Menu
Naval Assault : The Killing Tide
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Naval Assault : The Killing Tide
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 juillet 2010 à 16:28:46
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.8/20
Test : Naval Assault
360

Naval Assault : The Killing Tide : Trailer

Chargement du lecteur vidéo...
Partager sur :

Les simulations de sous-marins n'étant pas légion sur Xbox 360, Artech Studios s'engouffre dans la brèche en nous proposant un titre beaucoup plus orienté arcade que la série des Silent Hunter. Misant une fois de plus sur la Seconde Guerre mondiale, le titre montre bien vite ses limites techniques et scénaristiques sans parler de sa jouabilité en dents de requin.

Naval Assault

Naval Assault c'est l'histoire d'un type qui prend possession d'un sous-marin pour aller tataner du nazi. Dans l'absolu, ce n'est pas très original mais dans le fond (marin)... Et bien, ça ne l'est pas non plus puisque nous avons déjà eu affaire à pareils titres à commencer par Silent Hunter, plus orienté simulation il est vrai. Naval Assault, lui, n'entend pas révolutionner le genre puisque durant une vingtaine de missions, vous allez devoir éliminer chasseurs, bombardiers mais aussi et surtout bateaux de guerre. Pour ce faire, vous aurez à disposition quatre sous-marins à la puissance exponentielle qu'il vous faudra néanmoins débloquer. On touche d'ailleurs ici le premier écueil du jeu nous demandant de refaire encore et encore chaque mission pour obtenir suffisamment d'étoiles afin de changer de véhicule.

Naval Assault
Le début d'une longue descente aux enfers....
Du coup, à peine mis le pied à l'étrier qu'on devra enchaîner les missions se ressemblant toutes et ce malgré les objectifs nous faisant voyager d'un bout à l'autre de l'Atlantique. Pour autant, on se rend compte après quelques minutes de jeu que le tout tourne autour de deux éléments : les torpilles et la mitraillette sur pied. En somme, vous aurez souvent à faire surface pour éliminer chasseurs et autres bombardiers grâce à votre gros engin puis à plonger, scanner les environs pour découvrir vos cibles grâce à votre périscope et à envoyer une ou deux torpilles bien placées pour régler le problème. Si par la suite, vous devrez également intercepter des transmissions ennemies en vous approchant du bateau cible sans vous faire remarquer, on note ici aussi un énorme problème. En effet, le sous-marin étant terriblement lourd à manier, on aura un mal de chien à atteindre nos cibles, d'autant qu'on devra parfois éviter des mines sous-marines. Enfin, s'il vous prenait de remonter trop vite, vous tomberiez rapidement sous le feu ennemi, ceci étant alors synonyme de game over rapide, du moins en Normal ou Difficile.

Naval Assault
Eviter des mines, tout en atteignant péniblement un objectif situé à plusieurs kms, n'a rien de vraiment excitant.
Bien entendu, ces problèmes de gameplay seront partiellement réglés en débloquant un des sous-marins vous attendant en plus de celui de base. Oui, sauf que pour ce faire, il vous faudra récupérer des étoiles lors des missions en éliminant pas mal d'ennemis, en remplissant vos objectifs rapidement, etc. Sachant qu'on récolte en moyenne trois ou quatre étoiles par mission et qu'il vous en faudra une trentaine rien que pour avoir le deuxième sous-marin, je vous laisse imaginer la galère dans le sens où plus on avance plus on s'énerve à cause de ce sous-marin initial trop lent et trop lourd à manipuler. Conclusion, on partira voir ce que donne le multijoueur pour 4 capitaines de frégate sauf qu'ici aussi, ce sera une perte de temps, le tout étant basé sur un objectif solo à savoir la récupération de transmissions radio. Ok, on pourra alors s'en donner à coeur joie en torpillant ses potes sauf qu'après une partie, vous devriez normalement laisser tomber si tant est que vous soyez normalement constitué. En somme, si le jeu aurait mérité de sortir à moindre coût sous la houlette du Xbox Live Arcade, le voir débarquer en version boîte à presque soixante euros a de quoi faire boire la tasse.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Les six environnements du titre (New York, Golfe de Gascogne, La Manche, Cap Farvel, Mer du Nord...) ne parviennent pas à masquer la piètre qualité graphique du soft. Se bornant à afficher des avions et autres navires à la modélisation douteuse, Naval Assault souffre également d'un rendu aqueux assez peu flatteur compte tenu du fait que c'est pourtant l'élément crucial du jeu.

  • Jouabilité 10 /20

    Bien qu'orienté arcade, le gameplay de Naval Assault se montre lourd et parfois des plus approximatifs. De fait, si on ne dirige pas une Formule 1 mais un sous-marin, se taper des trajets interminables pour atteindre sa cible devrait rapidement user vos nerfs. De plus, on s'étonnera de parfois louper un bombardier juste au dessus de nous et de shooter des chasseurs à des kilomètres avec notre mitraillette sur pied.

  • Durée de vie 10 /20

    Sachant que la jouabilité est comme une sorte de boulet qu'on doit traîner de mission en mission, le mode Normal pourra vous poser problème dès le départ. De plus, l'obtention de nouveaux sous-marins réclame bien trop d'étoiles, ceci nous obligeant à recommencer plusieurs des 26 missions du titre. A noter qu'un mode online pour 4 joueurs permettra de relancer la galette... Oui enfin, surtout si vous réussissez à trouver assez de vieux briscards n'ayant pas peur de s'ennuyer une heure durant.

  • Bande son 10 /20

    Exception faite de quelques voix anglaises et de bruitages guère reluisants, Naval Assault privilégie le monde du silence ce qui en soi est plutôt logique compte tenu du sujet.

  • Scénario /

    La guerre, des sous-marins qui torpillent des navires et des images d'archive ne sont parfois pas suffisants pour faire d'un scénario un bon scénario voire un scénario tout court...

Pendant arcade du Silent Hunter d'Ubisoft, Naval Assault peine à trouver ses marques afin d'offrir au joueur une vraie sensation d'immersion. Lent, pas vraiment maniable et ne sachant pas proposer de diversité au sein de ses missions, le titre a tendance à prendre l'eau de toute part à mesure qu'on avance. Dommage car avec un prix plus léger, des objectifs plus variés, une jouabilité mieux adaptée et un multi plus intéressant, le titre aurait pu se faire une place au fond des mers.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 juillet 2010 à 16:28:46
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.8/20
Mis à jour le 06/07/2010 à 16:28
Xbox 360 Simulation Artech Studios 505 Games
Dernières Preview
PreviewSuper Mario 3D World + Bowser's Fury : du neuf avec… du neuf ? Il y a 13 heures
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Resident Evil Village
07 mai 2021
2
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022