CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test Tenchu Shadow Assassins

Tenchu Shadow Assassins : Trailer

14 606 vues
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Logan - Journaliste jeuxvideo.com

En 2006, From Software nous avait involontairement bien fait marrer avec son dépressif Tenchu : Time of The Assassins. Deux ans plus tard, revoici le tueur de l'ombre qui profite de l'épisode Wii pour s'octroyer le droit de revenir sur PSP à l'aide d'une "adaptation" bien sentie... Bien sentie ? Oui, enfin, plus ou moins.

Tenchu Shadow Assassins

Si Tenchu Shadow Assassins fait indubitablement référence à ses modèles, à commencer par son histoire et ses protagonistes principaux, sa première fonction consiste à simplifier à outrance la façon d'appréhender son univers et a fortiori le genre Infiltration. Ainsi, le titre s'évertue un peu trop à simplifier la mission du joueur, l'aventure ressemblant davantage à une sorte de Parcours qu'à un véritable jeu d'infiltration. Exit donc la semi-liberté de mouvements, les balades sur les toits ou les gouttes de sueur perlant sur votre front alors qu'un garde s'approche de vous. Ici, la progression par l'échec est reine et si vous n'avez pas peur de la lassitude, penchez-vous sur ce qui suit car si le soft de From Software comprend des défauts, les qualités ne manquent pas à l'appel.

Tenchu Shadow Assassins
Jack a dit : Pas bouger !
En premier lieu, il est bon de préciser qu'à défaut de coopératif, on trouve néanmoins deux modes de jeu distincts. Le premier, Histoire, parle de lui-même mais nous y reviendrons un peu plus loin. Le second, Tâches, dispose d'une cinquantaine de quêtes, les 10 premières servant de didacticiel. Vous devrez alors atteindre vos objectifs en temps et en heure afin de gagner divers bonus. Un petit plus rallongeant la durée de vie, ce qui en soi n'est pas un mal. Bien entendu, le plus intéressant reste le premier mode évoqué qui vous donnera la possibilité d'incarner Rikimaru et Ayame à travers une dizaine de missions scénarisées. Comme je le disais plus haut, le synopsis rappellera des souvenirs à celles et ceux ayant tâté des premiers opus. L'histoire fait à nouveau intervenir le seigneur Goda, Kiku, sa gourdasse de fille, qui se fait une fois de plus kidnapper, et bien entendu nos deux boy-scouts de service. Si l'élément narratif est donc mis de côté, malgré l'intrusion d'une guerre fomentée en secret, le gameplay évolue en jouissant de plusieurs nouveautés, bonnes et mauvaises.

Tenchu Shadow Assassins
Boire ou souffler, il faut choisir.
Tout d'abord, l'aspect furtif reste bel et bien présent dans cet épisode. Encore heureux me direz-vous. Vous devrez par exemple utiliser les zones d'ombres ou en créer (en soufflant sur des bougies, en utilisant des tiges de bambous remplies d'eau pour éteindre des torches) pour surprendre vos ennemis. Une fois proche d'eux, vous n'aurez qu'à appuyer sur le bouton Carré puis à effectuer un mouvement avec le stick analogique pour réaliser une attaque furtive. Lesdites attaques demeurent assez sympathiques, celles-ci variant en fonction de l'endroit où vous vous trouvez. Malheureusement, elles restent moins nombreuses que sur Wii, certaines d'entre elles se résumant alors à une séquence durant laquelle Rikimaru ou Ayame effectuera tout le boulot à votre place. Plutôt restrictif niveau interaction ! Si par malheur vous veniez à louper votre coup, vous devrez combattre à l'aide de votre katana, le tout passant alors en vue subjective. Le hic, c'est que ces affrontements s'avèrent soporifiques au possible, le tout étant découpé en deux phases : Défense puis Attaque. Il faudra alors presser le stick pour bloquer les coups ou, combiné à une touche d'action, pour attaquer. Toutefois, si jamais vous veniez à perdre le duel, vous recommenceriez au début de celui-ci. Cet état de fait vaut également dans les niveaux à proprement dits vu qu'une fois repéré, vous recommencerez au début d'une section, les actions précédemment effectuées (morts, lampes éteintes...) étant prises en compte. A noter qu'à l'inverse de la version Wii, il m'a semblé qu'on pouvait "mourir" plus souvent, ceci nous obligeant alors à reprendre véritablement une partie du niveau.

Tenchu Shadow Assassins
Cette combinaison de boutons vous permettra de vous sortir de plusieurs situations.
Dans tous les cas, la difficulté en pâtit d'autant que l'IA des gardes est encore plus limitée que par le passé. Autant dire qu'elle est quasiment inexistante sachant que ces imbéciles ne tiennent même pas compte des corps de leurs compagnons gisant par terre. En somme, inutile de planquer les macchabées vu que leurs potes s'en soucient comme du premier Maxi d'André Rieu. L'autre chose pouvant énerver vient du fait que lorsque vous lancerez des cailloux pour attirer l'attention d'un ennemi, ce dernier bougera la plupart du temps vers vous et non la source du bruit. Logique. A ce sujet, signalons aussi un nombre d'objets plutôt limité allant du kunai à la bombe fumigène au poison (qu'on utilise dans une mission et c'est à peu près tout) en passant par une canne à pêche (pour choper des objets à distance) ou des kasugai pour monter sur les murs. Dommage que cet objet ne serve malgré tout à rien, les grimpettes s'effectuant principalement en fin de certains niveaux. Au final, l'"objet" le plus fun reste le chat Shinobi qu'Ayame pourra posséder afin d'arpenter une section pour dénicher des objets ou repérer les ennemis. J'en profite pour préciser que la maniabilité entre les deux personnages reste exactement la même, seuls les finish moves différant entre les deux ninjas.

Tenchu Shadow Assassins
Les combats en vue subjective sont inutiles et soporifiques.
En définitive, bien que le jeu soit accessible et même parfois plaisant, son plus gros soucis vient de son level-design longitudinal synonyme de linéarité extrêmement pénible. C'est bien simple, il n'est plus permis de sauter sur les toits ou de vraiment se creuser les méninges pour savoir où se situe la meilleure approche. Ici, on se borne à avancer, à utiliser le bouton Triangle pour vérifier les cônes de vision des gardes ou les sources de chaleur, on se cache dans des jarres, sous des planchers, on attend le moment opportun, on tue en silence et rebelote. Bien que la jouabilité soit concluante, que le tout soit plutôt joli graphiquement, on s'ennuie ferme après cinq ou six missions. La faute également à un découpage des chapitres en sections (avec affichage de temps à la fin de chaque portion) rendant l'immersion quelque peu stérile. On ne comprend d'ailleurs pas pourquoi les développeurs ont opté pour une approche si réductrice, si scriptée d'autant que les premiers opus sur PSone affichaient des ambitions autrement plus importantes. Au final, plutôt que de se pencher sur les raisons du succès et par conséquent de la longévité de la saga, Tenchu s'enfonce tranquillement dans une redite plutôt gênante même si on ne doute pas qu'elle est loin d'avoir utilisé tout son potentiel. Au final, quid de Tenchu Shadow Assassins ? Comme dirait l'autre : Bien mais pas top.

Les notes
  • Graphismes14/20

    Bien que du niveau d'un jeu PS2, ce Tenchu Shadow Assassins demeure agréable à l'oeil. On retrouve les décors habituels de la saga (temple, forêt, grotte..), les stealth kills sont classieuses et dans son ensemble, le titre fait plutôt honneur à la PSP malgré une palanquée de bugs graphiques.

  • Jouabilité14/20

    On prend les mêmes et on recommence serait-on tenté de dire. Oui sauf qu'ici, c'est le gameplay Wii qui est assaisonné à la sauce PSP et non celui des précédents opus. Du coup, on retrouve une jouabilité quelque peu simpliste mais plutôt efficace, exception faite des combats en vue subjective aussi gavants sur l'un ou l'autre support. Malheureusement, on perd en interactivité lors de pas mal de morts furtives automatiques et l'IA est toujours au ras des pâquerettes.

  • Durée de vie13/20

    Le mode Histoire n'est pas franchement d'une difficulté sans nom. Ce serait même plutôt le contraire vu qu'il est impossible de mourir. Les niveaux étant fermés et rectilignes, vous n'aurez aucun mal à en faire rapidement le tour. A défaut de Coopératif, le mode Tâches, et ses deux niveaux de difficulté, vous inviteront à arpenter une cinquantaine de missions annexes avec attribution d'un rang au final à l'instar du premier mode cité.

  • Bande son12/20

    Qu'il est doux d'entendre des samouraïs et des ninjas parler la langue de Ben Stiller. Délicieuse sensation que celle d'écouter des hommes et femmes avec une patate chaude dans la bouche pour un résultat "fucking awesome". Les musiques sont dans la plus pure tradition Tenchu avec toutefois certaines variations assez maladroites.

  • Scénario9/20

    Cette gourdasse de Kiku qui se fait encore kidnapper, Rikimaru qui doit encore aller la sauver, le seigneur Goda qui agite les bras et une guerre qui se prépare en secret... Eternel recommencement.

Si la version Wii utilisait habilement les possibilités de la console, la mouture PSP choisit la voie de la facilité. Encore plus limitée que sa grande soeur, cette version devra également supporter une IA catastrophique et un découpage de niveaux en sections sclérosant le plaisir de la découverte. Un Tenchu moyen en somme ne cherchant à aucun moment à surpasser ses aînés. Au-delà de cette déception, on a tout de même droit à un opus bien plus convaincant que le fort rigolo Tenchu : Time of The Assassins. C'est déjà ça de pris.

Note de la rédaction

12
14.2

L'avis des lecteurs (32)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PSP From Software Ubisoft Action Infiltration Jouable en solo
Dernières Preview
PreviewEA Sports FC 25 de retour au plus haut niveau ? On y a joué, son nouveau mode de jeu hyper intense et ce grand changement ont un énorme potentiel ! 17 juil., 18:00
PreviewBlack Myth Wukong : on a joué au jeu vidéo le plus attendu de 2024, ça s’annonce très bon mais vous devez savoir plusieurs choses ! 01 juil., 10:00
PreviewConcord : Le jeu de tir de la PS5 peut vraiment créer la surprise ! J’y ai joué quelques heures et j’ai adoré 27 juin, 18:00
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment