CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Star Wars : The Old Republic
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Star Wars : The Old Republic
Profil de Rupan,  Jeuxvideo.com
Rupan - Journaliste jeuxvideo.com

Déjà présenté à de très nombreuses reprises, Star Wars : The Old Republic a de nouveau été exposé par Electronic Arts il y a quelques semaines de cela. Cette fois, il nous a été possible dans un premier temps de participer à quelques combats en PvP. Et dans un second, de découvrir les nouveautés ajoutées au contenu du jeu depuis notre dernier aperçu. A commencer par tout ce qui a trait aux affrontements dans l'espace à bord de vaisseaux lourdement armés. Voici donc un petit tour d'horizon de ce que BioWare avait décidé de laisser filtrer.

Star Wars : The Old Republic
Star Wars : The Old Republic

Comme tous ses congénères MMO, Star Wars : The Old Republic bénéficie d'un temps de gestation relativement long. Mine de rien, cela fait maintenant plusieurs années que l'on entend parler du jeu et de tout ce qu'il est censé apporter au genre. Jusqu'à présent, BioWare s'était surtout évertué à montrer que son titre profite d'un travail poussé au niveau de la narration avec la possibilité d'effectuer de véritables choix moraux ayant des conséquences sur la suite de l'aventure. Cette fois, notre session de jeu étalée sur deux journées nous a surtout permis de constater la richesse du contenu de SWTOR. On était notamment curieux de pouvoir essayer les combats en PvP, ce qu'il a été possible de faire pendant deux bonnes heures. Toujours dans l'optique de développer un jeu immersif, les développeurs ont voulu donner une justification narrative à tout ce que le joueur pourra faire. Ces affrontements s'intègreront donc dans l'histoire. Ils auront systématiquement un sens et permettront d'apporter un éclairage sur certains points du scénario.

Star Wars : The Old Republic
Dans une seconde, il y en a un qui va avoir mal. Très mal.
Dans notre cas, tout s'est passé sur la Warzone Alderaan qui est le théâtre d'un affrontement sans merci entre les forces de l'Empire et celles de la République. Dans cet espace restreint destiné au PvP, trois points de contrôle prenant la forme de tourelles de défense sont l'objet de toutes les attentions. Le premier est situé au centre du lieu alors que les deux autres ont pris racine à ses extrémités. L'objectif, c'est évidemment d'avoir la main sur ces armes particulièrement violentes qui sont en fait des sortes de canons antiaériens. Pourquoi ? Parce que chaque camp possède un énorme vaisseau en stationnement au-dessus de la zone. Ce dernier possède en gros 600 points de vie qui descendent à mesure que les tirs sont dirigés vers lui. Deux équipes de huit joueurs se livrent donc une bataille acharnée à ces trois endroits stratégiques. Chacun d'entre eux est l'occasion pour les protagonistes de participer à une sorte d'attaque-défense acharnée. L'astuce, c'est évidemment d'établir une véritable stratégie pour ne pas bêtement déserter les points sous son contrôle en essayant d'aller en récupérer d'autres.

Star Wars : The Old Republic
Après "Où est Charlie ?", Bioware nous propose de jouer à "Où est le Hutt ?"
Le level design fait d'ailleurs la part belle aux tunnels souterrains qui permettent de rejoindre chaque extrémité de la zone en un rien de temps. De quoi surprendre un adversaire peu prudent. Évidemment, chaque participant devra faire bénéficier ses équipiers des avantages de sa classe. Le personnage que nous incarnions, un guerrier Sith Juggernaut, s'apparentait à un tank. Il convenait donc d'essayer de prendre un maximum de coups pour laisser le temps aux autres joueurs de frapper l'ennemi. Évidemment, d'autres personnages seront pour leur part orientés DPS ou Heal et il faudra faire preuve d'un bel esprit d'équipe pour exploiter les atouts de chacun. D'autant que les affrontements peuvent vite virer au grand n'importe quoi si les joueurs partent tous de leur côté. Si BioWare a promis que l'ensemble des classes serait équilibré, on a tout de même pu constater pour le moment quelques disparités assez nettes. On pense notamment aux agents impériaux qui devaient composer avec leur système de couverture au beau milieu d'un champ de bataille. A moins de se mettre complètement en marge de l'action et de guetter l'ennemi, ces derniers devaient se passer justement de leur protection mobile, sous peine de se voir découper en morceaux alors qu'ils étaient encore en train d'établir une stratégie pour exploiter au mieux l'ère de combat. De même, les guerriers Sith paraissaient de leur côté particulièrement bien armés pour résister et infliger des dégâts importants à l'ennemi. Idem pour les chevaliers Jedi. On nourrissait déjà la crainte légitime de voir tous les joueurs se tourner vers ces deux classes populaires, et bien la voilà renforcée. A suivre donc...

Star Wars : The Old Republic
L'univers de Star Wars est toujours aussi haut en couleurs.
Du côté des récompenses, les joueurs les plus valeureux sur le champ de bataille recevront des badges qui seront distribués en fonction des actions d'éclat réalisées. Vous pourrez en gagner en tuant un certain nombre d'ennemis à la suite, en soignant vos alliés ou encore en restant en vie pendant un laps de temps important. Il existe aussi bien sûr un système d'expérience. Le nombre de points que le joueur gagnera sera conditionné par différents aspects, à commencer par les victoires globales et les badges reçus. Les participants pourront aussi désigner leur équipier préféré, ce qui aura pour conséquence de faire grimper l'XP de ce dernier. Il existera aussi de nombreuses récompenses destinées uniquement aux meilleurs combattants officiant en PvP. De l'équipement pourra ainsi être acheté avec des Tokens, une sorte de monnaie uniquement accessible via les affrontements entre joueurs. Avant de refermer la page PvP, sachez que les développeurs ont annoncé la présence d'une autre Warzone appelée Voidstar. A priori, il faudra s'attendre cette fois à un schéma attaque-défense très classique. Une pelletée d'autres modes devraient venir compléter le tableau par la suite.

Star Wars : The Old Republic
Ah on fait moins le malin après un coup de poing électrique !
En plus du PvP, BioWare a également souhaité nous montrer (sans que l'on puisse y jouer cette fois) les combats spatiaux. Entre deux voyages pour rallier une autre planète, il sera en effet possible de se livrer à des joutes à bord de vaisseaux propres à chacune des classes et que l'on pourra obtenir aux environs du niveau 15. Un peu avant même pour les plus débrouillards. Les développeurs ont tenu à montrer à quoi ressemblerait celui des agents impériaux. Il s'agit d'un engin volant du type Fantôme X-70B au design ultra-classieux avec un petit côté propre sur lui qui tranche complètement avec celui des chasseurs de primes. Ces derniers voyageront en effet à bord d'une sorte d'épave volante (Mante D5) qui a toutefois son charme si l'on fait abstraction de son aspect repoussant. Ces vaisseaux constituent en quelque sorte la base mobile de chaque joueur. L'endroit où ils peuvent se retrouver avec leurs compagnons, au calme. Enfin presque... Il existe en effet des phases de combat qui rapportent une nouvelle fois des récompenses uniques. Au cours de celles-ci, vous piloterez votre vaisseau au clavier et à la souris via une vue de dos, façon Rogue Squadron. Des objectifs sont à remplir comme détruire les tourelles d'un énorme navire ennemi ou abattre tant d'adversaires volants. Une phase de jeu qui apparaissait peu évidente et que le développeur n'a d'ailleurs pas réussi à terminer sain et sauf. Rassurez-vous, il n'est toutefois pas obligatoire de parvenir au bout indemne ni même de la jouer tout court. Encore une fois, BioWare affiche une volonté de proposer un MMO doté d'une approche différente de ses concurrents. La variété de l'action est par exemple un axe cher au studio, ce qui est loin d'être le cas de tous les autres jeux du même genre.

Star Wars : The Old Republic
Eh mais... Attendez, j'avais pas encore donné le signal !
En parallèle, nous avons aussi pu faire grimper un chasseur de primes au level 14 en partant du niveau 1. L'occasion de passer en revue les quelques nouveautés ajoutées par les développeurs depuis notre dernière rencontre avec le jeu. On commence avec les compagnons. Un peu avant le niveau 10, il nous a été possible de faire équipe avec une femme humaine du nom de Mako. Le compagnon a une triple utilité. D'une part, il peut prendre part aux combats et même aux instances (dans ce cas, il compte comme un joueur) à vos côtés. Ce qui peut s'avérer souvent salutaire face aux ennemis affichant une résistance démesurée. Mais cela peut aussi mal tourner si vous comptez sur votre compagnon de route pour faire tout le boulot, son attitude laissant plus qu'à désirer lorsqu'il prend des initiatives. Deuxième avantage, il peut aller vendre vos objets gris (inutiles). De quoi éviter un aller-retour bien pénible à la ville. Et enfin, il a la faculté de crafter. Ce qui peut là aussi être très profitable. Au niveau de l'artisanat justement, on retrouve un système classique avec la possibilité de confectionner tout un tas d'éléments, de se livrer entre autres à de la bio-analyse ou de la biochimie. En prime, des missions diplomatiques pourront également être effectuées par notre compagnon pour que l'on puisse accentuer notre penchant vers le côté lumineux ou obscur. Enfin, il sera possible de nouer des liens plus ou moins étroits avec votre acolyte en fonction des réponses que vous ferez aux différents dialogues.

Star Wars : The Old Republic
Vous avez vu les gars, je tiens mon flingue avec une main et une coucougnette !
Pour en revenir à l'alignement, celui-ci aura notamment des conséquences sur notre équipement. Certaines pièces ne peuvent être utilisés que par des personnages ayant penché de l'un ou de l'autre côté. Sachez d'ailleurs qu'aux environs du niveau 12, en n'ayant effectué que des choix prônant la violence, vous pourrez atteindre les premiers échelons du côté obscur (et on le suppose, lumineux). Vous serez encore un enfant innocent à côté de Dark Vador, mais c'est déjà ça ! Pour le reste, notre aventure aux côtés d'un chasseur de primes ne nous a pas particulièrement emballés. Par comparaison, contrôler un Jedi était nettement plus amusant. Déjà, le bounty hunter (chasseur de primes en VO), n'a pas la même classe que la plupart des autres personnages. Il se contente de tirer de loin et possède une résistante très moyenne. Les attaques ne sont d'ailleurs ni spectaculaires, ni spécialement gratifiantes graphiquement. Ensuite, la première zone de jeu qui vous permet d'atteindre le niveau 10 s'avère très décevante d'un point de vue visuel. Les missions confiées étaient en plus assez pénibles. Certes, l'histoire en toile de fond se laisse suivre sans déplaisir mais la plupart du temps, les quêtes nécessitent de multiples allers-retours très lassants entre le camp de base et les environs. Un système archaïque qui accuse le poids des ans, d'autant que d'autres MMO comme Rift sont venus bouleverser tout cela entre-temps. La zone suivante reproduisait en prime ce même système épuisant mais disposait d'environnements nettement plus jolis. Bref, on se méfie donc de ce que certaines classes nous réservent. Enfin, nous n'étions après tout que dans des lieux destinés aux joueurs bas level. Tout cela pourrait et devrait aussi gagner en densité et en intérêt par la suite.

Nos impressions

Avec ses quêtes scénarisées, ses protagonistes entièrement doublés, huit classes aux atouts différents, la possibilité de faire évoluer son alignement, ses multiples modes PvP ou encore des phases spatiales enivrantes, on ne peut nier que Star Wars : The Old Republic possède un contenu riche et plutôt intéressant. En revanche, prises individuellement, ces différentes facettes du jeu recèlent tout de même pas mal de défauts plus ou moins gênants. On pense notamment à la construction surannée de l'aventure chez le chasseur de primes ou à l'équilibre pour le moment bancal des différentes classes lors des affrontements entre joueurs. Bref, SWTOR est apparu un peu moins fringant que d'habitude. Il reste donc pas mal de boulot et de temps à BioWare pour tenir son pari. On sait de toute façon que le studio nous réserve encore bien des surprises.

L'avis de la rédaction
Bon
PC BioWare Electronic Arts MMORPG Multi en ligne Science-Fiction
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Seblob
Seblob
MP
le 28 déc. 2011 à 17:02

Salut.

Ce qui me gène en lisant le test, c'est qu'on dirait qu'il est question du jeu KOTOR 3 (en peut ètre super méga génial) MAIS avec seulement quelques moment PVP dans le jeu, et que c'est uniquement pour ces QUELQUES phases PVP que le jeu est officiellement un multijoueur en ligne, avec abonnement.

Donc comme j'hésite à l’acheter, pouvez vous me dire si le jeu vaut vraiment le prix de son abonnement ?

Lire la suite...
Derniers tests
15
TestOlliOlli World: VOID Riders
PC PS5 Xbox Series
14
TestKao The Kangaroo (2022)
PC PS5 Xbox Series
13
TestCapcom Fighting Collection
PC Switch PS4
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment