Menu
Monstres contre Aliens
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Monstres contre Aliens
360
Monstres contre Aliens
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2009 à 17:24:27
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.8/20
Partager sur :

Monstres contre Aliens débarque cette semaine dans les salles obscures, c'est donc sans surprise que nous avons droit à une adaptation sur nos consoles made in Activision. Tout le casting du film se retrouve donc dans un jeu de plates-formes relatant les faits du long métrage.

Monstres contre Aliens

Le quinté magique est au rendez-vous dans sa formation la plus complète : Génormica, le Maillon Manquant, B.O.B., le Dr Cafard et Insectosaure. Si les cinq stars du film s'exhibent fièrement, parfaitement modélisées, officiellement doublées, seules les trois premières sont jouables dans Monstres contre Aliens. Bien que l'on ait tendance à comparer ce titre à la référence qu'est Ratchet & Clank, il faut garder à l'esprit que le jeu développé par les studios Beenox est destiné à un public un peu plus jeune et propose un gameplay plus classique et plus assisté. Cela dit, la simplicité et l'accessibilité du soft ne dévient pas vers la suffisance qu'on aurait pu craindre et dont certaines licences se sont fait la spécialité. En effet, dans son style, Monstres contre Aliens est un jeu de plates-formes sobre mais efficace qui exploite intelligemment les gabarits et les particularités des trois personnages jouables, alternant entre des déplacements sur des plans 2D et 3D, tantôt libres, tantôt sur des rails.

Monstres contre Aliens
B.O.B. peut s'accrocher au plafond pour mieux surprendre ses ennemis.
Cette variété fait la force du jeu d'Activision puisque tout au long de l'aventure, d'un niveau à l'autre, vous switchez entre les trois héros, sans jamais perdre de vue l'incidence qu'ont les faits et gestes de chacun d'entre eux sur la progression de ses camarades. Ainsi, même en évoluant en solo, on est constamment au contact de ses petits camarades et notamment Insectosaure, une chenille transformée en monstre de 350 pieds par des radiations et qui ne peut avancer que si on lui ouvre certains accès. Le joueur profite d'un gameplay propre à chacun des protagonistes. Par exemple, lorsqu'il incarne Génormica, il doit échapper à des hordes d'ennemis en évoluant sur des rollers. Sans avoir à accélérer, il lui suffit d'éviter des lasers et de composer avec les variations fréquentes de la piste en se faufilant, sautant, s'accroupissant... Des phases qui ne sont pas sans rappeler le glisso-rails de Ratchet, basé sur un principe similaire. Lorsqu'il est le Maillon Manquant, l'utilisateur voit cette fois le jeu se transformer en beat'm all assez classique, ponctué par quelques phases de plates-formes qui mettent en avant l'agilité de cette créature mi-singe mi-poisson. Enfin, dans la "peau" de B.O.B., vous évoluerez en masse dans des niveau quasi entièrement composés de phases de plates-formes saupoudrés par moments, d'un brin de réflexion.

Monstres contre Aliens
Durant une bonne partie de l'aventure, vous lutterez sans relâche contre ce maudit robot.
Les mécanismes de Monstres contre Aliens sont tout à fait basiques, à savoir que vous cognez beaucoup vos adversaires avec le Maillon Manquant et gobez puis recrachez des ennemis avec B.O.B. pour progresser dans la douzaine de niveaux du jeu. Sans doute un brin lassant sur le long terme, ce titre souffre en effet d'une certaine répétition des actions, notamment avec Susan alias Génormica dont les trois premières interventions se ressemblent curieusement. Mais plein de ressources, Monstres contre Aliens présente pas mal d'autres intérêts, comme les cinématiques de qualité, la possibilité de débloquer mouvements spéciaux, illustrations, modèles 3D et commentaires audio ou encore de recommencer certains défis pour faire progresser votre chaîne ADN, justement composée de tous ces éléments. Enfin, il propose un mode coopératif dans lequel intervient le Dr Cafard en tant que joueur deux mais uniquement pour nettoyer l'écran de son camarade en balançant autant de missiles que possible. Autant le dire, ce mode ne présente pas beaucoup d'intérêt et demeure assez éloigné de l'idée que l'on se fait de la coopération dans un jeu de plates-formes.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Sans effectuer de prouesses techniques, Monstres contre Aliens réussit sa prestation visuelle puisqu'il se veut proche du long métrage, que ce soit in-game ou pendant les cinématiques. Il n'est donc pas une référence dans le genre mais assure l'essentiel, à savoir retranscrire sans faille l'univers du film d'animation.

  • Jouabilité 13 /20

    Classique et sans fantaisie, le gameplay répond à nos attentes en variant les approches en fonction du personnage contrôlé. Tantôt beat'm all, tantôt jeu de plates-formes, Monstres contre Aliens est bien pensé mais pourra lasser sur le long terme. Quant aux QTE, ils n'apportent pas grand-chose, pas plus que le mode coopératif, un peu limité.

  • Durée de vie 11 /20

    Comptez environ 5 heures pour terminer l'aventure à 100%, ce qui est court mais cela correspond à ce que peut donner l'adaptation d'un long métrage sur nos machines. Ajoutez à cela la possibilité de jouer en coop, vous obtenez un résultat correct, sans plus.

  • Bande son 14 /20

    Si les musiques et les bruitages sont anecdotiques, des doublages sont d'excellente qualité et contribuent à faire des cinématiques d'excellents breaks entre les niveaux.

  • Scénario 11 /20

    Bien qu'il ne soit pas très significatif, le scénario tourne autour des événements du film en privilégiant la tentative d'évasion du groupe de monstres.

Monstres contre Aliens est une adaptation soignée dans l'ambiance et dans l'esthétique, fidèle au long métrage et c'est ce qu'on lui demandait en priorité. Plus classique et prévisible pad en mains, il demeure sympathique à jouer puisqu'il fait l'effort de proposer une certaine variété dans le gameplay. Au final, si vous êtes pris d'affection pour ces bestioles, l'aventure vaut le détour tant que vous n'exigez rien de très original de la prise en main.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2009 à 17:24:27
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.8/20
Mis à jour le 30/03/2009 à 17:24
Xbox 360 Action Plate-Forme Beenox Studios Activision
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020