CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo

S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo : Les fantômes entrent par la petite porte

20 611 vues
Profil de hiro,  Jeuxvideo.com
hiro - Journaliste jeuxvideo.com

Joyeux monument cinématographique des années 80, S.O.S. Fantômes a donné naissance à une série de jeux vidéo qui pour le coup, se sont tous avérés aussi attrayants qu'une flaque de slime. De fait, l'arrivée sur nos DS d'une toute nouvelle aventure des Ghostbusters ne pouvait qu'être accueillie avec une petite dose de circonspection. Ces doutes bien légitimes, hélas, ne tarderont guère à trouver leur justification au contact d'une cartouche qui ne manquait pourtant pas d'arguments.

S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo

Les premières minutes passées en compagnie de cette nouvelle production bourrée de bestioles plus ou moins recommandables laissent effectivement entrevoir d'excellentes idées. Le soft vous propose de mener la célèbre escouade de chasseurs à travers des hôtels, des bibliothèques ou de sinistres manoirs pour mettre un terme à toutes les formes de manifestations paranormales et ainsi grappiller quelques dollars. A la pointe du stylet, on a le choix de guider le groupe dans son ensemble, ou un seul personnage à la fois. Cette perspective permet donc d'imaginer que le jeu mettra à contribution notre sens tactique en nous imposant par exemple de placer Peter et Winston d'un côté, et en rabattant les fantômes avec Ray et Egon. Mieux, on s'apercevra très vite que chacun de nos quatre compères possède des capacités spécifiques, qu'il sera possible de booster en obtenant des points de compétences. Et quand en plus, le titre vous propose de choisir votre équipement, vos propres missions, et de traverser une version 3D de Manhattan à toute berzingue à bord de l'Ecto-One pour rejoindre votre objectif, on se dit que les Ghostbusters ont peut-être finalement réussi à se défaire de leurs anciens démons pour nous servir un véritable bon moment de plaisir vidéoludique.

S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo
Les missions s'expédient souvent en moins de 3 minutes.
Manque de bol, ces excellentes premières impressions ne parviendront jamais à se concrétiser pleinement. Au fond, c'est comme si le jeu en restait là et ne débutait jamais en laissant perpétuellement le joueur sur sa faim. Des courses effrénées à travers la ville par exemple, on ne retiendra que la maniabilité déplorable de l'Ecto-One. Cela ne serait pas trop grave, s'il ne fallait pas s'acquitter de multiples réparations bien coûteuses et s'il était possible de passer ces séquences. Hélas non, chaque mission vous imposera de prendre le volant et de souffrir copieusement au sein d'une ville morte. Du côté des missions à la carte, ce n'est pas la fête non plus. On ne se souviendra au final que d'une poignée d'environnements de petite taille qu'on ne cessera de visiter encore et encore pour y chasser un ou deux ectoplasmes incapables de vous faire le moindre mal. En gros, une fois sur le terrain, il suffit généralement de déplacer les Ghostbusters vers les fantômes à la pointe du stylet et de stopper tout le monde pour que les bougres déchaînent leur flux de protons, sans se soucier de les croiser d'ailleurs. Une fois la cible affaiblie (ce qui ne prendra guère plus de deux ou trois secondes), il ne restera plus alors qu'à sortir un piège pour enfermer la bestiole. Crac, boum, mission pliée.

S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo
La conduite est un véritable cauchemar.
En somme, dans S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo, il arrive qu'on expédie une mission en moins de deux minutes (transport inclus). Du coup, toutes les options entrevues dans les premières minutes, comme la possibilité d'améliorer les performances des chasseurs, ou de lancer des recherches pour obtenir du nouveau matériel n'ont presque plus d'importance. Le jeu prend alors la forme d'une monotone succession de missions insipides. Occasionnellement pourtant, S.O.S. Fantômes relève un peu la tête en nous proposant un niveau un peu plus élaboré que la moyenne, soutenu de surcroît par quelques-unes de ces joyeuses conversations débiles dont nos quatre héros ont le secret. Mais on doute que cela suffise à maintenir l'intérêt du joueur, qui du coup, devra souvent se taper une heure de néant absolu avant d'accéder à dix minutes de jeu un peu plus évoluées que les autres. Bref, malgré tout notre amour pour S.O.S. Fantômes et les efforts des développeurs qui manifestement, aiment la licence et ont cherché à faire de cette mouture DS un titre divertissant, on ne pourra que succomber aux assauts répétés de Gnul, le dieu sumérien de l'ennui.

Les notes
  • Graphismes13/20

    A boire et à manger dans ce S.O.S. Fantômes sur DS. On appréciera par exemple de pouvoir se balader dans Manhattan en 3D à bord de l'Ecto-One, mais on devra alors accepter d'évoluer dans une véritable purée de pois, comme aux plus sombres heures de la N64. Une fois arrivé à destination, on plongera dans des décors bien réalisés, mais trop vite redondants.

  • Jouabilité8/20

    Si le jeu tente tout d'abord de nous séduire en nous laissant entrevoir de nombreuses possibilités (jeu d'escouade tactique, possibilité d'améliorer les caractéristiques des personnages, etc.), il semble prendre un malin plaisir à tuer ces dernières dans l'oeuf. Rien ne décolle jamais vraiment et on se retrouve rapidement à expédier des missions qui se ressemblent toutes sans prendre plaisir à rien.

  • Durée de vie10/20

    Le jeu offre une durée de vie conséquente, mais la plupart des apprentis chasseurs de fantômes se lasseront vite en raison de la grande répétitivité des missions.

  • Bande son15/20

    Beaucoup de soin a été apporté à la bande-son et l'on retrouvera les bruitages du premier film à intervalles réguliers. Les courses en ville à bord de l'Ecto-One constitueront même l'occasion d'entendre le thème officiel de Ghostbusters. Who ya gonna call ?

  • Scénario12/20

    Assez fidèle au film, le jeu revient sur le culte de Gozer et dévoile très lentement les petits secrets du premier Ghostbusters.

Partant sur des bases prometteuses, S.O.S. Fantômes sur DS constitue finalement une méchante déception. Le jeu n'exploite aucunement les nombreuses possibilités qu'il semblait pourtant bien parti pour exploiter. On se borne à enchaîner des missions trop semblables les unes aux autres, sans pour autant avoir l'impression d'arriver à quelque chose. Au fond, la seule force de S.O.S. Fantômes sur DS est de parvenir à conserver, avec un certain brio, l'univers et l'ambiance du premier film. Hélas, ce n'est pas suffisant pour en faire un jeu digne d'intérêt.

Note de la rédaction

10
10

L'avis des lecteurs (3)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
DS Red Fly Studios Atari Action Jouable en solo
Dernières Preview
PreviewAprès le film Super Mario Bros, le temps est-il venu pour Peach de crever l’écran sur Nintendo Switch ? 20 févr., 16:23
PreviewNintendo s'essaie à un nouveau genre et le résultat va forcément séduire les joueurs, le DLC de Splatoon 3 est brillant ! 13 févr., 14:00
PreviewOubliez Palworld et Enshrouded ! Le meilleur jeu de survie du début d'année c'est lui et c'est signé par les anciens de Bioware (Mass Effect, Star Wars KOTOR...) 12 févr., 17:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
La vidéo du moment