste, les développeurs auraient pu créer une histoire particulièrement riche. Malheureusement, il faudra vous contenter de l'introduction présente dans la notice du jeu.

Head over heels, véritable concentré de créativité et d'ingéniosité, fait voyager le joueur dans un monde qui ne ressemble à aucun autre. Mêlant diverses influences à travers les cinq planètes à visiter, le soft ne tombe jamais dans le cliché et présente des environnements riches en détails. Non content d'offrir deux personnages ayant une prise en main spécifique, Head over Heel permet aux joueurs de les fusionner afin de profiter de tous leurs atouts réunis en une seule entité. Jamais la coopération n'a été aussi bien exploitée dans un jeu de plates-formes/réflexion.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 novembre 2011 à 16:53:41
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19.2/20
Mis à jour le 04/11/2011 à 16:53
Amstrad CPC Aventure Réflexion Ocean Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020
3
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021