Menu
Tony Hawk's Proving Ground
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Tony Hawk's Proving Ground
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 novembre 2007 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.9/20
Amazon 360 41.50€ Rakuten 360 49.94€ Amazon 360 145.99€ Amazon PS3 146.96€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Tony Hawk's Proving Ground

Tony Hawk's Proving Ground : Rodney Mullen

48 647 vues

Dans cet énième épisode PS2, Tony Hawk revient mettre le feu en ville avec sa troupe d'équilibristes à roulettes. Malheureusement, le Dieu du skate a pris de l'âge tout comme la série qui commence à souffrir de l'usure du temps.

Tony Hawk's Proving Ground

Il y a près de neuf ans déjà, Neversoft créait un jeu d'action particulièrement innovant en proposant un mélange de simulation de skateboarding et d'arcade pure. La qualité de la réalisation et la notoriété de Tony Hawk, skater prodige, eurent tôt fait de propulser le titre au rang de référence. Au fil des ans, la série qui suivit eu beaucoup de succès. Malgré le manque d'innovations majeures depuis Tony Hawk Pro Skater 2, la plupart des épisodes furent encensés par les critiques à leur époque. Tony Hawk's Proving Ground reprend les acquis de ses prédécesseurs. Le concept de base, pleinement orienté arcade, est toujours aussi solide mais Tony rechigne désespérément à se renouveler. De plus, il est clair que les développeurs se sont concentrés sur les versions PS3 et Xbox 360 au détriment des versions PS2 et Wii qui sont objectivement beaucoup moins soignées. Il y a donc fort à parier que cette fois-ci même les fans les plus acharnés du Faucon à roulettes sentiront poindre en leur coeur une insidieuse amertume.

Tony Hawk's Proving Ground
Tony parle souvent des trois approches du skateboarding.
Comme d'habitude pourtant, le gameplay de ce Tony Hawk force l'admiration avec sa myriade de combinaisons et sa prise en main particulièrement intuitive. Enfin, intuitive pour les spécialistes surtout. Car si les connaisseurs se sentiront tout de suite à l'aise avec les commandes, les néophytes auront fort à faire pour assimiler les bases. Certains regretteront même de ne pas avoir quatre mains pour sortir quelques enchaînements bien corsés. Le nombre de tricks est sensiblement le même que dans les derniers chapitres et la seule différence notable tient dans un nouveau mode Nail the Grab. Basé sur le principe du Nail the Trick, ce mode permet de contrôler les mains de son skater pour effectuer des grabs. La grande nouveauté en terme de gameplay par rapport aux années précédentes résidera plutôt dans les aggro kicks. En appuyant sur la touche idoine votre skater bénéficiera d'un boost qui se traduit à l'écran par une accélération notable. En respectant un bon timing, on pourra en déclencher plusieurs à la suite jusqu'à atteindre des vitesses vertigineuses. Bien entendu, ce nouveau trick est exploité à fond dans les environnements et de nombreux passages secrets ne seront accessibles que si l'on a pris l'élan nécessaire pour y accéder. Plus anecdotique, le skate check fera de votre skater une véritable brute puisqu'il pourra désormais flanquer des trempes aux passants et repousser des agresseurs. Cette pauvre innovation, lorgnant sur les GTA-like, n'apporte rien de transcendant au gameplay et introduit de fait une violence gratuite malsaine dans une série qui avait su rester bon enfant.

Tony Hawk's Proving Ground
Un éditeur permet de poser des éléments n'importe où dans les décors.
L'action se déroule dans des zones urbaines connues sur la Côte Est. D'une réalisation très inégale, elles ne sont pas reliées entre elles pour former un espace de jeu cohérent comme dans les versions next-gen. De plus, elles sont vides et sans grande originalité. Heureusement, il est possible d'ajouter des éléments directement dans l'aire de jeu à l'aide d'un petit éditeur. On pourra ainsi meubler les espaces vacants pour peu que l'on se soit spécialisé dans le bricolage. En effet, il n'y a plus de scénario global dans Proving Ground mais une succession de petites histoires. Le joueur aura le choix, dès le début de la partie, entre trois approches du skateboarding : le hardcore, le bricolage et la carrière. Au gré de ses rencontres et des défis qu'il choisit de relever, le personnage n'évoluera pas à la même vitesse au sein de ces trois disciplines. Ceci influera sur sa progression générale et sur la fin du jeu. Les skaters pros et les personnages clés que l'on croise nous initient aux diverses possibilités du jeu, et en particulier aux nouveaux modes et tricks. Ainsi, pour avoir le droit d'user de l'aggro kick par exemple, il faudra au préalable réussir à faire le tour du pâté de maisons en un temps record. On trouve également de petits challenges qu'il est possible de relever sans passer par les skaters connus pour gagner de l'argent et des points de compétences. Il suffit de passer sur un symbole ou de cliquer sur un objet pour déclencher un objectif à atteindre en amateur, pro ou dément. Cependant, la difficulté déconcertante de certains défis est à s'arracher les cheveux et ces derniers ne sont pas assez nombreux.

Tony Hawk's Proving Ground
Le Nail the Grab a vraiment du style.
Pour une fois, les possibilités du titre semblent limitées. Certes, il y a bien un mode multijoueur mais il fait désormais pâle figure à côté des modes online des consoles actuelles. L'éditeur de clips qui constitue un atout majeur des versions next-gen, quant à lui, est tout simplement absent. Il faudra donc faire l'impasse sur les vidéos, les photos, et même sur son hangar perso puisqu'il n'y en a pas dans Proving Ground sur PS2. Au final, on a donc un Tony hawk assez négligé qui n'apporte pratiquement rien de neuf aux éditions antérieures. La réalisation a beau être correcte, elle ne se démarque pas des productions actuelles et ce ne sont pas les missions mal ficelées voire frustrantes qui vont faire la différence cette fois-ci. Après nous avoir fait vibrer durant des années, il semble désormais acquis que Tony Hawk sur PS2 est voué à connaître un irrémédiable déclin.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Les animations sont réalistes. En revanche, la qualité des environnements est très inégale. Certains éléments du décor souffrent d'une modélisation plus que datée. L'aliasing est omniprésent et les bugs de collisions sont légion. Comme dans tout Tony Hawk qui se respecte, le clipping fait toujours des ravages.

  • Jouabilité 16 /20

    C'est du gameplay Tony Hawk pur jus. Les tricks sortent facilement et s'enchaînent à volonté. Les deux modes Nail ajoutent une dimension spectaculaire à l'exécution de certaines figures mais ralentissent l'action.

  • Durée de vie 13 /20

    Trois orientations de carrière possibles et de nombreuses missions tiendront les amateurs du genre en haleine. Cependant, certaines zones de jeu sont étonnamment vides et comportent des défis idiots (genre cogner un groupe d'ouvriers ou grimper à des échelles) ou inutilement difficiles.

  • Bande son 14 /20

    Les morceaux endiablés sont tout à fait conformes à l'esprit du jeu. A la longue, ils peuvent taper sur le système mais on peut régler le volume dans les options. Les bruitages toujours aussi réalistes. Par contre, les doublages en français collent mal à l'ensemble et, pour tout dire, ils font plutôt pitié.

  • Scénario /

Un Tony Hawk de plus pour rien, telle est l'impression qui ne vous lâchera pas si vous avez eu la faiblesse de craquer pour ce Proving Ground décevant. Certes, le gameplay reste efficace et la formule a ses inconditionnels mais la question est de savoir si vous êtes suffisamment accro à la série pour vouloir consacrer vos précieux deniers à l'achat de cet épisode qu'aucune innovation, ou presque, ne vient justifier.

Note de la rédaction

12
12.9

L'avis des lecteurs (17)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de dharn,  Jeuxvideo.com
Par dharn, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS2 Neversoft Activision Sport
Dernières Preview
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
PreviewDying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ? 16 nov., 16:00
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022