Menu
The Witcher
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : The Witcher
PC
Partager sur :

Autant vous le dire tout de suite, The Witcher est un titre très prometteur. C'est bien simple, je ne m'attendais absolument pas à un projet aussi ambitieux. Avec ce soft, les développeurs souhaitent tout simplement aller au delà de la profondeur scénaristique et de la liberté d'action permise dans le grand Baldur's Gate. Et d'après ce qu'on a pu voir, c'est très bien parti !

Adapté d'une série de romans écrite par Andrzej Sapkowsk, The Witcher est un jeu de rôle exclusivement solo qui se déroule dans un univers heroic-fantasy très particulier. Ainsi, si on y retrouve bien quelques grands classiques du genre comme les monstres, la magie, les elfes... On y perçoit d'emblée une ambiance bien plus noire et malsaine que dans la majorité des softs du genre. Le joueur ne crée pas son personnage au début de l'aventure puisque ce dernier est imposé. Il s'agit de Garalt, un Witcher, comprenez par là un guerrier mutant membre d'un clan spécial qui s'entraîne depuis sa plus tendre enfance à chasser des monstres. Amnésique, il revient après un long moment d'absence si bien que beaucoup le croyait mort. Votre objectif ? Découvrir les raisons de cette amnésie et reconstituer l'intégralité de votre passé car vous ne vous rappelez que de quelques bribes.

The Witcher
Petite balade bucolique.
Ce qu'il y a d'intéressant avec ce titre, c'est la grande liberté d'action qu'il procure. Ainsi, tous vos choix auront une influence sur la suite de vos aventures, mais pas forcément immédiatement. A l'inverse de la majorité des jeux du genre, les développeurs souhaitent en effet que les joueurs ne puissent pas avoir tout de suite conscience des conséquences de leurs choix. En effet, dans beaucoup d'autres RPG, pour savoir quelle est la meilleure solution lorsqu'un dilemme se pose à vous, il suffit de tester les deux possibilités et de voir celle qui vous rapporte le plus. Je prends un exemple. Si à un moment d'une aventure quelconque, on vous demande de tuer un personnage, il vous suffit de l'exécuter et d'aller chercher votre récompense, puis de recharger votre partie et de laisser en vie la personne pour voir si la récompense offerte est plus élevée. Dans The Witcher, ça ne marche pas comme ça puisque les conséquences réelles d'un choix ne se voient pas immédiatement, mais au bout de plusieurs heures de jeux. Ainsi, dans le cas de l'assassinat d'un PNJ, vous aurez peut-être une forte récompense en or de votre commanditaire, mais par la suite, il vous sera peut-être impossible d'avoir accès à la quête qu'offrait le personnage en question. Bref, ce n'est pas un jeu linéaire que l'on nous propose, mais un titre aux multiples embranchements qui vous forcera à faire des choix sans en connaître d'avance les conséquences à long terme. Intéressant pour la rejouabilité car si vous recommencez une autre partie en suivant une autre ligne de conduite, vous ne vivrez pas du tout la même aventure.

The Witcher
Donjons, décors extérieurs, il y en a pour tous les goûts !
Les rôlistes apprécieront aussi beaucoup les mini-jeux qui émaillent l'aventure. Nous avons par exemple pu voir celui qui consiste à défier quelqu'un dans une auberge pour voir qui d'entre vous tient le mieux l'alcool. Pichets de bière après verres de vodka, si vous êtes toujours debout alors que votre adversaire s'effondre, celui-ci vous donnera un item, un renseignement ou tout autre élément utile. En revanche, si vous perdez conscience, qui sait ce qu'il pourra vous arriver ? Vous pouvez très bien vous réveiller quelques heures plus tard sans argent car on vous aura tout volé pendant votre sommeil ! C'est ce genre de petits détails qui renforcent l'immersion et The Witcher en est littéralement truffé. Côté évolution du personnage, si on dispose des classiques attributs (force, dextérité...), ceux-ci sont organisés de telle manière à ce que pour chaque point investi dans un des domaines, vous ayez une idée de l'élément réel que vous avez débloqué. Ce n'est donc pas un système de chiffres qui a été adopté (une dextérité de 15 vous donne une chance de toucher de 56% : obscur pour beaucoup de personnes), mais de petites cases à cocher lorsqu'on veut acheter un point de tel ou tel attribut. En plus, vous avez sur le même écran les différentes compétences disponibles qui s'éclairent lorsque vous pouvez les acheter. Par ce biais, et même si vous ne choisissez pas votre personnage au début de l'aventure, vous pouvez le personnaliser : l'orientation combat ou magie, choix des compétences dont il dispose... Vous décidez de tout.

The Witcher
Le héros que l'on dirige a une certaine classe.
Le système de combat est lui aussi plutôt original puisqu'il ne suffit pas d'appuyer frénétiquement sur les touches de la souris pour vaincre un monstre : en effet, le rythme est très important. Pour réaliser de beaux enchaînements, il faut veiller à cliquer au bon moment, c'est-à-dire, lorsque votre épée revient à son point de départ, et pas lorsqu'elle est en train de toucher un adversaire. Cela rend les combats plus dynamiques, d'autant qu'il faudra aussi gérer les compétences dont vous disposez et les postures d'attaques. Il y en a une pour chaque type de situation et ce sera à vous d'utiliser la meilleure. La première "Force" est destinée à faire de gros dégâts à votre ennemi, mais vous tapez alors très lentement. C'est exactement l'inverse pour la deuxième "Rapidité". Enfin, le troisième "groupe" est un style de combat qui se prête particulièrement bien à l'affrontement de plusieurs ennemis simultanément. Et, petite option qui ne gâche rien, vous pouvez contrôler les déplacements du héros à la souris (comme dans un jeu en 3D isométrique à la Neverwinter Nights) ou à l'aide du couple clavier-souris à la troisième personne (comme dans Gothic 3 par exemple).

The Witcher
Il faut cliquer au bon moment si on veut déclencher des combos.
Terminons par un autre élément qui nous a séduits : le système de potions. La nature mutante de votre personnage fait que chaque potion que vous utilisez a un effet secondaire et qu'il faut donc les utiliser avec parcimonie sous peine d'être gravement handicapé. C'est par exemple le cas de la potion de santé et de tous les autres types de potion (vision nocturne...). C'est un peu comme lorsque vous prenez un médicament : en cas d'abus, vous avez des effets secondaires. Original et très bien pensé ! En fait, l'objectif des développeurs est de faire prendre conscience au joueur que tout a un prix. Par exemple, l'avantage offert par une potion qui augmente la masse musculaire ne peut pas être maintenu dans la durée en en reprenant périodiquement sous peine d'avoir un mal qui prendra le pas sur le bonus procuré. Mis bout à bout, tous ces éléments font que The Witcher est un jeu de rôle que l'on attend avec la plus grande des impatiences en espérant que les développeurs arriveront à aller au bout de leur ambition.

Mis à jour le 24/08/2007 à 18:00
PC Action RPG CD Projekt Atari Heroic Fantasy
Commander The Witcher
PC
Amazon
26.30 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
frogofwar
frogofwar
MP
le 09 juil. 2014 à 16:35

Très étonnant en effet... ils ont perdu les commentaires dans leur BDD ?
En tout cas il a l'air sympa ce héro Garalt qui est un witcher :hap:

Lire la suite...
DarkSc0rpion26
DarkSc0rpion26
MP
le 29 juin 2013 à 10:39

Hélas oui !

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 19 avr. 2010 à 11:50

Pas de commentaires sur ce jeu magnifique ? :-(

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 26.30€ Amazon PC 26.30€ Rakuten PC 49.99€ Rakuten PC 49.99€ Amazon PC 99.99€ Amazon PC 99.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestMafia : Definitive Edition
PC PS4 ONE
10
TestSerious Sam 4Sur PC
13
TestTennis World Tour 2
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020