CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test DJ Hero

DJ Hero : Pub Eminen/Jay Z

5 667 vues
Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com
Rivaol - Journaliste jeuxvideo.com

Alors que guitaristes, bassistes, batteurs et chanteurs en herbe peuvent s'en donner à cœur joie avec Guitar Hero, c'est au tour des DJ, sans doute un peu moins nombreux mais largement aussi créatifs, de découvrir les saveurs du mix virtuel. A l'origine de ce titre non pas Neversoft mais bien les développeurs de Freestyle Game à qui l'on doit notamment B-Boy, un autre jeu de rythme.

DJ Hero

Nous aurions sans doute été moins surpris si, il y a douze mois, Activision, l'éditeur de Guitar Hero avait annoncé Triangle Hero ou Cornemuse Hero. Mais force est de constater que le choix s'est porté sur l'instrument idéal, à savoir une platine de mixage. Quoi de mieux en effet que l'outil de travail d'un DJ pour retrouver la convivialité d'un Guitar Hero sans pour autant goûter à des sensations trop similaires ? Forcément proche en tout point de son cousin germain, DJ Hero n'en reste pas moins un jeu radicalement différent et rien ne dit que les acharnés de Guitar Hero y trouveront un intérêt. Rien ne dit non plus qu'un allergique à la gratte virtuelle ne prenne pas son pied en s'improvisant le temps d'un mix, ou d'une Carrière, attraction principale de la discothèque du coin. En résumé, accueillez ce DJ Hero comme un titre indépendant de la série Guitar Hero même si le background et les mécanismes de base sont comparables. Pas de dépaysement donc mais pas de réchauffé non plus dans la mesure où l'expérience de jeu est différente, que ce soit en termes de playlist, de prise en main ou de créativité.

DJ Hero
Contrairement à Guitar Hero, DJ Hero ne compte que trois touches principales. Et c'est largement assez !
Attardons-nous dans un premier temps sur l'accessoire (sans-fil, fonctionnant avec deux piles), évidemment au centre du gameplay et de toutes les attentions. Simplifiée à l'extrême, la platine n'est pas la réplique de l'instrument d'un DJ mais la prise en main se rapproche indéniablement d'une véritable platine de DJ. Avant toute chose, sachez qu'elle est doublement paramétrable. Tout d'abord, les gauchers peuvent la démonter et inverser le positionnement du tourne-disque pour l'emboîter à gauche de la partie "boutons". Ensuite, in-game, il est possible de choisir de positionner les touches de scratch vers l'intérieur ou vers l'extérieur de la platine, inversant pour le coup les notes bleus et rouges qui apparaissent à l'écran. Concrètement, il est difficile, quel que soit votre profil, de ne pas trouver un confort de jeu optimal, d'autant que le dessous de la platine dispose d'accroches qui permettent de la placer sur une table sans risquer de l'envoyer valdinguer. Il est même tout à fait possible de jouer avec la platine sur les genoux pour ceux qui manquent de place. Le tourne disque est donc frappé de trois touches de couleur, à utiliser de l'index à l'auriculaire, pour scratcher. La partie boutons quant à elle, se compose d'un potard, pour les voices et effets, d'un cross-fader, d'une touche "euphorie" (l'équivalent du star power) ainsi que d'une partie cachée par un mini couvercle et composée des touches principales de la manette, pour naviguer plus aisément dans les menus.

DJ Hero
Le Star Power est au rendez-vous, il s'appelle "Euphorie".
Pas de panique pour les novices du mixage, DJ Hero propose d'emblée un didacticiel vous enseignant les bases puis les techniques avancées nécessaires à vous approprier les mix avec talent et efficacité. Animé par le doubleur super "in" et cool (et super chiant) que l'on retrouve dans une palanquée de jeux de sports extrêmes, ce petit tutorial a le mérite en quelques minutes de mettre à l'aise le joueur avec toutes les techniques de mixage. Scratch, cross-fading, spikes, rewinds, freestyle... Tout est parfaitement décrit et même si la difficulté du jeu réside avant tout dans la coordination des enchaînements, les néophytes auront tôt fait d'avoir saisi toutes les subtilités du gameplay. Au sujet de la difficulté d'ailleurs, notez qu'elle est calibrée sur celle de Guitar Hero et qu'un joueur assidu de ce dernier saura immédiatement quel niveau sélectionner sans avoir à les essayer un à un. Toutefois, les choses ne se compliquent pas de la même manière. Si Guitar Hero est avant tout un jeu de réflexe, DJ Hero lui, fait davantage appel à la synchronisation de vos mains. Autrement dit, si vous faites partie de ceux qui peinent à faire deux choses à la fois, préparez-vous à l'enfer à partir du niveau moyen et a fortiori, si vous tentez la chose en difficile ou en expert.

DJ Hero
Chaque set de mix porte un nom bien particulier.
Pour ceux qui ne connaissent pas le principe du mix, précisons sans simuler une quelconque connaissance pointue à ce sujet, qu'il s'agit, dans DJ Hero en tout cas, de jouer une partition dans laquelle sont habilement mélangés deux morceaux. C'est d'ailleurs là l'un des quelques défauts du soft, on constate avec déception que le titre de Freestyle Game ne laisse que peu de place à l'interprétation. Difficile donc de s'approprier réellement un mix à partir du moment où la seule liberté du joueur est de pouvoir sélectionner les voices et effets qu'il utilise lorsque le son le lui permet. Toutefois, cela ne frustre pas vraiment dans la mesure où, au fur et à mesure des morceaux et de la difficulté rehaussée, on ne sait plus trop où donner de la tête. Une fois le tout maîtrisé, le plaisir de jeu est vraiment au rendez-vous bien que l'on pourra également reprocher à DJ Hero de ne pas sanctionner davantage les erreurs du joueur d'un point de vue sonore. A moins de louper carrément une note de base, ce qui fait riper le disque, il est bien compliqué de faire une véritable différence entre un mix parfaitement joué et le même ponctué de quelques erreurs par-ci par-là. Cela dit, cette particularité peut justement s'expliquer par le fait qu'un mix s'improvise et qu'il n'y a pas réellement de partition, bien que le principe du jeu s'appuie sur un mécanisme qui démontre clairement le contraire.

DJ Hero
Les caricatures des DJ ne sont pas toujours inspirées.
Légère mais parfaitement stable, la platine se présente comme un instrument déjà efficace et étonnamment confortable. Que ce soit le cross-fader, le sélecteur d'effets ou la touche d'euphorie, le tout est idéalement positionné sur l'accessoire pour que le DJ n'ait pas à quitter l'écran des yeux pour mixer comme un pro. Contrairement à ce que l'on avait noté sur les platines que nous a fourni l'éditeur pour les versions 360 et PS3, DJ Hero peut s'appuyer sur un accessoire sans aucun problème de gameplay. Cela est notamment du au fait que la platine en elle-même est un poil plus légère et donc, moins rigide pour scratcher. Le reste du gameplay est franchement plaisant, simple mais loin d'être simpliste, fun, emballant... On pense par exemple au rewind qui est une fonction qui permet de rejouer la dernière série de notes en faisant tourner le disque d'une extrémité à l'autre de la platine, via un aller-retour le plus rapide possible. Quant au calcul de points, il s'inspire assez largement de celui de Guitar Hero, à savoir qu'un multiplicateur intervient et peut grimper jusqu'à 4 lors de sections classiques réussies sans fausse note. En activant l'euphorie, le joueur peut évidemment doubler ce multiplicateur. L'euphorie vous l'avez compris, c'est le starpower de DJ Hero. On dispose d'une à trois jauges, remplies selon la réussite de séries de notes étoilées. Du grand classique.

DJ Hero
La liste de mix est exhaustive et de qualités.
Mais le cœur de DJ Hero, c'est avant tout sa playlist. Composée de plus de 90 mix, elle s'appuie sur un énorme paquet de morceaux dance, r'n'b, rap, pop, le tout mixé avec goût. La liste des artistes présents dans ce premier volet est assez impressionnante : Eminem, Daft Punk, Queen, Black Eyed Peas, Benny Benassi, Jackson 5, David Bowie, The Killers, Rihanna, Gwen Stefani, Eric Pridz, Gorillaz, Foo Fighters... On compte au total plus de 100 morceaux, parfois archi-connus, parfois un peu moins, mais donnant naissance à des mix originaux et complètement différents à jouer. De plus, le titre compte de véritables mix de DJ qui ont fait leurs preuves depuis bien longtemps, parmi lesquels Grandmaster Flash, DJ Shadow, DJ Z-trip et compagnie... Evidemment, selon les goûts, tous les mix ne seront pas forcément appréciés d'autant que leur éclectisme peut totalement dépayser. N'oublions pas qu'il sera dans les semaines et mois qui viennent, possible de télécharger des mix supplémentaires via une boutique en ligne. A l'instar du système déjà en place depuis belle lurette dans Guitar Hero, on devrait donc retrouver une mine de mix originaux dont deux ou trois créations de David Guetta, l'ambassadeur de DJ Hero dans notre beau pays.

DJ Hero
Aucun problème de scratching sur cette version.
DJ Hero s'appuie sur un mode Carrière très classique lui aussi. Pas de cinématique ou de mise en scène, pas vraiment d'histoire ni de véritable fil conducteur d'une salle à l'autre, le joueur se contente de jouer des séries des sets de trois à huit mix en accumulant un maximum d'étoiles. Avec celles-ci, il débloque l'accès à de nouveaux lieux et donc à de nouveaux concerts, peut incarner toujours plus de DJ différents, de la blonde pulpeuse au punk en chemise écossaise en passant par le catcheur tatoué jusqu'à l'ongle de pied... Il déverrouille également tenues, casques, platines, styles de platine, nouveaux samples à jouer durant les mix... Bref, la rejouabilité est gigantesque, d'autant qu'il est possible de créer ses propres sets, le tout jouable seul ou à deux, en local ou en ligne, à deux platines ou dans des configurations plus exotiques : une platine et une guitare ou une platine et un micro. C'est là l'un des points forts du jeu, les possesseurs d'une gratte ou d'un micro pourront rejoindre le DJ mais sur des morceaux bien précis, une dizaine tout au plus. Si le multi à deux platines est très sympa mais trop peu coopératif, celui qui permet à un guitariste de rejoindre la partie n'est pas aussi fun dans la mesure où le bruit et la partition de la gratte couvrent assez nettement le DJ et son mix. Cela dit, l'effort de proposer ce genre de coop est tout à fait louable, d'autant que de nombreux possesseurs de Guitar Hero seront tentés de faire le grand saut, possédant déjà une gratte.

Les notes
  • Graphismes15/20

    Visuellement, on n'attendait ni plus ni moins que ce qu'offre DJ Hero, à savoir un disque en guise de partition et des fonds consacrés aux DJ incarnés et aux salles débloquées. L'espace est en tout cas bien utilisé et le tout ne présente aucun problème de lisibilité.

  • Jouabilité16/20

    DJ Hero se prend rapidement en main, à la fois grâce au confort de jeu offert par la platine et grâce à des mécanismes simples mais variés. Fun, bien pensé, accessible mais petit à petit exigeant, le jeu développé par Freestyle Game offre d'excellentes garanties en termes de gameplay. Cela dit, on pourra regretter que le jeu ne laisse pas davantage de place à l'interprétation.

  • Durée de vie17/20

    Près de 100 mix pour à peu près autant de morceaux, DJ Hero débarque avec une base riche et variée de titres dance, r'n'b, rap, pop... Disposant d'une grosse rejouabilité et de plusieurs possibilités de jouer à deux (deux platines, avec une guitare, avec un micro, hors ligne ou en ligne), il propose de base un contenu de qualité, amené à être boosté par de prochains packs téléchargeables.

  • Bande son17/20

    La playlist ne compte que du lourd et se veut suffisamment éclectique pour plaire à toutes sortes de joueurs. Les mix sont de qualité mais on aurait souhaité pouvoir créer ses propres mix, ce qui est à la base le véritable boulot d'un DJ.

  • Scénario/

DJ Hero arrive à point nommé pour les amateurs de jeux de rythme lassés par les simulations de guitares ou en quête de nouvelles sensations. Livré avec un accessoire confortable et passe-partout, il devrait trouver sa place sans mal dans un marché en pleine explosion. Le gameplay n'est pas encore parfait et on regrette que le joueur n'ait pas davantage de liberté dans l'interprétation des mix mais au final, l'expérience est concluante. Moyennant un investissement important (110€ pour la version de base, 200€ pour l'édition collector), DJ Hero fera passer de sacrés bons moments, seul ou à plusieurs, aux abonnés des discothèques.

Note de la rédaction

17
17.6

L'avis des lecteurs (9)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS2 Activision Freestyle Games Rythme
Meilleures offres
360 28.36€
Marchand
Supports
Prix
Dernières Preview
PreviewLa suite de ce jeu acclamé avec 93% d'avis positifs sort cet été, elle va vous faire souffrir comme jamais 27 mai, 15:00
PreviewThe Alters est le jeu vidéo de SF a surveiller cette année et voici pourquoi 24 mai, 15:00
PreviewHades 2 : J'ai joué 25 heures et le jeu commence vraiment maintenant. Je n'ai qu'une envie, y retourner ! 06 mai, 19:00
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Hades II
2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment