Menu
Phantasy Star IV : The End Of The Millennium
  • Tout support
  • Wii
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Phantasy Star IV : The End Of The Millennium
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 février 2010 à 15:05:08
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19.3/20
Test Phantasy Star IV

Il est des contrées qui semblent frappées d’une malédiction lorsque tous les mille ans des catastrophes s’abattent sur ses habitants. C’est incontestablement le cas du système solaire d’Algol. Un millénaire s’est écoulé depuis les tragiques événements vécus par Rolf Landale dans Phantasy Star II (le troisième volet étant à part) et une ombre menaçante plane à nouveau sur les peuples gravitant autour de cette étoile. Pourquoi diable le sort s’acharne-t-il sur ces terres maudites ? Et pourquoi tous les mille ans ? C’est justement ce que Phantasy Star IV compte bien nous dévoiler.

Phantasy Star IV

Alys et son jeune et impétueux associé Chaz sont des Hunters officiant sur la planète Motavia. Dans le monde de Phantasy Star, les Hunters ne sont pas des chasseurs comme nous l'entendons chez nous, à traquer lièvres et autres perdreaux dans les sous-bois, mais plutôt des chasseurs de primes qui effectuent des missions proposées par une guilde qui les rémunère ensuite en fonction de la tâche accomplie. Au début de l'aventure, nos deux compères ont justement pour mission d'aller éliminer une horde de monstres peu sympathiques qui ont fort curieusement envahi le sous-sol de l'université du coin, dans une ville voisine… La routine en somme pour un Hunter. Cependant, la présence d'un étrange attirail scientifique dans le sous-sol en question et l'attitude peu engageante du directeur de l'université laissent présager que ce dernier en sait probablement plus qu'il ne veut bien l'admettre. C'est en cherchant la vérité sur cette affaire a priori banale que nos protagonistes vont vite se retrouver embarqués dans une histoire abracadabrantesque qui dépasse très largement le cadre de la cité universitaire. Sans en dévoiler plus sur le scénario, on peut dire que l'histoire narrée dans Phantasy Star IV est originale et a le bon goût de nous replonger progressivement dans l'univers si particulier qui nous avait déjà enchantés dans les deux premiers volets de la saga. D'ailleurs, c'est à se demander si Alys, de par son prénom entre autres, ne serait pas, par une heureuse coïncidence, une lointaine descendante de l'héroïne Alis Landale qui a sauvé le monde il y a de cela 2000 ans…

Phantasy Star IV
Les nombreuses cut-scenes soulignent parfaitement un scénario passionnant.
Ce Phantasy Star IV est en effet la suite directe des épisodes I et II. Un joueur n'ayant jamais goûté aux opus précédents peut cependant se lancer dans cette aventure, mais il ne comprendra probablement pas les nombreuses références et allusions aux événements passés, ce qui est un peu dommage malgré tout. Ce nouveau volet reprend globalement la charte graphique de ses prédécesseurs, en l'améliorant fortement. Les graphismes sont en effet magnifiques et subliment encore plus l'univers dépeint déjà si charismatique. Il faut cependant savoir que la planète Motavia a fortement changé après les bouleversements qui ont eu lieu lors de l'aventure de Rolf Landale, il y a 1000 ans de cela. Les habitants de cette planète ont abandonné à jamais toute tentative de terraformation et la nature a repris ses droits. Désormais, le désert recouvre à nouveau la surface naturellement aride de Motavia. La technologie avancée qui régnait en maître à l'époque a également été oubliée et l'architecture des villes s'en retrouve bien plus classique, et curieusement assez proche de ce que l'on peut trouver sur la planète Tatooine dans Star Wars. En plus de graphismes largement améliorés (ce qui n'était pas du luxe il faut bien l'admettre), on note l'apparition de magnifiques cut-scenes sous forme de dessins aux accents un peu mangas lorsque l'on assiste à des moments clés de l'histoire, ce qui souligne de façon dynamique le scénario. Mais les améliorations du jeu ne sont pas uniquement graphiques.

Phantasy Star IV
Certains villages rappellent Tatooine de Star Wars.
Le gameplay a également bénéficié de nombreuses petites améliorations qui rendent l'expérience de jeu plus agréable. Par exemple, si après une longue période sans jouer vous ne vous souvenez plus de votre prochain but, vous pouvez demander à vos personnages de vous le rappeler par le biais bien souvent d'un petit dialogue résumant les faits précédents. Les menus ainsi que l'interface d'achat/vente dans les magasins ont eux aussi été repensés pour être moins austères, et même si on ne voit toujours pas les caractéristiques des articles proposés, on sait au moins quels personnages peuvent être équipés de tel ou tel item. Bref, de nombreux petits défauts de la série ont été corrigés dans cette mouture. Des nouveautés font aussi leur apparition. Par exemple, il est maintenant possible de définir à votre guise des macros d'actions que vos personnages pourront effectuer en combat. Cette nouvelle fonction est particulièrement utile afin d'effectuer des techniques combos, l'autre grande nouveauté de cet épisode. Si vous réussissez à lancer certaines techniques magiques dans un ordre particulier sans qu'un ennemi n'ait le temps de placer une seule attaque, vos sorts se combinent pour former une attaque spectaculaire et dévastatrice. Le joueur est ainsi largement encouragé à utiliser ses magies, qui s'avèrent, grâce aux combos, bien plus utiles qu'auparavant. Toujours au rayon des innovations, on note l'apparition de capacités spéciales propres à chacun des 10 personnages jouables. Celles-ci peuvent être assimilées à des techniques de combat ou de magie mais ne font pas baisser votre compteur de TP (Technique Points). Vous en avez en revanche un nombre limité qui se régénère lorsque vous vous reposez dans une auberge. Ces compétences peuvent également entrer en compte au même titre que les techniques magiques dans l'exécution de certains combos.

Phantasy Star IV
Les menus sont enfin agréables et joliment illustrés.
Un scénario intéressant, des graphismes magnifiques et un gameplay novateur et agréable… Phantasy Star IV serait-il parfait ? Pas tout à fait car une petite ombre plane sur ce tableau idyllique. Cette ombre est tout simplement celle projetée par ses illustres prédécesseurs. Ceux-ci offraient en effet une durée de vie énorme, que ce soit grâce à une difficulté exacerbée (pour les deux premiers volets) ou à une aventure extrêmement longue s'étalant sur plusieurs générations de personnages (pour le troisième opus). De son côté, Phantasy Star IV ne pose ainsi pas de problèmes majeurs. Même si certains boss peuvent se montrer étonnamment coriaces, le jeu ne pousse pas au leveling à outrance. Les donjons ne sont pas exagérément alambiqués non plus, le joueur n'éprouvera pas forcément le besoin de cartographier sa progression. Et en ce qui concerne la longueur de votre aventure, elle est très correcte mais loin d'atteindre celle proposée par Phantasy Star III, qui avait placé la barre très haut il faut bien l'admettre. La quête poursuivie par nos protagonistes aura tout de même l'avantage d'être parfaitement rythmée et toujours ponctuée de nombreux rebondissements qui prendront parfois une tournure tragique. En définitive, ce Phantasy Star IV est un excellent jeu, charismatique et agréable à prendre en main, allant même jusqu'à prétendre jouer dans la même cour que les ténors du genre sur la console concurrente, à savoir Final Fantasy VI ou autre Chrono Trigger, excusez du peu !

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Techniquement, la série fait enfin honneur à la Megadrive en proposant des graphismes à la fois détaillés et variés, que ce soit concernant les environnements traversés ou le bestiaire ennemi. De plus, ce Phantasy Star IV bénéficie de la patte graphique fortement charismatique propre à la saga.

  • Jouabilité 16 /20

    La prise en main est fort agréable et le gameplay a bénéficié de nombreuses petites nouveautés qui relancent l’intérêt de la franchise. Parcourir le système d’Algol est plus que jamais un réel plaisir.

  • Durée de vie 14 /20

    Les fans de la première heure seront certainement déçus par la relative facilité du titre par rapport aux épisodes précédents. La durée de vie du jeu reste cependant convenable et dans la moyenne de ce que proposaient bon nombre de jeux de rôle nippons de l’époque.

  • Bande son 17 /20

    La plupart des thèmes musicaux sont très dynamiques et soulignent parfaitement l’action ou l’intrigue scénaristique. Ils se renouvellent également plus fréquemment qu’auparavant.

  • Scénario 19 /20

    L’histoire contée dans le jeu est fort bien amenée et se déroule sans aucun temps mort, enchaînant rebondissements tragiques et révélations surprenantes illustrés par de magnifiques dessins. L’aventure se révèle ainsi hautement passionnante et vous aurez du mal à lâcher la manette avant d'en avoir vu le bout.

Même si la plupart des fans de la série lui préfèrent les épisodes II ou III, il faut bien admettre que Phantasy Star IV est une franche réussite avec ses graphismes magnifiques, ses belles musiques, son gameplay amélioré et son scénario haletant. Du grand art qui clôt admirablement la saga avant qu’elle ne soit substituée par les épisodes Online et Universe dans un tout autre genre.

Note de la rédaction

18
19.3

L'avis des lecteurs (4)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Rockstar78,  Jeuxvideo.com
Par Rockstar78, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewWeird West : Un jeu de rôle action à la sauce western surprenant par les créateurs de Dishonored 28 juil., 15:00
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Battlefield 2042
22 oct. 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021