Menu
Touhou Eiyashou : Imperishable Night
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Touhou Eiyashou : Imperishable Night sur PC /

Test du jeu Touhou Eiyashou : Imperishable Night sur PC

Test : Touhou Eiyashou : Imperishable Night
PC
Touhou Eiyashou : Imperishable Night
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Armageddon
L'avis de Armageddon
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 novembre 2010 à 12:57:57
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.8/20
Partager sur :

Sorti le 15 août 2004, Imperishable Night est le huitième épisode de la série de shoot'em up Touhou, développée par la Team Shanghai Alice. Après un Perfect Cherry Blossom pour le moins décevant, le développeur tiendra-t-il cette fois ses promesses avec ce tout nouveau volet ?

Touhou Eiyashou : Imperishable Night

Dans le Gensokyo, monde où se déroule l'action, la lune semble avoir été remplacée par une fausse. Malheur, cela survient justement la veille d'un festival impliquant l'astre ! Nos héroïnes vont donc devoir régler ce problème lunaire avant que le jour ne se lève. Deux, c'est le nombre de personnages que vous pourrez contrôler simultanément dans ce Touhou. Comment ? Tout simplement car l'un est assigné au tir normal tandis que l'autre est lié au tir concentré qui vous demandera de maintenir la touche de tir enfoncée. Cette fonction totalement inédite permet de créer une équipe composée d'un Youkaï, sorte de monstre à l'apparence humaine, et d'un humain. Huit personnages des précédents volets sont disponibles et désormais jouables. Prenons par exemple la fameuse vampire, Remilia Scarlet, en duo avec la charmante domestique, Sakuya Izayoi déjà jouable dans Perfect Cherry Blossom. Les complémentarités des deux personnages ne s'arrêtent pas à une simple notion de tirs. Les humains peuvent par exemple, détruire les sceaux ennemis d'où proviennent les tirs afin d'avoir plus de facilité, ce qui est impossible pour une Youkaï. A l'inverse, les humains ne peuvent récupérer certains objets lâchés par les ennemis contrairement aux Youkaïs. Voilà pourquoi il est essentiel de savoir alterner entre les deux protagonistes choisis. La maîtrise des duos est donc primordiale dans cet épisode, bien qu'il soit conseillé de commencer par la première équipe composée de Reimu Hakurei qui est très simple à contrôler grâce à ses tirs à tête chercheuse, et Yukari Yakumo pour son attaque concentrée dévastatrice.

Touhou Eiyashou : Imperishable Night
Comment décrire la difficulté du jeu en une image.
Les Spellcards, elles, sont toujours présentes. Pour ceux ne connaissant pas ce système, il a été introduit depuis l'épisode six, The Embodiment of Scarlet Devil. Ce sont des attaques spéciales lancées par les boss. Chaque Spellcard est particulière et se distingue notamment par le type de tir utilisé. Cela peut être des couteaux pour certains boss ou bien des boulettes multicolores pour d'autres. Certains ont également la possibilité d'utiliser des pouvoirs qui affectent directement la manière de jouer, par exemple en réduisant le champ de vision du joueur. L'exclusivité dans cet épisode est de proposer une " Last Spell " pour chaque boss. Ces Spellcards souvent bien plus difficiles que les autres sont en quelque sorte un bonus de fin mais il n'est pas obligatoire de les réussir pour passer au niveau suivant. Vous ne disposez que d'une seule vie pour les terminer, alors ne prenez pas trop de risques !

Le mode Histoire propose un univers nocturne vraiment très réussi. On apprécie ce changement d'ambiance qui se ressent autant chez les personnages ennemis qu'au niveau des musiques.

Touhou Eiyashou : Imperishable Night
Mystia a le pouvoir de masquer une partie de votre vue.
Le banal système de crédits a été modifié et combiné à un nombre d'heures limite à respecter, vous commencez votre mission à 23h et vous devez impérativement l'avoir terminée à 5h du matin tout en sachant qu'à chaque stage passé vous perdez une heure de votre précieux temps, ajoutez à cela un crédit et vous perdez une demi-heure. Il est toutefois possible de vous faciliter la tâche en augmentant votre nombre de vies dans les options. L'intérêt de modifier cela reste moindre surtout si vous jouez dans une difficulté abordable, comme les niveaux facile ou normal qui sont réservés aux débutants. En difficile, le jeu demandera bien plus d'investissement et pour le mode Lunatic, il vous faudra passer un nombre considérable d'heures pour en venir à bout sans utiliser de crédits. Outre le mode Histoire assez complet, le niveau Extra vient boucler cet épisode, et on peut dire que c'est plutôt réussi. Comprenant un Extra boss très coriace avec des attaques plus originales les unes que les autres et une difficulté très bien dosée, on obtient là un Extra-stage plutôt long et comme il devrait y en avoir plus souvent dans les jeux Touhou.

Touhou Eiyashou : Imperishable Night
Le style "lunaire" de cet épisode est omniprésent.
Pour conclure, disons que cet épisode marque le début de plusieurs nouveautés qui ne seront malheureusement pas reprises dans les épisodes suivants. Avec sa difficulté variable, il s'agit d'un très bon titre pour débuter dans l'univers tout en s'amusant. Pour les habitués, ce sera aussi un vrai régal de pouvoir utiliser autant de personnages. Cerise sur le gâteau, de nouvelles musiques ont été composées pour chaque personnage inédit et devinez quoi, elles sont sublimes. Toutes très réussies, elles collent parfaitement à l'ambiance du jeu. Le développeur Zun de la Team Shanghai Alice signe encore une fois une bande-son digne d'un vrai Touhou. On termine avec l'ajout d'un mode entraînement bien mieux pensé que celui des précédents épisodes. Notons d'ailleurs l'apparition du Spell Practice qui vous permettra de recommencer avec le duo de votre choix une Spellcard bien particulière, que celle-ci soit dans le mode Histoire ou dans l'Extra-stage. Une excellent initiative dans la mesure où il est parfois fastidieux de devoir recommencer chaque niveau pour s'améliorer sur une Spellcard bien précise. On regrette toutefois le manque d'un Phantasm stage comme dans Perfect Cherry Blossom qui était une sorte d'Extra-stage supplémentaire. Cela dit, considérons que les atouts apportés remplacent un peu ce mode.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Malgré des dessins, encore une fois, très peu soignés, on nous offre ici des décors jamais vus dans un Touhou ! A la fois très bien animés et jolis, il y a un fond différent pour chaque stage. Dans l'ensemble, le titre s'en sort plutôt bien surtout quand on voit que l'action reste fluide malgré le nombre de tirs qui déferlent chaque seconde sur l'écran.

  • Jouabilité 18 /20

    Vu le nombre de personnages jouables, le gameplay de ce Touhou laisse envisager énormément de possibilités. Chacun ayant une vitesse et un type de tir différents, vous vous devez de les essayer tous pour voir lequel vous convient le mieux !

  • Durée de vie 18 /20

    Dans la lignée des jeux Touhou, cet épisode se voit également doté d'un Extra-stage bien plus jouissif que les autres. Le mode Histoire saura contenter autant les fans que les néophytes avec encore une fois, la possibilité de choisir une difficulté appropriée. Comptez plus d'une centaine d'heures de jeu si vous êtes un acharné et que vous vous essayez à des défis tels que terminer le jeu en Lunatic sans utiliser de crédits ! Ne négligez pas non plus le mode entraînement très utile sur lequel vous passerez énormément de temps.

  • Bande son 17 /20

    Toujours aussi réussies, les musiques de fond collent encore une fois parfaitement aux personnages auxquels elles sont associées. Dans un style un peu différent de ce qu'on a pu voir jusqu'à présent, ça reste un régal pour nos oreilles.

  • Scénario 12 /20

    Un scénario bien peu recherché. La lune est remplacée par une fausse et vous devez former une équipe pour réparer ce problème. En dépit de cela, on a toujours droit à des dialogues plutôt sympas entre les personnages.

Imperishable Night est un mélange de tout ce qui est bon dans un Touhou. En plus de son nombre exceptionnel de personnages jouables en duo, mais aussi de son gameplay toujours aussi jouissif, le titre nous offre un univers bien différent de ce qu'on a eu jusqu'à présent. De nombreux ajouts non négligeables et totalement exclusifs à cet épisode viennent compléter le tout. Dommage qu'il manque un Phantasm stage, c'est sans doute le seul reproche qu'on peut faire à ce Touhou qui était bien parti pour atteindre la perfection.

Profil de Armageddon
L'avis de Armageddon
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 novembre 2010 à 12:57:57
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.8/20
Mis à jour le 03/11/2010 à 12:57
PC Shoot'em Up Team Shanghai Alice
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021