Menu
Lunar Knights
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Lunar Knights sur DS /

Test du jeu Lunar Knights sur DS

Lunar Knights
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 avril 2007 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Test Lunar Knights
Chargement du lecteur vidéo...

Nous n'avions plus aucune nouvelle de Boktai depuis l'été 2005, date à laquelle le deuxième volet de la série fut distribué sous nos latitudes, et pourtant à l'autre bout de la planète le sieur Kojima continuait à faire vivre son projet en sortant un troisième épisode GBA qui n'aura hélas jamais vu le jour en France. Développé dans le but de faire plus ou moins suite aux aventures narrées dans la série Boktai, Lunar Knights est un épisode assez particulier qui corrige les erreurs de ses prédécesseurs sans pour autant trop s'éloigner du concept imaginé au départ par monsieur Kojima.

Lunar Knights

Lorsqu'on évoque Boktai avec du recul, on se rend compte que l'auteur de Metal Gear Solid a su apporter au domaine du jeu vidéo quelque chose d'assez incroyable en imaginant un concept basé sur l'utilisation de la lumière réelle dans un environnement virtuel. Pour rappel, l'idée consistait à équiper la cartouche du jeu d'un capteur solaire destiné à emmagasiner l'énergie nécessaire à l'extermination des ennemis présents dans l'univers du soft. Dans la pratique, et même si le deuxième volet rectifiait déjà pas mal de problèmes, ceux qui s'y sont essayés pourront vous dire que le concept avait le défaut d'alourdir inutilement le gameplay, sans parler des contraintes liées à l'obligation de jouer dehors en dépendant entièrement des conditions météo. Avec Lunar Knights, Kojima conserve le principe original mais s'efforce de revenir à des choses plus faciles à mettre en place, la gestion de la lumière étant tout simplement simulée, bien qu'il soit tout de même possible de brancher les épisodes GBA sur le port cartouche de la DS pour profiter du fameux capteur.

Lunar Knights
Lucian introduit l'aventure avant de rejoindre Aaron pour former le duo que vous contrôlerez.
Construit à la manière d'un Action-RPG présenté en vue isométrique, Lunar Knights reprend donc un certain nombre d'éléments hérités de la série des Boktai, mais il se permet surtout de remanier les autres notions de gameplay de manière très intéressante. Le background revisite le thème gothique de la chasse aux vampires, sans pour autant se déposséder d'une touche futuriste omniprésente qui ne laisse que peu de place aux ambiances lugubres et oppressantes. Cette approche résolument naïve pourrait en décevoir quelques-uns, mais elle permet tout de même de faire intervenir des personnages aux caractères très différents, comme en témoignent les deux principaux héros du jeu. Dévoilés individuellement durant les deux premiers chapitres, Aaron et Lucian sont deux chasseurs de vampires à la psychologie diamétralement opposée, le premier étant impétueux et juste tandis que le second se révèle affreusement cynique, méprisant et égoïste. Etonnamment, c'est ce dernier qui séduira le plus facilement les joueurs par son design réussi et son côté anti-héros plutôt inhabituel. Dès le troisième chapitre, vous aurez heureusement la possibilité de passer de l'un à l'autre à tout moment puisqu'ils seront contraints de coopérer dans leur quête à la poursuite des seigneurs de la nuit.

Lunar Knights
Les blocs élémentaires ne sont destructibles qu'à l'aide d'un esprit particulier.
L'intérêt de la chose réside avant tout dans l'alignement des deux compères, car si le premier tire sa puissance des rayons du soleil, son acolyte ne peut révéler sa force qu'en présence de l'astre lunaire. Leur énergie se rechargera donc alternativement, en fonction du déroulement du jour et de la nuit, et il faudra guetter la moindre lucarne filtrant le clair de lune ou les rayons du soleil au sein des donjons pour maintenir un stock minimum durant la progression dans les intérieurs. De la même façon, les armes de Lucian et Aaron s'utilisent de manière assez complémentaire, puisque le Solar Gun d'Aaron n'a pas son égal pour atteindre des cibles à distance, tandis que l'épée ténébreuse de Lucian évite bien des désagréments dans les combats rapprochés. Tout ceci étant plus ou moins déjà vu dans Boktai, on s'étonnera davantage de la gestion qui est faite dans Lunar Knights des conditions climatiques. Celles-ci influent d'une part sur les caractéristiques des ennemis et sur leur sensibilité par rapport à tel ou tel élément naturel, mais elles ont aussi un impact réel sur l'environnement qui vous entoure. A titre d'exemple, vous devrez faire en sorte que la pluie cesse et que le beau temps revienne pour que l'eau d'un bassin s'évapore avant de pouvoir y descendre, ou encore profiter de la venue d'un orage pour déceler des objets invisibles. Les effets sont donc plus ou moins subtils, la neige se contentant de ralentir vos déplacements, bien que vous puissiez heureusement influer vous-même sur ces conditions climatiques.

Lunar Knights
Les rituels de purification se déroulent maintenant au moyen d'une phase de shoot spatial.
L'autre donnée à prendre en compte dans Lunar Knights est la présence des Terreniens, des sortes d'esprits affiliés aux six éléments naturels que sont la lumière, les ténèbres, le feu, le vent, la terre et la glace. Vous pourrez leur demander de vous accompagner pour amplifier les effets de vos armes afin d'exploiter les points faibles de vos ennemis, sachant qu'ils peuvent varier si jamais les conditions météo s'en mêlent. Il arrivera par ailleurs que leurs pouvoirs cachés se libèrent lorsque vous atteignez l'état de transe, donnant lieu à une transformation du personnage contrôlé prêt à faire des ravages aux alentours. Si l'action prédomine nettement dans Lunar Knights, les amateurs de RPG apprécieront quand même le côté évolutif des deux héros ainsi que la gestion très libre de leurs aptitudes. Dans le même ordre d'idées, le jeu vous autorise à améliorer la puissance de vos armes en collectant des matériaux et des pièces détachées, mais aussi à interroger les résidents des villes pour accomplir diverses quêtes optionnelles, souvent en temps limité. Si l'utilisation du stylet intervient de manière très limitée et que l'interface de l'inventaire n'est pas un modèle d'ergonomie, on appréciera le fait de pouvoir sauvegarder sa partie à tout moment et de trouver régulièrement des bornes de stockage faisant office de stations solaires ou lunaires.

Lunar Knights
Prenez en compte l'alternance du jour et de la nuit mais aussi les changements climatiques.
La dernière chose qui surprendra le plus les habitués de Boktai est la façon dont se déroule maintenant le rituel de purification des vampires. Lorsque vous terrassez un boss, il n'est plus nécessaire de traîner son cercueil à l'extérieur du donjon pour le purifier. Les moyens modernes aidant, il suffit désormais de le faire monter à bord de votre fusée pour le transporter jusqu'à un satellite où vous pourrez exposer son corps à la lumière pour en chasser les ténèbres. Un prétexte à des phases de shoot dans l'espace, jouables entièrement au stylet, et qui consistent à tirer sur tout ce qui bouge en dépit d'un système de contrôle pas toujours très réactif. Le principal problème vient du fait que vous ne pouvez pas bouger et tirer en même temps, et que les ennemis arrivent par vague sans qu'il y ait besoin de se diriger réellement. Des séquences qui évoquent d'ailleurs un peu celles de Kingdom Hearts et qui permettent surtout de se faire plaisir après la longue traversée d'un donjon. Mais en dépit de sa progression très inspirée, Lunar Knights s'épuise rapidement sur la durée et accuse une durée de vie relativement faible pour un jeu de ce type. Que cela ne vous empêche toutefois pas de vous plonger vous aussi dans cet épisode qui ressuscite le concept de Boktai de façon très habile, sans pour autant pénaliser en aucune façon les néophytes.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    La perspective isométrique est conservée et le style graphique est toujours aussi particulier, mais il devrait fonctionner auprès d'une majorité de joueurs. Les cinématiques en animation sont nombreuses et vraiment réussies, même si celles-ci ne font intervenir qu'un seul des deux écrans.

  • Jouabilité 15 /20

    On déplore une utilisation trop limitée du stylet, celui-ci ne permettant ni de se déplacer ni d'agir, ni même de faire défiler les textes. La vue choisie se prête mal à la croix directionnelle, même si on s'y fait rapidement. En revanche, toutes les idées de gameplay sont excellentes et débarrassées de toutes les contraintes qui sabotaient les différents opus de Boktai.

  • Durée de vie 14 /20

    Les chapitres défilent un peu vite, mais on peut toujours prolonger l'aventure en acceptant d'accomplir des quêtes optionnelles et en améliorant autant que possible son équipement. Le mode sans fil autorise les batailles à 4 joueurs.

  • Bande son 14 /20

    Des musiques assez étranges car oscillant entre plusieurs ambiances très distinctes. Malgré tout, celles-ci dynamisent efficacement la progression dans cet univers à mi-chemin entre le style gothique et futuriste.

  • Scénario 14 /20

    La narration n'est pas l'élément le mieux mis en avant dans Lunar Knights, mais l'évolution de l'histoire est assurée par une succession de rencontres, de dialogues et de séquences animées qui alternent sans qu'on se sente ralenti par une narration écrasante.

L'expérience initiée par le tout premier Boktai se prolonge dans Lunar Knights, un épisode qui ne s'inscrit pas directement dans la chronologie de la série mais qui n'en reste pas moins le digne héritier. Toutes les lourdeurs inhérentes au concept original ont été effacées au profit d'une aventure très inspirée que nous vous conseillons de découvrir.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 avril 2007 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
DS Action RPG Konami Kojima Productions
Dernières Preview
PreviewHot Wheels Unleashed : Milestone et Mattel veulent créer la surprise 15 avr., 19:00
PreviewThe Elder Scrolls Online Blackwood : Méhrunes Dagon fait son grand retour ! 15 avr., 16:06
PreviewSiege Survival : Gloria Victis : Un This War of Mine médiéval en devenir 14 avr., 14:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021