Menu
BlazBlue : Calamity Trigger
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Box SFR
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Blazblue : Calamity Trigger
360
BlazBlue : Calamity Trigger
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 avril 2010 à 18:43:40
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (69)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Amazon 360 6.13€ Amazon PC 7.99€ Amazon PS3 8.35€ Rakuten 360 8.50€ Amazon PS3 10.78€ Amazon PC 29.95€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :PS Now
Partager sur :

La patience est décidément la meilleure arme du joueur européen. Voilà bientôt un an que nos collègues japonais ou américains peuvent s'en donner à cœur joie sur le dernier né des créateurs des Guilty Gear. Blazblue : Calamity Trigger a finalement trouvé une bonne âme pour se faire éditer sur notre continent mais cette sortie peut sembler un peu tardive puisque sa suite s'apprête déjà à débarquer sur les consoles japonaises. Ce petit contre-temps est regrettable mais il ne doit surtout pas nous faire oublier l'essentiel : c'est bel et bien un véritable chef-d'œuvre du jeu de baston qui nous arrive.

Blazblue : Calamity Trigger

Le jeu de combat en 2D a visiblement repris du poil de la bête ces derniers temps et le succès de Street Fighter IV n'est certainement pas étranger au regain d'intérêt des joueurs pour ce genre particulier. Capcom est bien conscient de cet engouement, la firme compte d'ailleurs assouvir les nombreux fans de la licence en proposant à la fin du mois un Super Street Fighter IV encore plus complet. Cette success story est bien jolie mais le petit monde du Versus Fighting ne se résume pas aux productions de Capcom. SNK a aussi essayé de revenir sur le devant de la scène en relançant sa série des King of Fighters, malheureusement le résultat n'était pas à la hauteur des espérances que suscitait le projet. Le studio Arc System Works, à qui l'on doit les mythiques Guilty Gear, comptait aussi faire son entrée sur le ring des consoles HD avec une nouvelle licence intitulée Battle Fantasia. Ce titre réalisé en 2,5D était sympathique mais sa qualité n'égalait pas les productions passées du studio. Arc System Works a donc finalement fait volte face en lançant Blazblue, une nouvelle série survoltée et en 2D qui est davantage dans la veine des Guilty Gear.

Blazblue : Calamity Trigger
Les graphismes sont tout particulièrement soignés.
Attendez-vous à recevoir un léger choc en vous lançant dans votre première partie de ce Blazblue : vous risquez fort de rester bouche bée devant ses graphismes de toute beauté. Ceux qui ne jurent que par la 3D y trouveront certainement à redire mais ils parleront alors en toute mauvaise foi. En effet les combattants sont peut-être de simples sprites mais ils sont dessinés avec une finesse incroyable et animés de manière tout à fait remarquable. Il faudrait d'ailleurs effectuer des pauses au moindre mouvement des personnages pour admirer leur incroyable palette d'expressions faciales ou le luxe de détails de leur accoutrement. De leur côté les décors gagnent en profondeur et nous proposent des arrière-plans particulièrement vivants. De manière générale la direction artistique est irréprochable et chaque personnage dispose d'un design et d'une gestuelle tout à fait uniques. Certes les plus pointilleux reprocheront au jeu de ne proposer qu'une douzaine de combattants. Il faut toutefois bien garder à l'esprit qu'il s'agit là d'un premier épisode et que Continuum Shift, sa suite qui trône déjà dans les salles d'arcade japonaises, propose encore deux personnages supplémentaires. Enfin, le gros point fort de Blazblue est de nous proposer douze protagonistes réellement différents là où la plupart de ses concurrents recyclent plus ou moins le même gameplay en l'adaptant à plusieurs combattants.

Blazblue : Calamity Trigger
Des raccourcis permettent d'effectuer facilement les coups spéciaux.
Les amateurs de Guilty Gear devraient rapidement retrouver leurs marques : Blazblue propose lui aussi une action effrénée qui ne vous laissera pas le temps de respirer. Quasiment tous les personnages peuvent ainsi réaliser des doubles-sauts ou effectuer des dashs aussi bien au sol que dans les airs. Il faut donc des nerfs d'acier pour garder le contrôle de combats qui se déroulent à une allure folle. A première vue les contrôles paraissent relativement simples : trois touches vous permettent de sortir des coups faibles, moyens ou forts. La petite nouveauté vient d'un quatrième bouton auquel correspond la Drive Attack. Précisons au passage que nous utilisons ici le terme anglais qui désigne l'attaque en question. Blazblue propose bel et bien des textes entièrement en français mais la traduction du nom des différentes techniques ou des jauges flirte souvent avec l'étrange ou la fantaisie... Cette Drive Attack est donc une capacité plus ou moins spectaculaire qui est propre à chaque personnage. Jin Kisaragi est par exemple capable de geler son adversaire sur place, Rachel Alucard maîtrise le vent ou Litchi Faye Ling plante son bâton au sol puis le rappelle à elle... Vous l'aurez compris, cette simple touche assure une incroyable diversité entre les différents combattants. Comme dans tout bon jeu de combat qui se respecte, vous pourrez associer ces quatre touches de base à certaines directions pour sortir des coups spéciaux qui peuvent s'avérer aussi impressionnants qu'efficaces.

Blazblue : Calamity Trigger
Les Astral Finish sont aussi impressionnants qu'efficaces.
Arc System Works a pensé aux nouveaux venus dans l'univers des jeux de combat en proposant des raccourcis pour certains coups spéciaux. Chaque personnage dispose ainsi de quatre Specials assignés par défaut aux quatre directions du stick droit. Le débutant peut donc se faire plaisir en sortant quelques coups impressionnants sans passer par un long apprentissage mais ceci ne lui sera pas d'un grand secours face à un joueur expérimenté qui maîtrise toutes les techniques et tous les combos sur le bout des doigts. On peut au passage rassurer ceux qui souhaitent se jeter dans des rixes en ligne : il est bien entendu possible de désactiver cette fonction au moment de créer une partie. Notez que certaines attaques spéciales consomment une partie ou la totalité de votre jauge de Heat (ou jauge de Chauffe en bon français...), la barre située en bas de l'écran qui se remplit au fur et à mesure que vous recevez ou que vous portez des coups. Il s'agit soit de coups spéciaux particulièrement puissants appelés Distortion Drive, soit de finishs capables de tuer votre ennemi sur le coup. Ces derniers, appelés Astral Heat, ne peuvent être utilisés que dans des conditions particulières. Il vous faut tout d'abord les débloquer pour chaque personnage en finissant le mode Arcade avec ce dernier. Vous ne pouvez ensuite les lancer que lors d'une manche décisive alors qu'il reste moins de 20% de vie à votre adversaire. Concrètement il s'agit donc de terminer un duel en apothéose avec une technique aussi impressionnante de mortelle.

Blazblue : Calamity Trigger
Certaines animations ne manquent pas d'humour.
On pourrait passer des heures à détailler les attaques propres à chaque combattant mais la spécificité de Blazblue est aussi de vous donner les moyens de vous défendre en toute beauté. Vous pouvez réduire les dégâts et bloquer les coups tout simplement en reculant. N'en abusez pas car vous déplacerez ainsi la jauge de Guard Libra située au centre de l'écran dans votre direction et votre personnage finira dans les choux une fois qu'elle aura atteint le bord de la barre. Il vaut parfois mieux tenter un Instant Block en reculant pile au moment où vous recevez le coup, vous serez alors capable de riposter plus rapidement et de casser certains combos ennemis. Il est enfin possible d'invoquer un puissant bouclier en appuyant simultanément sur les coups faible et moyen. Cette technique est limitée dans le temps car elle vide votre jauge de Barrier et vous êtes beaucoup plus vulnérable une fois que cette dernière est à sec. Vous n'êtes pas obligé de subir les combos de votre adversaire sans riposter, vous pouvez très bien lancer une contre-attaque tout en bloquant ses coups ou carrément vider instantanément votre jauge de Barrier pour créer une explosion qui le fera reculer. Cette dernière technique est tout de même plutôt risquée puisque vous vous retrouverez ensuite plus vulnérable aux attaques de votre adversaire, et ce jusqu'à la fin de la manche. Bref, même si Blazblue propose une prise en main immédiate qui ne devrait pas effrayer les nouveaux venus dans le petit monde du jeu de baston, il recèle surtout d'innombrables possibilités techniques qui ravira les vieux baroudeurs du genre.

Blazblue : Calamity Trigger
Le mode Story propose plusieurs embranchements.
Cerise sur le gâteau, Blazblue : Calamity Trigger propose aussi un mode Story particulièrement riche. Celui-ci vous permet en effet de comprendre les motivations de chacun des personnages en vous faisant découvrir une intrigue particulièrement alambiquée dans laquelle il est question de clones, de puissants artefacts magiques et de boucle spatio-temporelle. Le scénario est vraiment tordu mais il laisse du coup la place à de multiples interprétations et il vous laisse surtout la possibilité de faire des choix pour orienter l'aventure. Les histoires de chacun des combattants comportent ainsi différents embranchements et même plusieurs fins. Le mode Online est lui aussi réellement bien ficelé puisqu'il intègre un système d'expérience et la possibilité d'enregistrer ses replays. Cette dernière fonctionnalité est loin d'être un gadget, elle vous permet par exemple de télécharger les vidéos des combats des meilleurs joueurs mondiaux pour le plus grand plaisir de vos petites mirettes et pour analyser leur façon de jouer. En conclusion Blazblue : Calamity Trigger est un jeu de combat qui frise la perfection : on aurait certes aimé avoir droit à un casting un peu plus fourni mais les douze personnages proposés offrent tous une expérience de jeu riche et intense. A première vue certains combattants paraissent peut-être mieux pourvus que d'autres, mais un bon joueur persévérant parviendra toujours à tirer le meilleur des personnages les plus excentriques.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Arc System Works signe là un retour gagnant à la 2D : il s'agit non seulement d'un sans-faute du côté du design des combattants, mais on est surtout marqué par le luxe de détails et la fluidité des animations lors des affrontements. Les décors ajoutent une touche de profondeur et de vie aux combats sans pour autant jurer avec les personnages présents au premier plan.

  • Jouabilité 19 /20

    Les créateurs des Guilty Gear nous offrent encore une fois un jeu totalement survolté. Les néophytes pourront en profiter sans difficulté grâce à la fonctionnalité qui assigne des coups spéciaux aux quatre directions du stick droit. Les habitués du genre s'en donneront à cœur joie en découvrant la richesse technique de ce titre.

  • Durée de vie 16 /20

    On ne peut compter que sur douze protagonistes mais ils sont tous réellement différents. D'ailleurs vous aurez certainement envie d'en savoir davantage sur chacun d'entre eux en explorant le mode Story de fond en comble. Enfin le mode Online est particulièrement réussi et propose notamment une fonction d'enregistrement des replays fort sympathique.

  • Bande son 17 /20

    Tout le monde n'accrochera évidemment pas à l'ambiance sonore survoltée du titre mais les nombreux amoureux des bandes originales des différents Guilty Gear devraient être aux anges puisque l'on retrouve ici encore une fois Daisuke Ishiwatari aux manettes de la partie musicale.

  • Scénario 14 /20

    Le scénario part un peu dans tous les sens mais on apprécie tout de même de retrouver un mode Story conséquent qui donne envie d'en apprendre toujours plus sur le background du titre.

Blazblue : Calamity Trigger arrive certainement trop tard sur notre continent mais ce n'est certainement pas une raison suffisante pour le bouder. En effet, c'est tout simplement une déclaration d'amour aux jeux de combat en 2D qu'Arc System Works nous propose ici. Accessible tout en étant suffisamment technique, ce premier épisode de Blazblue vous promet quelques parties endiablées avec vos amis, que ces derniers soient des habitués du genre ou de parfaits néophytes.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 avril 2010 à 18:43:40
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (69)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 02/04/2010 à 18:43
Xbox 360 Combat Arc System Works Aksys Games
Dernières Preview
PreviewWorld of Warcraft : Shadowlands - Une extension des plus prometteuses Il y a 2 heures
PreviewHyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre ! 02 juil., 22:07
PreviewDeath Stranding : Le combo clavier-souris pour un pari réussi ? 01 juil., 09:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020