Menu
Formula 1 97
  • Tout support
  • PC
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Formula 1 97
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Raip
L'avis de Raip
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2010 à 15:12:16
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Test : Formula 1 97
PS1
Partager sur :

Alors que Michael Schumacher et Jacques Villeneuve sont au coude-à-coude pour le titre de Champion du Monde, Bizarre Creations en profite pour sortir Formula 1 97, un an après l'apparition de cette licence. L'univers de la F1 revient donc sur votre console pour des courses endiablées, des retournements de situations incroyables, et des saisons palpitantes. Mais cet épisode sera-t-il à la hauteur de son excellent grand frère et pourra-t-il s'imposer comme le jeu de courses référence ?

Formula 1 97

En premier lieu, Formula 1 97 met à profit la licence officielle pour vous offrir la bagatelle de 22 pilotes qui disputeront leurs joutes automobiles sur pas moins de 18 circuits. Les effectifs sont les plus actuels possible (il manque cependant Jacques Villeneuve en raison d'un copyright) et de nouveaux tracés ont été rajoutés. Dans un souci de réalisme, l'équipe Lola Ford a même été retirée de la liste des écuries ! De plus, vous noterez l'apparition de Bridgestone comme concurrent de Goodyear, compagnie qui détenait le monopole pour les pneumatiques de F1 la saison dernière. Bref, tout est réuni pour faire de ce titre la digne suite de Formula 1.

Formula 1 97
Le lundi au soleil…
Le jeu se décompose en 2 modes bien distincts : Grand Prix et Arcade. Le premier vous permet d'effectuer des essais ou une course simple sur le circuit de votre choix, ou encore, de disputer un Championnat du Monde en suivant la saison actuelle. Ainsi, les courses que vous courrez seront dans le même ordre qu'en réalité. Chaque week-end sera ponctué par 3 évènements déterminants : vous effectuerez d'abord les essais où votre but sera de reconnaître le circuit pour être ensuite le plus performant en qualifications et tenter d'accéder à la pole position. Puis, la sacro-sainte course du dimanche viendra clore en beauté la session. Les conditions de courses sont modifiables, vous permettant alors de régler le degré de réalisme de votre saison en y incorporant ou non les drapeaux, dégâts, la consommation d'essence... et en changeant la météo, la longueur du tracé ou encore le niveau de difficulté.

Il sera ainsi possible de disputer une véritable saison avec des courses de plusieurs heures, des pannes, des abandons, des arrêts aux stands etc. et ainsi recréer les sensations véritables de la course automobile. Classements pilotes et constructeurs ponctueront la fin de chaque course, qui ne sera qu'une étape sur le chemin jusqu'au Graal de tout pilote : le titre de Champion du Monde.

Formula 1 97
Schumacher, en route pour un exploit ?
L'autre mode de jeu est le mode Arcade qui est la réincarnation de l'ancien mode Quick Race. Cette fois-ci, point de Championnat du Monde, point de réglages, vous êtes directement lancé dans le grand bain. Ici, les circuits sont répertoriés en fonction de leur difficulté (5 faciles, 5 intermédiaires, 5 difficiles) et vous aurez le choix entre les 11 voitures des écuries officielles. Mais avant cela, vous trouverez un classique mode Time Attack où votre but sera d'effectuer le meilleur chrono sur chaque circuit. Chaque chrono sera classé et vous permettra de débloquer le circuit suivant. Dans un second mode Arcade, vous partirez de la dernière position sur la grille de départ. Votre objectif principal sera de finir dans les 6 premiers pour débloquer le circuit suivant. Accessoirement, votre temps total, lui aussi, sera classé. Au final, ce mode, qui peut paraître moins palpitant que le Grand Prix, se révèle intéressant pour une première approche du titre.

Formula 1 97
Les concurrents ont malheureusement du mal à décoller de la trajectoire parfaite.
Au niveau graphique, Formula 1 97 reprend les bases posées par son prédécesseur. Les voitures sont bien réalisées (mention spéciale aux pneus qui conservent l'herbe à leur surface après un passage hors-piste), cependant les éléments aux alentours souffrent d'une modélisation un peu moins fignolée. Malgré cela, les décors sont fournis : on retrouve des arbres, des immeubles, des tribunes... autour de chaque tracé. La météo changeante et ses effets sur la piste sont très bien gérés pour le plus grand bonheur des puristes. De plus, les différentes caméras sont très bien placées, la vue interne en impressionnera plus d'un. En effet, celle-ci se dégrade au fil de la course à cause des particules qui s'accumulent sur la visière du casque et qui bouchent la vue du pilote. Enfin, la modélisation des circuits force l'admiration, ce sont, au détail près, les clones des véritables tracés.

La jouabilité se révèle être très différente selon que l'on soit en mode Arcade ou Grand Prix. Ainsi, on retrouvera, dans la partie Arcade, un gameplay orienté vers l'assistanat. La voiture suivra le tracé presque toute seule et un dérapage suffira pour négocier un virage, que ce soit une courbe ou une épingle à cheveux.

En revanche, la conduite en mode Grand Prix est une autre histoire ! Pas de dérapage, ni de rattrapage, une seule erreur de conduite peut vous faire perdre la course. Heureusement pour les néophytes, une aide à la direction et une au freinage sont disponibles. De plus, les réglages possibles sur la voiture au niveau des freins, de l'embrayage ou encore des suspensions permettent à votre bolide de s'adapter à votre conduite. Enfin, des trajectoires, pouvant être supprimées, permettent d'apprendre la manière idéale de conduire sur chaque circuit.

Formula 1 97
Les stands sont une étape déterminante de la course.
La bande-son colle parfaitement à l'ambiance F1. Les musiques et bruitages vous accompagnent agréablement dans les menus et le public fait de même pendant les courses. Le duo de commentateurs Jean-Louis Moncet/Jacques Laffite, qui a remplacé Philippe Alliot, collabore avec une énergie irréprochable. Statistiques, informations, écarts, évènements importants, tout y passe et cela contribue à l'excellente ambiance sonore des courses. De plus, les moteurs des voitures font tous un bruit qui leur est propre. Ainsi, il est possible, les yeux fermés, de reconnaître une Ferrari ou une McLaren sans aucun problème ! Enfin, votre mécanicien, par l'intermédiaire de la radio, vous tient informé de toute rentrée au stand à effectuer que ce soit pour un plein d'essence ou encore pour la réparation de dégâts gênant la conduite.

Formula 1 97
Le choix de la voiture a son importance.
Pour finir, sachez que ce titre est presque intégralement traduit en français. En effet, il reste quelques textes non traduits dans les menus mais cela ne gêne en rien la compréhension générale de la situation. Un mode 2 joueurs en écran partagé est disponible dans les modes Arcade et Grand Prix. Cependant, vous ne pourrez pas disputer de Championnat du Monde avec un ami, ce qui est un peu dommage. De plus, le choix du pilote aurait pu être plus intéressant si une liste d'objectifs, propre à chacun, avait été proposée. Les environnements, autour des circuits, auraient également pu bénéficier d'une animation un peu plus franche. Néanmoins, tout cela ne reste que du chipotage pour un titre exceptionnel qui regorge de qualités.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Graphiquement, c'est bon. Tous les éléments de l'environnement que ce soit les voitures, la piste, les circuits, les décors etc. sont bien représentés et plongent le jeu dans un environnement agréable aux couleurs chatoyantes. Autre point positif, la vitesse ne dégrade pas la qualité générale des décors. En résumé, c'est une copie améliorée de la précédente édition.

  • Jouabilité 17 /20

    La jouabilité est le gros point fort du jeu. Elle allie dans un juste équilibre la concentration, l'application, le fun et le plaisir de jeu. Les voitures répondent correctement aux commandes et les sensations de vitesse sont bel et bien présentes. Cependant, on pourra regretter une I.A. un poil endormie car celle-ci est rarement agressive et reste sur la trajectoire idéale la plupart du temps.

  • Durée de vie 17 /20

    Celle-ci est énorme : entre les modes Arcade et Grand prix, pas le temps de s'ennuyer. Les possibilités sont immenses, on passe d'une course, à des essais, à un Time Attack, le tout sans jamais s'ennuyer. De plus, les 5 niveaux de difficulté et la possibilité de jouer le Championnat du Monde ne vous feront pas lâcher la manette avant un bon bout de temps.

  • Bande son 18 /20

    Très complète, elle met en piste un duo de commentateurs génial, des musiques rythmées, une foule en délire et des moteurs propres à chaque écurie. Qui n'a jamais tremblé en entendant la composition juste avant la course ? Qui n'a jamais paniqué en distinguant le bruit d'une Williams collée à son arrière-train alors qu'il est en tête ? Tout simplement génial.

  • Scénario /

Psygnosis propose une suite solide et même améliorée de sa licence créée il y a un an à peine. Renforcé par des graphismes plus fins, une jouabilité plus précise et de nouveaux commentateurs, Formula 1 97 s'impose comme LA référence des jeux de courses sur console. C'est un investissement sûr qui vous garantira des dizaines d'heures de jeu et de fun. Et plus si affinités...

Profil de Raip
L'avis de Raip
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2010 à 15:12:16
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 08/10/2010 à 15:12
PSone Course Simulation Psygnosis Bizarre Creations Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022