Menu
World in Conflict
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview World In Conflict

Le postulat de départ est à glacer le sang. Et si la guerre froide avait finalement débouché sur un véritable conflit armé ? Et si l'Union Soviétique s'était lancée à la conquête de l'Europe avant de débarquer sur le sol américain ? Et si c'était à vous de prendre les armes et de commander vos troupes pour décider du sort du monde ? World In Conflict, c'est la Troisième Guerre mondiale enfermée dans votre PC. Une guerre terrifiante, intense, sans concession et donc incroyablement fascinante pour l'amateur de STR grand spectacle.

World In Conflict

World In Conflict est le dernier projet en date de Massive Entertainment, un studio suédois dont les membres n'ont pas froid aux yeux. Derrière ce nom imposant, se cache en fait les créateurs de l'excellent Ground Control, un titre d'action tactique sorti en juin 2000. La particularité de Ground Control était de délaisser la gestion des ressources si chère à tous les STR pour ce concentrer sur les affrontements de moyenne envergure entre des unités très spécialisées. Superbement réalisé, le titre fut également un des premiers à prendre véritablement en compte le relief du champ de bataille. Mais nous ne sommes pas là pour un cours d'histoire, et si je me permettais d'évoquer un lointain et glorieux passé, ce n'était en fait que pour constater que World In Conflict partage beaucoup de caractéristiques avec l'illustre Ground Control. Ainsi, pas de chichi, le dernier bébé de Massive Entertainment ne s'embarrasse pas de ces sempiternelles courses au minerai, au pétrole, au Tibérium, au gruyère ou à je ne sais quelle substance nécessaire à la construction de bâtiments et d'unités de combat. Non, tout ce que vous devez savoir dans ce monde en guerre, c'est comment utiliser efficacement chacune des unités mises à votre disposition au début de chaque mission, même s'il sera généralement possible d'en commander de nouvelles via un système de points de renforts.

World In Conflict
Investir un village avec des chars n'est pas forcément une bonne opération.
En fait, dans World In Conflict, vous débutez la plupart des missions avec un stock de points prédéfinis, histoire de vous constituer un petit bataillon digne de ce nom. Un menu permet en effet de choisir vos troupes parmi une sympathique sélection de fantassins, de blindés, d'hélicos et de véhicules de soutien typiques des armées modernes. Évidemment, déployer de l'artillerie n'aura pas le même coût en points de renfort que si vous optez pour un char léger. Il faudra donc bien identifier les objectifs de chaque mission avant de remplir son caddy. Si la mission implique des combats urbains, vous souffrirez sans doute beaucoup en déployant des chars, peu maniables dans les ruelles étroites d'un village français. Des fantassins, très fragiles mais capables d'investir un bâtiment se révéleront bien évidemment beaucoup plus adaptés à ce genre de situation. Rassurez-vous tout de même, car si le choix est crucial, vous ne pourrez techniquement pas vous retrouver à court de combattants. En effet, si vous perdez une unité, son coût en points se retrouve progressivement transféré sur votre compte en banque, vous permettant d'en commander une nouvelle en remplacement. L'ennui, c'est la perte de temps que cela implique, vu que la plupart des objectifs du jeu sont en temps limité. Autre souci, la remplacante n'aura sans doute pas autant d'expérience que l'unité vaporisée, et se retrouver avec un bataillon de bleus au plus fort des combats risque fort de compliquer sérieusement votre courte vie de commandant.

World In Conflict
Les maps sont variées et doivent toujours être abordées différemment.
Il existe cependant un autre moyen de ragaillardir votre compte. Et il s'agit tout simplement de remplir les objectifs primaires et secondaires de la mission. Parvenez à contrôler deux ponts désignés par le QG, et vous disposerez alors de plus de matériel. Word In Conflict, tout comme Dawn Of War, ne favorise donc pas les joueurs attentistes, bien au contraire. Votre salut réside dans l'agression constante, mais intelligente, de l'ennemi. Pour vous rendre maître des superbes champs de bataille destructibles du jeu, vous devrez par exemple maîtriser les attaques spéciales dont chaque unité dispose. Ainsi, gardez toujours à l'esprit qu'un char léger pourra lâcher un obus spécial, dévastateur face à l'infanterie. L'engin sera également capable de lancer des fumigènes, histoire de boucher le champ de vision de l'adversaire (et incidemment, le vôtre) pendant quelques secondes. Ces options, utilisables périodiquement, apportent évidemment une dimension tactique supplémentaire au soft, et leur usage pourra tout simplement changer le court d'une bataille. Enfin, le dernier élément phare du gameplay consiste en l'utilisation d'attaques de soutien. Frappe aérienne, bombe incendiaire, barrage d'artillerie, et plus tard, monstrueuse bombe atomique, tout est là pour satisfaire le boucher qui sommeille en nous. Bien utilisées, ces attaques vous donneront l'avantage tout en faisant scintiller votre écran avec de superbes effets pyrotechniques. Mais là encore, un compteur de points déterminera quelles seront les options à votre disposition. Et devinez ce qu'il faut faire pour engranger ces précieux points de soutien ? Hé bien oui, c'est ça, il s'agit effectivement de poutrer des ennemis, de les détruire, de les nucléiser, de les piétiner, de les écharper, de les éventrer, et même de leur cracher dessus si c'est possible.

World In Conflict
On sera toujours tenté de perdre de précieuses secondes en admirant les effets d'un bombardement.
Bref, le gameplay nerveux de World In Conflict fait à la part belle à la réactivité, l'exploitation du terrain et du matériel disponible, pour un résultat fondamentalement bourrin. Le plaisir est immédiat et la prise en main intuitive. On jouira de plus d'une réalisation de haute volée, permettant d'afficher de somptueux niveaux remplis de détails. Et curieusement, on se sentira parfois comme dans Call Of Duty, en train de virevolter entre les explosions à l'aide d'une caméra totalement libre. L'allusion au titre d'Infinity Ward n'est pas totalement innocente, puisqu'à l'instar du "FPS Seconde Guerre mondialeux", World In Conflict affiche un bon nombre de figurants sur lesquels on n'exercera pas le moindre contrôle. Des bataillons alliés mènent leurs propres offensives, saturent les communications avec leurs propres ordres et observations, et nous donnent l'impression de participer à des batailles d'envergure, alors même qu'on ne disposera souvent que d'un nombre assez limité d'unités. Et pour conclure ce petit aperçu de ce qui pourrait bien être un des meilleurs STR du moment, notons tout de même que le véritable attrait du soft résidera sans doute dans ses parties multijoueurs. Mais pour pouvoir goûter aux joies de la guerre entre potes, il vous faudra patienter jusqu'au 21 septembre prochain, date à laquelle sera déclarée la Troisième Guerre mondiale.

Les captures d'écran qui illustrent ce test ont été prises en DirectX9 au niveau de détails "Haut". Une plus grande finesse des graphismes et des effets plus spectaculaires sont à noter sous DirectX10.

PC Stratégie Massive Entertainment Vivendi Universal Games
Commander World in Conflict
PC
Amazon
4.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
KosiganV5
KosiganV5
MP
le 26 avr. 2016 à 21:39

:pf:

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 4.99€ Amazon PC 5.99€ Amazon PC 5.99€ Amazon PC 5.99€ Cdiscount PC 5.99€ Rakuten PC 10.00€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestLost Judgment
PS5 PS4
16
TestNi no Kuni 2 : L'avènement d'un nouveau RoyaumeSur Switch
17
TestNBA 2K22
PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022
3
New World
28 sept. 2021